c'est pas moi je l'jure!

Paris la nuit 

L’autre jour je suis arrivée au boulot et il y avait un type que je déteste qui m’y attendait et qui a commencé à me casser les pieds avec plein de questions stupides et de commentaires méchants. Je l’ai ignoré autant que possible et je suis allée voir un de mes employés qui m’appelait parce qu’il avait visiblement besoin d’aide. 

Cet employé était assis à côté d’une jeune étudiante qui avait une feuille de papier vide devant elle et qui semblait complètement perdue et même pas mal à côté de la plaque. Mon employé m’a dit “Delphine veut écrire quelque chose d’important mais elle ne sait pas par quoi commencer !” et il a levé ses yeux au ciel. 

Delphine m’a dit “je crois que c’est important d’écrire des choses importantes pour s’en souvenir plus tard, n’est-ce pas?” J’étais en train de lui répondre que oui, oui, c’est important, quand l’emmerdeur rencontré précédemment est arrivé et a recommencé à me tanner.

C’est là que j’ai pris une décision qui m’a vraiment surprise: j’ai commencé à expliquer à Delphine qu’elle devait d’abord faire une liste des choses importantes qu’elle voulait raconter (le what), puis qu’ensuite elle devait faire une liste des raisons pour lesquelles ces choses étaient importantes pour elle et peut-être aussi pour le lecteur (le why) avec des exemples très précis, et tout en expliquant cela, j’ai commencé à embrasser l’emmerdeur et à lui dire que je l’aimais et à lui dire qu’il était beau et intelligent et charmant et à l’embrasser avec encore plus de fougue… Le type était pas mal surpris au début mais il a ensuite semblé ravis par mes efforts et s’est laissé faire béatement et a même commencé à m’attirer vers lui pour en profiter encore mieux, tout ça pendant que j’essayais de continuer à expliquer à Delphine comment écrire son truc… 

Je me suis réveillée profondément dégoûtée par moi-même ! 

6 comments

  1. donc il faut que tu prennes les emmerde(urs) à bras-le-corps tout en étant disponible pour ceux qui ont beson de toi …. du moins c’est ce que tu sens qu’il va se passer … tu peux le faire miss … tu peux le faire !!! je crois en toi … tu es (beaucoup) plus forte que tu ne le penses :*

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: