c'est pas moi je l'jure!

le coupable est sous la table

Jeudi j’ai reçu un coup de téléphone de ma banque pour me vanter les mérites de leur nouvelle carte de crédit et m’offrir la grande chance d’être l’une des premières à la recevoir! C’est une carte extra, qui ne coûte que $200 par an, qui m’offre des tas de points et des entrées de cinéma gratuites, où à chaque fois que je dépense je fais en réalité des économies, et sur laquelle je peux dépenser $20,000 avant d’avoir à les rembourser!

Wow!

Je me sens si chanceuse, si spéciale, si riche, si aimée par ma banque!

J’ai d’abord demandé au monsieur au téléphone s’il avait remarqué que depuis quelques mois, on traversait une crise économique. Il m’a répondu que oui oui, mais je n’avais pas à m’en faire parce que visiblement, j’avais un bon boulot et un bon salaire et qu’ils me faisaient entièrement confiance parce que j’étais une excellente cliente depuis des années!

J’ai ensuite demandé au monsieur au téléphone s’il avait remarqué que j’avais déjà un demi million de dollars de dettes pour mon appartement et ma voiture. Il m’a répondu que oui oui, mais je n’avais pas à m’en faire parce que j’avais un historique de crédit excellent et que j’avais bien fait tous mes remboursements à temps et qu’ils voyaient bien qu’ils pouvaient me faire confiance.

J’ai finalement demandé au monsieur au téléphone s’il avait remarqué que j’avais déjà une carte de crédit et pourquoi il voudrait que je dépense encore plus d’argent que je n’en dépense déjà. Il m’a répondu que oui oui, mais ma carte actuelle ne m’offrait pas de films gratuits et je ne pouvais pas m’offrir le voyage dont je rêve depuis longtemps et que je mérite amplement et que parfois il faut penser un peu à soi-même et savoir se faire plaisir.

C’est là que j’ai dit au monsieur au téléphone que j’étais bien triste de recevoir ce coup de téléphone et d’entendre ces arguments à la con parce que c’est exactement à cause de ce genre de magouille que l’économie est toute pourrite et que des milliers de gens (dont une de mes chouettes copines!) ont tout perdu et que franchement, je changerais volontiers de banque si je ne savais pas que les six banques canadiennes faisaient toutes exactement les mêmes entourloupes à leurs clients et que sa carte de crédit il pouvait se la garder et au revoir monsieur et veuillez ne jamais me rappeler!

Mortecouille!

Secouer une poêle d’une main et en même temps prendre des photos pas floues de l’autre, c’est pas facile! Cette recette de summer stir-fry vient de chez Ree et je l’ai suivie à la lettre. Je vous la copie ici parce que j’ai la flemme de la traduire, mais allez voir ses photos, elles sont superbes et vous n’aurez même pas besoin de parler anglais pour savoir quoi faire!

Ingredients

  • 2 Tablespoons Butter
  • 2 Tablespoons Olive Oil
  • 4 cloves Garlic, Minced
  • 12 whole Jumbo Shrimp, Peeled, Deveined, Tails Left On
  • 2 whole Zucchini, Sliced On A Slight Diagonal
  • 2 ears Corn, Kernels Sliced Off
  • ½ cups Grape Tomatoes, Sliced In Half Lengthwise
  • Salt And Freshly Ground Pepper, To Taste
  • Chopped Fresh Herbs, If Desired

Preparation Instructions

Heat 1 tablespoon butter and 1 tablespoon olive oil in a large skillet over medium heat. Add minced garlic. When oil/butter is hot, add shrimp and cook for 3 minutes. Remove to a plate. Do not clean skillet.

Add the rest of the butter and oil and heat over medium heat. Add zucchini slices in a single layer and cook for one minute, tossing once. Scoot the zucchini to the edges of the pan, then add corn kernels to the middle of the pan. Cook for one minute. Add grape tomatoes, salt, and pepper, and toss around, then add shrimp. Cook for an additional 30 seconds, then remove from heat. Serve on a big platter.

Hint: Much better after it’s been allowed to cool for a bit! Yummy and refreshing.

Réussite: 10/10! Super rapide et facile à faire, cette recette est à tomber de bonheur et parfaite comme léger repas d’été plein de couleurs et de saveurs!

33 comments

  1. Chtit troll

    Moi non plus ma banque elle ne m’aime pas comme toi. Pire elle prend bien trop soin de moi et de mes finances puisqu’elle m’a refuse que ma limite de credit passe de “pourrie” a “pourrie+”. Leur argument? J’ai trop de responsabilites financieres. Imparable!

    Like

  2. Fabulous Fabs

    Ton post résume exactement ce que je pense! C’est vrai que c’est bien triste.

    D’un côté les banques qui nous poussent à un consumérisme à outrance et à crédit, d’un autre côté, on ne parle que de l’endettement des particuliers.

    Ta banque, en fait, veut te pousser à l’endettement. Vu que tu es une bonne cliente qui paie ses comptes à temps, en réalité, la banque ne fait pas d’argent avec toi puisqu’elle ne peut pas te charger des intérêts. Elle ne peut pas te facturer entre 19 et 22% annuels!!!

    Like

    • Au contraire, ma banque se fait PLEIN d’argent sur mon dos!!! S’il n’y avait pas les intérêts sur mes emprûnts, je ne leur devrais en réalité plus que $250,000. L’autre quart de million que je leur dois n’est que les intérêts, et ces salauds ne me laissent même pas payer plus que le minimim payable par mois! Par exemple quand j’ai reçu un peu d’argent de retour de mes impôts, cette année, j’ai voulu payer une grosse somme sur ma voiture. Disons $5,000. Ben en réalité je n’ai “remboursé” que $4,000 parce le reste est partit en frais de dossier de ci et de ça et en amende salée pour avoir “trop payé” d’un coup. Ils sont pas cons, ils veulent que je leur doivent le plus de sous possible le plus longtemps possible, parce que justement ça leur fait des rentrées d’intérêts plus intéressantes…

      Like

  3. Ta banque t’aime autant parce qu’elle t’a estampillée “pigeon” le jour où elle t’a fait signer pour un demi-million dollars de dettes avec eux que même après la retraite tu leur donneras encore des sous. Moi on ne m’appelait jamais pour me proposer une carte de crédit. Et je suis bien content de ne plus en avoir :). Et tu as très bien répondu, mais comment on dit mortecouille en anglais? deadball?

    Like

    • 😆 mon mortecouille anglais se résume plutôt à “f’ing hell!!” Et oui, je suis tombée dans la trappe du rêve américain (avoir SA maison à soi), mais parfois, quand je suis dans une phase positive de ma vie, je me dis qu’avoir acheté un joli appartement dans la plus grande ville du Canada et sur la plus grande avenue de la ville en question, c’est pas si mauvais que ça comme investissement, finalement…

      Like

  4. catherine

    que je te comprends avec ce post!

    d’ailleurs je n’ai toujours pas compris la différence entre carte de crédit et carte de débit, au bout de 3 semaines j’étais toujours aussi bête…
    je comprends qu’il y ait eu une si grosse crise en Amérique du nord, avec ces banques qui poussent à la dépense!!!!!!

    Like

    • Alors, la carte de débit c’est une carte qui te prend directement l’argent sur ton compte. Tu payes à la caisse et paf, l’argent sort de ton compte immédiatement. La carte de crédit, normalement, elle te permet d’acheter à crédit, c’est-à-dire que t’as pas besoin d’avoir l’argent sur ton compte au moment où tu fais l’achat. Tu devras payer ta dette soit à la fin du mois, soit… un jour, comme c’est le cas avec la plupart des cartes de crédit, d’où le danger.

      Le truc immonde c’est que justement, ces cartes de crédit te permettent de dépenser des sommes folles que tu n’as en réalité pas, et tu dois ensuite rembourser petit à petit (genre $15 par mois), mais les gens ne se rendent pas compte que les intérêts sont énormes et souvent plus élevés que ton remboursement. Donc tu peux “rembourser” $15/mois et pendent ce temps, ta dette augmente de $25/mois pour les intérêts. Donc plus tu payes et plus t’es endetté!!

      Like

      • Fabulous Fabs

        Les cartes de crédits sont bien pratiques, dans la mesure où tu paie ton compte en entier à la fin du mois. Autrement c’est un coup fourré. Tu t’enlises, tu t’enlises et tu n’en vois jamais le bout. Quand “j’étions jeune”, je me suis retrouvée dans ce genre de situation, j’aimais dépenser l’argent que je n’avais pas. Ça a été long pour m’en sortir, mais depuis on ne m’y reprendra plus!!! Ça c’est sûr.

        Like

  5. Vu qu’il est si facile dans ton cas de te procurer une magnifique carte de crédit qui va te faire économiser – que dis-je, gagner – de l’argent, il fallait bien que tu trouves un truc bien plus difficile à faire. Du coup, tu t’essaies à la photo d’une main et à la cuisine de l’autre, bravo pour la performance! Et ton repas me fait bien saliver, mmmh!

    Like

  6. Les banques… Pfff… No comment… Avec leur conseils de merde j’ai perdu une bonne partie de mes maigres économies!!! Elles ne m’avaient tout simplement pas expliquées que mes économies n’étaient plus sur un placement sûr…. “Oh mais oui madame avec ce placement vous êtes bien tranquille!!!” Et quelques années plus tard…. “Bien tranquille SI l’économie va bien, mais là ça va très mal…” Bande de couillons! Ils ne m’auraient pas fait changer mes sous de cheval je les auraient encore tous! Et encore tous si j’avais mis mes sous sous mon matelas 😦 C’est le comble….

    Like

    • Pareil pour moi 😦 Je mettais depuis quelques temps de l’argent de côté pour ma retraite, et c’était un placement “sûr,” et plus je mettais de l’argent sur le compte, moins y’en avait dans le compte en question… Ecoeurant!

      Like

  7. laurence

    dommage que tu ne nous expliques pas la réponse dudit monsieur à ta réponse foudroyante… ce sont vraiment des salauds et des incompétents, je suis en bisbille en ce moment avec la mienne car ils ne font plus leur métier de banquier, ils se bordent le cul de nouilles sans vouloir prendre de risque ! depuis que mon mari a repris une boite en février, finalement c’était trop risqué, tout reposait sur lui, patati patata… (alors qu’avant il n’était payé aussi que sur sa marge depuis 12 ans !) et en plus ils ont mis 2 mois à nous répondre … nous allons donc encore une fois changer de banque pour rejoindre celle qui nous a suivi mais on ne se fait aucune illusion : tous des rats et des requins… aahhh ça fait du bien de se lâcher, merci dr caso !

    Like

  8. O.

    Haaaaaan, t’as du répondant, toi, avec ta banque. J’aurais JAMAIS pris la carte à 200 dollars (oh !), mais j’aurais pas non plus su la refuser avec autant de classe et d’arguments. Ouahou.

    Like

  9. Tiens, tu me rappelle que j’avais prévu une salade de crevettes ce midi 😉

    Hier, sur la TSR, j’ai regardé La maison du bonheur de et avec Dany Boon qui traite justement du sur-endettement chronique.

    Il faut vraiment se faire violence pour refuser ce type d’offre miroitante: bravo!

    Like

Comments are closed.

%d bloggers like this: