c'est pas moi je l'jure!

dents de lion

C’est une maladie dont mon père est en train de crever. Ma tante aussi. Et moi, hier, j’en ai senti les premiers symptômes avec effroi. L’histoire se passe ainsi:

Il y a quelques mois, un département m’a consultée pour que je les aide sur un nouveau projet. Aussi consultée était une autre personne que nous appellerons Nicole, que je déteste, experte dans un domaine proche du mien mais quand’même secondaire. A chaque réunion, je dois faire des efforts pour ne pas lui cracher: “si tu pouvais arrêter de déblaterrer ces conneries, ça nous permettrait d’avancer…” (C’est là que vous pouvez remarquer comme je suis une femme aimante et sympatique).

Bref, hier Nicole ne pouvait pas venir à notre réunion et j’étais aux anges! Et j’aurais facilement pu prendre la situation en main, faire les choses à ma façon, et la remettre à sa place. J’en ai eu tellement envie! Mon ange et mon diable (comme on disait quand on était enfants) ont donc eu cette conversation:

ange: Allez, sois sympa, faut pas démolir les gens derrière leur dos!

diable: Oui mais elle est nulle, elle m’empêche de faire des trucs biens! Elle pense que ce qu’elle fait est plus important que ce que je fais, et elle comprends rien à tout ce que je raconte alors que c’est vachement important (oui je sais, je suis super objective parfois)!

ange: Mais elle sait quand’même des tas de choses que toi tu ne sais pas!

diable: Mouais… Mais c’est moi l’experte sur ce projet et c’est moi qui devrais décider de tout!

ange: Oui mais tu ne peux quand’même pas tout faire toute seule! Et puis tu as d’autres projets très importants dont il faut aussi que tu t’occupes (je ne te remercie pas, mon ange, de me rappeler cet article douloureux auquel je n’ai toujours pas ajouté un mot)!

diable: Je sais, mais si c’est pas moi qui le fait, ça va être mal fait!

ange: Mais c’est important de savoir travailler en équipe (là à mon avis, mon ange avait discuté de moi avec Ze Boss, c’est pas possible).

diable: Mais on veut un résultat parfait, non? Et si les résultats ne sont pas parfaits ça sera ma faute!

ange: Mais non, on ne veut pas des résutats parfaits! On veut des gens heureux et des résutats dont tout le monde pourra être fier. Si t’étais pas là, le projet serait executé différemment et peut-être que les résultats ne seraient pas aussi bons qu’ils le seront grâce à toi (mon ange est vachement diplomatique) mais ça ne serait pas la fin du monde.

diable: Bordel! (mon diable est vachement vulgaire!)

On est comme ça dans ma famille. On pense qu’on est les seuls êtres intelligents sur la planète et que le reste du monde est SNAC (super nul à chier, acronyme familial). On sait que si on veut que les choses soient bien faites il faut les faire soi-même. On croit que de nous tuer à la tâche va nous permettre de mieux dormir la nuit… mais finalement, ça ne nous rapporte rien du tout. On est des cons, et on en crêvera!

fenouil

Je déteste le fenouil cru avec passion! Ma jeunesse a été cruellement marquée par un nombre incalculable de salades de fenouil cru avec des olives noires et de la féta. J’en ai encore des cauchemards! Mais le fenouil grillé au four, presque caramélisé, comme ça, ça se laisse manger! Il suffit de couper le fenouil en gros morceaux et de le mélanger avec un peu d’huile d’olive et de chapelure, puis de le mettre au four (bien chaud) au moins une heure en mélangeant toutes les 10 minutes. A la fin, c’est fondant et exquis! Un délice avec du poisson (ou de la viande).

Réussite: 10/10!

19 comments

  1. AHhhhhhh je comprend mieux maintenant ton aversion au fenouil. Moi je ne le mange que cuit archi cuit et j’adore ça. Mais je n’ai jamais cuit le fenouil comme tu le fais et il me semble bien que je vais tester cela ce week end, tu m’en donnes follement envie. (le fenouil est exquis avec du lapin et arrosé de martini blanc)

    Like

  2. swedishshef

    C’est quoooiii le fenouil ?

    Il est pas vulgaire ton diable, il est juste un peu grossier !

    Je pense en plus, sans fausse modestie aucune, être vachement* plus intelligent que toi, même si je sais pas ce que c’est le fenouil 😉

    * moi aussi je sais être grossier

    Like

  3. Héhé, encore un point commun, moi aussi je pense toujours que je dois tout faire moi-même pour que ce soit bien ! Y compris réécrire des compte-rendus, refaire des calculs, …
    Donc comme je n’aime pas trop non plus le fenouil cru, je vais peut-être essayer ta recette, ça a l’air bon !

    Like

  4. Valérie, dis-moi ce que tu en penses 🙂 Tu le fais cuire comment, toi, avec ton lapin?

    TSC, j’ai toujours sû que tu étais plus intelligent que moi 🙂

    Marie D. 😆 ouf, merci de me rassurer!

    Lune, faudra que tu me dises ce que tu en penses 🙂

    Like

  5. faudrait commencer à être paresseuse, du coup c’est vachement plus simple!

    Je reconnais que mon homme cuisine 10 fois mieux que moi, que les autres ont des apparts bien plus adaptés que le mien pour organiser des fiestas, que ceci et que cela. En fait je sais super bien reconnaître les valeurs cachées en chacun (hehe, je sais pas si c’est mon ange ou mon diable qui parle là!). Et même si je sais qu’en fait c’est moi qui ferait le mieux ce que je veux, ben non ça use trop, pis j’ai appris que si c’est pas parfait ça peut être pas mal quand même.

    Oyé oyé! Que les grappes de raisin se multiplient et que le vin coule à flot… y’a une place sur le sofa là, juste pour toi 😀

    Like

  6. Madame sait tout

    Alors la, moi qui venait justement de redecouvrir la salade de fenouil-feta-olives! Je me suis rendue compte que j’aime vraiment beaucoup ca, mais il faut couper le fenouil tres finement, sinon c’est trop dur. On peut le faire a la mandoline, meme, si on en a une qui marche. Et je l’ai meme fait decouvrir a mon homme qui a adore lui aussi.
    Par contre, cuit, j’aime pas du tout. Comme quoi, on a beau grandir avec les memes choses, on finit pas pareilles! (Ouf, parce que avec un diable comme le tien, je sais pas si je tiendrais le coup longtemps!)

    Like

  7. Candy, j’arrive, faut juste que je me creuse un tunnel dans la neige pour réussir à sortir de chez moi 😉

    TSC, moi? Me moquer? Jamais! 😛

    Madame, beurk, je te raye de mon testament, dis-donc! Pour la mandoline, j’en rêve, mais là je vais devoir payer $600 de couronne alors ça sera pour une autre fois…

    elPadawan, tu seras jamais un bon “team player” toi, à skeu j’vois 😉

    Like

  8. SNAC… je réfléchis à la chose depuis un bon deux minutes, je me dit qu’à l’exception de la merde tout est nul à chier (enfin ça passe généralement très mal). Comme quoi moi aussi je peux être grossier.

    Like

  9. ahah, tu décris ça tellement bien 🙂
    Bon hélas je confirme, à part lâcher prise y’a pas de traitement. Mais comment lâcher prise quand justement c’est ce contrôle et cette capacité à prendre les choses en main qui est une source de force personnelle ?
    Si je ne gère pas tout ce qui passe à ma portée, tout le temps, j’ai comme l’impression d’être dehors toute nue avec une plume dans le derrière 😀 (non pas que je sache réellement ce que ça fait non plun, hein, me fais pas dire ce que j’ai pas dit ! :D)

    Like

  10. Moukmouk, oh, attention, je vais devoir faire marcher la censure si ça continue 😉

    krysalia 😆 quelle poète vous êtes, chère madame 😀

    catherine, je vous adopte tous volontier, mais vaut-il vraiment mieux être con que SNAC? 😉

    Like

  11. Je suis hyper intelligente moi aussi mais flemmarde. Alors, je préfère laisser les autres faire à ma place s’ils le souhaitent. Et lorsqu’ils se plantent, je me dis que, franchement, c’est pas moi qui aurais fait une connerie pareille 😉

    Like

  12. Mon ange je l’aime un peu, beaucoup, passionnement, à la folie… pas du tout… et puis de toute manière il est tout foutu, j’ai arraché toutes ses plumes… tout foutu… heureusement il reste le diable et lui il est increvable !
    Un jour pendant deux heures j’ai hésité lors d’une réunion entre désosser l’andouille du jour, m’endormir, pousser une longue plainte déchirant la nuit et puis j’ai rien fait, rien dit… jusqu’à la fin. Et puis en partant j’ai glissé au directeur de l’histoire… y fait semblant rassure moi ? il l’a regardé curieusement ensuite… ça m’a suffit !
    Mon ange je l’aime un peu… il en restait une…

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: