c'est pas moi je l'jure!

le jeu de l’amour et du hasard

En fait, j’ai eu vachement de chance dans mon malheur!

Comme mon cours de formation pour préparer mes futurs employés avait été annulé par des gens très méchants, à l’automne 2018, j’ai été obligée de former des étudiants individuellement pendant l’été et l’automne. Ces étudiants avaient des cours, allaient à des conférences, et/ou travaillaient sur des projets de recherche parfois en dehors du campus (ou même du pays), alors la formation que je pouvais leur donner était très individualisée et à leur rythme, et ils devaient pouvoir étudier même sans être tout le temps physiquement sur le campus. Pour la première fois de ma vie, j’ai donc été obligée de proposer une formation sur notre système de cours en ligne, eClass.

A vrai dire, tout n’était pas en ligne: les étudiants devaient toujours être sur place pour observer mes employés et puis travailler en tandem avec eux, puis travailler sur place en fin de formation. Mais tous les textes qu’ils devaient lire étaient en ligne ou achetable n’importe où, les exercises et assignments étaient en ligne, ils pouvaient m’envoyer tous leurs trucs par eClass, et je corrigeais tout ça en ligne aussi.

Quand j’ai p à nouveau enseigner mon cours, à l’automne 2019, mes étudiants étaient en classe, devant moi, mais j’avais peaufiné mon cours sur eClass, même pour les petits tests et les examens. Je n’avais donc plus de copies en papiers à corriger, ni de photocopies à faire pour mes cours. J’ai aussi essayé différents systèmes d’évaluations et de devoirs, et certains ont marché mieux que d’autres. Et comme j’ai aussi commencé à utiliser le système de calculation de notes de eClass, j’ai fait plein d’erreurs, et j’ai appris plein de trucs grâce à ces erreurs.

Et puis en mars 2020, le département d’Economie m’a demandé de former trois étudiants individuellement. Comme j’étais en congé sabbatique, j’ai longuement hésité, parce que ça me cassait les pieds de devoir faire ça! Mais finalement j’ai dit OK, tout est sur eClass, et on se rencontrera tous une fois toutes les deux semaines jusqu’en août, et les trois étudiants devront aussi observer et travailler en tandem avec mes employés pendant le printemps et l’été.

Evidemment, tous ces beaux projets se sont rapidement cassés la gueule à cause du covid-19, et tous mes employés, ainsi que mes trois étudiants se sont retrouvés… en ligne! Et cette fois-ci, RIEN ne peut se faire en personne, donc finalement, je suis en train de m’exercer avec ces trois étudiants pour mon cours de cet automne, qui va être à 100% en ligne! En plus, l’un des trois étudiants est en Inde, le deuxième est en Alberta mais doit travailler à plein temps, et la troisième doit partager un ordinateur et une mauvaise connection avec les six personnes de sa famille, ce qui est exactement le genre de problèmes auxquels je vais devoir faire face avec mes étudiants cet automne!

Bref, je souhaite toujours une mort lente et douloureuse aux crétins qui ont annulé mon cours de 2018, mais quand même, c’était pas si mal tombé, finalement… Le hasard fait parfois bien les choses!

10 comments

  1. C’est un peu comme mon histoire où j’ai décidé de commencer à enseigner en modes à la fois présentiel et virtuel en septembre dernier… et je me retrouve en avant du peloton pour l’an prochain! Tu es avant-gardiste!

    Like

  2. “Toto, I’ve a feeling we’re not in Kansas anymore.” On change d’univers avec l’enseignement en ligne fait dans l’urgence. Je crois beaucoup à une approche intermédiaire entre les deux extrêmes que sont (1) tout en présence et (2) tout en ligne. Je rêve d’enseignement hybride donnant à chaque Apprenant des ressources pour progresser de manière autonome, mais aussi la possibilité de travailler en groupe, parfois supervisé par un enseignant, et parfois pas…

    Question : Dans ta charge mentale quotidienne, quelle proportion prend ton activité professionnelle ? Y-a-t-il des moments où tu te déconnectes complètement de ton travail ? Pendant combien de temps ? As-tu des projets personnels de longue haleine hors du champ professionnel ?

    Liked by 1 person

  3. En gros, tu étais prête avant tout le monde.
    Il y a un autre truc, avec les cours à distance: c’est parfois compliqué de rétablir le lien avec des élèves qui ne répondent pas. Mais on peut supposer que les étudiants seront plus motivés.

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: