c'est pas moi je l'jure!

prisonnier dans l’île

Palme du commentaire le plus impitoyable: Bon, vache ou homard, qu’est-ce qu’on en fait maintenant ? On l’enterre, on le congèle…..j’ai pas envie de raquer pour la couronne ! 😆

Palme du commentaire le plus incongru: Je ne fais que m’entraîner pour la prochaine saison de l’émission Incroyables Talents. 🥳

Palme du commentaire le plus difficile à ne pas choisir pour ce soir: Je ne pouvais pas m’empêcher de penser aux “dix petits nègres” d’Agatha Christie. 🥸

Les règles du jeu se trouvent là-bas si vous débarquez, et petits rappels: vous pouvez continuer l’histoire sous le post 9, ET/OU après n’importe quels commentaires sous les posts 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, et/ou 8. Tous les nouveaux commentaires resteront cachés jusqu’à demain soir.

Dieu merci j’ai quitté cet enfer!

Post 9 (avant-dernier post):

J’étais sous le choc, comme tous les autres. Mais le médecin se retourna vers nous et, la voix toute tremblante, nous dit que le cuistot avait une énorme bosse sur le haut du crâne. Ce qui fit gémir l’assemblée et certains s’enfuirent hors de la salle, en gémissant, courant en tous sens, comme des fourmis sous le feu.

Ceux qui restaient se regardèrent et en un instant, chacun fut coupable. La seule en qui j’avais une confiance absolue était moi-même (n’ayant bien sûr pas frappé le pauvre homme).
Nous nous sommes écartés les uns des autres, en ânonnant,” ce n’est pas moi, ce n’est pas moi”…

Une seule personne ne disait rien, mais semblait complètement exaltée, était la jeune fille qui m’avait entrainée dans cette aventure effroyable. Ses yeux brillaient d’une folie sauvage, ses gestes paraissaient déments, et enfin, tout le monde la regarda avec terreur.

16 comments

  1. mmechapeau

    Lucy me dit « c’est elle, c’est cette fille que tu as culbutée avec ta voiture ».
    Gaby répliqua « tu ne peux pas juger sans preuve ».
    Mon mal de tête m’empêchait d’agir. Allait-elle me sauter dessus?

    Like

  2. Isabelle

    Les questions allaient bon train: – “D’où elle vient ?”
    – ” C’est qui cette meuf ? ”
    Personne ne semblait la connaitre, ni l’avoir côtoyée auparavant. Elle s’était fondue dans le groupe incognito.
    Elle tenait à la main un objet contondant ( ne me demande pas lequel hein, je fais comme dans les séries ) et répétait en boucle :
    “C’est à cause de lui, c’est sa faute, il menaçait de tout divulguer, c’est à cause de lui…il allait tout dire…”
    Quoi !! révéler quoi ? ce pauvre bougre de cuistot détenteur d’un secret ?!! J’avais du mal à y croire et restais perplexe….

    Like

  3. catandfivecats

    -c’est elle! c’est elle! finit elle par crier avec rage, en me montrant du doigt! je les ais vus ensemble comploter, il n’est pas plus cuistot qu’elle n’est prof!
    Elise était rouge comme le cuistot-homard, elle faisait peur à voir.
    Les autres me regardèrent avec effroi, se demandant si réellement j’étais capable de cogner un homme deux fois plus lourd que moi. Les regards se firent interrogateurs, on me poussa dans un coin, et Elise s’approcha de moi avec une corde pour m’attacher. Tout me monde avait oublié sa confusion lors de la découverte du corps.
    Je me redressais avec force, renversais les personnes agglutinées contre moi, empoignais la grosse poêle à frire cabossée dont je venais de me servir, et dans un rire démentiel, je hurlais:
    -oui oui c’est moi! je ne supportais plus ce gros plein de soupe qui me coinçait dans les coins pour me voler mon innocence! je l’ai bien eu!!
    Je déversais tout mon mépris pour ce cuisinier libidineux, j’en rajoutais tant et plus que les autres reculèrent avec effroi.
    Repoussant avec force Elise, celle par qui le malheur était arrivé, je m’enfuis hors du chalet, vers les bois enneigés au loin, dans le froid polaire.
    Et c’est ainsi, chers amis, que se termina mon histoire et ma vie, dans cette ile si belle mais inhospitalière. On me retrouva au printemps, gelée comme un bout de bois, à moitié dévorée par les loups et les sangliers (si, si, omnivores, comme chacun sait).

    Merci Dr CaSo, je me suis bien amusée à écrire ces chapitres, cela m’a donné une idée.
    Grosses bises😊

    Like

  4. En réalité, elle était juste morte de faim et voyait dans cet incident l’opportunité d’engloutir seule la marmite de soupe.
    Etait-ce un mobile suffisant pour frapper le cuisinier? Et d’ailleurs, où était-elle quand avait rententi le hurlement sinistre? Nous commencions à nous dévisager les uns les autres en tâchant de nous souvenir de ce que chacun était en train de faire à ce moment précis lorsque le médecin nous annonça une chose surprenante.

    Like

  5. Les oreilles lui poussaient en pointe, des dents aiguisées comme des couteaux sortaient de sa bouche, les yeux injectés de sang lancaient des éclairs, tout le monde se mit à hurler ! moi la première ! Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhh !
    Miss Penny miaula aussi …
    Miss Penny ? mais ? elle n’est pas sur l’île… et alors que j’ouvrais les yeux, je découvrais avec soulagement que j’étais au chaud sous ma couette, miss Penny à mes côtés. . Quel affreux cauchemar ! Hier après avoir renversé la jeune fille, je l’ai raccompagnée chez elle, sa mère m’a gentillement offert un thé accompagné de scones et je me souviens que toutes ces émotions m’ont épuiséses, je suis allée me coucher directement en rentrant. Oh là là … quelle nuit affreuse ! Mais ça sent bizarre ici.. Qu’est-ce….qui a mis ce bol de soupe bouillant sur ma table de nuit ?…
    Merci pour ce petit jeu sympathique !

    Like

  6. Bibigeneve

    Ça devient difficile, l’imagination s’épuise. Et quoi qu’en dise Bleck on ne tiendrait pas toute l’année…

    Elle s’empara du plus long couteau de cuisine disponible et commença à l’agiter dans notre direction. Mouvement de replis général, mais que veut donc cette folle ?
    – Ah ah, vous voilà moins fiers ! Le premier qui approche, je lui taille un short ! Et maintenant, vous allez faire ce que je vous dis…

    Like

  7. Magali

    Je pensais que j’allais puiser abondamment dans mon maître mot « sérénité ». S’il fallait faire la cuisine, je la ferai et je trouverai peut-être la première le coupable.
    Élise était exaltée par la situation et passait pour la coupable. Je pouvais jurer que je ne l’avais pas lâchée d’une semelle depuis que nous avions débarqué.
    Pourquoi le cuisinier, l’indispensable cuisinier ? Cette idée me taraudait et j’imaginais … une affaire de drogue dont le cuisinier était le pivot.
    Aurait-il délibérément drogué ses soupes ? La vie était sur le territoire peut-être plus difficile que je l’avais imaginé.
    On verrait bien. J’étais, nous étions perdues sur un petit bout de France qui allait devenir un vrai paradis. L’étude ethno, après avoir intégré les manchots, s’ouvrait sur des perspectives aussi attirantes que troublantes.

    Like

  8. …tout le monde la regarda avec terreur nul besoin d’interpréter ses gestes déments…
    Nous avons vite compris qu’il y avait de “l’écho dans le paradis” mwouais… absolument, seuls “les morts le savent” nul besoin d’une “lettre à Elise” pour deviner que “l’heure du crime” ne rimait pas vraiment avec “les îles du salut” par réflexe de survie illico, je tente d’accrocher un regard autour de moi sûr je ne suis pas le seul “prisonnier dans l’île” quand soudain… mais oui mais oui, évidemment ! Miss Penny l’unique, la seule qui n’a pas accepté “le jeu des sept erreurs”
    – Alors Miss Penny vite “si tu montes sur mon vélo” nous sommes sauvés !

    Bleck

    Like

  9. En la regardant attenti se décomposer ainsi, je comprends enfin pourquoi j’avais la vague impression de la connaître depuis l’épisode de la bicyclette…..je l’avais déjà vue en photo et à la télé….Greta!…..c’est pour ça qu’elle était arrivée en bateau et pas en avion comme la majorité d’entre nous.
    Elle reprend visage humain et nous dit: Oui c’est bien moi! Je voulais être ici pour voir au plus près la fonte glaciaire….et c’est vrai que j’avais horreur de ce cuisinier qui réchauffait l’atmosphère avec ses soupes….mais vous avez vu comment je me suis décomposée en le voyant ? Je serais incapable de zigouiller quelqu’un….par contre, je crois que j’ai vu qui a fait ça!

    Like

    • mmechapeau

      Pauvre Greta pensais-je immédiatement. Se vanter d’avoir vu le ou la coupable, c’était vraiment la dernière des choses à faire. Une Suédoise qui ignore tout des polars scandinaves, ça ne tient pas la route me souffla Lucy avant d’ajouter que cette pauvre gamine devrait sortir un peu plus souvent de sa bulle.
      N’empêche, difficile de rester zen, je me mis à prier tous les dieux de la terre pour qu’elle ne soit pas la prochaine victime

      Like

  10. Bidulette

    Soudain elle bondit, et courut hors de la pièce en criant “La vengeance ! C’est la vengeaaaaaaaance !”
    Elle sauta sur une table, envoyant valdinguer bols et restes de soupe figée. Nous l’avions suivie avec appréhension, restant massés le long du mur, à bonne distance. Nous devions ressembler à des souris dans le laboratoire d’un savant fou…
    Elle nous pointa du doigt, l’un après l’autre, vociférant toujours : “Qui l’a tué, hein, qui ? C’est toi ? Ou toi ?… Non… plutôt toi !” Elle s’était arrêtée sur une femme livide, qui semblait absolument terrorisée. Elle continuait de la pointer d’un doigt accusateur, et soudain une autre voix poussa un cri, un seul !

    Like

  11. Bidulette

    Rhâââââââ mais zuuuut-heu !!!!! (c’est ma version à moi de mortecouille, en plus désespéré) Je m’étais mis en tête que l’histoire courrait jusqu’au 30 décembre (heure canadienne), mais je viens de voir que le 28 était l’avant-dernier post. Il aurait donc fallu faire une fin le 29. Trop tard, j’ai envoyé le mien et n’ai pas l’énergie de le refaire !

    Like

    • Bidulette

      Ah ben si mais non, en fait c’était pas la fin. L’avant dernier ne signifiait sans doute pas celui qui était posté comme je l’ai cru mais celui que nous allions poster donc… Bref je m’y perds un peu mais c’est pas grave, je retiens qu’il faut tâcher de trouver une chute aujourd’hui, et pour ça il va falloir re-réfléchir ! Pfiou, quel boulot !!! 😉

      Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: