c'est pas moi je l'jure!

4000 années d’horreur

Je relis des posts écris pendant 2017–presqu’un post par jour pendant un an, à part en mai et en décembre où je n’ai écrit qu’un jour sur deux–et je me demande comment je peux être encore debout après cette année vraiment, mais alors vraiment pas facile!

En janvier et février, j’étais courtisée par plusieurs universités et très flattée et très épuisée par les voyages d’entretiens, et puis il a fallu faire le deuil de ces jobs. Je m’en fichais de certaines universités–qui a envie d’aller se fourrer au milieu de l’Ohio avec des bourreaux de travail snobs et prétentieux? Mais San Jose, là, ça m’a fait très très mal.

A mon boulot, c’était l’enfer depuis le printemps 2016, et le couperet est tombé début mars 2017, une terrible trahison de plus et je me suis cassée en congé maladie, ce qui a malheureusement fait ressortir mon ennemi juré, John, de l’ombre! J’ai heureusement pu m’échapper de ce bourbier pour aller retrouver un peu d’énergie à Portland, Salem, et Seattle, chez de très chères amies.

Fin avril-début mai, je suis allée à Paris faire une orgie de chocolat, en Allemagne profiter de mes neveux/nièce adoré.e.s, puis en Suisse pour revoir la famille et me rendre compte que ma mère commençait une descente hyper rapide d’Alzheimer.

En juin, j’ai acheté Scarlett! Et puis j’ai passé une semaine géniale à Vancouver. Et à mon retour, en plus du bruit infernal des travaux du pont du métro, les problèmes de boulot m’ont rattrapée et l’enfer a recommencé. Un délire d’imbroglios et de duperies et de lâcheté et d’enchevêtrements administratifs–je n’ai jamais été aussi proche que ça de claquer la porte!

Donc juillet et août, c’était très très très pourri, à part les 10 jours passés en Suisse chez ma mère. C’était la première fois et la dernière fois qu’on s’est vraiment bien entendues de nos vies!

Après avoir poussée une bonne gueulée et ouvertement offert de démissionner de mon boulot, j’ai eu la chance de tomber chez un nouveau boss pas entièrement con, et à partir de la mi-septembre, j’ai pu commencer à reconstruire un début de vie professionnelle sur deux ans de décombres.

Octobre c’était pas mal, mais la santé mentale de ma mère dégringolait à une telle vitesse que côté famille, ça commençait à être très sérieusement la panique. C’est surtout ça qui m’a entièrement occupé l’esprit pendant l’automne, jusqu’à ce qu’il ne soit tout simplement plus possible pour elle de continuer à vivre seule.

Mes trois semaines en Suisse fin novembre-début décembre m’ont laissé un goût d’échec et de ressentiments dont il ne va pas être facile de me débarrasser, malgré quelques très bons moments passés là-bas en famille et avec mes amis. Je finis donc l’année assez amère et cafardeuse (et frigorifiée).

Putain de 2017! 2016 avait aussi été une année de merde donc j’ai un peu peur de 2018…

Allez, on y croit, bonne année 2018 à toutes et à tous! Même les prévisions météo nous donnent l’espoir de jours meilleurs à venir…

20 comments

  1. mais didon, il va faire drôlement chaud! 30C de plus d’une semaine à l’autre… Le temps des glaces à manger va être vite là!
    Je te souhaite une année 2018 agréable, avec des hauts qui pèsent plus que les bas…

    Like

  2. je ne regarde jamais en arrière, tu devrais en faire autant! essaie de vivre le moment présent, sans te préoccuper de l’année qui arrive, car anyway, on n’est souvent pas maitre des “merdes” qui arrivent, alors cool, attendons qu’elles arrivent pour pleurer..
    mais de tout mon coeur je te souhaite une bien meilleure année, je t’embrasse!
    et n’oublie pas les câlins pour Calinette

    Liked by 1 person

    • Je trouve que c’est bien de ne pas oublier le passé pour ne pas refaire les mêmes erreurs (si on en a fait) et se congratuler d’avoir survécu aux emmerdes (si on en a eu) 🙂 Calinette te remercie pour les câlins et t’en envoie tout plein aussi!

      Like

  3. “Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit que se préoccuper de la meilleure façon d’aller de l’avant”
    paulo Coelho

    Il en a de bonnes le paulo remarque, il a dit un tas de conneries également du genre “passe-moi le sel” ou “c’est celui qui dit qui est” enfin, des conneries quoi !

    Bleck

    Like

  4. C’est sûr que, du côté de ta mère, 2018 risque de ne pas être jojo mais, vu qu’elle est maintenant dans une résidence, l’impact sera peut-être moins grand…
    Quand à toi, je te souhaite une année magnifique, une année où tu trouveras ce que tu cherches, une année qui t’apportera la paix de l’âme et qui réalisera tes désirs les plus chers. Alors, entâme cette année toute neuve avec le sourire.
    GROS câlin et bisous de Bonne Année à toi et Calinette 😀
    Quand à tes écrits sur ce blog… moi je les aime beaucoup… j’espère que tu n’as pas l’arrêt de ce blog dans tes résolutions du nouvel an??? 😦

    Like

  5. valeriedehautesavoie

    Oui bon c’est vrai que cette année tu n’as pas été gâtée et j’espère du fond du coeur que deux mille dix huit (j’aime les années en !) sera une année bien plus douce que celle qui meurt dans peu de temps chez nous. Allez ma copine du bout du monde, je te fais un très doux et très chaleureux baiser pour cette année qui arrive de par chez nous.

    Like

  6. Merci pour tous ces excellents articles – aux titres toujours géniaux – que je lis toujours avec plaisir. J’espère que 2018 te laisse le temps et l’énergie pour continuer. Pour ta mère, plutôt voir le côté positif de la situation: elle est maintenant en sécurité et vous avez pris une décision dans son intérêt. Elle a de la chance de vous avoir! Happy 2018.

    Like

  7. Que te dire … en tout cas, regarder le moins possible en arrière. On ne peut rien changer. Un principe que “j’essaie” d’appliquer le plus possible.
    Ta maman est entre de bonnes mains maintenant. Vous avez pris les bonnes décisions autant pour vous que pour elle.
    Maintenant, il faut aller de l’avant … le meilleur est à venir. Je te le souhaite vraiment. De tout cœur.
    Prends bien soin de toi.
    Bisoux

    Like

  8. Manon

    Beaucoup de courage. Vous avez assuré auprès de votre famille.
    Bonne et Heureuse année 2018, pleine d’espoir, de Santé.
    Plein d’enthousiasme au travail et de meilleurs collègues à venir.
    Que vos Vœux les plus chers se réalisent.

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: