c'est pas moi je l'jure!

la folie en quatre

Je relis ce post et j’ai quelques questions à vous poser, mes très chers lecteurs: quelle est LA chose la plus folle/chère/difficile/dingue/excitante/différente du quotidien que vous avez faite dans votre vie? Quelle est LA chose que vous regrettez de ne jamais avoir osé faire? Quelle est LA chose que vous n’auriez jamais dû faire mais que vous ne regrettez absolument pas d’avoir fait? Quelle est LA chose que vous voulez absolument (avoir le courage de) faire au moins une fois dans votre vie?

Je continue à me poser des questions sur ce que je veux faire de ma vie et sur cette histoire de jeunes en difficultés. Rien n’est encore décidé, je peux encore changer d’avis, mais je n’arrive pas à savoir si c’est une grosse connerie ou une bonne idée. En fait, comme d’habitude, je n’arrive pas à savoir ce que je veux…

20130721-194759.jpg

20130721-194819.jpg

20130721-194836.jpg

20130721-194903.jpg

20130721-194927.jpg

20130721-194950.jpg

20130721-195004.jpg

20130721-195018.jpg

20130721-195035.jpg

20130721-195045.jpg

20130721-195104.jpg

20130721-195155.jpg

20130721-203741.jpg

25 comments

  1. Comme tu es normale à ne pas savoir ce que tu veux. Il parait que c’est le propre des filles.
    Sinon, je pense qu’il faut mieux avoir des remords que des regrets donc essaie. Personne ne te reprocheras d’avoir voulu aider quelqu’un. Et si, par la suite, tu t’aperçois que ça ne te conviens pas, j’imagine que tu pourras tout arrêter.

    Like

  2. Alison

    Questions très intéressantes🙂
    Je n’ai que 23 ans, et je suis trèèès (trop) sage (ce que j’ai souvent déploré), alors ma première réaction a été de me dire ” oh non, je n’ai rien fait de fou” (je pense trop aux conséquences, aux sentiments des autres, je suis très raisonnable). Mais finalement, en fouillant bien…
    La chose la plus excitante-différente a été de dormir pendant plus d’un an avec un garçon dont je ne savais presque rien (coloc du copain d’une copine…), à l’opposé de moi (très fêtard), plus âgé (je devais avoir 20 ans et lui 27?), sporadiquement (une petite vingtaine de fois?) sans rien attendre, sans même savoir ce qu’il pensait, ce qu’il faisait des autres jours de sa vie, ni même s’il avait une copine, sans rien faire de ces nuits à part le masser (oui oui). Je devais dormir 2h par nuit tellement je savourais ces moments irréels, qui n’avaient aucune explication rationnelle et pourtant…
    A bien y réfléchir ça ne m’a pas sauté de suite à l’idée que c’était fou en lisant ton post, car ça c’est fait naturellement, je ne saurais plus dire comment, ni pourquoi, même sous la torture😉

    Il y a aussi eu réserver une semaine en Guadeloupe alors que je sortais avec mon copain depuis un mois et demi (et maintenant ça fait un an et demi ;))

    A part ça,
    – Je regrette de ne pas savoir lâcher prise comme la plupart des personnes, sans me soucier de la gène occasionnée pour les voisins/ce que vont penser les autres…Je voudrais frapper chez mes voisins que je ne connais pas et les inviter à manger. J’aurais voulu avoir le cran de partir étudier un semestre à l’étranger
    – Et ce que je veux absolument faire dans ma vie, c’est le tour du monde…🙂

    Bonnes vacances🙂

    Like

  3. Mido

    … ça risque d’être rude et peut être pas très valorisant au niveau du résultat, mais si tu as eu envie de le faire, ce n’est certainement pas pour rien, donc vas y !
    … et sinon, tu passes tes journées à picoler c’est ça ? 😉

    Like

  4. Normal que tu te pose des questions, C’est un changement de vie, une grande responsabilité. Si c’ets une connerie, tu ne le sauras que dans quelques années…
    Si tu interroge des gens qui l’on fait, certain te diront qu’il ne regrette rien, et d’autre plus jamais!. Parce qu’il y a ta personnalité, mais aussi celle de celui ou celle que l’on te confiera. Bref le choix est difficile mais les conseil des uns et des autres risque de ne pas t’être trés utile…
    Et je me suis penché sur tes questions… Et je m’aperçoit que je n’ai pas de réponse, en tout cas pas d’évidente…
    Bon courage et bonne réflexion

    Like

  5. Sel

    “comme d’habitude, je n’arrive pas à savoir ce que je veux…” : ah mais comme je te comprends !
    Je suis exactement au meme point que toi sur un truc relativement analogue (une histoire de parentalité). Sauf que pour moi, plus de retour en arrière possible, alors, en avant :p
    Moi, si je peux avoir quelques regrets, c’est concernant la façon dont j’ai vécu mon adolescence, mais étant donné mon caractère, mon degré de maturité de l’époque, c’était logique, voire inévitable, donc faut faire avec.
    Après, peut etre que le fameux truc qui m’arrive en ce moment sera une grande source de remords, mais…ben on fera tout pour que ce ne soit pas le cas ! (ce serait d’un triste….)

    On ne peut pas vraiment te donner de conseils pour ton projet actuel. Malheureusement, il n’y a pas de moyen pour le moment de savoir si c’est une connerie ou non. Cela, seul l’avenir pourra le dire. Je sais que moi, je ne pourrais sans doute pas faire la meme chose que ce que tu envisages. Mais ton cheminement, ton caractère est différent. J’imagine que tu t’es déjà demandée ce qui te pousse à vouloir faire ça ? Et aussi, qu’est-ce qui t’empeche pour le moment d’envisager sereinement un “oui” ? La peur ou des raisons techniques, professionelles voire de caractère précises ?
    Et si tu oublies ta liste des pours et des contres, que te dit ton coeur ?

    Et aussi, peut-etre que tu peux chercher un autre projet dans l’associatif, et voir dans quel cadre tu te sens plus à l’aise ?

    Je ne t’aide sans doute pas avec mes questions que tu as déjà du te poser mille fois…

    En tous cas, je trouve plutot encourageant que tu te poses toutes ces questions. ça veut dire que tu ne prends pas les choses à la légère. Quelle que soit ta décision, ce sera une “vraie” décision et partant… ce sera de toute façon le bon choix, celui qui correspondait à toi à un moment donné !

    (et sinon, sympa la petite épingle :))

    Like

  6. Anne

    Trop difficile de répondre à toutes ces questions.
    Il n’y a pas de chose plus folle qu’une autre que l’on puisse faire ou pas. Il ne devrait y avoir que les choses que l’on se donne les moyens de faire en assumant les conséquences bonnes ou mauvaises. C’est comme ça que l’on avance et que l’on s’épanouit.
    Aider un jeune en difficulté n’est certes pas chose facile mais c’est surement enrichissant .
    Sympas les photos. J’aime beaucoup le bleu du ciel, il est magnifique et certainement inspirant. Bonne réflexion.

    Like

  7. Ava

    J’ai dû aller voir l’autre article pour savoir ce dont il s’agissait. Si c’est seulement un placement temporaire d’enfant, pourquoi ne pas tenter l’expérience ? l’idée te trotte dans la tête, pourquoi ne pas la laisser germer, et devenir une belle fleur d’amour.
    Je suis comme toi souvent indécise et de plus en plus, car souvent, eh oui, on se dit : “mais qu’est-ce qui m’a pris de m’être lancée là dedans ?”, mais la vie est une suite de risques, on peut sortir et se prendre un pot de fleurs ou un gros grêlon sur sa tête ou un coup de foudre !

    Like

  8. Jenny

    LA chose la plus excitante du quotidien que vous avez faite dans votre vie?
    Avoir dragué un inconnu, espagnol qui plus est, dans un aéroport, juste parce qu’il m’avait regardé et souri. On a passé deux heures ensemble en attendant sa correspondance.

    Quelle est LA chose que vous regrettez de ne jamais avoir osé faire?
    De ne pas avoir embrassé une fille dont j’étais amoureuse quand j’avais 25 ans. Je n’ai jamais eu envie d’embrasser une femme depuis.

    Quelle est LA chose que vous n’auriez jamais dû faire mais que vous ne regrettez absolument pas d’avoir fait?
    Embrassé le copain d’une copine. Une fois. Du bout des lèvres. Un très bon souvenir pour nous deux plus de vingt ans après.

    Quelle est LA chose que vous voulez absolument (avoir le courage de) faire au moins une fois dans votre vie?
    Danser comme une folle sans me soucier du regard des autres.

    Like

  9. Seer

    Je pourrais pas répondre à toutes tes questions ! Entre la chose la plus folle qui n’aurait pour l’instant guère de signification en attendant mieux, les regrets que je suis bien trop jeune pour avoir… Et quant à ce que je n’aurais pas dû faire mais que je ne regrette pas d’avoir fait, je ne vois rien ; à l’inverse, tout ce qui semblait raisonnable et que je regrette maintenant, ça fait une pile bien plus haute. Si je pouvais faire un vœu, je reviendrais pour tout refaire à partir de, disons, juillet 2006 (à peu près la borne où j’ai manqué ou perdu trop de choses que je voulais, pour en obtenir d’autres qui m’importent au final assez peu).
    Reste donc la dernière question : j’ai plein de projets que je veux faire dans ma vie, mais le premier d’entre eux consiste à partir en volontariat en Afrique : si possible en labo médical, je m’étais renseignée et l’organisation que je visait m’avait dit que ce serait possible. Je sais que ce serait très très difficile, mais c’est un défi que je veux relever.
    Le problème c’est que ça réclame de l’argent que je ne peux pas encore mettre, comme tous les autres projets, notamment créatifs et musicaux. Tant que je n’ai pas de job, ma vraie vie est “on hold”…

    Like

  10. pigbrother00

    Je crains que tout conseil soit vain . Faut marcher à l’instinct , c’est la meilleure boussole . Tout choix de vie est strictement personnel . Nul ne peut se substituer à soi même . Si l’indécision persiste : c’est déjà une réponse .

    Like

  11. Su-Su

    C’est très classique, mais la meilleure décision de ma vie a été d’avoir un bébé. Je suis tombée enceinte très rapidement, mais tout le reste s’est corsé: menace d’accouchement prématuré sans possibilité de vie pour l’enfant (foetus à ce moment), cerclage, alitement de 16 semaines dont 8 en hôpital (je ne pouvais même pas mettre un pied en dehors de la chambre), maturation des poumons en cas de naissance prématurée, foetus qui ne prenait que peu de poids vers la fin (il stagnait à 2kg), et tout à la fin on a du provoquer (bon, presque à terme) car problème d’oxygénation… Là je me dis qu’avec toute cette grossesse difficile, les ennuis sont derrière… ben non. si l’accouchement s’est bien passé, les ennuis ont continué… J’ai eu un placenta accreta avec très grosse hémorragie et la dernière solution pour me sauver la vie était l’ablation de l’utérus. Alors cette nuit-là a été la plus belle et la plus douloureuse de ma vie jusqu’à maintenant. Mais je ne regrette rien et mon bébé (qui est en pleine forme et a 8 mois maintenant) est un magnifique cadeau… On ne sait jamais ce qui nous tombe dessus… Alors que je pensais que j’allais mourir, j’ai dit à l’anesthétiste que je voulais vivre, pour mon conjoint et mon bébé. A ce moment, c’est pas à mon boulot que je pensais, ni à mes amis, même pas à mes parents que pourtant j’aime très fort, mais à l’amour que je voulais encore donner à mon conjoint et mon bébé qui venait de naître

    Like

  12. Sissi

    L’envie est quand même présente , le doute aussi , c’est logique … Vous ne pouvez pas être certaine que ça roule avec le ou la jeune que vous pourriez rencontrer . C’est logique . Et c’est humain . Une chanson dit : mieux vaut vivre avec des remords qu’avec des regrets… Et je crois que le conseil de pigbrother est le bon . Au fond de votre cœur tout finira par s’éclaircir , personne mieux que vous n’est à même de savoir ce qui est bon pour vous. De toutes les façons votre choix sera le bon! Et puis nous sommes toujours à l’écoute ! Avec toute notre amitié !

    Like

  13. Je n’ose pas dire ce que je n’ai pas osé faire et que je regrette de ne pas avoir fait…
    Concernant ton projet, je crois que ton niveau de stress actuel est assez élevé et qu’en t’occupant d’un enfant en difficulté, tu t’exposes à une déception et a un stress supplémentaire. Tes efforts seront peut être récompensés par un résultat encourageant, ou peut être pas. C’est impossible à prévoir. De mon point de vue, quand on se lance dans un projet, ce n’est pas le résultat qui compte, ce qui est important c’est d’avoir fait de son mieux. Mais il me semble qu’en Amérique du nord, il y a un culte du résultat et que les gens se sentent coupables en cas d’échec, même s’ils ont fait de leur mieux. Au cas où tu ne te sentes pas prête à supporter un éventuel échec, alors pourquoi ne pas aller voir un psychologue pour faire le point avant de prendre ta décision ?

    Like

    • pigbrother00

      Il me semblait pourtant qu’en Amérique du Nord , même s’il existe une culture du résultat ( et non du bla bla comme en Gaule ), les échecs ne sont pas rédhibitoires : ” Try again ! ” . Alors qu’un échec , chez nous , est stigmatisant …. spécialement auprés des banquiers ! et de l’opinion publique .Seule exception : nos Politiques qui peuvent tout foirer et continuer comme si de rien n’était ….

      Like

  14. Mel

    Questions difficiles et auxquelles je me garderai bien de répondre…🙂 Mon indécision est liée à une peur terrible de me tromper, j’imagine que c’est le cas de pas mal de gens. L’engagement que tu envisages de prendre est sacrément important, c’est normal que tu aies des doutes. A mon avis, il n’y a pas de “bonne” réponse, il y a ce que tu choisiras de faire, point. Ensuite, tu verras bien. Si tu te lances dans cette aventure, ce sera une sacrée expérience de vie, mais tu sais déjà que ce sera difficile étant donné le contexte, le “background” de ces jeunes. (Si jamais ça se passe très mal et tu te rends compte que tu ne veux pas poursuivre, est-il possible de renoncer ?) Si tu n’y vas pas, je suis sûre que quelque chose d’autre finira par émerger. J’espère que tu profites bien de ta semaine en tout cas.

    Like

  15. quelle est LA chose la plus folle/chère/difficile/dingue/excitante/différente du quotidien que vous avez faite dans votre vie?
    quand mon poste a été supprimé , j’ ai refusé le reclassement proposé car il ne me convenait pas et suis partie en ces temp de crise et je suis revenue 18 mois plus tard par une autre porte sur un poste qui me convient : on a deux enfants , on venait d’acheter un appart , le chomage c’etait pas la meilleure option mais je tenais a mon idée: un jour cela ira mieux et c’est le cas aujourd’hui

    Quelle est LA chose que vous regrettez de ne jamais avoir osé faire?
    je finis toujours pas faire ce que je n’avais jamais osé , parfois en colère , parfois involontairement parfois franchement ; en ce moment , rien ne me vient

    Quelle est LA chose que vous n’auriez jamais dû faire mais que vous ne regrettez absolument pas d’avoir fait?
    arreter mes etudes de chimie( DEA) pour devenir serveuse !( et puis assistante et puis directrice ) et puis autre chose maintenant ; j’ aime toujours la chimie et les maths mais j’ aime les gens et rester dans un labo , c’est pas pour moi

    Quelle est LA chose que vous voulez absolument (avoir le courage de) faire au moins une fois dans votre vie?
    partir a l autre bout du monde en avion sachant que l’ avion me rend malade et que je suis terrfiée d’y monter

    Like

  16. dieudeschats

    C’est potentiellement les deux (une bonne idée et une grosse connerie)🙂
    Ca fait du bien de se sentir utile et de se préoccuper des problèmes des autres, ne serait-ce que parce que ça relativise les nôtres et que ça donne du sens… mais il faut trouver une forme d’aide aux autres qui te convienne et dans des proportions équilibrées. Si tu as des craintes de te jeter directement dans la grande profondeur, il y a peut-être un autre bassin plus sécurisant ou moins impressionnant pour tester la température de l’eau et ton endurance de nageuse ?

    Like

    • Mel

      J’aime beaucoup ta réponse, ddc.🙂 Il me semble qu’au fond, toutes les grandes décisions de vie se situent souvent entre ces deux pôles (la bonne idée et la grosse connerie). Avoir des enfants, par exemple… C’est une expérience à la fois banale parce que très courante, mais aussi unique, parfois belle, parfois terriblement difficile et douloureuse, et en plus il n’y a pas de retour en arrière possible.

      Like

  17. fabienne

    Ces questions sont bien difficiles, et moi aussi j’ai souvent bien du mal à prendre des décisions, petites ou grandes (au point que parfois, pour de “petites” choses, je “tire au sort” quand j’hésite entre 2 options !!). Quant aux regrets, en avançant en âge j’essaie de ne pas en avoir car je crains que cela ne pourrisse la vie plutôt qu’autre chose, ce qui est fait est fait, regardons vers l’avenir. Parfois cependant, une sorte de vertige me saisit quand je pense que ma vie aurait été sans doute bien différente (gens rencontrés, métier…) si j’étais allée en math sup où j’étais prise (j’ai encore ma carte d’inscription !), au lieu de me laisser convaincre par des “amis” que je ferais mieux d’aller en fac au lieu de “m’abrutir” de travail en prépa (et pourquoi ma mère n’a-t-elle pas insisté pour que j’y aille ? en jeune fille de 17 ans un peu en révolte mais assez docile au fond, je pense que j’aurais obéi… ; enfin c’est de l’histoire ancienne…). Quant aux jeunes en difficulté, c’est un bel engagement (mais je ne sais pas si j’aurais le courage de le prendre ; je préfère pour l’instant m’investir auprès des animaux en refuge), mais je suppose quand même que si cela s’avère trop problématique cela peut s’arrêter (même s’il ne faut pas partir avec l’idée d’un échec !).

    Like

  18. Je regrette d’avoir été aussi dissipée à l’école et de ne pas avoir appris l’anglais, je le regrette amèrement quand nous sommes au Canada, ailleurs qu’au Québec.

    Pour les décision difficiles, je ne sais pas toujours ce que je veux, mais maintenant je sais bien ce que je ne veux pas ou plus du tout. Ca m’aide dans mes choix.

    Je suis admirative devant l’engagement que tu souhaites prendre. Tu m’épates…

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s