c'est pas moi je l'jure!

finish line

Le 26 février, vers 5 heures du soir, quelque chose s’est cassé dans mon cerveau. Je ne m’en suis pas rendue compte tout de suite mais le résultat a été immédiat: j’ai perdu tout intérêt pour la nourriture.

Je mange ce qu’il y a dans l’assiette devant moi, j’apprécie toujours les bonnes choses (j’ai beaucoup mangé en Europe, et je me suis régalée!), et je fais même des efforts pour essayer de trouver des choses qui me donnent envie de manger (essayer des nouveaux restaurants par exemple), mais je n’ai plus du tout envie de faire la cuisine, les blogs et les revues culinaires ne m’intéressent plus, j’ai du mal à acheter de la nourriture parce que rien ne me tente, et je n’ai plus jamais vraiment faim.

L’avantage de tout ça c’est que j’ai perdu 10 kilos (20 lbs) en trois mois et que ça faisait longtemps que j’avais besoin de les perdre. Je marche plus facilement, j’ai beaucoup moins mal aux hanches et ça fait trois semaines que je n’ai pas pris de codéïne pour mes douleurs au genou gauche. L’arthrose de mes épaules et de mes poignets est aussi moins virulente. Mon double menton a presque disparu, je rentre de nouveau dans mes pantalons, et en général, je me sens beaucoup mieux dans mon corps.

L’inconvéniant d’avoir perdu ce poids c’est que je ne peux plus porter ma jolie montre suisse parce qu’il faudrait faire ajuster le bracelet, et certaines de mes bagues sont aussi devenues trop grandes pour que je les porte. Il y a aussi la tige de titane vissée le long de mon fémur gauche qui me dérange un peu quand je dors dessus parce qu’il y a moins de graisse pour la protéger.

L’excellente surprise de l’histoire c’est que mes nichons n’ont pas rétrécis! Hah! Heureusement, parce que sinon, il ne resterait vraiment pas grand chose😉

Je n’ai pas l’intention de perdre plus de poids que ça et je pense que là je suis bien stabilisée à mon poids actuel. Mais c’est quand même bizarre de ne plus être intéressée à la nourriture, après toutes ces années dans la cuisine. C’est comme si un câble avait été débranché de mon cerveau.

0

Cette fois-ci, le thème, choisi par Seer, est “photographiez-moi un truc au-dessus du sol.” (Pour les règles du jeu c’est par là, merci en particulier de m’envoyer la photo avec le lien de votre blog si vous en avez un parce que je suis paresseuse.) Vous pouvez m’envoyer vos photos jusqu’au 30 mai (inclu), je les posterai le 31 mai (drcaso @ shaw . ca). Vous pouvez aussi copier le petit badge rose qui se trouve au début de ce post et le mettre sur votre blog pour crâner et inviter d’autres lecteurs à participer )

23 comments

  1. Mel

    Ça m’est arrivé deux ou trois fois dans ma vie, suite à des (très très) gros chagrins. L’intérêt est revenu peu à peu. Ce n’est pas une consolation, mais puisque tu ne peux pas défaire ce qui est arrivé, tant mieux si ça a eu des conséquences positives sur ta santé.

    Like

    • Je crois que tu n’as pas bien lu cette phrase “Je n’ai pas l’intention de perdre plus de poids que ça et je pense que là je suis bien stabilisée à mon poids actuel.” Et puis celle-là aussi “je fais même des efforts pour essayer de trouver des choses qui me donnent envie de manger…”🙂

      Like

  2. Je crois aussi à l’effet bénéfique du temps… Peut-être que tu te découvriras une autre “passion” que celle qui te faisait rester derrière des fourneaux?
    C’est bien si tu ressens les avantages de la perte de poids… tant que tu n’en deviens pas faible et sans force!

    Like

  3. samantdi

    Comme Mel, il m’est arrivé plusieurs fois dans ma vie de perdre l’appétit : la première fois dans ma jeunesse après un méga chagrin d’amour dont j’ai faili rester à moitié folle, puis à la mort de mon cousin, et ces derniers mois, pendant la maladie puis la mort de ma mère.
    Mais 10 kgs, c’est beaucoup, et il faut faire attention de ne pas tomber malade.

    Contrairement à toi, je suis très angoissée quand je maigris, cela me fait très peur. En plus à 50 ans passés, quand tu maigris tu deviens moche d’après moi, tu deviens comme une petite vieille ridée et si tu mets du noir, tu crois voir la sorcière des contes de ton enfance🙂

    Je te souhaite de retrouver ton appétit. Moi j’ai retrouvé le mien mais pas le goût de cuisiner, pas encore… seulement des salades, des choses froides. Va savoir pourquoi, je ne peux plus rien faire mitonner, mijoter…

    Le deuil, tu sais, c’est bizarre, c’est long, il faut être patient avec soi-même.

    J’ai parfois les larmes aux yeux en pensant à ta Sosso, quand je vois mes deux bestioles ensemble, et je pense fort à toi, je comprends ce que tu ressens au plus profond de mes tripes.

    Je t’embrasse

    Like

  4. fleur d'avril

    Cela fait deux ans que je ne me fais cuire que des patates ou du riz, dans le meilleur des cas. Je n’arrive même pas à râper une carotte, ou cuire un oeuf, et je n’ai pas le moindre désir de manger mieux, même si je suis invitée !!!!!!Je me porte bien, donc j’en conclus, un, que l’on mange trop, deux, que l’on mange trop sophistiqué ! Voilà, mais à la longue je ne sais pas. Fais attention au calcium, dans les fromages, et aux vitamines, dans les fruits. On gagne beaucoup de temps à ne rien cuisiner, ne pas faire de courses, de ne pas se casser la tête à faire des menus, et on économise de l’argent. Pas de raison de culpabiliser, donc. Mais que faire de ce temps ? Du piano ? du ménage, internet ? Bouquiner ? Caresser son chat ? Téléphoner ? S’épiler les bras ? Aller nager ? Car cela en fait du temps de libre !

    Like

  5. fleur d'avril

    Que s’est t-il passé ? la mort de Sosso ? Un gros choc c’est sûr, il n’y a que le temps qui peut soigner ces blessures, que le temps. Rien d’autre. Essaie une nouvelle activité, qui demande des mobiliser beaucoup de capacités, cela aide à créer des nouveaux chemins de pensées.

    Like

  6. Sissi

    C’est quand même super sympa de réussir à perdre autant sans avoir à se forcer ! Au moins la méthode est naturelle , pas de risques , et j’aimerais bien pouvoir déconnecter le même fil ! Parce que depuis la quarantaine , j’ai bien accumulé autant de surplus . Et même si je fais des efforts depuis 2 mois , je n’ai perdu qu’un tout petit kilo. Bon , mon pantalon me remercie quand même d’avoir inversé le sens de la balance , mais mon maillot de bain risque d’avoir encore une belle bouée accrochée cet été… M’en fiche , de toute façon il fait même pas beau! On se croirait en automne ici . Alors je surfe , pas sur la vague , sur la toile , au moins on ne les voit pas mes kilos !

    Like

  7. Mel

    Comme le dit Samantdi, fais attention de ne pas tomber malade. Et de ne pas avoir de carences.
    Je t’envoie des pensées pour demain et après-demain. Peut-être, comme le suggérait quelqu’un hier, qu’en expliquant calmement les choses, un miracle se produira ? (Je dis cela parce que je suis passionnée des court movies/tv shows avec de vibrants plaidoyers qui emportent la conviction de tous, mais je sais bien que dans la vraie vie, ça ne marche pas comme ça. Je croise les doigts quand même).

    Like

    • Merci pour les pensées pour demain et après-demain, mais en effet, je connais bien ce juge et il s’en fiche complètement de ce que je peux avoir à dire. Comme je l’explique dans les posts précédents (sur le sujet), tout ce qu’il dit c’est “la loi c’est la loi”🙂

      Like

  8. Tu as perdu ta grande chérie et il faut que la douleur s’apaise pour que le vrai goût de vivre revienne. Bien que de mon point de vue tu étais déjà filiforme, tes articulations doivent être soulagées, c’est le seul point positif, mais au moins tu en as un😉

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s