c'est pas moi je l'jure!

trouve-moi des mots

Il y a une expression anglaise qui m’énerve depuis toujours. Enfin, ce n’est pas vraiment anglais mais plutôt latin: “Quid pro quo.”

“Non mais c’est pas possible, t’as encore fait une faute, c’est quiproquo patate!” êtes-vous déjà en train de vous dire!

Eh non mes p’tits loups, en anglais, on écrit et on dit bien “quid pro quo,” et c’est bien là le problème qui m’énerve, d’autant plus que la signification de l’expression telle qu’elle est utilisée en anglais n’est pas du tout la même que la signification de l’expression telle qu’on l’utilise en français!

Wikipedia explique que “Quid pro quo (“something for something” in Latin) is a Latin phrase used in English to mean an exchange of goods or services, in which one transfer is contingent upon the other; “a favour for a favour”. Phrases with similar meanings include: “give and take”, “tit for tat“, “you scratch my back, and I’ll scratch yours,” and “one hand washes the other.”” Ce n’est donc pas une expression très positive mais plutôt quelque chose du genre “je t’ai aidé et maintenant c’est à toi de m’aider,” ou “tu l’as bien mérité,” ou “un prêté pour un rendu,” ou peut-être même “œil pour œil, dent pour dent.” “Karma!” même.

Mais visiblement, les anglophones devraient plutôt utiliser l’expression latine “do ut des” au lieu de “quid pro quo” pour dire ce qu’ils veulent dire.

Evidemment, en français, on utilise “quiproquo” pour parler d’un “malentendu, où l’on prend un être vivant, un objet ou une situation pour une autre.”

Comme l’explique Wikipedia, “le terme est d’origine latine, de quid pro quo « une chose à la place d’une autre » ; l’expression appartenait au départ au vocabulaire pharmaceutique : un médicament pris ou donné à la place d’un autre.”

Et donc à chaque fois que j’entends cette expression en anglais, ça m’énerve. Mais grâce aux recherches que je viens de faire, je sais maintenant que les anglophones utilisent les mots de façon correcte (avec une traduction pas trop trop lointaine de l’expression d’origine), alors que les francophones utilisent l’expression de façon pas correcte (et en plus leur traduction est encore moins proche de l’expression d’origine que celle utilisée en anglais). Donc en fait, je devrais être encore plus énervée quand j’entends quiproquo que quand j’entends quid pro quo!

J’vous jure, c’est pas facile d’être linguiste!

31 comments

  1. Pas facile non plus de comprendre les subtilités de la langue anglaise quand ce n’est pas notre langue maternelle, idem en français..je me demande quel est l’idiot qui a inventé des langues différentes? 😛
    et pas facile non plus de placer cette expression dans une phrase toute bête en anglais?
    bon samedi, repose toi bien et n’oublie pas un câlin à Calinette de ma part

    Like

  2. Jenny

    Je ne comprend pas pourquoi quiproquo serait moins correct que quid pro quo ?
    Et le sens est bien le même en latin qu’en francais.
    Les deux expressions peuvent vouloir dire ‘quelquechose/quelqu’un à la place se quelque chose /quelqu’un’. Dans les deux sens. Je ne vois pas pouquoi tu dis que l’expression française serait plus énervante ?

    Like

    • Déjà, les francophones épellent le mot avec plein d’erreurs alors que les anglophones pas. Et ensuite, dans l’expression d’origine ET dans l’expression telle qu’elle est utilisée en anglais, je ne vois nulle part la notion d’erreur. Il y a bien la notion d’échange dans les deux expressions (latine et anglophone), mais pas la la notion d’erreur comme en français. QED.

      Like

  3. Je ne comprends pas non plus pourquoi tu trouves le sens français si éloigné du latin: un malentendu, c’est bien quand quelqu’un a (com)pris une chose à la place d’une autre. Il semble bien que dans cette expression soit sujette à des quiproquo entre francophones et anglophones, en tout cas…

    Like

    • Je te copie ce que j’ai répondu à Jenny ci-dessus: les francophones épellent le mot avec plein d’erreurs alors que les anglophones pas. Et ensuite, dans l’expression d’origine ET dans l’expression telle qu’elle est utilisée en anglais, je ne vois nulle part la notion d’erreur. Il y a bien la notion d’échange dans les deux expressions (latine et anglophone), mais pas la la notion d’erreur comme en français. QED.

      Like

  4. N

    Moi quand y’a une expression qui m’énerve, surtout quand je ne suis pas sûre qu’elle soit utilisée correctement et que ça peut porter à confusion, je préfère utiliser sont équivalent dans la langue parlée.

    Like

    • Moi aussi 🙂 mais parfois c’est difficile de savoir de quelle langue on parle, justement. Par exemple le quiproquo en français est en réalité latin mais complètement absorbé dans la langue française (comme la majorité des mots français). Donc c’est pas toujours facile!

      Like

  5. Lune

    Je ne comprends pas non plus pourquoi le sens en français serait plus faux qu’en anglais ? Si en latin c’était pour dire qu’un médicament pouvait être remplacé par un autre (substituable), c’est aussi loin de “donnant-donnant” que de “malentendu” !

    Like

    • Je ne vois absolument pas comment substituer un médicament est relié à un malentendu. Donnant-donnant oui, mais le malentendu vient d’où?? Comme je le dis ci-dessus, je ne vois nulle part la notion d’erreur ou de malentendu, ni dans l’expression latine ni dans l’anglophone!

      Like

  6. Moi ce qui m’énerve c’est les mots français utilisés en anglais mais qu’on utilise pas en français ou pas dans le même sens… Comme “rendez-vous”, “Déjà vu” ou le fameux “Touché!”…
    Je sais que nous utilisons aussi des mots anglais de façons bizarre 😉 🙂

    Like

    • Haha, je suis bien d’accord avec toi! Il y a plein d’expression françaises mal utilisées en anglais (un truc qui m’énerve c’est quand ils écrivent “please RSVP”). Et oui, malheureusement, c’est bien pire en France/Suisse, avec des mots anglophones mal utilisés partout!

      Like

    • Touché est un peu différent, en fait. Il y a la notion de “c’est ta faute!” dedans. Du genre “tu m’écris jamais d’emails pour me demander comment ça va!” “C’est vrai mais tu ne m’as jamais donné ton adresse email!” “Touché!” Tu vois ce que je veux dire?

      Like

  7. je trouve que la conservation en langue est pire qu’en politique. si tant est qu’on puisse séparer les 2. L’usage contemporain est aussi bon que le vieux pourvu qu’il soit largement partagé. na.

    quiproquo ne vient peut-être pas de la locution latine/anglaise et donc pas des pronoms qui y figurent . qui pro quo veut dire “qui pour quoi” ce qui dans la société romaine peut signifier “le maitre pour l’esclave”.

    Like

Leave a Reply to La zia Cancel reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: