c'est pas moi je l'jure!

les p’tits délices du dimanche soir… enfin… samedi…

Lundi, c’était le dernier jour de classe du semestre et j’étais triste de quitter mes étudiants que j’ai réellement tous adorés, cette année, mais je crois qu’eux aussi étaient tristes, et leur gentillesse m’a fait chaud au coeur. Je crois que c’est la première fois de ma vie que j’ai eu une classe parfaite, sans aucun étudiant difficile ou chiant ou ayant besoin de quelque chose de différent des autres!

pretzels1

Mardi, j’ai rencontré ma chouette copine Arménienne pour un excellent dîner (j’adooore le bibimbap de Earl’s!) et après ça, je l’ai reconduite chez elle, dans un quartier au sud de la ville où je n’étais jamais allée, le quartier le plus cher d’ATPN, où les dentistes et les avocats et les présidents d’université habitent dans des maisons de beaucoup de millions de dollars… J’ai rencontré son mari et ses enfants et passé une super soirée avec une famille vraiment gentille et intéressante. Cette copine est LA SEULE PERSONNE à m’avoir contactée immédiatement après les attentats du 13 novembre pour me demander comment j’allais et si ma famille à Paris allait bien! Et elle a le même prénom que moi… en Arménien!

pretzels2

Mercredi, j’ai enfin retrouvé mon copain Tom pour un petit déjeuner. Ca faisait bien trop longtemps qu’on n’avait pas pu le faire et ça me manquait! On est tous les deux pas mal secoués par ce qui est en train de se passer côté boulot, des décisions qui nous poussent tous les deux dans différences directions, ce qui n’est pas franchement agréable, mais on arrive heureusement encore à bien parler de tout ça sans trop laisser notre égo prendre le dessus. Parfois il m’envoie des textos pour me demander “are we still friends?” et jusqu’à présent j’ai toujours réussi à répondre “yes,” même si parfois la réponse s’est fait attendre un peu.

pretzels5

Il y a quelques semaines, je parlais avec une copine de l’angoisse qu’on ressentait déjà à l’idée de devoir corriger des montagnes de copies à la fin du semestre, et j’ai donc décidé d’organiser une petite “journée anti-procrastination de corrections!” avec quelques amies profs. Jeudi, on a toutes apporté nos piles de copies et plein de snacks pas du tout bons pour la santé (gâteaux, chips, chocolat, pizza, tout ça) et on a passé la journée entière à corriger nos copies ensemble. C’était hyper chouette et très agréable de ne pas être seules et découragées par les piles de copies pas toujours reluisantes de nos étudiants!

pretzels4

Cette semaine, pour la deuxième fois de ma vie, j’ai réussi à refuser de me plier à la bureaucracie et aux règles à la con. Ca m’a coûté très, très cher mais j’ai refusé qu’on m’oblige à perdre mon temps. En fin de compte, je me suis sentie libérée et même presqu’heureuse de devoir payer pour les pots cassés parce que c’était des pots cassés qui représentaient ma liberté de ne pas toujours dire oui aux cons (à Archie, dans ce cas précis (celui qui a remplacé Viggo), et au bureau du Doyen de ma faculté)!

pretzels6

Ce que j’ai réussi à faire la semaine dernière c’était les bretzels de Delimoon! On dit Pretzels en anglais, pas Bretzels, je ne sais pas pourquoi… Je vous mets sa recette ci-dessous; je l’ai suivie à la lettre.

500 g de farine pour tresse* ou farine blanche
1 cc de sel
1 cc de sucre
1 sachet de levure déshydratée 7g
3 dl de lait-eau tiède à part égale
50 g de beurre mou
1 litre 1/2 d’eau
1cs de sel
50 g de bicarbonate de soude
grol sel pour décorer
un peu de **crème à café pour badigeonner

Préparation: mélanger la farine, le sel, le sucre et la levure. Ajouter le liquide lait-eau et le beurre en petits morceaux. Pétrir jusqu’à l’obtention d’une pâte souple et lisse qui ne colle plus. Recouvrir et laisser doubler de volume dans un endroit chaud. Env. 1 h.
Façonnage: partager la pâte en 8 parts égales. Former des boudins de env. 50 cm de long puis façonner les bretzels. Déposer sur une grande plaque de cuisson recouverte de papier cuisson. Recouvrir avec un linge et laisser lever une nouvelle fois 15-20 min.
Pour la saumure: dans une casserole, faire bouillir l’eau avec le bicarbonate et le sel. Retirer de la plaque. A l’aide d’une écumoire, plonger les bretzels un à un dans la saumure chaude, env. 15 sec. et égoutter. Les remettre sur la plaque, parsemer de gros sel et placer au four.
Cuisson: env. 20-25 min au milieu du four préchauffé à 200°C. Retirer et badigeonner aussitôt de crème à café pour donner du brillant aux bretzels. Laisser refroidir.

Réussite: 9,5/10. Mes bretzels ont trop gonflé on dirait, et un peu trop bronzé (je pense que c’est la faute à la chaleur tournante), et puis j’avais mis un chouilla trop de gros sel par-dessus, mais ils étaient délicieux. Je les ai utilisés comme des petits pains, c’était parfait. J’ai utilisé de la crème à battre pour les faire briller mais j’ai vu certaines recettes qui utilisaient du beurre fondu. Sur mes photos on voit bien ceux qui étaient déjà badigeonnés de crème et ceux qui ne l’étaient pas. Au goût, ça ne changeait rien. J’étais super fière de moi🙂

20 comments

  1. Ils sont vraiment beaux et bien dodus, bravo ! Je suis vraiment contente que ma recette fonctionne aussi bien … de l’autre côté de la planète. La prochaine fois, divise la pâte en 9 ou 10 et compare les résultats. Perso, je les aime bien quand ils sont un peu plus épais. Ils sont moins vite secs.
    J’en refais une fournée demain pour accompagner une entrée genre terrine, foie gras et doucette. Ca va être hyper bon !😉
    verO

    Like

  2. tu t’es vraiment remise à la cuisine, c’est super! tu as du manger des bretzels quelques jours de rang, car tu en as une bonne quantité.. j’ai acheté de la levure de boulanger, il faut absolument que je fasse la recette de ta brioche!!
    bonne semaine, je te la souhaite parfaite!
    bises de Bretagne et câlins à Calinette
    PS tu restes chez toi à la Noël?

    Like

    • Non, je ne me suis pas vraiment remise à la cuisine, c’est plutôt des défis que je me lance, j’ai mangé de la brioche (et SEULEMENT de la brioche, matin, midi, et soir!) pendant trois mois, jusqu’à arriver à en faire une parfaite à mon goût, les bretzels c’était un défis aussi, j’en ai mangé toute une semaine (que ça, avec du fromage!), et là je ne mange que du stollen (acheté, j’ai pas encore eu le courage d’essayer d’en faire un moi-même). Heureusement que je sors manger au restaurant environ une fois par semaine pour manger quelques légumes de temps en temps…

      Like

  3. Super idée la correction de copies en groupe, on doit beaucoup moins s’ennuyer effectivement !
    Le bibimbap, je craque, j’adore, j’ai découvert ce plat grâce à ma fille suite à son voyage en Corée du Sud. On a également pu en déguster d’excellents au Japon.
    Tes bretzels sont beaux comme tout !
    Heureusement, je ne sais pas cuisiner …

    Like

  4. N

    Mmmh ils ont l’air exquis tes pretzels. Moi j’ai trouvé de l’eau de fleur d’oranger pendant nos vacances alors depuis j’ai expérimenté 2 recettes de brioches (parfumées à l’eau de fleur d’oranger, donc), la première recette était ratée, bonne quand même mais c’était pas de la brioche, la deuxième était mieux, mais toujours pas assez “Brioche”…. Donc je cherche encore… bisous

    Like

  5. Mel

    C’est la première fois que je lis le mot bibimbap, va falloir que je cherche ce que c’est ! Super idée, la journée anti-procrastination avec les collègues, vraiment. Et ces bretzels ont l’air succulent, tu les as apportés à cette fameuse journée ?

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s