c'est pas moi je l'jure!

histoire d’un monsieur

Holly guacamole, mes p’tits loups, j’ai ENFIN terminé d’écouter le bouquin d’Obama. 29 heures et 10 minutes!! Je remercie ma copine Ana qui m’a permis, depuis 10 jours, d’écouter ce bouquin en préparant de nombreux repas pour elle et sa maman et en faisant ensuite de très nombreuses vaisselles puis en conduisant de longs trajets pour lui apporter ces repas (exactement 37 kilomètres pratiquement tous les jours)!

Vers la fin, j’en avais presque marre d’Obama, mais pas vraiment, en fait, parce que c’était vraiment un bouquin fascinant et profondément eye-opening comme on dit. La complexité des décisions qu’il a dû prendre et des problèmes auxquels il a dû faire face est phénoménale et impossible à imaginer! Ce qu’il fait très bien dans ce bouquin c’est d’expliquer les ramifications de ses décisions et la raison de leur complexité.

Ce qu’il raconte du Printemps arabe (Arab Spring en anglais, je ne sais pas si c’est la même chose en français), par exemple, est poignant et bouleversant: d’un côté des autocrates relativement stables et conciliants avec les Etats Unis (et acheteurs d’armes) mais à la tête de régimes souvent très oppressifs, d’un autre côté des manifestants avec des raisons très légitimes de protester mais pas toujours pacifiques, d’un troisième côté “le pays des droits de l’Homme” mais en même temps accusé trop souvent de se mêler des affaires des autres, et puis en plus des alliés qui ne pensent qu’à frimer et/ou à former des alliances malsaines pour cacher leurs propres atrocités ou gagner encore plus de prestige et d’argent, et le tout pour des résultats encore bien pires que la situation d’origine (guerres civiles, torture, coups d’état, etc.)… Mon Dieu mais quel foutoire et quelle angoisse!!! Ce genre de détails devrait être raconté dans tous les cours d’histoire!

Repas “fond-de-tiroirs”

Obama dit aussi très clairement, une fois au début du bouquin et une fois à la fin, que les Etats Unis ont toujours été un pays très raciste, mais que le fait qu’il soit devenu président a mis le feu aux poudres, non seulement dans la population générale mais aussi dans le gouvernement. Les Républicains n’étaient plus “pour” ou “contre” certains projets ou idéaux mais tout simplement “contre Obama.” Ils le bloquaient donc systématiquement dès qu’il levait le petit doigt, non pas parce qu’ils n’étaient pas d’accord avec ce qu’il voulait faire mais simplement parce que c’était lui.

Ce livre ne m’a pas rendue plus cynique que je ne l’étais déjà, mais il m’a rendue encore plus réaliste et triste (et admirative) qu’avant.

Le père de ma copine est rentré chez eux après un triple pontage, donc elle doit maintenant s’occuper de lui 24 heures sur 24 en plus de s’occuper de sa mère et enseigner à plein temps. Je continue donc à préparer leurs dîners et à les leur apporter tous les soirs. Que me recommandez-vous comme bon bouquin à écouter maintenant? Et comme plats faciles à transporter?

26 comments

  1. La zia

    Merci de prendre soin de ton amie Ana. Pour moi les plats faciles à transporter ont toujours été ceux que je pouvais cuisiner dans ma cocotte minute : rôti de porc aux pommes 🍎 et pommes de terre, bœuf carotte, choucroute, sauté de veau, pot au feu de viande ou de poisson, chou au lard, lapin ou poulet en cocotte, soupe, bref tout ce que je peux réunir dans une seule grosse cocotte fermée pour le transport. SEB a édité un livre de recettes cocotte minute.

    Like

    • Ma copine est végétarienne et je n’aime pas cuisiner la viande, je le fais rarement. En plus tes plats sont compliqués (et me donnent faim!!!) et longs à faire. Et je ne peux malheureusement pas transporter de cocotte, c’est bien trop lourd 🙂

      Like

  2. Ah ça, clairement, je ne souhaiterai pas être présidente de n’importe quelle République, même plus petite que les US !
    Mon idée de plat, ça aurait été la quiche, mais tu ne m’as pas attendue pour en faire 😉 Les soupes ou potées de légumes ont l’avantage d’être faciles à réchauffer, c’est vrai.

    Bon, et je reprends le “boulot” après une pause :
    #12 quelqu’un qui nous a fait découvrir quelque chose
    Je ne vois pas très souvent AL, ma petite nièce. Elle habite à l’autre bout de la France avec ses parents, et nous ne pouvons guère nous voir plus de deux fois par ans. Je me souviens que je craignais d’être la tante dont on ne se souvient pas vraiment, qu’on voit à Noël et puis basta. Et puis une fois où on est venus la voir, elle devait avoir deux ans, elle s’est précipitée vers nous en appelant « tata Sel !» avec une énorme sourire, alors qu’on ne l’avait pas vue depuis 6 mois ou un an et que je pensais, donc, qu’elle nous aurait plus ou moins oubliés (elle ne nous avait pas vus depuis la moitié de sa vie, quoi!). Bien sûr, sa mère lui avait dit qu’on allait venir, mais j’imaginais que la petite serait au mieux indifférente. Ce jour-là, j’ai complètement fondu pour elle (même si j’étais déjà conquise avant, mais là, encore plus;)), cette petite est un rayon de soleil, même si je ne la vois pas plus souvent qu’avant, surtout au vu des circonstances. Moi qui suis souvent mal à l’aise et empruntée avec les enfants, elle m’a appris que j’avais tort et que au moins elle était contente de me voir:)

    Like

  3. Tu m’encourages à continuer ma lecture (p 131/700) mais je n’ai pas eu de temps cette semaine.
    Je viens de terminer L’homme de Lewis de Peter May que j’ai bien aimé et j’écoute un livre sympa “Kiss myself goodbye” de Ferdinand Mount. L’auteur est un homme de la haute société qui adorait sa tante…qui n’était pas celle qu’il croyait. Il décide de mener l’enquête et s’aperçoit qu’il y a beaucoup de mensonges dans cette famille. Bien raconté.

    Like

    • Je viens de commencer un bouquin de Peter May en audio, en écossais, punaise, c’est pas de l’américain!!! C’est peut-être le même bouquin que celui que tu viens de lire, je n’en connais pas le titre en français 😆

      Like

      • catandfivecats

        Peter May a écrit une sacrée collection de livres, L’homme de Lewis faite partie d’une trilogie, ce sont surtout des thrillers, je les ai tous, parce que beaucoup se passent en Ecosse, un pays que je chéris beaucoup, je suis sûre que tu aimerais toi aussi ce beau pays (à part les midges, un fléau😥)

        Like

  4. lucienne bertrand

    Je ne sais pas s’il existe en version audio, mais j’ai beaucoup aimé ” les choses humaines ” de Karine Tuil et aussi “les gratitudes ” de Delphine de Vigan. C’est pour te donner des idées ….

    Like

  5. Certaines circonstances familiales récentes m’ont fait “hériter” d’une encyclopédie Larousse illustrée en deux volumes, édition 1922, la gamine à bientôt 100 ans je me suis plongé avec délectation dedans… différent de Ouiquipédia, moins pratique mais tellement plus chou.

    (Obama… je n’ai pas cherché, demain je m’y colle)

    Bleck

    Like

  6. Blanche

    Difficile de donner des idées de recettes. Je n’ai jamais fait de repas pour quelqu’un de manière aussi régulière. Il y a des contraintes logistiques et techniques. Livres-tu chaud ou réchauffent-ils ? Quels moyens de réchauffer ont-ils ? Micro onde, four, plaque de cuisson ou gaz ? Quelles sont les capacités à manger de ces personnes ?
    – Oui je sais, je travaillais dans la logistique- 😉
    J’adore les tartes aux légumes, mais la pâte feuilletée réchauffée au micro onde, c’est pas top.
    Je pencherais aussi -puisque nous sommes en hiver- pour des plats viande légumes qui permettent différentes combinaisons. Tous simples comme paupiettes/légumes, rôti de porc/ légumes, boulettes un peu épicées/légumes. On choisit parmi les pommes de terre, carottes, patates douces, navets, endives, fenouils, poireaux, courges diverses (j’adore le potimarron AVEC LA PEAU)… tous les légumes d’hiver quoi. On fait revenir un peu la viande, on met les légumes, un cube de bouillon ou de l’assaisonnement, de l’eau et hop, c’est parti pour une heure de cuisson. Les légumes peuvent se transformer en soupe.
    Bon courage.

    Like

    • Haha, la logistique, joli 🙂 Les contraintes sont les suivantes: doit avoir refroidi (au cas où ça se renverse) mais être réchauffable au four ou micro-onde ou casserole, ne doit pas être trop lourd, ne doit pas se renverser facilement, doit être végétarien, doit être faisable en une heure environ, ne doit pas être trop exotique (genre Chinois ou Mexicain)… J’essaye de faire soupe + plat ou salade + plat ou plat + dessert, mais là je viens de rater prodigieusement ma brioche donc je ne sais pas quoi faire pour demain. Hah. Au moins on ne s’ennuie pas par ici 🙂

      Like

      • Blanche

        Ah oui, tu vois, il me manquait le détail qui n’en est pas un : “végétarien”. Je suis assez nulle dans ce genre de repas, en plus M. Blanc déteste (ne digère pas) tout ce qui est légumineuse, alors c’est pas facile 😉

        Like

    • Ben écoute finalement si, comme je fais le même trajet tous les jours et il n’est pas bien compliqué (surtout de l’autoroute). Et le bouquin n’est pas difficile à comprendre en fait, à part pour ses histoires de sénat, et ce n’est jamais très grave si tu oublies qui est Bob ou Arthur ou Grant. Mais c’est sûr que je ne le recommande pas en audio en voiture aux personnes qui ne comprennent pas très bien l’anglais et qui ne lisent pas régulièrement le New York Times en anglais.

      Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: