c'est pas moi je l'jure!

si, si, si, si la vie est belle

Hier soir, alors que j’étais en train de faire la popote, une pensée fort incongrue m’a traversé l’esprit: si j’étais comme la plupart de mes ex-copines, je serais en train de faire la popote pour ma marmaille et mon mari. Et je ferai ça non-stop! Ca m’a fichu la trouille!

A … hum hum… 35 ans, la plupart des femmes sont mariées et ont des enfants (enfin, à cet âge-là, elles commencent même parfois à divorcer…). Ma mère me disait toujours, avant que mes frangines commencent à procréer et me sauvent la mise, “tu sais, à partir de 35 ans, ça devient difficile d’avoir des enfants, n’attends pas trop, j’aimerais bien être grand’mère un jour…” … et je connais plein de filles (ex-amies) qui se sont mariées et ont eu des enfants vers 25 ans et ont arrêté leurs études ou leur job pour prendre soin de leur famille ou triment pour tout faire à la fois.

Moi, je suis seule, et je n’arrive même pas à imaginer faire autre chose. Franchement, si on me donnait, là, tout de suite, le choix entre prendre soin de “ma famille” ou vivre la vie que je vis maintenant, je choisirai ma vie. Je ne suis pas du genre à me sacrifier ni à partager, ni à prendre des décisions en me souciant de ce que les gens autour de moi pensent, ni à faire ce que les gens autour de moi me disent de faire! Je ne suis sourtout pas du genre à vouloir perdre même 1% de l’indépendance que j’ai. Mais la vie en solitaire c’est pas toujours facile non plus.

Je n’arrive pas à avoir assez de recul sur ma vie pour bien savoir si je suis entièrement heureuse de cette situation ou si quelque part je le regrette. C’est sûr que ça me dérange qu’on pense que je suis seule parce que j’ai des gros soucis de santé et donc aucun mec ne voudrait de moi, et non pas parce que je l’ai choisi.
Mais est-ce que je l’ai choisi parce qu’au fond de moi, je me suis dit que c’était ce qui allait se passer et qu’il vallait mieux être heureuse avec ce que j’ai au lieu d’espérer autre chose? Et qu’est-ce que je pense réellement pour de vrai de vrai de vrai: que je suis jalouse de la normalité de mes soeurs (maris, enfants) ou bien que pour rien au monde je ne voudrais être à leur place?

Aahhh, ça m’énerve de ne même plus arriver à savoir ce que je pense réellement. Comme Peer Gynt, j’aimerais arriver à découvrir les différentes facettes intérieures de “moi” comme on pèlerait un oignon, comme on ouvrirait des poupées russes. Une chose est sûre, je regrette d’être dans une situation où je dois me poser ce genre de question, au lieu de vivre dans une société qui accepte que la différence c’est aussi la normalité.

L’autre jour, j’ai craqué et acheté des bébés artichauts! Ils sont tout petits, plus gros qu’une balle de ping-pong mais plus petits qu’une balle de tennis. Une fois quelques feuilles extérieures enlevées, on peut directement manger tout le reste et c’est exquis. Je les ai fait cuire à la vapeur 20 minutes puis ai enlevé (et mangé avec un peu de vinaigrette) ces quelques feuilles extérieures un peu plus coriaces, puis je les ai coupés en deux.

Avec quelques asperges passées elles aussi très rapidement (5 minutes) à la vapeur, quelques patates nouvelles (cuites à l’eau, elles, mais dont je n’ai pas enlevé la peau), des petites tomates colorées, des oeufs durs, et une vinaigrette remplie de fines herbes, j’ai créé cette jolie petite salade printanière et délicieuse! Oh la la que c’était joli et bon!

Réussite: 10/10!

** Ce week-end c’est encorephotographiez-moi un truc qui vous fait rigoler” (parce que mercredi dernier je croyais qu’on était samedi, hihi, j’ai besoin de vacances, moi!) (Pour les règles du jeu c’est par là, merci de les lire). Vous avez jusqu’au mardi 3 juin (inclu) pour m’envoyer votre contribution (drcaso @ rogers . com). Les participants sont invités à copier le petit badge rose qui se trouve au début de ce post et à le mettre sur leur blog pour crâner et inviter d’autres lecteurs à participer 🙂

Allez voir là-bas les photos très rigolotes que j’ai déjà reçues. Et ATTENTION, la première personne qui m’envoie une photo aujourd’hui aura le droit de choisir le thème pour la prochaine fois! (Sorry pour ceux qui ont déjà participé ce coup-ci, heureusement qu’il y aura des prochaines fois!) **

Sur l’île aux Moines, en Bretagne. fabienne (première du jour!)

.

Valérie de Haute Savoie.

.

Allez savoir pourquoi un chemin s’appelle comme ça? Mahie.

.

Dans une cabane à sucre. elPadawan.

19 comments

  1. fabienne, c’est une image, la popote 🙂 Je veux juste dire qu’une fois que tu as des enfants, c’est pas juste pour un week-end, tu vas t’en occuper (même si ton mari fait la cuisine) pendant des années. Je suis tombée raide amoureuse de ma nouvelle petite nièce, mais au bout de quelques jours, j’étais contente de rentrer chez moi, au calme, et de retrouver ma vie sans responsabilité autres que mes chats et mes capucines.

    Like

  2. Madame sait tout

    Je te rassure, j’ai peut-etre un mari et des enfants, mais je ne suis pas normale pour autant, t’en fais pas… en plus, toi t’es leur tante super cool, alors que moi je suis juste leur mere qui les embete toute la journee pour qu’ils mangent leurs legumes et rangent leur chambre (tiens, faudra que j’essaie, apres tout a 3 semaines il est temps qu’elle se mette a ranger sa chambre toute seule, la p’tite!)

    Like

  3. Lullaby

    je partage tout à fait ta réflexion; j’ai presque 31 ans, je suis célibataire et quand je rencontre un homme qui m’intéresse je suis partagée entre l’envie de foncer et le manque de motivation total à bouleverser toute ma vie dont je suis globalement contente. A l’arrivée j’arrive pas à savoir si je suis seule par choix ou par trouille ou même par paresse. Pfff… Par contre les gens sont chiants à me demander “quand vas-tu te décider?” voire même “les hommes ne t’intéressent pas?” u ‘tu ne voudrais pas des enfants?’, non mais de quoi je me mêle!

    Like

  4. Je crois que c’est assez logique d’avoir des moments où on ne sait plus trop la part de “choisi” et la part de “subi”; l’intelligence et la sagesse n’est-elle pas dans l’art d’apprendre à concilier les 2 ?

    Et je plussoie le commentaire de Lullaby : Oh que oui que les gens peuvent être chiants avec leurs questions alacon et leur envie de toujours chercher à te faire entrer dans le moule de leurs normes !

    Like

  5. Madame sait tout

    Ouais, mais les questions alacon, comme dit heidi, ca s’arrete pas comme ca… des qu’on commence a frequenter un homme, c’est “quand est-ce que vous vous mariez?”, et des qu’on se marie, c’est “pour quand les enfants?”, et a peine tu sors de l’hopital avec le premier, c’est “est-ce qu’il sait pas encore marcher? t’es sure qu’il est normal? t’en as parle au doccteur? quoi, ils ait pas parler??? et quand est-ce que vous lui faites un petit frere?”… Alors ca vaut pas la peine de commencer si c’est juste pour eviter les questions connes…

    Like

  6. La conformité n’est certainement pas une raison pour faire des enfants. Moi ça m’a toujours fait eich. De ne pas en avoir, d’en avoir, de changer des couches, de payer des fortunes, et maintenant qu’ils sont partis qu’ils viennent me voir si peu souvent. Mais c’est quand même ce que j’ai fait de mieux dans ma vie.

    C’est tellement engageant que si on a un doute vaut mieux ne pas en faire, tu as bien raison de mener ta vie comme tu l’entends.

    Like

  7. les gens sont terribles : ils vous regardent d’un drole d’air lorsque vous n’avez pas d’enfants, mais ils vous regardent aussi d’un drole d’air lorsque vous en avez trop à leur gout.
    mais heureusement qu’on ne les écoute pas, les gens, sinon par exemple il faudrait jeter un môme ou deux pour retrouver la moyenne normale, changer sa voiture rapidement vu son aspect peu engageant, tondre sa pelouse plus souvent, arrêter de jongler avec son stylo pendant les cours, faire cuire le riz à leur manière à eux, etc

    Like

  8. catherine

    je trouve ton billet d’humeur très triste…
    on ne subit pas sa vie, on la construit.
    personne n’a le droit de juger un autre, chacun vit la vie qu’il a choisie.
    si chacun s’occupait de ses propres affaires, il n’y aurait plus ni anormalité ni normalité!!
    il faut juste que toi même tu ne te poses plus ces questions stériles, du genre, suis je normale si je n’ai pas ma propre famille?

    et je te rassure, on peut avoir un mari, plein d’enfants, un métier prenant, et avoir une vie plaisante!

    PS je salive devant ta salade si fraiche!!

    Like

  9. Mmmh. Moi je pense que ta vie est très bien, et que si tu avais fait d’autres choix, ou si tu changes finalement de voie, elle serait / sera très bien aussi. Il ne faut pas se faire des noeuds au cerveau avec ce qui aurait pu être, ça empêche d’être heureux ici et maintenant.

    Like

  10. Le tout est de le faire par choix et non pas dépit.
    Oui des fois je râle de me taper tout pendant que mes hommes traînassent, mais je n’échangerais pas ma vie avec qui que ce soit, parce que c’est la mienne tout simplement.
    Je n’ai jamais demandé à quelqu’un des justifications sur sa vie, je trouve absolument incroyable que l’on puisse s’immiscer dans la vie privée des autres sans y être invitée.

    Like

  11. Madame, c’est vrai qu’être tata c’est très chouette 🙂 Et que quoi qu’on fasse, il y aura des gens pour vous poser des questions idiotes!

    Lullaby, huhuh, je me dis que finalement, ça doit être normal ce genre de question, on se soucie pour nos amis /famille et on croit que de poser des questions (souvent stupides) démontre qu’on se soucie des gens. On ne sait juste pas bien communiquer…

    heidi, c’est justement ça la question: quelle est la part de choisi et celle de subi? Et la part d’auto-persuasion?

    Moukmouk, il n’a jamais été question que je fasse des enfants, heureusement que cette question-là a été résolue il y a bien longtemps 🙂 La question est à propos de l’image qu’on donne et de comment jongler intelligemment avec ce que la vie nous offre et les choix qu’on fait avec…

    tirui 😆 et t’as oublié la façon dont tu élèves tes enfants! Père indigne 😆

    catherine, ce n’est pas triste, c’est… une reflexion, c’est tout, des questions que je me pose souvent. C’est la faute à mes frangines 😉

    Lune, hélas, pour suivre tes conseils il faudrait me couper la tête 😉

    Oui mais parfois il y a des choix un peu “forcés” 😉

    Like

  12. Ben voilà! Tout s’explique! Je comprends mieux pourquoi je n’attendais pas de billet, croyant que samedi était passé avec le billet précédent…. oui je sais: un rien m’embrouille 😆

    Cette Chamade à lunettes me fait toujours rigoler autant 😉

    Like

  13. De toute manière, quelque soit le choix (de vie) que l’on fait, la situation dans laquelle on se trouve, on se demandera toujours si c’est le bon.
    Et puis le jugement des autres, terrible:

    -tu es indépendante et vis ta vie en solo, les autres te jugeront toujours pour ne pas rentrer dans le moule

    -tu bosses, tu as des enfants, on te repproche de ne pas t’y consacrer assez

    -tu décides de t’occuper de tes enfants, on te repproche de t'”être sacrifiée” pour ta famille, etc etc

    pffff, on se posera toujours des questions sur nos choix, mais le regard des autres, quoique l’on fasse, reste bien trop acide. Je crois que les “autres” (pas toi, vous, nous, ni moi, juste les “autres”) sont juste des super jaloux en général!

    Like

  14. dieudeschats

    C’est le genre de questions que je me pose aussi… est-ce un choix conscient, de l’autopersuasion inconsciente, ou encore autre chose ? Par exemple si ma soeur n’avait pas eu d’enfants, ou s’en occupait différemment, est-ce que cela aurait changé ma vision des choses ?

    Concernant le regard des autres, j’essaie toujours de ne pas oublier ceci :
    http://journaldunkorrigan.free.fr/blog/index.php/2006/09/30/108-djeha-hoja-nasreddin-son-fils-et-lane

    Like

  15. PincessH, quelle culture chère madâme 😉

    !Béo! 😆 comme tu peux le voir, tu n’étais pas la seule à être confuse!

    Candy 😆 c’est ce que ma môman me disait toujours quand j’étais petite 🙂

    dieudeschats, superbe histoire, merci 🙂

    elPadawan, c’est pas ce que j’ai dit dans ce post, hein 🙂

    Like

Comments are closed.

%d bloggers like this: