c'est pas moi je l'jure!

musique d’aéroport

Je me suis cassée la figure mardi soir en sortant de mon cours (photo), et puis mercredi matin en sortant du magasin à croquettes pour Calinette, et puis deux fois de suite cet après-midi, sur un sol intérieur glissant. La quatrième fois je n’ai pas réussi à me relever toute seule et un vieux couple encore plus chancelant que moi a dû m’aider. Pendant l’heure qui a suivi, j’ai senti le sang couler le long de mon genou dans ma chaussette et mon pantalon coller à mon pauvre genou versicolore et épluché par trop de gravillons, de glace, de neige et de chocs répétés.

Je vous raconterai toute l’histoire mercredi, c’est en fait une très chouette histoire, à part la partie un peu sanguinolente…

Ce soir, je suis tellement épuisée moralement et physiquement et j’ai tellement mal partout que j’ai regardé mon ordinateur pendant 20 minutes avant d’avoir la force de l’ouvrir pour écrire ces mots. Je n’ai pas le courage de poster vos photos, désolée, mais je les posterai lundi, et ça vous donne encore le week-end pour participer au cas où vous n’auriez pas eu le temps de le faire🙂

En attendant, racontez-moi votre vie, faites-moi rire, dites-moi qui vous êtes, comment vous avez atterri ici, ce qui vous a fait rire récemment, votre meilleure adresse pour acheter des genouillères, vos projets passionnants, les dernière fois que vous vous êtes cassé la figure, ce que vous faites quand vous vous sentez un peu under the weather, la dernière bonne blague qu’on vous a racontée…

2

Cette fois-ci, le thème, choisi par A l’Ouest, est “photographiez-moi un truc qui vous rappelle votre enfance.” La première personne qui m’envoit sa photo pourra choisir le thème de la photo de truc de février. Il y a quelques nouvelles règles du jeu par là (merci en particulier de m’envoyer la photo avec le lien de votre blog si vous en avez un parce que je suis paresseuse.) Vous pouvez m’envoyer vos photos jusqu’au 2 février (inclu) (drcaso @ shaw . ca). Vous pouvez aussi copier le petit badge rose qui se trouve au début de ce post et le mettre sur votre blog et inviter d’autres lecteurs à participer (et joindre le groupe Facebook du même nom).

46 comments

  1. ohlala…
    Il y a bientôt 2 mois, un matin alors qu’il faisait -7C, je suis partie courir. J’adore courir dans le froid, c’est une grande victoire sur moi-même (il y a 5 ans, j’étais totalement incapable de courir dans le froid, il y a 8 ans, j’étais incapable de courir tout court!)… J’étais partie pour une boucle de 8km, qui passe pas très loin de ma maison. Je me sentais bien, j’avais de la chouette musique dans les oreilles, j’avais bon chaud, j’étais en pleine accélération. Et BOUM, un caillou vilain-méchant-pas beau a accroché mon pied, et j’ai fait comme le concorde: le train d’atterrissage resté au sol, le reste qui veut s’envoler… Ouille!!! En public en plus, il y avait une dame qui promenait son chien. J’aurais préféré un beau mec, mais c’était pas le jour! Le genou droit en compote, j’ai boitillé jusqu’à la maison (heureusement, j’étais dans le tronçon qui passe près de chez moi. Des nausées tellement la douleur était forte. Encore maintenant, mon genou n’est pas présent à 100%, il y a des zones qui n’ont aucune sensibilité. Mais j’ai repris le chemin de la course à pied et ça va… Je fais juste plus gaffe!!!
    Et il y a 2 jours, je sors mon iPhone de la poche de mon pantalon pour m’installer sans risque sur le trône. Je veux le déposer dans le lavabo (pour pas qu’il tombe!), mais voyant qu’il y a des gouttes dans le fond du lavabo, je me ravise et l’empoigne pour le déposer sur le rebord. Mon geste beaucoup trop énergique a envoyer l’appareil dans l’air, et il a piqué un plongeon droit comme un I dans les WC… Naze.
    Mieux vaut en rire (mais je vais faire quoi sans iPhone ces prochaines semaines’????? – indépendamment de l’aspect “surf”, il y a mes listes de commission, mon agenda, et mille et une autres choses que j’emploie au quotidien… pffff…..)

    Like

  2. Oh la la, alors là tu es tombée sur la bonne personne pour te raconter les chutes en tout genre , je suis une abonnée et pour les genouillères ou autres accessoires d’aide à la reconstruction je pourrais presque faire un musée tant les épisodes de casse sont nombreux . J’ai ou plutot j’avais ( avec l’âge on prend quelques bonnes habitudes à force) la facheuse tendance à aller trop vite pour faire un maximum de choses dans un minimum de temps d’où quelques conséquences , traverser en courant et me tordre la cheville , fixer avec mon zoom un magnifique oiseau sans voir que mon pied n’est plus sur le chemin, rater des marches en descendant chercher ma voiture dans le parking , me réceptionner sur les pieds de la partie adverse au filet pendant un match ( mais là pas ma faute na ), choisir le trou ou la pierre isolée sur un trottoir pour m’étaler de tout mon long sur le macadam. La dernière fois c’était oh il n’y a pas bien longtemps j’ai glissé sur des feuilles mortes et suis allée embrasser un arbre …
    Maintenant, je touche du bois , je me contente d’hématome mais avant j’enrichissais ma collection de résine et platre en tout genre , comme je te le disais avec l’âge on s’améliore😆
    Bonne journée

    Like

    • Je suis contente qu’avec l’âge les chutes graves se fassent plus rare pour toi🙂 Pour moi, cela semble être le contraire: avec l’âge je suis moins flexible, je fais peut-être trop attention, ou je ne sais pas quoi, (peut-être aussi qu’avec l’âge je déménage dans des coins de pires en pires), mais en tous les cas ça a plutôt tendance à empirer, hélas…

      Like

  3. samantdi

    Je suis prudentissime car j’ai depuis ma naissance un problème de hanches qui a été opéré et réopéré et être immobilisée est une de mes angoisses car je connais la chanson !
    Après ma dernière opération, qui était une auto-greffe avec loooooongue immobilisation, en convalescence avec des os tout fraîchement ressoudés et je marchotais plus ou moins aisément. Je vais au marché, et au retour, sans avoir eu le temps de dire ouf, je glisse sur UN MORCEAU DE CHOU-FLEUR et me voilà par terre ! J’ai cru m’évanouir de peur d’avoir tout cassé… Mais non, je n’avais rien. Là aussi, ce sont des personnes âgées qui m’ont secourue alors que les jeunes gens trouvaient ça marrant, comme dans les séquences de vidéo-gag. Grrr ! Il faut quand même avouer que glisser sur un chou-fleur tient du gag, dans le style “peau de banane”🙂
    Remets-toi bien ma belle, prends le temps qu’il te faut avant de reprendre tes activités. Je t’embrasse très fort.

    Like

  4. “En attendant, racontez-moi votre vie, faites-moi rire, dites-moi qui vous êtes, comment vous avez atterri ici, ce qui vous a fait rire récemment, votre meilleure adresse pour acheter des genouillères, vos projets passionnants, les dernière fois que vous vous êtes cassé la figure, ce que vous faites quand vous vous sentez un peu under the weather, la dernière bonne blague qu’on vous a racontée…”
    Alors pour te faire rire:
    – Toc toc toc !
    – Qui est là?
    – Gégé.
    – Gégé qui?
    – Gégé crié, criéééé, Aline pour qu’elle revienne…
    Tu sais qui je suis, depuis le temps, on va pas saoûler les autres avec ça. J’ai atterri ici en cliquant sur un bouton. Récemment, des séries télé m’ont fait rigoler (The Big Bang Theory et Sherlock, pour être plus précis. Même si je suis un peu déçu de la dernière saison de Sherlock #cétémieuavan). Pour acheter des grenouillères je vais chez Vertbaudet, c’est mignon pour les bébés. Pour les adultes, je sais pas, faudrait demander à google. Une chute mémorable, et probablement la seule fois où je me suis cassé quelque chose, c’était à TO (Tu te souviens? http://elpadawan.wordpress.com/2008/04/30/cherry-blossoms-cerisiers-en-fleurs/) Quand je me sens un peu under the weather, je regarde sur skype ou autre si j’ai des copains/copines en ligne pour papoter, je regarde des vidéos débiles de japonais en slip qui chantent, ou bien je regarde des dessins animés qui font pas peur et qui sont tout jolis tout beaux comme Totoro ou Ponyo.🙂

    Like

  5. LuGab

    Le 3 avril l’an dernier, nous étions en “vacances” mais surtout en pleins travaux de peinture dans notre nouvelle maison. Ce qui passe bien sûr par une visite quasi quotidienne du magasin de bricolage! Nous voici donc sur le parking, je zigzague entre les voitures et monte sur une marche/ un trottoir qui entoure l’un des arbres plantés sur le dit parking… Tout ce dont je me souviens c’est que mon visage a heurté la voiture garée là et que je me suis retrouvée sur le sol, sans ma chaussure gauche. J’ai tout de suite senti que j’allais galérer… Je suis remontée en voiture et le trajet en voiture jusqu’à l’hôpital a juste été un calvaire… Sans parler de l’attente, ni du fait que j’ai du aller en radiologie sur une jambe car pas de fauteuil roulant dispo… Tout ça pour finir plâtrée 3 semaines!!! Belle entorse, dans une maison pleine d’escaliers (bien sûr) et avec un chiot (pas propre) adopté depuis 5 jours… Je remercie ma maman, qui par chance ne travaillait pas à ce moment là, d’être venue m’aider…
    Moi avec des béquilles??? Ça c’est la partie qui devrait te faire rire mais malheureusement (ou pas), je n’ai pas de vidéo!
    Bonne journée!🙂

    Like

  6. catandfivecats

    quand j’étais plus jeune, j’arrivais à tomber en descendant du trottoir, et me faire des entorses, (c’est arrivé plusieurs fois) ce qui fait que maintenant j’ai des chevilles plus très jolies..aujourd’hui je fais très attention, mais la dernière fois que je suis tombée vraiment, c’était un soir de 26 décembre à Rome, dans un jardin public pas éclairé, 1er jour du séjour, et je me suis fait une fracture d’un métatarse, mais j’ai continué les vacances sans plâtre, juste des bandages très serrés, et une canne achetée sur place..j’ai beaucoup marché..et j’ai traité la douleur et la fracture par le mépris!! en rentrant, j’ai fait un scanner qui a montré la belle fracture!
    vois tu, on tombe aussi..même sans béquilles..mais j’imagine ta peine lorsque ça t’arrive..les douleurs et le fait de s’étaler devant les autres..
    bon ce n’est pas cette histoire qui va te faire rigoler! et les blagues que j’entends sortent directement par l’autre oreille..désolée!
    pour une note plus positive, je vais aller au jardin pour le nettoyer, commencer à planter, bêcher mes carrés de potager, etc..il fait toujours trop doux chez nous, les rosiers ont encore des fleurs!
    passe un bon WE, repose toi et repars de plus belle lundi!
    fais des papouilles à Calinette!
    bises bretonnes

    Like

    • Oh là, un accident pendant un voyage, ça a toujours été ma hantise, je voyage tellement! C’est sûr que c’est aussi douloureux pour l’égo de se casser la figure devant tout le monde, mais je ne peux hélas pas y faire grand chose à part rester chez moi… Bises canadiennes🙂

      Like

  7. Allez, une petite histoire de genouillères pour te remonter le moral…. Il y a quelques années, j’ai donné à un de mes fils son sac de piscine juste avant de partir le conduire à l’école…..il a été ravi de découvrir dans les vestiaires son équipement de rollier……gants, coudières, genouillères et a maudi sa mère…..ou peut être était il content en fait car il n’appréciait pas vraiment la natation scolaire….
    Bon repos et à bientôt!…

    Like

  8. N

    Dernièrement je me suis souvenue de certaines blagues que j’avais lues sur email il y a quelques années (avant l’ère FB). Puisque tu demandes qu’on te fasse rire, je suis allées les chercher. J’espère que je ne vais pas me faire lapider virtuellement par tes lecteurs français (hey, je suis française aussi ! C’est juste que… )😉
    LA VENGEANCE BELGE

    Un Français qui va pisser se lave les mains avant ou après ?
    – PENDANT.

    Comment fait un Français pour se suicider ?
    – Il se tire une balle à 15 centimètres au-dessus de la tête en plein dans son complexe de supériorité …….

    Comment appelle-t-on quelqu’un qui parle trois langues ?
    – Un trilingue..
    Comment appelle-t-on quelqu’un qui parle deux langues ?
    – Un bilingue.
    Comment appelle-t-on quelqu’un qui ne parle qu’une langue ?
    – Un Français.

    Pourquoi les Français aiment-ils tant les histoires belges ?
    – Parce qu’elles les font rire trois fois : La première quand on les leur raconte, La deuxième quand on les leur explique, et la troisième quand ils les comprennent.

    Pourquoi en France, dit-on : “Aller aux toilettes”, alors qu’en Belgique, on dit : “Aller à la toilette” ?
    – Parce qu’en France, il faut en faire plusieurs avant d’en trouver une propre.

    Après avoir créé la France , Dieu trouva que c’était le plus beau pays du monde. Ça allait faire des jaloux… Alors, pour rétablir l’équilibre, il a créé les français.

    Pourquoi un français boit toujours la tasse quand il nage ?
    – Parce que même dans l’eau ils sont obligés d’ouvrir leur grande gueule.

    Vous savez comment on fait pour sauver un français de la noyade ?
    – Non, ben tant mieux.

    Like

  9. Hello Dr CaSo ! Visiblement tu es un peu dans le creux de la vague, je souhaite que tu reprennes du poil de la bête rapidement. Je comprends que ces chutes à répétition t’aient achevée. Ma dernière chute était plutôt drôle et sans gravité … en faisant du ski, donc personne n’a rien remarqué et je n’ai eu qu’à retirer la neige qui s’était insinuée partout dans mes vêtements supposés être étanches et tout et tout … Je ne suis pas une bonne raconteuse de blagues, mais compte tenu de la météo pourrie que l’on a actuellement à Bordeaux (on patauge et la moitié de la ville est au bord de la crise nerveuse), le lapsus révélateur du très sérieux présentateur du JT m’a fait rire l’autre jour. Il a juste rebaptisé le Mr Météo de France 2 “Merdier”, alors que le pauvre type s’appelle “Verdier” …
    Vivement la photo de truc, à bientôt !

    Like

  10. Ava

    que t’arrive-t-il pour tomber autant ? distraction ? quoique, j’ai failli tomber ce matin dans la cuisine, en voulant trop en faire à la fois : j’ai lavé le sol et suis revenus pour laver de la vaisselle, et je me suis fait prendre à mon propre piège. En général, je me rattrape bien : sauf une fois, où je me suis retrouvée en sortant du bain avec une cheville toute bleue et gonflée, sans savoir où et comment j’avais pu me la tordre ??? bizarre la vie parfois !

    Like

    • J’habite dans un bled où c’est l’hiver (1 mètre de neige et températures entre -20 et -40) 6 mois par an, donc tout le monde se casse la figure. Ma collègue est tombée et s’est pêté le tibia ET les deux poignets! Comme il fait tellement froid, on ne peut pas utiliser de sel (sinon ça ferait fondre la neige qui regèlerait immédiatement en marre de glace) donc on utilise du sable et des gravillons, ce qui est loin d’être idéal (et fait super mal quand on tombe dessus). Fin janvier, il a fait des températures inhabituellement élevées ce qui fait que beaucoup de neige a fondu… puis regelé… et la ville entière n’est qu’une immense patinoire. Il y a même une dame qui est morte hier en se cassant la figure sur un troittoir dans le centre ville!

      Like

  11. Avant j’étais toute mince et là je fais 75 kilos (note que je dis ça pour te faire rigoler, c’est pas un truc que j’avouerai tous les jours !

    J’ai bien ri en regardant un film d’animation en pate à modeler qui s’appele « Pirates » en début d’aprèm (Genre Wallace et Gromit)

    Je me suis cassé la figure en décembre devant les bozars

    Je me fais du earl grey supérieur et je mange une super salade de fruit composée de mangue, pitaya, ananas… Ou un crumble avec les mêmes !!!!

    On ne dit pas un chapitre
    On dit un minou rigolo…

    Like

  12. Narayan

    les chutes c’est l’histoire de ma vie. J’ai une propension au cassage de gueule assez hallucinante. La pire récente c’était il y a deux ans, en plein hiver, ça caillait, j’avais les mains dans les poches du manteau, le chapeau enfoncé jusqu’aux sourcils et j’avançais au pas de charge direction le métro. Je n’ai pas vu le pochon en plastique qui trainait sur le trottoir. Un pied s’est enfilé dedans, l’autre a marché dessus bloquant tout, et padam je me suis étalée de tout mon long … sans avoir le temps de sortir les mains. Donc vraiment étalée de tout mon long. Mon chapeau a protégé le front, mes genoux ont sérieusement morflé (et le pantalon aussi). Il était tard, mais pas assez pour que la rue soit déserte. Donc en prime je me suis pris la honte du siècle. Bon on n’en meurt pas hein …

    Like

  13. Val Làô sur la Colline

    Oh la la ma pauvre !!!
    Cela dit en passant, je ne comprends pas pourquoi tu mets dans le même sac notre dernière chute et quelque chose qui te fasse rire. Tu es vraiment sans pitié !
    Personnellement, lors de ma dernière grosse chute, je me suis fracturé le sacrum ! C’était il y a trois ans, et j’ai rendez-vous encore cette semaine pour faire une radio de mon bassin. J’ai vu à peu près tous les ostéopathes de la région, mais j’ai toujours mal au bas de mon dos et cela a créé chez moi une sciatique qui parfois m’empêche de marcher normalement…
    Cela dit, rien à voir avec tes difficultés ! Il y a même des moments où je vais plutôt bien !
    Repose-toi bien et bon dimanche…

    Like

  14. Chtit Troll

    J’ai la chance de ne pas choir souvent. Je me souviens neanmoins d’une chute de cheval dans ma jeunesse. Lors d’une lecon au petit trop et a la queu leuleu, le jeune garcon devant moi prend peur affole son cheval, puis le mien qui je maitrise tant bien que mal mais si bien en fait qu’il s’arrete net et moi qje fais un magnifique soleil par dessus sa tete et me retrouve par terre, la tete entre ses pattes avant…. J’ai eu le reflexe de me rouler vers la barriere de manege au cas ou….
    Sinon, je suis une serial chausseuse dans la vraie vie. Ce soir je sors de chez le coiffeur ou ma fille m’avait accompagnee. Je l’ai prevenue que je coupais court. Elle me donne “two thumbs up” et s’ecroule en pleurs en voyant mes cheveux ultra court et ma coupe “garcon”…

