c'est pas moi je l'jure!

tchouk tchouk musik

Hier soir, j’ai décidé de prendre des cours de trompette! De savants calculs m’ont permis de prendre cette décision qui a été très (très) longuement mûrie pendant la très (très) longue symphonie numéro 4 de Bruckner.

Je m’explique: dans les cordes, il y avait les violons, 16 femmes sur 26 violons. Les altos, 5 femmes sur 10. Les violoncelles, 4 femmes sur 10. Les contrebasses, 0 femmes sur 8. Chez les bois, il y avait les flûtes traversières, 2 femmes sur 2. Les clarinettes, 1 femmes sur 2. Les haubois, 1 femmes sur 3. Les bassons, 0 femmes sur 2. Chez les cuivres, il y avait les cors, 1 femmes sur 5. Les tubas, 0 femmes sur 1. Les trombones, 0 femmes sur 3. Les trompettes, 0 femmes sur 4. Et dans les percussions, il n’y avait bien sûr aucune femme non plus*.

Vous voyez le problème? D’abord, je me suis dit que j’allais faire du cor, parce que la forme de l’instrument est cool et une femme qui joue du cor c’est super sexy, mais je déteste le son du cor (et pas seulement au fond des bois), donc on oublie. Ensuite, j’ai pensé jouer du trombone parce que j’aime bien le son, mais le bidule est vraiment immense et donc pas facile à transporter. En plus, en observant minutieusement le (fort charmant) tromboniste principal, j’ai remarqué que le pupitre devait être placé si loin du tromboniste que c’était super chiant de tourner les pages des partitions! J’ai aussi eu envie, pendant quelques mesures, de faire de la contrebasse, mais là c’est carrément la galère à trimballer, surtout dans le métro! En plus, vue ma taille, il me faudrait une contrebasse de la taille d’un violon et je ne suis pas sûre que ça existe.

Il ne restait plus que la trompette (le tuba on oublie, si par mégarde je tombais dedans je ne pourrais plus jamais en sortir). C’est joli, petit et léger, la trompette. Ca fait aussi du bruit, ce qui est plutôt une qualité, sauf bien sûr si on habite au 30ème étage d’un immeuble de snobs nouveaux-riches qui pêtent plus haut que leur popotin. J’ai pensé au balcon, mais je ne sais pas si les trompettes jouent très bien par -15 degrés. Il ne reste plus que les sous-sols de parkings, mais là j’ai un peu peur de faire sauter la tuyauterie. C’est ennuyeux.

Finalement, la solution serait peut-être de prendre des cours de triangle et de me marier au tromboniste…

brownie thins 1

Pour ces “brownie thins” (c’est-à-dire des trucs qui ont la consistance et le goût de brownies mais qui sont très fins), il faut:

Faire fondre ensemble au micro-onde (1 minute ou 2): 6 càs (un peu moins qu’1/2 cup, 85 g) de beurre non salé en petits morceaux et 56 g (2 ounces) de chocolat à cuire. Bien mélanger jusqu’à ce que le mélange soit bien fondu et homogène.

Rajouter 1/2 cup (65 g) de sucre en poudre et trois càs de cacao en poudre. Bien mélanger environ 1 minute. Ajouter 1 oeuf, environ 1/4 de cup (30 g) de farine, quelques gouttes d’extrait d’amandes et d’extrait de vanille, et une petite pincée de sel. Bien mélanger.

C’est là que ça se corse: pour les “thins” moches mais divinement bons, préchauffer le four à 180°C (350°F), mettre du papier parchemain sur une plaque à cookies, et déposer une cuillère à soupe du mélange sur le papier (ça va s’étaler un peu alors laisser de l’espace entre les cuillères, j’ai pu faire environ 9 thins par plaque). Mettre un peu de décorations (normalement, des pistaches écrasées grossièrement mais je n’en ai pas trouvé de pas salées dont j’ai écrasé (dans mon mortier bien-aimé) des amandes effilées et c’était parfait) et faire cuire pendant 7-8 minutes! Retirer du four et laisser refroidir avant de toucher (ça va durcir un peu). Comme c’était un peu raplapla, j’ai tout gardé pour moi 😉

brownie thins 2

Pour les “thins” jolis mais un peu moins délicieux (mais bon, ma secrétaire les a tous bouffés donc ils doivent pas être mauvais non plus), laisser le mélange initial reposer pendant une dixaines de minutes. Cela va lui permettre de durcir, et ensuite c’est plus facile de déposer une cuillère du mélange sur le papier parchemain, mais il faut un peu l’applatir avec le dos de la cuillère pour mettre les pistaches/amandes écrasées. Faire cuire 8-10 minutes au four (mais pas plus, même si le dessus des thins a encore l’air tout moux, ça durcira en refroidissant. Moi j’ai laissé cuire 12 minutes et c’était un peu trop coriace à mon goût).

*Et au piano, il y avait Emmanuel Ax, mais là on ne pouvait pas lui en vouloir 😉

21 comments

  1. dieudeschats

    J’adore tes critères de choix d’un instrument ;-p
    Rassure-toi, les sourdines ça marche très bien pour les trompettes, tu peux même en fabriquer une toi-même avec un couvercle de pot de n*te11a 😆

    Like

  2. DDC 😆 j’y aurais jamais pensé, au couvercle de nutella! Mon frangin fait du hautbois, c’est vrai que c’est pas facile mais c’est très beau! Sinon oui, j’imagine que c’est du papier sulfurisé dont je parle, mais même en québecois c’est seulement marqué “parchment papier, non collant à cuisson (fabriqué en Norvège), antigraisse, 100% biodégradable, cuit au four, frit jusqu’à 215 degrés, va au micro-onde et au congélateur.” Ce qui ne m’avance pas à grand’chose puisque je ne sais pas exactement ce qu’est le papier sulfurisé 😆

    Lady Iphigenia, excellente idée… sauf que statistiquement parlant, je suis sûre qu’il y a plus de femmes que d’hommes qui font du chant, ce qui ne convient donc pas à la féministe virulente que je suis 😉 (et je ne sais pas non plus si je chanterais très bien sur mon balcon par -14 😉 ).

    Like

  3. J’avais une amie qui faisait du cor, mon frère du hautbois, un copain qui faisait de la clarinette, un autre du saxo, un de la trompette, ma fille du violon, mon neveu de la guitare, moi de la flute… je trouve la flute traversière très séduisante, la trompette te tue les lèvres (bien plus que le hautbois, le seul instrument qui ne s’accorde pas, tu es le diapason de l’orchestre héhé).
    Choisir un instrument réputé masculin donne aussi plus de chance de rencontrer un bel instrumentiste (je suis sûre que tu y as pensé :D)
    Bon les cookies on oublie, j’ai déjà du mal avec le pain….:(

    Like

  4. Bruckner, ouf! je comprends, c’est trop ennuyeux pour être intéressant et trop bruyant pour dormir, il faut bien s’occuper. Oui la trompette c’est bien, mais c’est très dur sur les lèvres. Et je confirme le papier parchemin c’est du sulfurisé.

    Like

  5. C’est curieux d’ailleurs, parce que chez les harpistes il y a plus de femmes, tandis que chez les contrebassistes plus d’hommes, mais la harpe de l’un n’est pas moins lourde ni moins encombrante que la contrebasse de l’autre. Il faut croire que le choix ne se joue pas, pour une fois, à celui qui voudrait la plus grande 😀

    En tant que féministe voulant te tourner vers une partie de la musique plus réservée aux hommes, il y a aussi la direction d’orchestres. Très peu de chefs sont des femmes je crois. Je me demande à quoi ça tient…

    Like

  6. Non j’ai trouvé ce qu’il te faut : le saxo 😀
    Krysalia> Ce doit être parce que la harpe va dans les aigus et la contrebasse dans les graves 😉
    Swedish> J’en ai une de bombarde, et wow, ça décoiffe, quel volume sonore ^^

    Like

  7. Dieudeschats> C’est vrai que la contrebasse fleure bon la testostérone avec ces graves majestueux 😆
    M’enfin tout de même, la harpe, ça aurait été l’occasion pour ces messieurs de pratiquer la subtilité dans le jeux de mains… J’en ai connu certains à qui ça n’aurait pas fait de mal 😀

    Like

  8. Krysalia, ce sont plutôt les pianistes qui sont réputés pour ça, non ? 😆
    Note que ma prof de violoncelle joue aussi de la contrebasse, et d’imaginer cette petite jeune femme toute mince derrière cet énorme instrument… ça doit offrir un contraste surprenant ^^

    Like

  9. J’ai eu un gros fou rire en lisant ta remarque sur le tuba. On n’imagine pas à quel point les instruments de musiques peuvent être dangereux! *rires*
    Je suis du même avis que Krysalia, reste la place de chef d’orchestre! 🙂

    (tes “thin” ont l’air ma foi délicieux, ta secrétaire est une vénarde! )

    Like

  10. JvH

    Oui, en plus les joueurs de tuba ont des problèmes de nuque, ils doivent pencher la tête pour voir la partition… c’est dangereux!
    Tu pourrais devenir tourneuse de page d’un tromboniste… 😉

    Like

  11. La trompette? Sourdine toi, ça ira très bien :). Et je confirme, le HB, c’est super balèze. Et faut des conditions de température et d’humidité idéales pour pas avoir les anches trop sèches, ou trop humide, et faut apprendre à les tailler, etc… J’ai une ex qui après des années n’était toujours pas assez experte pour pouvoir tailler elle-même ses anches…

    Like

  12. Tu sais que Chéri adôoore la trompette ? C’est un truc lié à votre jour commun de naissance peut être ?
    Je pense qu’il te faut consulter des deux collocs avant toute prise de décision 😉

    Like

  13. T’as fait des notes pendant le concert ou quoi? T’es sûre que tu as entendu qqc tellement tu étais concentrée sur ton “analyse”??????
    Fais gaffe, hein, le triangle c’est hyper über difficile!!! 😉

    Like

Comments are closed.

%d bloggers like this: