c'est pas moi je l'jure!

le français est une langue qui résonne

Grâce aux encouragement de Doréus, je suis allée ce matin à l’une des célébrations du lever du drapeau franco-albertain qui avaient lieu dans toute la province (ou “partout en province”?).

Il paraît qu’il y a plus de 250 000 francophones en Alberta, des écoles entièrement francophones, et mon université propose des dizaines de diplômes entièrement en français sur le Campus Saint Jean.

C’est d’ailleurs sur le Campus Saint Jean, dans la Cité Francophone, que se tenait la cérémonie, ce matin. On a eu droit à plein de discours (heureusement tous très courts) de la part de gens super importants dont tous les grands politiciens d’ATPN et le Maire (photo ci-dessous), qui ne parle pas un mot de français mais a fait l’effort de lire un petit discours dans un français absolument incompréhensible.

Il y avait aussi au moins une centaine d’enfants de tous âges venus d’écoles francophones d’ATPN et ses environs, et bien sûr des tas de journalistes de radios, télévisions, et journaux locaux et canadiens (dont Radio Canada et la CBC).

Ensuite, tout le monde (sauf quelques frileux comme moi parce que le soleil brillait de tous ses feux mais il faisait quand même -11ºC) est sorti dans la cour de la Cité Francophone pour chanter Ò Canada pendant que le drapeau franco-albertain était levé par le Maire et deux jeunes élèves francophones.

C’était très émouvant mais moi je suis partie me chercher une table au resto de la Cité, La Persaud (dont, ironiquement, le Chef ne parle pas un mot de français), avant que la foule encore toute émue par la cérémonie ne débarque dans le resto!

Ce que j’ai retenu de cette cérémonie c’est qu’il y a beaucoup de francophones dans la population de l’Alberta mais très peu de politiciens francophones. C’était bien que le maire soit présent, (et il avait l’air sympa, il faudrait d’ailleurs que j’aille lui causer des problèmes de stationnement dans sa ville de cowboys) et je ne sais pas si tous les maires des autres villes ayant cette même cérémonie étaient présents (Doréus (représentant de l’ACFA à Jasper), est-ce que le maire de Jasper était à la cérémonie?).

Je ne regrette pas d’être allée voir ça, il faut cultiver notre jardin, comme disait l’autre. Je n’ai rencontré personne que je connaissais et n’ai causé à personne, mais c’est un grand pas pour moi qui n’ai jamais rien fait de “francophone” pendant plus de dix ans aux Etats Unis (à part chanter des cantiques de Noël en français avec une petite chorale universitaire pendant 2 mois) ni en trois ans à Toronto (à part aller écouter Amélie Nothomb à l’Alliance Française). Demain matin, peut-être que je vais aller prendre un café-croissant à l’Alliance Française d’ATPN…

26 comments

  1. J’imagine que ce devait être émouvant , en effet .

    Quand , j’étais expatrié , entendre La Marseillaise me donnait les larmes aux yeux .
    Rien de tel qu’avoir vécu hors de ses frontiéres pour le comprendre .

    Like

  2. quand je suis à l’étranger et que je vois une petite manifestation française (un fromage français dans un magasin ou un nom français pour un restaurant ou même des panneaux en français et en anglais par exemple au Canada) ça me fait chaud au coeur alors que je ne suis pas particulièrement chauvine..allez savoir!
    belle cérémonie ne tout cas..
    passe un très bon We!
    bises

    Like

  3. linlin

    également tout comme Catherine , et sans etre chauvine , j’aime etre à l’étranger , mais rencontrer “une touche française” , et j’apprécie surtout en rentrant d’etre comprise par tout le monde avec notre si jolie langue française!!

    Like

  4. E.

    Moi non plus je n’avais jamais rien fait de vraiment “francophone” pendant toutes mes années à l’étranger sauf à Doha où je me suis inscrite au cercle francophone qui propose plein d’activités sympa. C’est sûr que je suis contente de parler plusieurs langues ce qui me permet de ne pas fonctionner que dans un environnement franco-français (déjà mes enfants ne sont pas au Lycée Français ce qui étonne pas mal mais qui est une bonne chose) parce qu’au bout d’un moment ça doit être pesant mais un petit peu de francophonie, francophilie c’est toujours agréable!

    Like

  5. mai 68

    Pourquoi rose, je croyais que c’était une manifestation soit féministe soit homosexuelle….soit je ne sais quoi….Mais cela fait plaisir à mon âme franchouillarde amoureuse de la langue française, je suis tombée dedans , hélas, et grâce à cela je parle d’autres langues sans me donner le moins du monde la peine de bien les parler, un double hélas ! Je suis atteinte de francofolie ou francomanie .

    Like

      • Ah je comprends mieux le “bleu, blanc, rose” ! Moi aussi ça m’a interpellé… et pareil, le “partout en province”… genre “après Agen, Aurillac, Dax, Draguignan, Gap, La Roche-sur-Yon, Marcq-en-Baroeul et Montbéliard, bientôt près de chez vous à Tarascon !”… bref🙂.

        Mais cette célébration des “francophones” de l’Alberta concernait aussi les Canadiens francophones je suppose, non ? Pas seulement les Français ? Ca marche le “bleu blanc rose” avec les Québécois ?

        Like

  6. Pour répondre à ta question, oui, le sympathique maire de Jasper était là, ainsi que le député provincial. Nous avons causé un peu. Quand j’ai participé au lever du drapeau à Red Deer en 2009, le maire était là aussi, mais il a fait un discours horrible qui commençait par quelque chose du genre: «le deuxième groupe linguistique en importance à Red Deer est le Tagalog». Même si c’était statistiquement vrai (ce dont je doute; car s’il y a beaucoup de Philippins à Red Deer, ils ne parlent pas tous cette langue), c’était idiot à dire dans le contexte d’une célébration du fait français en Alberta. Le maire de Jasper, lui, a plutôt insisté sur la richesse qu’apporte le bilinguisme et l’ouverture au monde par les langues.

    Like

    • Et ce serait bien , car le Patriotisme n’est pas le Chauvinisme .
      Il y a un bien étrange courant de pensée en Gaule qui voudrait assimiler l’un à l’autre . Ce qui me parait fort destructeur .

      Like

  7. Si je comprends bien, l’émotion d’accord mais l’estomac d’abord. T’as raison faut pas se laisser abattre. Sinon pour être plus sérieuse une autre province canadienne met un point d’honneur à dire que le français en est la seconde langue sans qu’on trouve grand monde qui le parle mais c’est pas grave, ça me permet de baragouiner anglais.

    Like

  8. Mouais, l’Alliance française… à éviter comme la peste, en tout cas à Montréal… c’est bourré de “Français-à-l’étranger”, tu sais cette détestable espèce d’expatriés plus ou moins volontaires qui passent le plus clair de leur temps à bitcher sur leur pays d’accueil… J’y suis allée 1 fois, plus jamais retournée, j’avais mon voyage.

    Like

  9. Caroline, oui… enfin… on peut pas dire que je cause beaucoup…

    Patton, je n’irai pas jusqu’à dire que la Marseillaise me mettait les larmes aux yeux quand même. Je ne crois pas que mon attirance pour ce genre d’événement soit associé à un pays en particulier mais plutôt à une langue🙂

    elPadawan, y’a peut-être une Alliance française chez toi, non?

    catherine, huhuh🙂 j’espère que tu as passé un bon weekend toi aussi!

    linlin, je crois qu’avec le temps, les expatriés et immigrés ne remarquent plus trop ce genre de chose, ou plus avec la même émotion au moins🙂

    E. excellente idée🙂

    Doréus, contente que ça se soit bien passé de ton côté aussi🙂

    Cynthia, hélas… je ne sais pas si c’est compliqué ou bien si les gens n’ont tout simplement pas envie de faire l’effort…

    Babeth, ce n’était pas le drapeau d’un pays, hein🙂 C’était le drapeau de la francophonie en Alberta, ce qui inclue tous les Canadiens plus ou moins francophones et tous les immigrés et expatriés de tous les pays du monde! Je ne sais pas si le “chauvinisme” envers une langue existe…

    Boljo, oui, le français a bien du mal, au Canada, même dans la province officièlement bilingue… et même dans celle officièlement francophone!

    Dodinette, les français à Montréal ne sont (heureusement ;)) pas les mêmes que les français des prairies. Pas mal de français par chez vous recherchent tout ce qu’ils aimaient de la France mais au Québec, ce qui est ridicule. Ici, on ne se fait aucune illusion, on sait qu’on est chez les cowboys et on a fait le choix d’y rester (peut-être justement à cause de cette énorme différence d’avec notre pays d’origine!)… Enfin, j’y suis pas allée, y’avait une trop grosse tempête de neige. La semaine prochaine peut-être… (et je dis pas que je vais aimer ça, hein, mais j’ai envie d’essayer, juste pour voir :))

    Like

  10. Patton

    Revenons à la Francophonie qui est le sujet , ici .
    Je suis bien d’accord sur la question de la langue .
    J’ai adoré vivre en Afrique Francophone , j’adore étre en Belgique Wallonne ,en Suisse Romande , je me plais à entendre les Montréalais .
    Les légéres différences de formulation francophone me comblent de joie !
    Mais je sais que la langue Française vient de France , et ça me touche au plus profond de mon être , et j’en suis fier , sans aucun chauvinisme .
    N’en déplaise aux ( trop ) nombreux détracteurs , c’est ma culture … et j’y tiens .

    Like

  11. Patton

    Quant aux Français expatriés qui ne s’intégrent pas au pays ou ils résident …
    Ce sont des C..ns !
    Nous en avons aussi : Loi des 80/20 ….. !
    Celà dit , il est étrange de s’expatrier dans un Pays qu’on n’apprécie pas …
    Il m’avait été proposé l’Arabie Saoudite … j’ai décliné pour être logique avec moi même ….
    En revanche je me suis bien intégré au NIGERIA , pays rude , dangereux et ….anglophone , comme chacun sait .

    Like

  12. Autant j’aime la langue française, autant je ne suis pas sûre de me déplacer pour une cérémonie qui l’honore.

    Par contre, j’aime également écouter les différentes tournures de phrases selon la culture d’origine de la personne qui s’exprime ainsi que celles employées par les étrangers qui apprennent/ont appris le français. Certains archaïsmes ressortent parfois et je trouve ça délicieux.

    Like

  13. axelle

    Tu as bien fait d’y aller et j’espère que le café/croissant était sympa😉
    En tous cas, je n’ai jamais autant “défendu” la France (que je critiquais pourtant à tout va, quand j’y habitais, comme tout bon français) que lorsque je vivais en Italie …
    O Madonne ! Je me moquais jusque là des chauvins… Et bien je peux te dire que la moindre petite remarque faite par des italiens sur la france me faisait monter au combat, pire qu’un soldat de la 1ère qui partait au front !!
    Ce déplaisant petit intermède s’est arrêté lorsque je suis revenue en france, évidemment …. où j’ai repris mes critiques, mais d’un ton plus modéré en me disant que finalement … j’étais bien une franchouillarde😉
    Par contre, je suis d’accord avec plusieurs intervenants : j’adore entendre le français parlé par d’autres que les français de france !
    J’ai une chaine câblée de déco, sur laquelle passent bcp d’émissions canadiennes francophones : j’A-DORE ! Après avoir mis un certain temps à comprendre (“Un même peuple séparé par deux langages”), je suis une fan des expressions, de l’accent …etc … C’est comme si on me racontait une histoire.
    Idem pour le français créole ! A fond, à fond !!! Ou quelque soit le français parlé par des Africains aussi !
    Bref, quand ta langue a la chance d’être parlé dans plus d’un pays, et bin, moi, je trouve ça génial.

    Like

  14. Patton, je pense que les gens ne s’expatrient pas dans un pays qu’ils n’aiment pas mais plutôt qu’ils ont des attentes pas très réalistes et se font des illusions sur ce que leur nouveau pays… Alors ils sont ensuite déçus…

    Valvita, tu imagines bien qu’en temps que linguiste, j’adore moi aussi entendre toutes ces variétés de français🙂 Quand à me rendre à une cérémonie qui la célèbre, c’est beaucoup par curiosité que je l’ai fait, parce que le français a une place vraiment unique, ici, puisque langue minoritaire, et je voulais en savoir un peu plus sur ce que tout ça signifie ici. Le fait que le maire (et plein d’autres “dignitaires”) se soit déplacé mais ait fait un discours incompréhensible était très révélateur, pour moi.

    bismark, et les anglophones qui sont bilingues ne veulent pas l’avouer!

    axelle, oui, le français a vraiment une place unique dans le monde, c’est vrai, et ce qui est fascinant c’est que la même chose se passe avec l’anglais, tu as mille variétés d’anglais toutes plus fascinantes et belles les unes que les autres🙂

    Beo8, pas tout à fait les tous débuts quand même😉 Mais c’est sûr que dans l’histoire de la colonisation du Canada, la francophonie a eu une place importante.

    Like

  15. Y’a bien un Institut Français à Prague, mais j’ai pas le temps d’y faire quoi que ce soit. Et je pense qu’apprendre le tchèque devrait passer devant, pour le moment, si j’avais un minimum de temps libre…

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s