c'est pas moi je l'jure!

je suis en r’tard, en r’tard, en r’taaaaaaaard!

Les sessions avec ma psy de remplacement sont très espacées et pas vraiment utiles, mais de temps en temps elle me dit quelque chose d’intelligent. L’autre jour, par exemple, je lui racontais que souvent, ces temps-ci, des petits détails au détour d’une discussion m’envoyaient down the rabbit hole comme on dit en anglais, et je n’ai aucune idée de comment on dirait ça en français.

Par exemple le jour de son anniversaire, il y a quelques semaines, ma frangine allemande nous a texté qu’elle venait de réaliser qu’il y avait exactement un an de ça, ma mère lui avait envoyé un email pour lui souhaiter bon anniversaire, et c’était le tout dernier email que ma frangine avait reçu de ma mère. Et là, bien sûr, paf, ça m’envoie down the rabbit hole et j’ai cherché dans mes archives tous les emails de ma mère pour trouver les derniers qu’elle m’avait envoyés… et bien sûr j’ai commencé à lire plein de ses vieux emails… et je me suis demandé si rétroactivement, on pouvait observer clairement la dégradation de l’état de ma mère dans ses emails… et puis je me suis souvenu de ses commentaires sur ce blog… et donc je suis allée fouiller dans mes archives de commentaires de blog… Vous voyez un peu ce que c’est que de tomber down the rabbit hole?

Après ça, ma psy m’a dit que ce n’était pas une mauvaise idée d’essayer de “collectionner” les choses qui me rappelleraient des bons souvenirs avec ma mère.

Alors j’ai eu une idée: pourquoi ne pas commencer ma “collection” avec le carnet de recettes que ma mère avait commencé à m’écrire avant mon départ de Suisse en décembre 1995? Il y a assez peu de recettes, une trentaine, peut-être, et certaines sont plus intéressantes que d’autres, mais je me suis dit que ça serait une idée marrante de vous copier ici quelques unes de ces recettes, les plus “populaires” dans la famille (ou dans mes souvenirs), et de vous proposer un petit jeu, mes chers lecteurs et chères lectrices, en l’honneur de ma môman:

Vous choisissez une (ou plusieurs) des recettes que j’ai copiées ici, et vous la faites, en juillet ou en août, et vous m’envoyez la photo de votre chef-d’oeuvre et la recette, si vous l’avez un peu modifiée (simplifiée, améliorée, modernisée, sublimée, etc.), et je posterai tout ça sur mon blog et vous enverrai une carte postale! Comme ça, j’espère avoir partagé plein de délicieuses choses qui viennent de ma mère avec mes amies et mes amis blogguesques de par le monde entier!

Bon, je sais que tout le monde est en vacances en ce moment donc je ne me fais pas d’illusion… mais ça me ferait bien plaisir de recevoir une ou deux photos au moins, et moi aussi je ferai ces recettes tout au long de l’été (j’ai déjà fait le taboulé de tante Sylvie). Allez, à vos fourneaux 🙂

PS. Quel est le lien entre le titre et le contenu de ce post, hein?

27 comments

  1. Moi aussi à mon retour de vacances,en août, il y en a plusieurs qui m’intéressent!
    j’ai aussi un vieux cahier de recettes de ma tantine, il a au moins mon âge, et quelques recettes de ma môman, sur feuillets volants..mais je en suis qu’une cuisinière du dimanche..
    bonne journée bises

    Like

  2. Geneviève

    Elle avait une très belle écriture, ta mère… J’ai très envie d’essayer la glace des îles, ou encore le Blitzkuchen!
    Et sinon, moua moua moua je sais le rapport du titre avec le reste du biniou. C’est le lapin blanc d’Alice au pays des merveilles qui est en-r’tard-en-r’tard-en-r’tard et qui entraîne Alice à tomber dans un trou… j’ai bon, hein dis dis dis ?
    *smoutch*

    Liked by 1 person

  3. Miyax

    Une parole qui me console dans certains moments difficiles :
    “Mais alors dit Alice, si le monde n’a absolument aucun sens, qui nous empêche d’en inventer un ?”

    Like

  4. Ava

    Quelle bonne idée ! c’est très émouvant de voir cette vie dans cette écriture. En plus, ces recettes sont très intéressantes. Moi aussi, la glace des îles et le biltzkouchen m’intéressent. Je vais essayer de mettre ça dans un coin pour y penser.

    Like

  5. MAG

    En lisant ces pages je me demandais si ce n’était pas toi qui avais écrit les recettes sous sa dictée. L’écriture est moderne, alerte, presque passionnée.
    La recette des tomates farcies ? Ma mère les faisaient ainsi. J’adorais.
    Les poivrons avec le riz, la tarte au thon ? Là, c’était moi.
    Les inconnues me tentent, elles seraient bien pour fêter mon déménagement quand il sera terminé.

    Like

  6. Seer

    Je vais essayer si je retrouve la motivation de cuisiner (pas simple en ce moment… trop chaud 😉 ) Ça ressemble à des classiques tout simples, je me vois bien en garder quelques-uns !
    (Down the rabbit hole = au fond du trou. Mais j’espère que ce n’est plus le cas en ce moment)

    Like

  7. Alors en effet, y’a pas vraiment d’équivalent (et “dans le terrier du lapin”, c’est moche). Quand c’est négatif on peut parler de descente aux enfers. Quand c’est ardu et parsemé d’épreuves on parle de parcours du combattant… On peut lever un lièvre, mais ça ne va pas dans la durée… C’est con, pourtant j’adore les expressions, mais là, je sèche aussi…

    Like

  8. Mel (une autre)

    Chère Dr Caso, j’ai lu presque tous les posts que j’avais loupés et comme toujours ils m’ont intéressée et touchée. J’aime beaucoup cette idée de collectionner les bons souvenirs avec ta maman. Je te dirais bien que je vais tenter de faire une recette mais je préfère ne rien promettre…

    Like

  9. Mel

    Ici c’est Mel tout court, d’où peut-être le fait que mon com’ précédent soit en modération. Je te le copie donc ci-dessous et tu supprimeras l’autre.
    Chère Dr Caso, j’ai lu presque tous les posts que j’avais loupés et comme toujours ils m’ont intéressée et touchée. J’aime beaucoup cette idée de collectionner les bons souvenirs avec ta maman. Je te dirais bien que je vais tenter de faire une recette mais je préfère ne rien promettre…

    Like

  10. Pingback: les poivrons du souvenir | Café créole

  11. marieshani

    Très envie de tenter l’aventure, je n’ai pas encore choisi la recette que je vais faire, merci à Brigitte de m’avoir fait connaître votre blog

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: