c'est pas moi je l'jure!

l’âne est au four et le bœuf est cuit

C’est la rentrée c’est la rentrée c’est la rentrée, aaaaaahhhhhhh stress intégral! J’ai jamais enseigné de cours en ligne, moi, comment je vais faire?????!!!!! (Surtout quand le système de cours en ligne de l’université se crash magistralement dès le premier jours de classe…)

Ca faisait très longtemps que je voulais essayer le moelleux aux fruits d’automne de David Lebovitz, mais comme je ne fais que rarement mes courses, je ne trouvais pas de prunes. Heureusement, un jour je suis sortie de chez moi et j’ai fait au moins cinq magasins à la suite pour enfin trouver des trucs dont j’avais besoin ou envie depuis mars! Comme du scotch électrique pour réparer mes béquilles. Et des prunes!

La recette est hyper facile et rapide à faire, sauf qu’il faut sortir le beurre du frigo bien à l’avance. En fait, je l’ai faite trois fois en une semaine! La première fois, j’avais mis trop de sucre dessus et mon four était un peu trop chaud donc le gâteau était sec et trop sucré. La deuxième fois j’ai mis moins de sucre dessus et mon four était moins chaud donc c’était pas mal du tout. La troisième fois (recette ci-dessous), je n’ai pas mis de sucre dessus du tout et c’était parfait! (Mais allez quand même voir la recette originale de David, il met plus de sucre dedans et dessus et donne des conseils de remplacements si vous n’avez pas certains ingrédients.)

Ingrédients:

  • 110g de farine d’amandes
  • 65g de farine
  • 150g de sucre
  • 140g de beurre bien mou
  • 1 cuillère à café de levure
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille ou de rhum brun
  • 2 oeufs
  • 10 à 12 prunes genre quetsche (ou Italian Plums en anglais) (suivant leur taille et la taille du moule) dénoyautées et coupées en 4
  • 1 pincée de sel

Préchauffer le four à 180ºC.

Mélanger les ingrédients secs en premier. Ajouter le beurre bien mou et bien s’amuser avec une fourchette (c’est ce qui marche le mieux d’après moi) ou une spatule pour bien l’intégrer aux trucs secs.

Ajouter les ingrédients pas secs (oeufs, vanille ou rhum) et bien mélanger.

Mettre la pâte dans un moule, étaler, et disposer les prunes (bien serrées) joliment en les enfonçant dans la pâte.

Faire cuire 30 minutes. Si à ce moment-là le dessus du gâteau est déjà doré, baisser le four et laisser encore cuire 15-20 minutes. Si après 30 minutes le dessus commence tout juste à bien dorer, continuer la cuisson encore 30 minutes à même température. En gros, ça dépend des fours!

Réussite: 10/10!! Super facile à faire et délicieux tiède et froid!

16 comments

  1. la recette a l’air très simple, mais la cuisson me parait ou trop courte ou trop longue, il faut bien connaitre son four😉
    c’est quoi le scotch électrique?,jamais entendu parler..🤨
    je me demande juste si tu as mangé les 3 gâteaux toute seule, je t’aurais bien accompagnée 😀
    bon mercredi et courage pour les cours
    bises matinales

    Like

    • La recette d’origine dit de cuire le truc une heure mais effectivement, ça dépend beaucoup des fours 🙂 Je t’ai mis une photo du scotch électrique sur le prochain post! (Et j’ai partagé mes gâteaux avec mes amies et ma gentille voisine anglaise, hehe.)

      Like

    • 😆 exactement! En fait, c’est parce que les embouts des béquilles sont trop grands (ceux de la bonne taille n’existent plus), alors je mets plein de ce scotch bien épais avant de mettre les embouts qui tiennent ensuite (relativement) bien 🙂

      Like

  2. Magali Hidalgo

    Prunes-amandes, ce doit être délicieux. Nul doute que je vais faire ce gâteau tant qu’il y a des prunes.
    J’ai tours du scotch électrique chez moi, qui sert pour presque tout sauf l’électricité. Solide, élastique, c’est un must
    Ne sois pas anxieuse pour tes cours, tu t’en sortiras très bien.

    Like

    • Oui, j’adore aussi son blog et j’ai fait plusieurs de ses recettes 🙂 Mais visiblement, il passe aussi par des moments d’énervement avec les commentaires… mes pauvres, c’est vraiment la poisse tous ces commentaires casse-pieds!

      Like

  3. Je vais devoir enseigner masqué à des étudiants qui, eux, devront porter le masque toute la journée (alors que j’ai un bureau individuel où je peux me réfugier et tomber le masque quand je n’ai pas cours). Rien que pour aller aux toilettes, il faut passer 5 minutes à suivre toutes les consignes de désinfection de la lunette, des poignées de portes, du bouton de la chasse, dans un ordre précis. Et je viens de découvrir que l’après-midi, en raison des poils de barbe qui repoussent depuis le rasage matinal, quand je parle en articulant, le masque descend et découvre le nez en une minute, donc je vais devoir le remonter toutes les minutes en posture d’enseignement. J’ai observé le phénomène aujourd’hui avec des étudiants en soutenances de stage. Je n’aurais jamais imaginé ÇA lorsque je suis devenu enseignant.

    Like

    • Non, on vit en ce moment une vie qu’on n’aurait jamais pu imaginer il y a même un an de ça, c’est complètement incroyable à quel point tout a changé, même les petits détails du quotidien! Bon courage à toi et à tes étudiants, je suis heureuse d’être en ligne avec mes étudiants, au moins on n’est pas obligés de porter des masques comme ça 🙂

      Like

  4. Delimoon

    Jolie recette ! Je vais allez voir sur le site, il a l’air intéressant
    Dommage que tu n’as plus de prunes pour faire une tarte.
    Peut-être que tu peux en commander …. 🙂

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: