c'est pas moi je l'jure!

la vie se chante, la vie se pleure

Il y a un an, je ramais dans la semoule après un changement de pays, un gros déménagement, et le début d’un nouveau boulot effrayant. C’était peut-être aussi à cause de l’hiver qui s’annonçait doucement, avec le retour des pluie, du brouillard, et de températures peu clémentes.

Cet automne ne s’annonce pas beaucoup plus brillant que le dernier, et je n’arrive pas à savoir pourquoi, comme d’habitude. Rien de tragique, je me sens juste un peu “sous le temps,” comme le disent si bien nos amis anglophones. Le creux de la vague après un début d’année scolaire intense? Le poids des responsabilités? Le manteau que je dois porter de nouveau pour sortir dehors sans me geler le popotin? Mon estime de moi qui bouffe les pissenlits par la racine? L’article que je n’arrive toujours pas à terminer? Les parents en visite pendant 10 jours? Le dernier sale coup de la frangine? Les problèmes au boulot? Ze Boss qui en attend trop de moi? Le centre ville ou le lac qui me manquent? Les soucis d’argent? Le jour qui se lève de plus en plus tard et la nuit qui tombe bien trop tôt? La fatigue des kilomètres de métro et de marche au quotidien qui s’accumule?

Toujours est-il que depuis quelques jours, je ne fais plus rien et je reste cachée. Les seules choses qui me font du bien sont 1) les calins de chatons, et 2) la nourriture… hum… bonjour les kilos…

trio grand marnier

23 comments

  1. des bisous, toi. Bon c’est pas comme des calins de chatons mais ça se veut apaisant 🙂
    tu es capable d’accomplir toutes ces choses, tu es une jeune femme super intelligente ( et très jolie pour ce que j’ai pu voir de tes photos ), tu as réalisé une bonne partie des rêves dont tu avais parlé, et ça, c’est cro fort, parce que la plupart des gens n’y arrivent jamais.

    Alors si tu veux t’arrêter un peu, caliner tes chats et reprendre du dessert, je crois que c’est amplement mérité, et je suis sure que tu iras mieux dans quelques temps, c’est juste le temps de te retourner ?

    Like

  2. Comme je suis aussi un peu sous les vagues en ce moment je te comprends ! Est ce que l’automne n’y est pas pour quelque chose ? Je fais comme toi, je caline Chamade et je me fais de l’auto persuasion “je vais bien tout va bien…” et puis demain est un nouveau jour 😀
    Je t’embrasse fort fort fort

    Like

  3. Moi aussi ça me mine l’automne, aujourd’hui il y a du soleil (après une semaine de brouillard continu) alors je me sens mieux. Tu pourrais essayer la luminothérapie? Ca ne résoudra pas tous tes problèmes mais ça te donnerait un peu d’énergie? Sinon la combinaison chatons+nourriture, je trouve ça assez efficace aussi 🙂
    Courage, et bon week-end!

    Like

  4. un ENORME câlin pour toi, c’est le moment de te cocooner, alors fonce sous le plaid au fin fond du canaprout, avec les coquines, un bon dvd et un bon dessert
    et des grosses chaussettes

    ça urge 🙂

    Et pis t’es trop forte tfassons, et l’automne c’est rien qu’une saison pourrie….

    Like

  5. decryptages

    Tu parles de pluie, de brouillard : j’ai cru que t’étais en Bretagne 😉
    Ça a quoi comme longueur de racine le pissenlit ? Pt’êt que les gens ont plus confiance en toi que toi même, non ? Et que Ze Boss, elle sait mieux que toi ce que tu vaux 😉

    Pleins de bisous pour que tu te remettes très vite 😀

    @ Sa Très Gracieuse Majesté PrincessH, à qui je présente tous mes respects, il me semble qu’il manque une ligature à cœur… Je sais, j’ennuie les ditpères qui ne m’ont rien demandé.

    Like

  6. Des bises pour toi et un gros coup de griffe sur ton canapé de la part de Nini (ce qui est sa manière de manifester sa vigoureuse affection) …

    (pi moi non plus j’aime pas l’automne, sauf sur les feuilles des arbres)

    Like

  7. Moi aussi, les jours qui raccourcissent tendent à me saper le moral, et tous les problèmes de cette période ont tendance à me paraître énormes. Repose-toi bien, parce que la fatigue aggrave les choses. Fais plein de câlins à tes chatons, parce que c’est vital, et n’oublie pas que le chocolat est un anti-dépresseur 😉
    Gros bisous de réconfort, et Chalune t’envoie plein de ronrons

    Like

  8. Les responsabilités, ça pèse peut-être lourd, mais si on t’en donne, c’est bien parce qu’on estime que tu en es capable, et que tu vaux mieux que ce que tu l’imagines. Rappelle-le à ton estime de soi, on dirait qu’elle l’a oubliée, pendant qu’elle se décoinçait les pissenlits d’entre les dents.

    Manteau = poches = plein de choses à mettre dedans. Moi j’trouve ça bien un manteau. En été, tu sais jamais où mettre tes affaires, y a jamais assez de poches. Bref, vive les manteaux.

    Avec parents, frangine, et problème de boulot, comment te concentrer pour finir ton article? Te faut un peu d’air, te mettre au vert (ou plutôt au rouge-orangé, c’est la saison…)

    Ceux qui en attendent trop de toi, ils vont surtout s’attendre à ce que tu sois honnêtes. Si ils t’en demandent trop, dis-leur que tu n’es pas capable. Que tu vas faire de ton mieux, mais que t’es pas Jésus non plus, expert ès miracles.

    Le centre ville et le lac te manquent? Vas-y. Te reste du monde que tu connais downtown, messemble. Et jusqu’à présent, y’en a au moins un qui t’as pas encore claqué la porte au nez.

    Les jours raccourcissent? Le temps se raffraichit? Où est le problème? Y a moins de gens dans les rues, les gens rentrent chez eux plus tôt, la vie est… plus calme, en hiver qu’en été.

    Les kilomètres de métro ça te fatigue peut-être, mais ça fait de l’exercice. Toi qui te plains de vouloir perdre du poids… Essaie juste 8h de sommeil, et tout ira bien 😉

    Gros b’sous et bon courage…

    Like

  9. Ah comme je te comprends… Moi aussi j’ai quitté mon centre ville avant l’été et je me demande un peu ce que je fais là… Au milieu de nul part. C’est vrai que notre petite chatte me change bien les idées, c’est une sacrée coquine également. Heureusement qu’ils sont là les petits félins 😉 Ah, j’espère que ton moral va remonter. Une bonne tasse de thé de temps en temps fait du bien 😉

    Like

  10. L’automne et son manque de lumière accentue tout ce qui ne va pas.
    Mauvaise période de l’année pour beaucoup …
    Je t’envoie 1000 bises pour un peu de réconfort et Bouba – chat pas très câlin, lui – fait l’effort de ronronner pour toi !

    Like

  11. Tu devrais essayer l’acupuncture, c’est excellent lors des changements de saisons. 2 ou 3 traitements et hop, tu retrouves de l’énergie pour combattre l’hiver !
    Bises.
    Laeti

    Like

  12. *dépose un carton de bisous et de câlins de réconfort*
    Le changement de saison est violent mais ça va aller quand même ! Un peu de luminothérapie? Il semblerait que le manque de luminosité de la saison soit en grande partie responsable de la tendance “tout est noir, au secours!”.
    Courage Dr. CaSo!

    Like

  13. Voilà trop longtemps que je n’étais pas venue et voilà que je te retrouve tristounette…. Snif…. Que puis-je bien faire pour te remonter le moral??? Des bisous??!!! Pleins de bisous!!!
    Après les bas, il y a les hauts…. Alors fais toi plaisir et mange (mais pas trop non plus), et laisse toi caliner par tes chats si c’est cela qui te fait du bien!!!

    Bisous!

    Like

  14. Tsé que j’ai percuté il n’y a pas si souvent que cela qui ne jurait pas être! J’te jure! J’medisais mais j’ai l’impression de la connaitre. Et le pire c’est que je manquais l’autre toi, me demandant où tu étais passée! Puis un jour pas comme un autre, j’ai percuté! Cela m’a fait l’effet d’un semi-remorque qui se crashait dans mon cerveau! 😆 Pis j’avais toujours pas trouvé le flow pour écrire un commentaire, j’me sentais un peu pognée… Bref, là comme je ne comprends que trop bien ton october blues, je me sens le devoir de te faire un signe amical! 🙂 Je le ressens aussi le salaud! Il n’y a qu’une seule solution, se battre, encore et toujours… Pis s’aimer hurle la petite voix rose en moi… Pis là moi qui t’aime bien j’avais juste le goût de te souffler ces quelques mots…

    Like

Comments are closed.

%d bloggers like this: