c'est pas moi je l'jure!

des mensonges en musique

J’ai bien rigolé l’autre jour: je m’étais promis de prendre le métro pour aller au boulot parce qu’il faisait beau et que je n’avais pas de lourd sac à dos à porter, pour une fois, et à la dernière seconde, dans l’ascenseur, j’ai appuyé sur le bouton pour le parking au lieu de la sortie principale. J’en étais à me détester pour ma lâcheté quand j’ai allumé la radio et entendu une émission que j’adore* et qui parlait… de quelque chose dont j’ai moi-même causé sur mon blog il n’y a pas si longtemps de ça! Je croyais être la seule à penser à ce genre de bêtise mais visiblement, ça s’étudie même scientifiquement!

Eh oui, il est bien prouvé que les hommes et les femmes (et les enfants) ne jouent pas des mêmes instruments! En résumé, les hommes préfèrent les blondes les gros trucs lourds, aux sonorités graves, qui font beaucoup de bruit, et qui demandent de la force physique. Les femmes, traditionellement, jouent surtout des petits instruments plus aigus et plus doux. D’après le chercheur, c’est parce qu’on a depuis toujours demandé aux femmes de ne pas prendre trop d’espace (sonore ou physique). Bien sûr, la pression des copains (tu fais de la harpe? haha, c’est un instrument de fille!), des parents et des professeurs, ainsi que le manque de bons exemples (vous en connaissez combien des mecs qui jouent de la flûte traversière?), n’aident pas. Il parait aussi que les jeunes enfants ne “voient” pas des différences et jouent d’un peu de tout, mais avec l’âge, on devient sexiste. Même dans la musique “pop” les femmes chantent plus et les hommes sont à la batterie, au piano ou à la guitare.

Ce qui est intéressant, aussi, c’est que les filles/femmes ont de plus en plus tendance à vouloir jouer de tous les instruments, mais les garçons/hommes, eux, s’obstinent à ne vouloir jouer que des instruments “d’hommes.” Comme quoi, le féminisme est bien un mouvement de femmes…

En fin de compte, j’ai très honte de moi, je dois l’avouer. Même moi, qui suis pourtant une féministe résolue, j’arrive à me laisser avoir par des attitudes et des traditions sexistes et je prends des cours de violon alto. Bon, au moins c’est pas le violon. Mais quand’même, je me déçois!

Intéressant, tout ça, non?

Pour ce petit gratin divin: faire cuire des pâtes. Deux minutes avant la fin de la cuisson, rajouter des broccolis et des chou-fleurs dans l’eau des pâtes. Pendant ce temps, faire une toute petite béchamelle (juste de quoi entourer tous les légumes et les pâtes pour que rien ne se déchèche au four). Egouter les pâtes et les légumes, les mettre dans un plat à gratin beurré, et y mélanger la béchamelle. Râper du fromage à volonté par-dessus et mettre au four 15-20 minutes, jusqu’à ce que le fromage soit bien gratiné!

Réussite: 10/10. C’est rapide à faire et trop bon!

* Vous pouvez écouter l’émission en question en cliquant sur le lien (si vous comprenez l’anglais). C’est le troisième podcast sur la page.

PS. La petite dernière est née ce matin, ma première nièce! Je suis tata deux fois maintenant, debleu! Félicitation à toute la famille 🙂

PPS. J’ai joué là-bas… Si vous votez pour moi, je vous promets de vous faire des crêpes au chèvre et saumon fumé si un jour vous venez me rendre visite dans mon Grand Nord 😉

18 comments

  1. une pianiste femme n’est pas rare, et mon p’tit frère faisait du violon. Un copain de collège, de la harpe… Et quand je vais voir un concert au TSO, il y a de tous les sexes… pour tous les instruments.

    Quoi que le viril, grave et massif… triangle semble toujours secoué par un p’tit vieux grisonnant 😀

    Like

  2. mon cousin en joue, de la flûte traversière 🙂 . C’est un gaillard de 16 ans, 1m80, assez baraqué, bien que quand il ait commencé c’était un minot fluet avec une voix très aigue :D.

    Justement on en parlais l’autre jour et il me disait que dans son cours il y avait moitié-moitié de filles et garçons… peut être que les mentalités évoluent doucement ?

    Like

  3. Félicitations à ta soeur ! Et pleins de bisous à la petite nièce, de la part de Lune, de Minilady Butterfly, et de Chalune 🙂

    Et félicitations à toi, c’est courageux de commencer à apprendre un instrument ! Tu avais déjà pris des cours de violon/alto avant, ou tu débutes complètement ?

    Like

  4. Jean-Pierre Rampal jouait de la flûte et pourtamt il n’était pas fluet non plus.
    Je connais à Paris un compositeur dont le salon est une forêt de harpes au milieu des fauteuils Louis XVI. Il est vrai, cependant, que c’était sa mère la harpiste.
    Moi aussi je suis impressionné par le fait que tu entreprennes l’apprentissage d’un nouvel instrument.