    Like

  15. Seer

    Dans la vie, j’ai une grande trouille : me casser une dent. Je pense que si ça m’arrive mes nerfs partent avec la quenotte, et autant dire que malgré ma propension à foncer par ailleurs, ça me rend prudente. Donc je raconterai pas de chutes, parce que j’en ai pas beaucoup (j’ai quand même un bon souvenir de ce verglas en Belgique où j’ai dû me traîner sur deux mètres pour me relever tellement j’avais pas de prise, so much pour mon manteau.)
    Le délire chez moi, en ce moment (pour mon chéri et quelques potes), c’est de me faire passer pour un tyran domestique. J’explique. Mon club de mahjong a récemment réédité sur son site Internet les stats de chaque joueur en fonction des parties qu’on fait. Les règles du jeu veulent qu’on gagne une partie aux dépens d’au moins un autre joueur de la table, qu’on appelle donneur ; et là ils ont mis en place, pour chaque joueur X, un “bourreau” (celui à qui X a le plus donné), et un souffre-douleur (celui qui a le plus donné à X). Et voilà, preuve est faite, je suis le bourreau de mon mec (et un des pires du club, je sais tellement bien comment il joue qu’il m’a payé des KILOS de parties). Il en profite, là, un peu.😀
    Je sais pas trop comment faire rire. Je peux partager certains de mes gros fous rires qui m’ont marquée :
    – ma tante qui me dit “on dirait un paysage camouflé” et moi qui oublie de brancher mon cerveau “ça veut dire quoi moufler ?” ;
    – la même tante à qui je discute d’un pont parisien, en disant “je sais plus le nom, ça me fait penser à De Gaulle mais c’est pas De Gaulle” “- Pompidou ?” qu’elle suggère, à quoi je réponds, dubitative : “Le pont Pompidou ? C’est pas très vendeur.” Une heure et demie pour s’en remettre. Et au final le pont s’appelait De Gaulle, ça valait le coup.
    – mon chéri, à une époque où il l’était pas encore, avec moi et d’autres sur un chat IRC quelconque, il mentionne qu’il est de Saint Brieuc et un autre gars lui répond “Un de mes tontons était briochain” (originaire de Saint Brieuc donc) et là la copine de l’époque de mon chéri qui va pas demander “C’est où la Briochie ?”. Ca fait plus de sept ans et j’en ris encore – elle aussi probablement d’ailleurs.
    – des grandes marrades devant les perles du NanoWrimo : y en a plein que j’ose pas poster parce que j’ai pas envie de me faire censurer, mais si tu veux une bonne tranche de marrade je te les enverrai🙂 Je me remarre encore devant certaines.

    Like

  16. Dodinette

    Moi niveau blagues, je me tourne généralement vers les blagues juives. Ce sont les meilleures.
    ***
    3 ministres de leur religion discutent ensemble du sens de la vie. Ils se demandent quand la vie commence.
    Le pasteur : La vie commence lorsque l’être nouvellement né se sépare du corps de sa mère.
    Le prêtre : Mais enfin,non voyons ! C’est évident, la vie commence dès la rencontre des gamètes et la fécondation de l’oeuf.
    Le rabbin les regarde tous les deux, incrédule : M’enfin les mecs, vous avez rien compris ! La vie commence le jour où les enfants ont quitté la maison !
    ***
    Un homme est assis dans un compartiment en face d’un vieux rabbin. Le voyage se fait en silence, chacun observe l’autre à la dérobée de temps en temps. Arrive le moment du repas, le rabbin sort de son sac un petit paqut qu’il déballe tranquillement. L’autre s’enhardit :
    – Dites-moi rabbi, puis-je vous poser une question : Comment se fait-il que les juifs soient si supérieurement intelligents ?
    – et bien, c’est une excellente question mon ami. Voyez-vous, c’est que nous mangeons d’une certaine façon : pour un hareng comme celui-ci, nous commençons toujours par la tête.
    – Aaah, fait l’autre, perplexe. Et, euh, je n’oserais… Pourriez-vous m’en faire goûter ?
    – Oh mais mon brave, c’est qu’il s’agit là de mon déjeuner !
    – Permettez-moi d’insister, ce n’est pas tous les jours que j’ai l’occasion d’échanger avec un homme de votre qualité.
    – Bon et bien c’est d’accord. Je vous vends ce poisson pour, mettons, 20 kopecks.
    L’autre paie, mange comme le rabbi le lui a décrit, et finit par s’essuyer les doigts en marmonnant :
    – Bon sang rabbi, mais c’est que vous m’avez vendu un poisson d’une qualité que j’aurais pu obtenir pour même pas 5 kopecks au marché !
    – Ah ! fait le rabbin. Vous voyez ? Ça commence à rentrer !
    ***
    Un prêtre et un rabbin discutent.
    Le prêtre : Dites-moi, rabbi, votre religion vous intedit-elle toujours de manger du porc ?
    Le rabbin : Oh que oui.
    – et jamais, de votre vie, il ne vous est arrivé de manquer à cette règle ? Pas une seule fois ? Pas une seule faiblese de toute votre existence ?
    – Ma foi, si, il y a eu un moment où j’ai goûté cette viande interdite. Je m’en repens encore. Mais et vous mon père, votre religion prescrit toujours encore le célibat pour vous et vos collègues ?
    – Oh mais bien sûr ! C’est la vertu la plus sacrée que nous nous devons de remplir.
    – Et jamais, de votre existence, ne vous est-il arrivé d’y faillir ? Une telle règle doit être pourtant si difficile à respecter… Vous vous y êtes en tout temps conformé, absolument et irréprochablement ?
    – Ah, vous êtes bien sévère avec moi, rabbi, mais vous avez été honnête avec moi, je le srai avec vous : oui, il m’est malheureusement arrivé de succomber à la tentation. Une faute impardonnable.
    – Hmm. Je vois. Et… Vous ne trouvez pas… Que c’est quand même *beaucoup mieux* que le porc ?

    Bisous !🙂

    Like

  17. la zia

    C’est un type qui va au ciné ; et à chaque fois que c’est drôle, toute la salle rit mais y’a un spectateur qui rit vraiment plus fort que tout le monde ; alors le type trouve qu’il abuse et il se rapproche des rires ; effectivement, non seulement ça rit plus fort mais quand c’est triste y’a des gémissements …. il s’approche encore et là, stupeur, il voit un chien à côté de son maître, qui suit parfaitement le film, il s’esclaffe, il pleurniche… alors, ça quand même ! Donc notre type attend la fin de la séance et il s’approche du propriétaire du chien et lui dit “quand même, vous ne trouvez pas cela étonnant que votre chien ait apprécié autant ce film ? ah si, répond le maître du chien, je trouve cela d’autant plus étonnant …. qu’il n’avait pas aimé le livre” !

    Like

  18. pile ou face

    Une blague catho: un enfant demande à sa mère: elle faisait quoi comme métier la Sainte Vierge ? Maman répond : Tu sais, à cette époque, les femmes restaient à la maison, elle faisait le pain, tissait les vêtements, soignait les animaux domestiques, le jardin… L’enfant : alors pourquoi elle a mis son enfant à la crêche ?

    Like

  19. Hem, hem, la plus belle chute que j’ai faite était à l’âge de 12 ans. Je me souviens de cette petite kitchenette exiguë dans une location corse, il y avait juste de quoi passer de profil entre la penderie et l’évier. Je voulais faire une salade de tomates ; le coupe-tomates de cette location représentait un objet complètement avant-gardiste pour l’époque et me fascinait lol vives mes années 80 !!
    Armée donc de ce fabuleux objet, je m’essayais à la découpe méticuleuse des tomates quand tout a coup, paf, la coupure. Pas une petite coupure non, une belle, bien nette, avec le sang de la pulpe des doigts qui coule à flot. J’ai eu le temps de me glisser devant l’envier et de faire couler de l’eau froide sur sa main pour rincer la plaie… Je regardais le sang couler, encore et encore, Jusqu’au moment où je n’ai plus rien vu… Je crois avoir rêvé que je tombais dans un escalier, ou plutôt que je volais en tombant dans un escalier, c’était doux, voluptueux et interminable. J’ai ouvert un œil affalée dans la penderie, recouverte de cintres et de vêtements : j’étais tombée dans les pommes. Ce fut la première et la dernière fois.

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s