c'est pas moi je l'jure!

tour de chance

Mon retour chez Calinette s’est très bien passé… sauf que j’ai failli ne pas réussir à sortir de Suisse! Regardez les tampons sur la page de mon passeport ci-dessous, qu’est-ce que ça vous dit? Moi, je vois que je suis rentrée aux Etats Unis en octobre, puis sortie de France le 17 mai, puis arrivée en Suisse le 29 juillet. Mais pour une raison inconnue, le douanier suisse ne comprenait pas que je puisse être sortie de France et retournée en Suisse quelques mois plus tard et tout ça avec un passeport canadien. Il m’a dit que je devais prendre mon passeport français pour rentrer en Suisse et que je ne devais utiliser mon passeport canadien que pour rentrer au Canada. Je lui ai dit que je ne voulais pas me balader avec 36 passeports et que je ne voyais pas l’intérêt d’entrer en Suisse avec un passeport français et que les français s’en fichaient de mon passeport canadien et que j’étais bien rentrée en France avant d’en être sortie en mai et que… bref… dialogue de sourds… pendant un quart d’heure! Tout ça pour SORTIR de Suisse, hein, même pas pour y rentrer!

Heureusement, après ça, le reste du voyage s’est très bien passé. J’ai attendu mon premier avion dans un “salon” Air Canada/Swiss très agréable à Genève, et puis mon vol jusqu’à Montréal a été très confortable, sauf que je n’ai dormi que deux heures, je ne sais pas pourquoi. J’ai eu un tout petit peu peur (mais en même temps je rigolais) parce qu’avant le départ, une dame âgée est venue s’asseoir dans le siège à côté de moi et avant le décolage, elle m’a raconté sa vie en entier–qu’elle avait serré la main de Kennedy, qu’elle voyageait tout le temps alors qu’elle avait huitante-et-un ans, qu’elle avait dormi nue sur la plage à Boston dans les années septante… Ca me faisait penser à ma mère, qui a exactement ce genre de conversation avec n’importe quelle personne qu’elle rencontre dans le bus! Mais comme cette charmante dame devait rester debout pour me parler (vive la classe affaires d’Air Canada!), je pense qu’après le décolage elle a préféré rester confortablement assise dans son siège.

A Montréal, j’ai dû attendre mon vol suivant pendant quatre heures, et je commençais vaguement à être fatiguée (il était 2 heures du matin heure de Genève!), mais là encore, le salon d’Air Canada était heureusement très agréable. C’est vraiment cool ces salons, c’est calme, il y a à boire et à manger, les sièges sont confortables… C’est vraiment cool de faire semblant d’être riche parfois! Merci my sister!

Et puis enfin, j’ai pu prendre mon dernier avion et arriver sans problème cinq heures plus tard chez Calinette qui m’attendait de patte ferme (à 6 heures du matin heure de Genève)! Je me suis endormie avec la poulette chérie dans mes bras et elle m’a réveillée au moins toutes les heures pour que je lui fasse des tas de câlins et de bisous et c’était le grand bonheur parce que c’était vraiment bon de se retrouver enfin!

22 comments

  1. Gisèle

    Mon fils est allé à un salon professionnel de France à Los Angeles en mai, puis est rentré en France. Il est allé voir des amis à Vancouver en juin et ils ont voulu aller à Seattle du Canada , donc vers les U.S. Eh bien le douanier était très soupçonneux, mon fils a failli rester à l’aéroport !

    Like

  2. J’avais lu quelque part que toutes ces mesures de sécurité dans les aéroports étaient pour rassurer les passagers. Quand on sait que des journalistes ont réussi à passer toutes sortes d’objets interdits, non seulement ça ne me rassure pas, mais en plus ça m’agace.
    J’aime beaucoup la photo de Calinette. Repue après plein de calins ?

    Like

    • En fait, j’ai appris à Montréal qu’il y a un nouveau système de transit pour Air Canada qui simplifie énormément les choses à Montréal et Toronto mais fait que les contrôles dans les pays de départ sont plus approfondis. C’était peut-être ça 🙂

      Like

  3. ah les histoires de douane, j’en ai aussi des pas rigolotes, je suis sûre que les “fonctionnaires” (qui fonctionnent parfois à l’envers) se ressentent comme un petit chef qui a une certaine influence sur nous (qui nous sentons en “faute” sans y être).. enfin, c’est partout pareil!!
    gros câlins à ta noiraude!!
    PS j’aimerais bien un jour être en classe affaire, le luxe!!
    bonne journée bises

    Like

  4. MAG

    Quand les excès de zèle des douaniers ne font pas rater son vol, on peut en rire.
    Un retour fêté par Calinette laisse augurer des choses favorables.
    Tu as bien de la chance avec Calinette. Pour ma part, j’ai droit à 3 jours de bouderies, yeux noirs et sans ronron pour toute absence de plus de 3 jours.

    Like

  5. Mel

    Bon retour ! Je suis contente que ton séjour en Suisse, quoique pas toujours facile, se soit globalement bien passé. Je croise les doigts pour une reprise en douceur, avec uniquement des bonnes surprises.

    Like

  6. Bon retour chez Calinette (et accessoirement chez toi, he he)! Je t’ai encore ratée, bouhhhh! Mais ce n’est pas faute d’avoir essayé. Mais la famille, quand elle est là, est très prenante, pas moyen de me libérer. J’espère que ta soeur va bientôt encore t’offrir un super cool voyage de riche 😉 et qu’on arrivera à enfin se revoir.

    Like

  7. J’ai eu un passeport… Probablement pas un deuxième… Et je pense n’avoir jamais eu de tampons dessus! Je ne connais pas les problèmes des globe-trotteuses! J’ai juste une carte d’identité pour l’Europe 🙂

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: