c'est pas moi je l'jure!

échec et mat

Deuxième jour: Gulfoss! Impressionant! D’abord, on ne voit rien pendant des kilomètres, et puis on voit une sorte de nuage qui s’élève de la terre, de plus en plus grand, et puis soudain, paf, on tombe sur ces chutes immenses et magnifiques! On peut voir les chutes d’en haut de la coline et puis on peut aussi aller tout près de l’eau par un petit santier de gravillons. On a eu de la chance, le soleil s’est levé juste au moment où on est arrivé… et à notre départ il repleuvait déjà!

iceland27

iceland27a

iceland36 iceland26

iceland31 iceland30 iceland29iceland32Un truc qui nous a marqué c’est que la nature était encore assez sauvage et très peu “barricadée” pour les touristes. On a très rarement payé pour voir quelque chose (à part des films), on a pu faire des trucs super dangereux, et tout était très propre et naturel et ouvert à tous.

iceland33 iceland34iceland35Après Gulfoss et un très bon fish and chips au bord de l’eau, on a décidé d’aller se balader autour du fameux volcan Eyjafjallajökull, qu’on a finalement réussi à prononcer très bien: éïa-fiatla-yocutl. Eh oui, parce que deux L se prononcent “tl.” On s’est super bien perdues et on a même passé un gué (mais on s’est arrêté au deuxième parce que ma tante n’avait pas envie de bousiller la voiture).

Eyjafjallajökull1 Eyjafjallajökull2 Eyjafjallajökull3 Eyjafjallajökull4 Eyjafjallajökull5 Eyjafjallajökull6 Eyjafjallajökull7 Eyjafjallajökull8 Eyjafjallajökull9

Moutons en train de regarder ma tante faire pipi derrière la voiture.

Moutons en train de regarder ma tante faire pipi derrière la voiture.

Au retour, on s’est arrêtées à la chute d’eau de Seljalandsfoss (si vous êtes attentifs, vous aurez remarqué que foss veut dire chute d’eau). Là, j’ai voulu passer derrière la chute mais il y avait beaucoup trop de boue. Je peux escalader des montagnes, grimper sur des rochers, monter et descendre des escaliers, marcher dans du sable et du gravier et des cendres, mais la boue, ça, je peux pas. J’ai donc dû laisser ma tante y aller toute seule.

Seljalandsfoss1 Seljalandsfoss2 Seljalandsfoss3 Seljalandsfoss4 Seljalandsfoss5

Après ça, on est allées voir Skógafoss (les foss de Skórgar, ou Skógarfoss). Une autre chute d’eau sublime. Malheureusement, il pleuvait tellement fort et il y avait surtout tellement de vent que je n’ai réussi à monter qu’un tier des 522 marches pour aller en haut de la chute. Mise en échec pour la deuxième fois de la journée, j’étais passablement dépitée et ai fait promettre à ma tante qu’au retour, on réessayerait!

Seljalandsfoss6

skogafoss1 skogafoss2 skogafoss3 skogafoss4 skogafoss5

Pour finir, on a essayé d’aller voir la péninsule de Dyrhólaey, mais il était tard, le temps était pourri, on ne trouvait pas notre guesthouse, et on était crevée, alors on a décidé d’y retourner le lendemain matin (hahahaha!). La chambre était très confortable mais le dîner a été très particulièrement nul et cher!

Dyrholaey1 Dyrholaey2 Dyrholaey3 Dyrholaey4 Dyrholaey5

 

17 comments

  1. ah les gués..sans 4/4 c’est très difficile de les passer, mon chéri est allé repérer notre premier gué à pied, ses chaussures ont été trempées tout le reste du séjour!!
    c’est chouette, parce que tu as vu des endroits que nous n’avons pas vu..tu n’as pas vu l’écomusée à Skorgar?
    c’est agréable de dérouler tes photos..
    bon dimanche, bises de Bretagne, câlins à ta Calinette

    Like

  2. Magnifique! ces images donnent vraiment envie d’y aller!
    Pour la cherté des choses, il paraît que c’est vraiment impressionnant en Islande… En même temps, c’est pas étonnant avec la localisation de ce pays… littéralement au milieu de nulle part!
    Ah oui, une petite question… est-ce qu’il y a des marées en Islande? Enfin, il y en a certainement, mais est-ce qu’elles sont perceptibles?

    Like

  3. Je trouve que c’est à la fois grandiose et angoissant.
    C’est très beau dès qu’un rayon de soleil apparaît (parce que le gris 6 mois sur 12 je connais) mais angoissant de vide.
    En fait ce sont vraiment les arbres qui me manquent, il me semble qu’il ponctuent les paysages, qu’ils leur donnent une forme d’identité.

    Bien sur que tu n’as pas eu le temps (une semaine c’est court…) de te faire une idée de la population autochtone, mais ça aurait été intéressant de faire un parallèle entre la forme de désolation des paysages (parce que bon, ils sont quand-même un peu désolants par endroit) et leur influence sur les habitants.

    C’est ça que j’aimais dans les voyages, rencontrer les gens, les approcher au plus près de leur vie…

    Merci pour ces images tellement dépaysantes qui rejoignent la mélancolie des personnages de romans lus.

    Like

    • Grandiose et Angoissant ( voire Désolant ) , sont des qualificatifs qui me viennent aussi à l’esprit au vu de ces photos .
      Je me pose aussi la question à propos du ” moral” des autochtones …. Sont ils joyeux et ” bons vivants ” ? Si certains paysages sont spectaculaires , ça ne me donne pas envie d’aller me “geler” dans cette contrée , et pourtant je suis un optimiste invétéré ! La Sibérie , c’est pas mal non plus , ou la Mandchourie ….voire l’Afghanistan si on aime la montagne …Le seul voyage que j’envisagerais , serait les Fjords de Norvége avec Hürtigruten , mais pas plus .!!!
      Quid des Pingouins ? Je crois qu’il y en a des colonies au Nord ? Parce que dans 2ans et demi , on en aura peut être un à envoyer , s’il n’a pas réussi à faire de la Gaule un territoire aussi désolé que ceux là …..😦

      Like

  4. Ces payasages me font rêver et m’attirent beaucoup, comme tous les endroits où la Terre est prête à déballer ses tripes. Je trouve ça fascinant. J’aime beaucoup la photo des chevaux islandais en bord de route, ça me fait penser que question originalité, même les chevaux s’y mettent là-bas, rapport au tölt🙂

    Like

  5. Waou, super! Je pense que si vous pouviez faire des trucs super dangereux dans les visites, c’est un mécanisme de sélection naturelle. L’office de tourisme doit plancher sur un certain nombres d’inconscients qui vont se retirer de fait du pool génétique de l’humanité. Ou bien un truc dans le genre :p

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s