    Félicitations à la famille du nouveau bébé !

    Like

  5. Alcib, tu m’ôtes les mots de la bouche 🙂
    Mais je me souviens de la première fois que j’ai vu une fille jouer du hautbois, et j’ai trouvé cela très déconcertant. J’avais, à l’adolescence, une amie qui jouait du cor dans une fanfare.
    Je crois assez cette histoire de préférence instrumentale, et je trouve cela très intéressant.

    Like

  6. elPadawan, le violon et le piano sont plus souvent joués par des filles mais ce sont quand’même des instruments assez “gender neutral” d’après l’emission. Quant au TSO, tu as lu l’article que j’ai écrit en décembre (et que je lie): il n’y a pas tout le monde qui joue de tout quand’même! C’est même à cause de ça que j’ai commencé à penser à ces différences 🙂

    Jérôme, quand je vois combien les coquines sont traumatisées par un pauvre alto, je me dis que la cornemuse aurait été fatale 😆

    krysalia, bravo à ton cousin 🙂 Oui, l’emission disait bien que les choses évoluaient et c’est tant mieux!

    Lune, oui, j’ai pris 2 ans de cours de violon il y a… heu… 20 ans de ça 🙂 Je recommence à zéro mais disons que j’avance plus vite que si je n’avais jamais joué de violon de ma vie, je pense.

    Alcib, ce sont des grands artistes comme Jean-Pierre Rampal qui sont des models pour les jeunes dont parle krysalia. C’est de ce genre de personne dont on a besoin 🙂

    Valérie, il y a une fille qui joue du cor dans l’orchestre symphonique d’ici, et à chaque fois que je la vois, ça me surprend 🙂 Comme quoi, il reste encore du travail avant de faire évoluer les mentalités, hein?

    Like

  7. E.

    Je n’ai jamais appris a jouer d’un instrument, je n’ai pas l’oreille musicale ni aucune disposition artistique. N’empeche que si un jour je m’y mets ca sera soit hautbois, soit saxo soit violoncelle… Pas tres feminin tout ca 😉 C’est vrai que le taekwondo n’est pas non plus hyperfeminin, il faudrait peut-etre que je me pose des questions!

    Ta niece c’est la soeur de ton neveu ou c’est une autre “branche”? Je lui souhaite en tout cas la bienvenue dans ce monde, euh, bizarre on va dire!

    Like

  8. E. il parait que le saxo est en fait un des rares instruments “gender neutral,” donc tu vois, t’es pas si bizarre que ça 😉 Et ma soeur fait du violoncelle, donc y’a des filles très bien qui font du violoncelle dans ce monde de… heu… fous 😉 Et c’est bien la soeur de mon neveu, ma nouvelle petite nièce 🙂

    Like

  9. Valérie de haute Savoie : il m’arrive d’enlever à quelqu’un, bien involontairement, les mots de la bouche. Mais s’il est une chose que j’essaie de ne jamais, jamais faire, c’est d’enlever à quelqu’un le pain de la bouche, surtout si Dr CaSo y a fait monter l’eau, comme elle le fait toujours.

    Personnellement, j’aurais tendance à voir le clavecin comme un instrument plus féminin (peut-être à cause de sa sonorité frêle) et pourtant de nombreux hommes en jouent : pour un Scott Ross, un Kenneth Gilbert, un William Christie, un Olivier Beaumont, un Robert Veyron-Lacroix – avec qui j’ai eu le plaisir de prendre l’apéritif un jour -, combien de Mireille Lagacé, de Geneviève Soly ? Les femmes qui en jouent sont moins connues que les hommes.

    Marie-Luise Neuneker semble bien seule chez les cornistes.

    Chez les trompettistes, Maurice André, Winston Marsalys et leurs confrères ne semblent aucunement menacés par la montée du féminisme. Et Sabine Meyer est bien seule chez les clarinettistes. Les flûtistes Alain Marion, Patrick Gallois et James Galway ne sont pas non plus envahis par les femmes qui veulent prendre leur place.

    Chez les violoncellistes, il y a bien sûr plus d’hommes (Pablo Casals, Anner Bylsma, Mischa Maiski, Nikolaus Harnoncourt, Mstislav Rostropovitch, Paul Tortelier, etc.), mais il y a tout de même quelques femmes (Jacqueline Dupré, Suzanne Ramon, L. Radisse, Annie Balmayer, Emmanuelle Bertrand…)

    Chez les altistes, cependant, les Annette Bartholdy, Helen Callus, Rebecca Clarke, Isabelle van Keulen, sont vraiment en minorité.

    Il y aurait donc toute une étude à faire à ce sujet. Peut-être qu’il y a au fond plus de femmes qui jouent des instruments qui semblent généralement attribués aux hommes ; peut-être qu’elles sont simplement moins connues.

    Like

  10. JvH

    Tout à fait d’accord avec Alcib, je pense que les tendances sont déjà inversées mais les femmes “percent” moins. Au conservatoire où j’ai étudié, les classes de cor, violoncelle ou basson étaient composées presque exclusivement de femmes… mais dans le registre des violoncelles de l’Orchestre Philharmonique de Berlin, par exemple, il n’y a que des hommes! Sans parler de l’Orchestre de Vienne, qui n’a ouvert ses portes aux femmes que dernièrement!
    C’est drôle, pour moi le seul véritable instrument à être très marqué est la harpe, j’ai toujours du mal avec les harpistes masculins.
    Et on parle des instruments, mais là où règne vraiment le sexisme c’est dans le domaine de la direction d’orchestre!!! Une femme peut être un aussi bon chef d’orchestre qu’un homme, mais l’orchestre aura toujours tendance à lui mener la vie dure…

    Like

  11. dieudeschats

    Mon prof de flûte est bien un homme, je t’assure 😉
    Mais globalement dans les élèves je pense qu’il y a effectivement une majorité féminine…

    Par contre au violoncelle aussi, il y a clairement majorité féminine : 8 élèves dont seulement deux jeunes garçons. Et la prof est une femme 🙂

    En fait j’ai l’impression qu’il y a plus de filles qui continuent les cours de musique, tandis que les garçons s’orientent plus vers les cours de sport…

    Like

  12. C’est vraiment intéressant tout ça, merci pour vos commentaires! Est-ce que les femmes essayent de plus en plus d’instruments “masculins” mais auraient moins le courage (la possiblité?) de se battre pour “percer” et devenir vraiment célèbre? Est-ce que c’est encore une fois une question de sexisme, qu’on accepte plus facilement un homme hyper qualifié qu’une femme? Le monde est vraiment cruel!

    dieudeschats, tu joues de combien d’instruments, toi?? 😉 la bombarde, le violoncelle, la flûte… t’es un orchestre à toi toute seule 🙂

    Like

  13. Jérôme

    Percer ? Une cornemuse ? Forcément, ça va marcher beaucoup moins bien :mrgreen:

    @ JvH : ne devrais-tu pas être en train d’écrire sur ton blog, hum ? 😛

    Like

  14. La seule femme chef d’orchestre à laquelle je pense, c’est Agnès Grossmann, qui fut directrice de l’Orchestre Métroplitain de Montréal et qui est maintenant chef des Petits Chanteurs de Vienne, je crois.
    Je n’oublierai jamais l’échange passionné que j’avais eu avec elle sur la création artistique, don de dieu ou punition du diable. Je n’avais eu qu’à lui poser la question, en citant Goethe, Rilke, Thomas Mann… Elle était partie comme une fusée qu’on ne pouvait plus arrêter. Comme je regrette de n’avoir pas pu enregistrer cet échange, qui n’était pas vraiment une conversation intime car il y avait… 35 autres personnes comme moi qui attendaient leur tour pour poser leur question. Et encore, les réponses à leurs questions étaient écourtées pour ajouter des éléments de réponse supplémentaires à ma question. Quelle femme passionnée et passionnante, cette Agnès Grossmann !

    Like

  15. catherine

    je en commenterai pas sur la musique, j’ai une oreille nulle, même si j’adore la musique classique (et un mari très musicien qui a essayé de m’apprendre à jouer de la guitare et du piano et qui a vite abandonné)
    mais pour le vote pour les recettes de pique-nique!

    j’ai voté pour toi et la recette des muffins et celle des tartelettes ( on ne se refait pas, gourmande je suis, gourmande je resterai!!) miam miam…

    Bonne chance!!

    Like

  16. Mon instrument occidental préféré est le violon. Deux amies à moi que j’ai très bien connues étaient musiciennes professionnelles et leur instrument de prédilection était le piano, chacune en possédait un. Un piano, c’est plus gros qu’un violon. L’univers des grands violonistes compte un nombre considérable d’hommes – celui des grands pianistes aussi, et ça ne prouve rien, ni dans un sens, ni dans l’autre. Si je devais posséder un instrument de musique, ce serait un violon (c’est divin et ça se déménage vite). Les luthiers sont rares au Québec. Une connaissance à moi, incidemment, est luthier depuis une quinzaine d’années – son atelier est à Sainte-Émélie de l’Énergie. Sa compagne est accordéoniste… Si vous voulez apprendre quelque chose de vrai sur les hommes et sur les femmes et sur les plantes et sur les animaux et sur la vie et sur ce qui se passe dans le monde, tournoffez la télé pour toujours (c’est une boîte à hypnose et à mentir), cessez de prendre la radio et ses invraisemblables poncifs et pontifes au sérieux, y compris Radio-Canada, et laissez les journaux sur la tablette des dépanneurs. L’intelligence se développe par la réflexion et l’observation. Surtout l’observation. L’observation *personnelle*. Ceci dit, merci d’accueillir mon commentaire sur votre blog. On sent, ici, qu’on peut prendre un café et parler. Bon appétit 🙂

    Like

Comments are closed.

%d bloggers like this: