c'est pas moi je l'jure!

lumière bleue

En ce moment, je pleure facilement, ce qui est fort étrange parce que normalement je ne pleure strictement jamais sauf quand j’ai mourru une Sosso ou qu’une secrétaire que j’aime m’abandonne juste avant Noël. Donc là, en fait, j’ai besoin d’un truc dont je n’ai pas eu besoin depuis environ très longtemps et c’est un sentiment hyper emmerdant parce que ça ne va pas être possible d’y faire quoi que ce soit: j’ai besoin de contact. J’ai besoin que quelqu’un me prenne dans ses bras et m’y serre pendant longtemps, longtemps, longtemps. C’est tout, mais j’ai vérifié avec mon concessionnaire Mercedes-Benz, il y a bien des packs d’assistance à la conduite, des packs sports, et des packs technologie, mais il n’y a pas de pack gros câlins.

C’est peut-être à cause de la neige qui nous tombe dessus déjà, ou parce que les nouvelles sont si décourageantes, ou parce que je suis atterrée par ce qui arrive à ma mère, ou simplement parce que je suis fatiguée à perpétuité–parce que côté boulot, je peux vous dire, mes p’tits loups, que mes cours de Conflict Resolution and Mediation pendant les weekends me permettent de rencontrer des gens qui sont dans des situations professionnelles huit cent septante-trois fois plus pires que la mienne, donc mes problèmes de boulot sont maintenant le benjamin de mes soucis.

Je fais tout pour rassurer et soutenir (ou supporter, comme on dit en bon québecois!) et protéger ma famille, mes étudiants, mes employés, mes collègues, mon chat, mes ami(e)s, mes voisins, mon patron… mais il semblerait que de temps en temps moi aussi j’aie besoin d’être rassurée et protégée et soutenue, juste de temps en temps.

 

21 comments

  1. Oh, j’aimerais avoir les bras assez longs pour qu’ils puissent aller jusque chez toi et te prendre dans les bras…
    Et je te souhaite de pouvoir, d’oser, demander à un·e amie·e local·e de venir te donner le meilleur hug du monde…
    En attendant, je t’embrasse et t’envoie plein de chaleureuses pensées

    Liked by 1 person

  2. La zia

    Si ce n’est pas de la déprime ça, ça y ressemble bcp. Comment tu peux faire pour rencontrer des gens chez qui tout va bien et qui te feront rire pour fabriquer de la dopamine.. t’en connais pas ?

    Like

  3. Je me sens bien inutile derrière mon écran 😦
    Je te serrerais si volontiers dans mes bras!
    Et le concessionnaire Mercedes-Benz? Il veut pas un câlin lui? 🙂
    J’admire tes grues 🙂 El Joven (ex El Hijito) en a fait peut-être une centaine quand il était petit, comme toi, de toutes les tailles! Il en offrait à tout le monde…Avec des papiers de sucre, des tickets de cinéma….

    Like

  4. Geneviève

    Si j’étais pas loin de toi, je te lendonnerais, ce gros câlin, mais ça ne serait que le début et il ne t’apporterait qu’un faible soulagement… Il t’en faudrait plus, bien plus. Je connais ce sentiment d’avoir besoin qu’on nous porte un peu, le rêve de pouvoir se lover dans le creux d’un corps qui nous servirait de bouclier et en même temps d’oubliette… Comme quand on était petits et qu’un gros chagrin trouvait sa consolation dans les bras de maman, sut les genoux de laquelle on avait le droit de tout oublier. Câlins virtuels, pour la peine…

    Like

  5. Mel

    Je sais que ça te fait une belle jambe mais je t’envoie quand même des hugs virtuels à mon tour, au moins tu sais que des gens pensent à toi. As-tu des ami-e-s sur place qui pourraient t’entourer et réconforter ?

    Like

  6. Oh! La complainte du phoque… c’était une création de Félix Leclerc, un chansonnier québécois vraiment super… avec une belle voix grave.
    Quand à ce que tu ressens… comme je te comprend… je suis seule aussi et bien des fois, j’aimerais bien avoir un câlin, qqun qui me dirait… ne t’en fais pas tout ira bien… mais je n’ai que solitude.
    Alors, je t’envoie un gwos câlin virtuel. Juste dommage qu’on soit si loin.

    Like

  7. MAG

    Cela fait 30 ans que j’attends que j’attends un énorme câlin qui me rassurerait et me donnerait le courage d’avancer. Les premières années, je désespérais mon siamois qui me regardait, effondré de voir tant de malheur. Quand il a disparu, l’alcool a pris la relève, en alternance avec force médicaments. Depuis 15 ans, ce sont mes scottish qui me donnent du courage le jour et un siamois qui apaise mes nuits.
    Aussi, à des milliers de km, avec ” la symphonie du nouveau monde” et les valses de Sostakovitch, nous pouvons nous faire un très énorme câlin pour affronter ce monde absurde.
    Bisous.

    Like

  8. Je ne suis pas très fan des câlins, sauf avec les petits qui viennent se nicher dans les bras ou les minois qui mettent leur petit nez frais dans le cou, mais si ça peut te faire du bien, je t’envoie de loin mon épaule pour pleurer dessus et j’irai peut être même jusqu’à t’entourer d’un bras!….

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: