c'est pas moi je l'jure!

la vie se chante, la vie se pleure

Il y a de cela 10 ans, j’habitais en Utah et je faisais des études de graphisme et de littérature anglaise. Mes cours préférés étaient l’histoire de l’architecture et la littérature américaine du XXème siècle. Les cours que je détestais le plus étaient le dessin et la littérature anglaise du XVIIIème siècle. Mes collocs s’appelaient Monica, Autumn, et Molli, et mes copains s’appelaient Dan, Judy, Dave (dont j’étais amoureuse), Cherie, Cesar, et Nicolas. Ensemble, on regardait ER et les jeux du NBA à la télé, on allait voir Sliding Doors, Saving Private Ryan, The Horse Whisperer, The Truman Show, Deep Impact, Shakespeare in Love, et Life is Beautiful au cinoche, et on se moquait de Godzilla, Armageddon, The X-Files, et les Spice Girls. On allait à l’église tous les dimanches et quand on en avait marre de l’Utah, on allait faire un petit tour à Las Vegas. Je vivais avec peu et au jour le jour, et ma vie était bien remplie et très chouette! Ca faisait deux ans et demi que j’avais quitté la Suisse et je pensais encore que j’y retournerais un jour, peut-être pour y faire des études d’architecture, peut-être pour y faire de la musique… mais en tous les cas, je savais que je ne voudrais jamais devenir prof comme mes parents!

Dix ans plus tard, je suis prof de linguistique et directeur dans une université de la plus grande ville du Canada, et l’heureuse propriétaire d’un petit appartement sympa (et d’une dette de 1/2 million de dollars). Mes moments préférés sont les papotages avec ma secrétaire et mes collègues, les compliments que je reçois parfois sur mon travail, les choses que j’arrive à changer positivement au boulot, et les moments où mes auditeurs/étudiants/chefs comprennent enfin ce que j’essaye de leur dire. Mes moments les plus difficiles sont les rapports annuels, les articles que je n’arrive pas à écrire, et les problèmes avec mes employés. Mes collocs s’appellent Coquine No. 1 et Coquine No. 2, et j’ai rencontrés mes copains au gré des blogs et au travail. Ensemble, on ne fait pas grand’chose à part une petite bouffe de temps en temps, quelques discussions sur Dr. House et Desperate Housewives après en avoir regardé quelques épisodes, et des longues conversations sur la vie et le boulot. Je sors de temps en temps pour aller à des concerts et prendre quelques cours de cuisine et d’alto. Le week-end, je profite du silence, je reste à la maison en pyjama, et je regarde Grey’s Anatomy sur internet en faisant des calins à mes coquines. Ma vie est maintenant plus solitaire mais aussi plus calme, plus confortable, plus indépendante, et divisée en deux: le boulot et le repos-forcé-parce-que-je-ne-tiens-plus-debout-et- que-les-week-ends-sont-si-courts.

Et dans 10 ans? Je n’en sais rien. Je remarque en tous les cas que je suis très nulle pour prédire mon avenir et que jamais je n’aurais imaginé, il y a 10 ans, vivre un jour la vie que je vis aujourd’hui. Serai-je mariée à un cowboy millionaire de l’Alberta? Vivrai-je au Japon? Aurai-je adopté des tas de marmots? Serai-je devenue prof d’auto-école? Rendez-vous dans 10 ans pour faire le point!

Et vous, la vie s’est-elle déroulée comme vous l’aviez prévu? Vos rêves sont-ils devenus des réalités?

En l’honneur du 14 juillet, j’ai fait un cocktail de baies (trouvé dans mon magazine préféré) dont la couleur est le mélange du bleu, du blanc, et du rouge 😉

1. Mettre dans un mixeur: 1 verre de glace, 1/4 de verre de myrtilles (brimbelles, bleuets), 1/4 de verre de fraises coupées grossièrement, 1 verre de vodka (à la myrtille si on en a, moi j’en avais pas), 5 feuilles de menthes coupées grossièrement, le jus d’1 citron, et deux cuillères à soupe de sirop de sucre (eau + sucre chauffés quelques minutes puis refroidis) ou de sirop d’érable.

2. Mixer, et servir immédiatement (ces quantités remplissent environ 4 flûtes).

Réussite: 9/10. J’avais pas de glace donc j’ai utilisé des fruits surgelés (et j’ai rajouté quelques framboises) et un peu d’eau, et je n’avais pas non plus de vodka à la myrtille, donc je pense que ça aurait pu être meilleur, mais c’était déjà pas mal du tout! Tchin tchin, enfants de la patrie!

PS. Vous pouvez toujours m’envoyer (jusqu’à jeudi soir) vos photos pour le petit jeu du week-end!

24 comments

  1. catherine

    encore un post désenchanté!!

    il y a 10 ans, j’étais au même point qu’aujourd’hui.. par contre il y 20 ans on arrivait en Bretagne, avec l’envie de construire une nouvelle vie…

    vie pas toujours rigolote, mais j’ai compris qu’il fallait toujours voir la bouteille à moitié pleine qu’à moitié vide!!

    je suis férocement optimiste..

    Like

  2. Bonjour,

    En dix ans, ma vie personnelle s’est déroulée plus ou moins comme je l’avais envisagé. Celle de mon entourage un peu moins, mais avec plutôt de bonnes surprises.

    Ma vie professionnelle a connu des restructurations profondes avec, en 10 ans, l’exercice de trois métiers très différents mais toujours dans la même (grande) entreprise.

    Quant à mes rêves… heu… on peut avoir un joker ?

    Like

  3. Il y a 10 ans, je voulais être inventeur. Un genre de dieu des p’tits Légos, grandeur nature, à la Géo Trouvetou.

    Aujourd’hui, je suis ingénieur informaticien. Je joue encore au p’tits légos, mais virtuels. Avec des responsabilités :p.

    Like

  4. Valérie, j’imagine que chaque anniversaire est une bénédiction 🙂

    DDC, et tu avais des plans bien précis pour ton futur? (au fait, serais-ce possible, est-tu plus jeune que moi!!)

    JvH 😆 ben disons qu’au lieu de mettre 5 feuilles, j’en ai seulement mis une petite! Comme ça, le goût n’est pas fort mais ça rafraîchi qand’même un peu la boisson…

    catherine, c’est pas un post désenchanté, au contraire. Je repense juste à tous les changements de ma vie, tout ce qui se passe moins bien que prévu mais aussi tout ce qui est encore meilleur que ce que j’avais prévu 🙂

    Alf 😆 fais gaffe, parce que si tu touches à une de ces adorables créatures, je t’attrape, te découpe en petits morceaux, et te fais cuire dans un ragoût d’épinards et de broccolis 😛

    Mirovenben, pour les rêves, tiens, va lire ça et tu reprendras peut-etre espoir 🙂 (regarde bien les dates): https://cestpasmoijeljure.wordpress.com/2007/09/08/quand-jaime-une-fois-jaime-pour-toujours/

    elPadawan, bref, t’as toujours voulu faire joujou et tu le fais 🙂 Good for you!

    Like

  5. Dr. CaSo, tu as vraiment de bonnes idées de post, qui font réfléchir. Je ferai bien d’écrire sur ce thème mais je crois que ce serait un peu dur (oh mais si, je vais essayer).

    En l’espace de 10 ans ma vie a volé en éclats alors que je croyais avoir atteint un espèce d’équilibre et la chute a été violente, brutale, la remontée bien lente. Mais bon, on dirait que la vie est bien revenue, même si parfois ça bat un peu de l’aile.
    Et je dis merci à mes amis, à mes greffiers, u travail (même si ça me fait mal au coeur de le reconnaître mais cela a été une bonne bouée) et puis aux rencontres bloggueuses ! 😉

    Like

  6. Il y a 10 ans je croyais dûr comme le fer que je n’abandonnerai jamais mon rêve d’enfance. Depuis j’ai réalisé que la réalité a souvent plusieurs facettes que l’on ne voit pas dans ses rêves!

    (Je pourrais écrire vachement plus là-dessus, mais j’ai l’impression que c’est un très bon sujet pour des posts entiers dans mon blog, alors je m’arrête ici!) 🙂

    Like

  7. il y a dix ans, j’étais à la fac et c’était une année difficile pour plein de raisons… ce qui est curieux c’est que ta question m’a fait me rendre compte que j’ai accompli durant ces dix années une vraie révolution : après être passée par des états tout à fait différents, je suis revenue quasi au même point qu’il y a dix ans, mais pas pour les mêmes raisons. rhaa, ces fameux cycles, fermez leur la porte, ils reviennent par la fenêtre !

    Like

  8. “Des plans bien précis” c’est beaucoup dire, j’avais une ligne directrice mais depuis lors j’ai été confrontée à la réalité, et je me rends compte que j’étais bien naïve, à plusieurs titres 😆
    Pour l’âge, je ne sais pas, je n’ai pas trouvé le tien ! 😛

    Like

  9. non tu allais à la messe tous les dimanches!!!! ha ben oui ma bonne dame, les temps changent! 😛

    Il y a 10 ans, j’étais dans ma période “je suis trop bien toute seule avec mon chat, les hommes c’est rigolos mais y’a pas que la rigoulade dans la vie!”

    Il y a 10 ans, j’étais pourtant sur le point de transformer la fétarde que j’étais en femme amoureuse! Nan mais la vie réserve de ces surprises!!!

    Mon tigre de sibérie me manque malgré tout… 🙂

    Like

  10. Il y a 10 ans je travaillais déjà dans la même entreprise, même si pas du tout aux mêmes fonctions.
    Il y a 10 ans j’habitais déjà la même ville.
    Il y a 10 ans j’avais déjà Chalune.
    Il y a 10 ans j’étais déjà une femme amoureuse.

    En fait, ma vie n’a pas beaucoup changé en 10 ans. Enfin, si, ça s’est accéléré dernièrement 😀

    Like

  11. meerkat, rencontres, rencontres, rah la la, t’es cruelles 😉

    Noelia, j’attends le post avec impatience 🙂

    krysalia, la vie est une chipie 🙂

    dieudeschats, c’est facile, je suis arrivée aux Etats Unis juste quelques jours avant d’avoir 23 ans…

    Candy, je crois bien que la femme amoureuse sait encore faire la fête 😉 Ton tigre de sibérie me manque à moi aussi!

    Lune, ah dis-donc, Chalune n’est pas toute jeune, serait-elle l’aïeulle de tous ces jeunes chats qui courent la bloggosphère? 🙂 D’ailleurs, j’espère bien que tu m’enverras une photo d’elle pour ma jolie collection à 4 pattes!

    Like

  12. Madame sait tout

    Parlant de changements, ch’ais pas si vous avez remarque, mais dans le temps, Dr CaSo elle ecrivait tous les mercredis et samedis, alors moi j’allais voir. Et pis d’un coup, comme ca sans prevenir, un mercredi y a rien eu, et pis le samedi non plus… maintenant c’est les lundis et vendredis. C’est confusant, j’vous jure! (Et oui, y a 10 ans je savais encore parler la francaise proprement!)

    Like

  13. DDC, c’est juste que les images qu’on se crée des bloggeurs ne correspondent pas toujours à la réalité, et j’ai toujours pensé que les Belgikistannais étaient plus vieux que moi en général 😉

    Like

  14. Il y a dix ans, j’étais en séjour d’un mois en Suisse. Première traversée outre-mer, 2 mois plus tard et 2 traversées supplémentaires: je débarquais ici pour débuter une nouvelle vie! 😛

    Dans dix ans… j’espère avoir trouvé la combine pour être déjà en pré-retraite 😉

    Like

  15. Je suis un peu en retard dans la lecture de ton blog mais je me rattrape! J’ai beaucoup aimé ce post…

    Il y a dix je venais d’avoir ma maitrise à Bordeaux et de m’installer à contre cœur à Dublin avec mon ex, un Irish boy avec qui j’étais depuis 6 ans. J’ai pas tenu 3 ans, je suis rentrée, je l’ai quitté quand j’ai rencontré mon futur mari, on a fait un petit garçon qui a 5 ans, on s’est marié et on est descendu dans le sud l’année dernière. Il y a 10 ans je n’imaginais pas tout ça 😀

    Like

  16. En relisant ce que j’avais mis en commentaire à l’époque: je constate que j’ai réalisé ma prévision sauf que …. je n’avais pas prévu d’avoir un passage à vide du point de vue monétaire 😦

    Je pense aussi qu’avec les années on essaient plus de consolider ce qu’on a de bien que de se projeter dans le futur 😉

    Like

Comments are closed.

%d bloggers like this: