c'est pas moi je l'jure!

tous les au-revoirs ne se ressemblent pas

En anglais on dit “when it rains, it pours,” ce qui veut dire littéralement: quand il pleut, il pleut des cordes, et figurativement: quand les ennuis commencent, ils ne s’arrêtent plus! Genre “jamais 2 sans 3,” ou plutôt “jamais 2 sans 350.”

Il y a environ 10 jours, Ze Boss m’a longuement parlé de mon travail pour finalement me dire deux choses: 1) watch your ass et 2) get out of here! En gros: 1) demande aux gens pour qui tu travailles de t’écrire des lettres de soutient qu’on mettra dans ton dossier et qui démontreront la quantité de travail que tu fais pour la boîte (mais dont le département ne se rend pas toujours compte); et 2) prends cinq semaines de vacances cet été, je ne veux pas te voir, repose-toi, prends des forces, et profite de la vie!

J’aurais dû me méfier, mais jamais je n’aurais pu imaginer ce qu’elle était en train de me dire en réalité. Une semaine plus tard, Ze Boss nous a appris la suite des aventures de notre département et les conséquences des événements dont j’ai parlé ici: la seule persone qu’on a réussi à engager cette année ne viendra finalement travailler avec nous qu’en septembre 2009, une de nos collègues a effectivement craqué et trouvé un boulot ailleurs, et deux autres collègues vont prendre un congé maternité l’automne prochain (ce qui n’a rien à voir avec le schmilblik mais tombe vraiment au mauvais moment). Mais le pire dans l’histoire, c’est que elle, ma Boss préférée, elle qui m’a rendue folle mais tellement soutenue en même temps, elle qui sait me rassurer en deux mots mais qui sait aussi me faire trimmer à donf, ma première Boss, elle a aussi craqué et décidé de partir. La “mini-dépression” dont je parlais ci-dessous a été en réalité une sérieuse remise en question. Ze Boss s’en va. En trois ans, elle aura accomplit un travail de titan et se sera battue pour nous contre vents et marées… et au passage, elle aura perdu la foi dans le système, la santé et la joie de vivre. Nous, on aura perdu notre meilleure alliée et la plus chouette Boss qui existe. J’en pleure encore.

Cette pizza est la je-ne-sais-pas-combientième que je fais, et je crois que c’est la première fois que je suis vraiment satisfaite (à 95%) du résultat. Je l’ai faite avec un reste de pâte que j’avais faite pour la précédente et que j’avais surgelé. Et je sais que la recette, qui vient de chez The Domestic Goddess, n’est pas une vraie recette de pâte à pizza mais personne ne pourrait s’en douter en la mangeant! Je n’abandonne pas l’idée de réussir un jour à faire de la vraie de vraie de vraie, mais pour le moment, je suis tout à fait heureuse de ce que j’ai enfin réussi!

Réussite: 9/10 (la croûte est trop dure et immangeable). Les quelques trucs qui ont peut-être aidé en plus de la pâte sont les suivants: je laisse la pâte gonfler (une ou deux heures) puis je l’étale (à la main) et je la laisse regonfler au moins 30 minutes avant de mettre ma sauce tomate dessus; je fais une sauce tomate plus solide que liquide et avec plein d’herbes (origan, thym, et basilic, ail); je ne mets pas trop de trucs dessus (ici, sauce tomates, champignons, bébés-épinards, olives et mozzarella); j’utilise de la mozzarella “sèche” (c’est-à-dire en cube ou pré-râpée, pas fraîche et baignant dans de l’eau, sinon elle est trop liquide); je ne mets pas les ingrédients jusqu’au bord de la pizza sinon ça déborde (surtout le fromage); j’ai acheté une plaque à pizza trouée (ce qui permet à la pâte de mieux respirer et cuire); et je fais cuire la pizza tout en bas de mon four.

**Ce week-end c’est “photographiez-moi un truc que vous n’aimez pas.” (Pour les règles du jeu c’est par là). Vous avez jusqu’au 6 mai (inclu) pour m’envoyer votre contribution (drcaso @ rogers . com). Et Olivier m’a fait un joli petit badge que vous pouvez mettre sur votre blog pour crâner et inviter d’autres lecteurs à participer 🙂 **

Punaise italienne dans ma chambre d’hôtel… Dr. CaSo.

.

Olivier.

.

E.

Et ce n’est pas la chaussure que je n’aime pas 😉 Candy Froggie.

.

Un avion radar de la base de Lann Bihoué : quel bruit au dessus de nos têtes! Catherine.

.

Les voisins qui jettent leurs déchets dans nos rosiers. Martin.

.

Barbinou.

.

Jérôme.

.

kiara.

.

Une limace en train de manger mes futures fleurs! Ah non, en train de manger du poison : oui je sais, je suis cruelle… Mahie.

.

J’aime pas quand une recette capote. ElPadawan.

.

dorian

Je n’aime pas ranger… de toute manière j’sais pas ! Dorian.

.

Lorsque la nature me fait souci. Etolane.

18 comments

  1. oh ben haut les coeurs,heads up!!!!!tout à fait prends les ces 5 semaines…à te lire des fois je me demande si l’esclavage a été aboli????c’est inhumain de pousser les gens à bout comme ça,pour somme toute,un travail…

    Like

  2. pfiou… ca doit pas être facile de se lever le lundi matin pour aller bosser avec tout ça…

    😦
    et prends ces 5 semaines, c’est clair! Ca te donnera l’énergie pour attaquer la suite!

    Sinon, ta pizza a l’air délicieuse, et m’inspire direct pour la photo 😀
    j’y go!

    Like

  3. Bon moi du coup j’ai fait une pizza hier soir 🙂
    Et puis si tu prends tes cinq semaines et que tu viens faire un tour par ici, j’espère que je pourrais te rencontrer !
    Je t’embrasse fort
    (pour la photo je vais y réfléchir )

    Like

  4. Lullaby, j’en ai bien l’intention, ça fait trois ans que je n’ai pas eu de vacances d’été 🙂

    omozaycaronovo, c’est un peu ça, oui, on pousse de plus en plus les gens… et ils finissent par craquer!

    Candy, ça fait environ un mois que c’est très difficile, tous les matins…

    Homosapiens, le trouve que dire que la vie est ainsi faite implique qu’on accepte ce genre de situation… et ce n’est pas mon cas. Je trouve ça honteux qu’on pousse les gens à bout comme ça, que des restrictions budgétaires ridicules et une adminisstration de merde profitent et usent jusqu’à la corde des gens qui se donnent déjà à fond.

    Candy 😆 pareil pour moi!

    krysalia, je me dis de plus en plus souvent qu’heureusement qu’on ne voit pas à l’avance notre futur… Bises à toizossi 🙂

    Valérie, vouiiiiiii 🙂 Je devrais être en France pendant la dernière semaine de juin!

    Like

  5. Je ne légitime pas ces comportements nuisibles. Par la “vie est ainsi faite”, j’entends que lorsqu’on se sent bien, que tout est humainement parfait, il faut savoir que nous ne réagissons pas tous de la même façon aux aléas, et qu’en conséquence: tout est mouvement. L’amitié, la solidarité, le respect, sont des états fragiles qu’il convient de construire, d’entretenir, puis de reconstruire encore, parce qu’un courant d’air est venu souffler le château de cartes.

    Like

  6. Jérôme

    C’est quoi l’unité de mesure sur la photo de Candy ? Il n’y avait pas besoin de mettre son nom, on avait reconnu ses chaussures 😛

    C’est vraiment dèg les choux de Bruxelles même si les Belges sont sympas.

    Like

  7. Pas cool 😦 En plus, la déprime dans un service, c’est souvent contagieux…
    Sympa ta pizza par contre. Moi j’ai une super pizzeria qui cuit ses pizzas au feu de bois, miam… Mais du coup, je n’en fais jamais !

    Like

  8. catherine

    profite de tes vacances à fond, ressource toi et reviens en pleine forme!

    si tu passes par la Bretagne, fais moi signe, tu seras la bienvenue!!

    Like

  9. Je confirme, prends des vacances. T’en as bien besoin. Et ça te fera du bien. Pis tu sais c’qu’on dit, c’est toujours les meilleurs qui partent en premier, hein… Pour la photo, j’t’enverrai ça bientôt 😉

    Like

  10. Madame sait tout

    elPadawan: galette des rois? je reconnais, parce que j’ai toujours pas reussi a en faire une qui deborde pas, et ca me rend chevre!!! Quelqu’un connait-il le secret?

    Like

  11. Je me demande juste c’est parce qu’elle est italienne que tu ne l’aimes pas ??? Moi je suis content je viens de retrouver la foutue boîte de bonbons que j’avais perdu… elle est là sur ma photo !!!

    Like

Comments are closed.

%d bloggers like this: