c'est pas moi je l'jure!

candy prend son fusil

Je me suis rarement sentie aussi ignorante qu’aujourd’hui! Et vidée du cerveau, après une journée entière passée à écouter des présentations d’une conférence internationale de trois jours, organisée par la FAK mais en ligne, à propos de tout ce qui est militaire: tactiques, armes, psychologie, climat, histoire… Je suis bénévole pour la conférence, comme ça je n’ai pas besoin de payer pour y assister, et je suis donc “l’experte en Zoom” pour plusieurs sessions.

Etonnamment, les présentations des conférences auxquelles je me rends d’habitude sont plus faciles à comprendre que toutes ces histoires militaires. Heureusement qu’il y a certaines présentations intéressantes et que je peux à peu près comprendre, comme “Resilience in the Face of Information Warfare,” sur comment la Russie et la Chine contrôlent l’information distribuée dans le monde entier à des niveaux qu’on imagine même pas: sports, média, musique, éducation, films, etc.

L’association qui organise cette conférence est pour les “pays démocratiques de moins de 50 millions d’habitants.” Il n’y a donc pas de membres comme Singapour, le Brésil, ou la France, mais il y a des présentations proposées par des pays non-membres. Voilà quelques institutions trouvées sur le programme:

UK JAG, Norwegian Defense University, Polish War Studies University, Zemaitis military academy of Lithuania, Armed Forces of Brazil, Turkish National Defence University, National Defence Army of Latvia, National Institute of Statistics and Applied Economics Morocco, Army Command of Finland, Portuguese Military University Institute, Army of the Czech Republic, Royal Defence Danish College, War Studies Academy in Warsaw, University of the Philippines Visayas, Portuguese Naval Academy, US Air Force Academy, Eikei University of Hiroshima, Government Science College in Jabalpur India, Bundeswehr Center for Military History and Social Sciences in Potsdam Germany, University of Jyväskylä and Emergency Services Academy Finland, Mongolian National Defence University, Ariel University in Israel, etc.

Voilà deux autres présentations où j’étais la “tech support” aujourd’hui (je continue demain): Cohesion and National Narratives: Defence, Ethos, Civil Society, and Disruptive Trauma; et Culture, Crises, and Coercion. 

Ce qui est drôle (ou pas), c’est de remarquer qu’il y a des bons présentateurs et des mauvais présentateurs dans tous les domaines 😆 Et aussi ceux qui ne respectent pas leur limite de temps et qui foutent tout l’emploi du temps en l’air 🤬

Cette expérience est un bain de jargon, de cultures et d’idées liées à mon nouveau boulot, ce qui est très bien. C’est épuisant d’être bénévole pour ce truc, mais c’est aussi assez marrant, et ça me change les idées!

–Moment M18

18 comments

  1. mmechapeau

    Bonne idée d’être bénévole pour vous changer les idées.
    Par contre, Miss Penny semble avoir des idées particulièrement bizarres.
    Quand on dort pendant une présentation, normalement, on ne lève pas le doigt pour prendre la parole.
    😺

    Like

    • Je dois avouer que j’ai appris deux-trois trucs, mais surtout que les “militaires” font de la recherche sur des trucs complètement inattendus et divers. J’ai entendu des trucs sur l’OTAN, les femmes en Afghanistan, les tests chimiques au Portugal, les discours de Yasser Arafat, l’opinion des Lithuaniens sur leur armée, les tactiques de désinformation par la Russie pendant les élections américaines, etc. Franchement, je n’imaginais pas qu’il y avait autant de sujets à discuter 🙂

      Like

  2. catandfivecats

    heureusement que tu as un esprit jeune et vif, parce que je ne sais pas si je pourrais absorber tout ce que tu nous présentes, ça a l’air un tantinet complexe😉
    heu, la Miss nous fait coucou? 😁
    bises, bon courage

    Like

    • Je ne peux pas dire que j’ai tout compris… ni même tout écouté. Il.y avait des présentations trop compliquées ou barbantes pour moi, alors je faisais des petits jeux de cartes sur mon ordinateur tout en gardant un oeil sur la présentation parce que je devais vérifier que tout allait bien, qu’il n’y avait pas de questions, etc. 🙂 J’ai trouvé la position de la Miss vraiment trop drôle!

      Like

  3. Magali

    Je trouve que j’apprends toujours des choses lorsque je suis bénévole, tant sur des domaines techniques que des rapports humains.
    Il me semble que c’est ton cas.
    Je n’ai jamais dépassé 48 h, je comprends que tu sois épuisée. Miss Penny n’a pas attendu la fin pour ne plus savoir ranger ses pattes, trop fatiguée 🤣

    Like

    • Je n’ai rien fait le premier jour à part écouter les présentations de quelques collègues, je n’ai “travaillé” que mardi et mercredi, mais c’était assez crevant effectivement. Mercredi soir j’étais KO mais contente de l’avoir fait, parce que j’ai entendu des trucs intéressants, aidé plein de gens, rencontré plein de gens, et pensé à autre chose qu’à mes soucis quotidien pendant 48 heures 🙂

      Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: