c'est pas moi je l'jure!

toute seule sur mon vieux divan

Je mène une vie de loser! En temps normal, ça ne me dérange pas du tout, j’aime ma solitude et ma liberté. Mais depuis quelques temps, je me pose des questions (très dérangeantes d’ailleurs) sur ma “normalité” et je me rends de plus en plus compte que… ben… je suis pas du tout normale!

C’est principalement la faute de mes frangines, mais aussi de ma secrétaire, et plus récemment des deux seuls amis “proches” que j’ai ici, si je me pose ce genre de questions. Je mets des guillemets à proches non pas parce qu’ils ne me sont pas très chers mais plutôt parce qu’on se voit au maximum une fois tous les trois mois (pour regarder un épisode de House, de Desperate Housewives, ou de Prison Break, ou se faire une partie de Uno). Bref, tous ces gens-là me forcent à remettre mon style de vie en question. Font chier!

Je ne sais pas comment être sociale. Je n’aime pas sortir en boîte, dans les bars, dans des concerts bruyants, dans des endroits plein de monde où il faut gueuler pour s’entendre. Je n’aime pas me soûler, me pêter les tympans, me droguer, faire du sport, “m’éclater,” me plier en quatre pour apercevoir des célebrités (sauf quand il s’agit de Jamie Oliver), faire du shopping, dépenser pour dépenser, dormir moins de 7 heures par nuit, sourire et faire la causette avec des gens qui ne m’intéressent pas, et danser, et je m’en fiche du dernier film (sauf quand il s’agit de George) ou du dernier chanteur en vogue ou des dernières fringues à la mode… Bref, je fous rien de ma vie à part aller à des concerts de musique classique (seule), au marché le samedi matin (seule), au resto une fois par mois (seule), à la gym trois fois par semaine (seule), à des cours de cuisine une fois tous les six mois (seule), à des cours de violon alto chaque semaine (seule, enfin, avec mon prof qui frise la soixantaine), et au boulot (seule, enfin, avec ma secrétaire qui est très sympa mais son mari l’a quittée et elle a des jumaux autistes alors quand elle sort c’est pour se soûler et oublier sa vie). Et je regarde des films et des séries à la con à la maison (avec mes coquines), je blog à la maison (avec mes coquines), je cuisine à la maison (avec mes coquines), je lis à la maison (avec mes coquines), je joue de l’alto à la maison (avec mes coquines), je fais des sudokus à la maison (avec mes coquines), et je glandouille à la maison (avec mes coquines) (et comme vous pouvez le remarquer, il est plutôt rare que je fasse le ménage à la maison…).

Comment on fait pour se faire des amis quand on est une telle saleté d’anti-sociale chronique? Comment on fait pour avoir une vie, dans la vie?

Je continue mes essais d’oeunologue. Et après avoir goûté à ce petit vin local, je peux dire que je suis en train de devenir accro au vin blanc! Comme je ne connais pas bien les termes anglais pour vous décrire les vins, et encore moins les termes français, je dirai juste que c’est un vin blanc très léger, très clair, très crisp, qui n’est pas sucré du tout mais par contre assez fruité. Vraiment parfait pour se relaxer après après une semaine bien stressante! Certains puristes diront que seul le vin français peut être bon, et moi je leur répondrai: buvez votre vin français, il y en aura plus de l’autre pour moi! Haha!

** Ce week-end, le thème, choisi par Valérie de Haute Savoie, est “photographiez-moi un truc avec des chiffres.” (Pour les règles du jeu c’est par là). (Et j’ai créé une catégorie “photos de trucs” pour que vous puissiez aller admirer plein d’anciennes photos géniales). Vous avez jusqu’au vendredi 19 septembre (inclu) pour m’envoyer votre contribution (drcaso @ rogers . com).

Et ATTENTION, la première personne qui m’envoie une photo aura le droit de choisir le thème pour une prochaine fois (sauf si vous l’avez déjà choisi une fois)!

Chez moi c’est par là. Dr. CaSo.

.

Règle postale dont l’interprétation par les employés de la Poste est très variée. !Béo!

.

On n’est jamais trop jeune pour faire des maths. Lune.

.

Casablanca: des chiffres et des hommes… Folavoine.

.

Cérémonie d’ouverture des journées sportives de mon lycée (au Japon of course)! Nat.

.

Des chiffres romains et des chiffres chinois… Mon indispensable calendrier nippon. A l’ouest.

.

Mon jour de naissance. Valérie de Haute Savoie.

.

La météo dans le sud-sud-ouest de la France 😉 Pas mal non? Mahie.

.

Ma chemise en soie rouge. Noelia

.

Un billet de zéro dollars! elPadawan.

.

Un p’tit coin de chez moi. Gazelle.

.

Autoportrait avec George. Jérôme.

.

Concours du plus beau gateau. Catherine.

.

Dorian.

37 comments

  1. Je trouve que pour une fille associale t’as beaucoup d’amis et tu fais beaucoup de choses ! Alors certes, la plupart ne sont pas sur le palier d’en face mais tu partages, tu échanges avec beaucoup de gens qui sont attachés à toi et t’apprécie exactement comme tu es.

    Certains tempéraments sont ainsi; ça n’est pas être hors norme que d’aimer faire les choses indépendamment des autres.
    (je connais, je suis mariée avec ce genre de spécimen… né le même jour que toi d’ailleurs, ya peut etre un lien ? :-D)

    Un resto de temps en temps avec d’autres (du boulot, du cours de cuisine, du cours de musique, du sport…), ça peut etre la petite dose de “sociabilisation concrète” qui te manque ?

    Like

  2. C’est quoi être “normal” d’abord, hein? Faire comme le modèle imposé par les magazines, refleter le miroir imposé par la société?
    Moi je trouve que tu mènes ta petite barque comme tu l’entends et je trouve que c’est déjà pas mal.

    Like

  3. Je rejoins Fabienne. Faut-il absolument coller aux modèles prédominant pour être heureux?

    Si tu veux “sociabiliser ” de façon douce, l’idée du restau avec les autres participants à tes diverses activités est bonne. Autour d’une table, on peut discuter sans s’égosiller et on n’est pas obligé d’être 50 😉 C’est comme ça que je me suis retrouvée au milieu d’un groupe de rôlistes. J’en connaissais que un, à la base, et pouf, deux diners plus tard, je faisais partie d’une bande de dix *rires*

    Like

  4. Fransoiz

    Dans mes bras itou !!! T’es pas seule, donc, avec Lullaby, on es donc déjà trois ;-))
    Il y a pire que toi, je ne suis pas certaine que je me lancerais dans l’organisation de rendez-vous bloguesques à l’autre bout du monde moi …
    En ce moment je n’entends que des jeunes parents de jeunes enfants qui se plaignent de leur progéniture et de leur conjoint (nouvelle naissance mal vécue par les aînés, énervement du père, problème d’organisation dus à la rentrée des classes, crise d’adolescence des plus âgés …). En entendant tout çà, j’ai parfois l’impression d’être la plus heureuse du monde. Même si c’est probablement un peu égoïste …

    Like

  5. Clotilde

    Oh là là, coup de blues… Moi j’admire ta capacité de faire à manger rien que pour toi avec tes coquines, je trouve ça très dur de cuisiner pour 1!

    Tu peux me mettre à la porte, mais as-tu essayé les sites de rencontres sur internet? J’ai rencontré quelqu’un de super il y a plus d’un an, et j’ai trouvé que le processus de sortir de sa coquille était beaucoup plus pratique quand on peut connaître la personalité de la personne en avance. C’est beaucoup moins aléatoire que de rencontrer des gens dans un bar, un concert, ou un autre truc bruyant et alcoolisé. Malheureusement ça ne marche pas à tous les coups, mais ça vaut peut-être la peine d’essayer…

    Like

  6. déja, y’a pas normes. y’a une idée que beaucoup de gens se font de la norme à cause du schéma le plus visible, ça change tout :D.
    et ça change rien. parce qu’en gros, t’entends parler partout de couples et de groupes, et t’en es pas, et du coup tu te demandes ce qui ne va pas chez toi ?

    mais la réponse est RIEN, si ça se trouve :D. En fait c’est même quasi certain, à une exception près :

    tu peux être sure qu’il ya un truc à changer si toi même tu souffres de cette situation. Si cette solitude te pèse, t’angoisse, te gène, alors en effet il faudrait voir à travailler dessus. Si tu fais seulement le constat que cette solitude est très différente de ce que choisit la masse des gens, alors y’a pas de raisons de changer quoi que ce soit 😀 !

    Je suis un peu comme toi sur certains points par exemple, que je n’ai pas envie de changer : je ne bois pas, je n’aime pas les boîtes de nuit, ni toutes les petites autodestructions modernes.
    par contre je sais que c’est un symptôme du fait que je m’oblige à garder un contrôle absolu et permanent sur moi même, et a observer et gérer activement ce qui m’entoure. du coup c’est pour ça que je n’aime pas les boîtes, trop de couleurs, de noirceur, de gens, de bruits, je ne peux pas gérer et ça m’angoisse.

    donc voila, je n’ai pas envie de me mettre à boire et à sortir comme quand j’avais 15 ans, mais j’aimerais bien quelquefois savoir lâcher ce contrôle sur tout, sans avoir l’impression que tout va s’écrouler si je ne le fais pas :D.

    ptet que toi, si tu souffres de la solitude que tu décris, tu ne changerais même pas cette solitude et cette indépendance, par contre tu apprendrais à être en paix avec ce qui la cause ?

    Like

  7. et puis pour se faire des amis quand on a pas envie de sortir en groupe ni de vivre en groupe ni rien, on passe par le net. toute la communion intellectuelle, d’humour, d’amour, d’amitié qu’on peut avoir dans les relations sociales…sans les inconvénients et les à côtés :D. De la communication pure et intense, en quelque sorte.

    finalement, tu n’es pas antisociale, tu es extrasociale 🙂 félicitations !

    Like

  8. Dans les réponses au questionnaire que tu nous a soumis “previously” as tu vu que nous étions beaucoup à sortir en boite toutes les semaines, à nous saouler comme des fous, en nous “repoudrant” le nez. Nan. je ne crois que nos vies soient si pétillantes en comparaison de la tienne… Certes pour ma part je suis en couple. Mais je vois mes amies aussi rarement que toi, d’ailleurs la plus part habitent à Paris ou à Bordeaux et pas moi. Tu remplace mon mari et mon fils par tes coquines et nos vies ne sont pas si différentes vraiment 😉 Je suis même pratiquement sûre que la tienne est plus animée…

    Like

  9. PS : je ne me suis jamais fait d’amis en boite ou dans des endroits bruyants pourtant j’ai eu une période de ma vie ou je sortais énormément (la préhistoire!) je me suis plus fait d’amis autour d’une tasse de thé 😀

    Like

  10. Tout pareil que toi, sauf que je ne vais pas aux concerts ni à la gym (trop fatiguant !) ni à des cours quels qu’ils soient (pas assez de courage). Et que j’ai un seul chat, et un Soleil et une Minilady en plus, mais aussi ours que moi !
    Et tu es loin d’être seule, c’est toujours bourré de monde ici ! Moi je pense que les amis “virtuels” (qui sont des gens en chair et en os derrière leur écran !) compte comme des vrais relations, donc tu n’es pas solitaire, tu as même beaucoup de talent pour faire des rencontres et nouer des liens !

    Like

  11. Mahie, la conversation avec ton fils et ton mari doit quand’même être plus intéressante que celle que j’ai avec mes coquines et qui est plutôt à sens unique 😉 Mais bon, c’est vrai que c’est agréable d’avoir de la compagnie et de ne pas être entièrement seule 🙂

    Lune, je n’oubie pas mes amis virtuels, loin de là (d’ailleurs, ces deux seuls amis que j’ai ici ont été rencontrés à travers ce blog), mais c’est quand’même pas très facile de se faire une petite bouffe ou de boire un thé ensemble quand on vit à l’autre bout de la planète 😉

    Valérie, un p’tit verre t’attend 🙂 En fait, pour continuer à répondre à Lune, c’est ça qui est super difficile je trouve: d’avoir des amis partout dans le monde et de ne pas pouvoir les voir plus souvent. Qu’est-ce que j’aimerais revoir mes amis de Suisse, de France, d’Utah, d’Indiana, plus souvent! Finalement les amis virtuels c’est super dangereux pour le moral, et de déménager tout le temps aussi 😥

    Clotilde et krysalia, j’ai essayé les sites de rencontres sérieux (genre eharmony). Mais d’abord, ça coûte vraiment cher (au Canada en tous les cas) et là je peux vraiment plus me le permettre, et en plus, ça ne m’a rapporté que des mauvaises surprises, et je ne peux plus continuer à me faire ça. Faut me voir pour avoir envie de me connaître…

    Fransoiz et Lullaby, on devrait former un club 🙂 Sérieusement, on devrait se téléphoner de temps en temps, ça serait déjà ça, non?

    Lynn et Heidi, pour se faire un p’tit resto même avec une seule autre personne faut déjà avoir un sujet de conversation avec cette personne… bon, c’est sûr, on peut toujours causer boulot…

    fabienne, parfois je préfèrerais mener un gros bateau de croisière avec plein de gens dedans, ça serait moind solitaire que de mener ma petite barque toute seule 🙂

    Like

  12. E.

    Bof si la normalite c’est avoir plein de vagues connaissances qui finalement se foutent autant de toi que toi d’eux je prefere etre, comme toi, “anormale”. Je suis aussi tres peu sociale (peut etre aussi parce que mon mari est peu sociable et comme il dit lui meme ” n’aime pas les gens” ) et finalement ca me convient tres bien. De temps en temps je me dis que moi aussi j’aimerais etre plus “normale” alors je fais un effort mais tres vite ca me fatigue…et je reprends mon petit train train

    Like

  13. C’est pas faux! Mais parfois j’aimerais un peu de silence… Moins de Babar à la télé… Pouvoir lire un livre quand mon fils est réveillé… Tout ça… Aucune de nos vies n’est parfaites, mais toutes sont assez chouettes non?

    Like

  14. Si j’ai bien suivi on serait des masses à être anormalement associales? 😆

    J’aime pas la cohue ni les verbiages qui ne mènent à rien. Je consacre mon temps libre à ce que j’aime et tant pis si je le fais seule!

    J’ai envoyé une petite photo très euh… helvétique 😎

    Like

  15. On commence par le blanc, on continue par le rosé et on finit par le rouge bordeaux.
    Moi aussi, je suis antisocial. Ce qui amuse les autres ne m’amuse pas. Mais je m’en fout tant que j’ai mon rouge.
    On se partagera le verre des antisociaux anormaux.

    Like

  16. huu, je cherche “eharmony” et paf, je tombe là dessus : http://www.datingwatch.org/2008/04/23/quand-eharmony-choque-ses-membres/ 😆

    Hmm… Je ne sais pas si les sites dits “sérieux” font réellement la différence, car finalement la seule chose qui compte c’est d’être hyper précis sur soi même et ce qu’on veut, et de savoir aussi évacuer les fâcheux avant qu’ils aient le temps de nous faire du mal.
    Personnellement je suis passée par meetic mais sans payer, et Lietho n’a pas payé non plus, j’avais choisi mon pseudo de façon à ce qu’onl me contacte par icq directement si on était assez malin pour deviner comment :D. c’était comme un premier test , parce que de toute façon je voulais un geek total dans mon genre 😀 .

    à la limite tu pourrais choisir un test de ce genre : ne pourraient te contacter que ceux qui résoudraient une petite énigme plus ou moins cachée dans ton pseudo ou ta description, un truc qui t’importe, quoi. ça éliminerait déjà pas mal de crétins ?

    Enfin c’est pas que tu *doives* t’inscrire à ces trucs, non plus, c’est vrai qu’on peut y faire des rencontres tout à fait malfaisantes, j’en ai fait l’expérience aussi :/

    et le speed dating ? (terrible, je me rends compte à l’instant que ça rassemble tout ce que tu n’aimes pas !)

    Like

  17. E. 😆 c’est comme quand je fais des efforts pour me maquiller: ça me fatigue vite et puis je reprends mon petit train train… 😆

    Mahie, c’est certain, et je n’ai pas dit le contraire 🙂

    !Béo! la seule conclusion qu’on peut déduire de tout ça c’est que visiblement, y’a plein d’anti-sociales comme nous qui écrivent et lisent des blogs 😉 Les autres doivent être en train de faire la fête… Quant aux vins suisses, chut, ne le dis à personne, y’en a pas assez pour ceux qui les aiment 😉

    Vilay, en fait c’est marrant, avant j’aimais seulement le rouge et pas du tout le blanc, mais depuis le printemps j’ai décidé d’essayer les blancs plus “sérieusement” … et… on s’y fait finalement 😉

    krysalia 😆 je n’avais pas vu cette histoire, tiens! Mais franchement, ce genre de truc je peux plus. C’est horrible pour mon égo, en ce qui me concerne, et comme mon égo est déjà pas reluisant, je veux pas insister…

    Like

  18. Grmpf. (Le vin blanc a tendance à me donner mal à la tête).

    Je ne suis ni sociale, ni antisociale, peut-être un peu des deux… Par contre je suis certainement “anormale” et ça ne me dérange pas du tout.

    Vive l’originalité! :mrgreen:

    Like

  19. moi je veux bien te donner le goût du shopping futile si tu veux!!! Si si je me dévoue avec joie!!!

    chaussures-make up-fringues-très bonne bouffe-vin-parfum-bouquins-musique-high tech-un George pour toi-parfum!

    voilà j’ai fait la liste, on y va??

    Like

  20. Avec ta connaissance des différents pays et régions, ton intérêt pour la cuisine et les bons restos, tes discussions à claviers rompus avec des blogueurs du monde entier sur plein de sujets, je suis sure que tu peux trouver matière à conversation !
    🙂

    Like

  21. Je peux être à la fois sociable et beaucoup moins. Je peux aimer les rencontres, surtout quand il y a un objectif, un but… à moins que ce ne soit avec des amis que j’aime.
    Je suis sociable, à condition d’avoir chaque jour de grandes plages de solitude pour me retrouver, faire ce que j’aime, faire le point…
    J’ai des amis qui habitent vraiment tout près de chez moi, au centre-ville de Montréal, et qui disent que je suis vraiment leur meilleur ami et, pourtant, il y en a que je ne vois que deux fois par année (Noël et mon anniversaire).. à moins qu’ils n’aient besoin de mes services. Que serait-ce s’ils n’étaient que des relations sociales ?
    L’un de ces amis que je vois le plus souvent est en train de s’acheter une maison… en banlieue. Comme je n’ai pas de voiture, je le verrai désormais une fois par année.
    Mes amis les plus près, ceux avec qui je dialogue régulièrement, sont en Europe. Chaque fois que j’ai eu un problème ou une décision importante à prendre, ce sont mes amis européens, connus par Internet qui étaient présents, pas les autres.
    La proximité physique n’est donc pas un gage de qualité.
    J’ai un autre ami qui habite assez près et qui, chaque fois que l’on se parle au téléphone, assez régulièrement, termine la conversation en disant : « Je t’appelle et on va manger ». Or, je ne l’ai pas vu depuis… trois ans.
    Si l’on compare les Canadiens et les Européens, j’aurais tendance à croire que les Canadiens recherchent moins le contact, la présence des autres, la communication. Sans doute à cause des grands espaces, des hivers rigoureux, les Canadiens ont appris à vivre plus isolés, enfermés chez eux, pendant que les Européens sortaient pour voir des gens mais aussi pour se réchauffer dans les endroits publics (à l’époque où le chauffage domestique était plus difficile).
    Cependant, la solitude actuelle de bien des gens, malgré les apparences, est beaucoup plus lié au rythme accéléré de la vie, aux horaires variés, etc. Même en Europe, dans une ville comme Paris, par exemple, je crois que les amis ne se voient plus aussi souvent qu’il y a quelques années.
    Je constate aussi que les amis qui me connaissent le mieux et qui m’apportent le plus de satisfaction sont ceux avec qui je communique régulièrement par Internet plutôt que ceux que l’on pourrait facilement avoir au téléphone sans frais d’interurbain.

    Like

  22. Scmilblick

    Je sais pas mais, comme une impression… Tu te poses trop de questions. Tu crois voir la perfection de sociabilité chez les autres au travers de leur façon d’être, de parler, de bouger, de se rassembler, d’agir mais… Ils ont aussi leurs moments de “spleen profond” comme tout le monde et tout ça n’est peut-être aussi fait que pour mieux les cacher, voire les fuir. Pour le reste… Un petite passage de l’autre côté du miroir à l’occasion et pour mieux comprendre pourquoi tu n’es pas comme “les autres” ce qui en soit et dans l’absolu est déjà bon signe vu que tu ne bêles pas en permanence avec le troupeau.

    Like

  23. Mel

    C’est quoi, la normalité ? Ce qui compte, c’est que ton existence te plaise, non ? Cela dit, je comprends ton sentiment d’isolement. Même quand on aime la solitude, on a besoin de contacts. Il y a sûrement des gens bien près de chez toi, la question, c’est comment les rencontrer ? Sûrement pas en boîte ou dans tous ces endroits où on ne s’entend pas. Je vois que tu as pas mal d’activités à l’extérieur, alors on ne sait jamais.

    Like

  24. Je te demande pas de sortir en boîte, dans les bars, dans des concerts bruyants, dans des endroits plein de monde où il faut gueuler pour s’entendre.
    Je te demande pas non plus de te saoûler, ni de te péter les tympans, te droguer, faire du sport, “t’éclater (boum)”, te plier en quatre pour apercevoir des célebrités (même quand il s’agit de Jamie Oliver), faire du shopping, dépenser pour dépenser, dormir moins de 7 heures par nuit, sourire et faire la causette avec des gens qui ne t’intéressent pas (sauf si c’est moi, bien sûr), et danser…

    Qu’est-ce que la normalité? C’est le reste du monde que je ne trouve pas vraiment normal. T’es toi, et c’est plus simple ainsi, hein ;).

    Allez, et pour finir, ça ne s’applique pas au vin, seul le fromage français peut être bon… mouah ah ah ah ah.

    Like

  25. Est-ce que tu trinques au Riesling avec tes coquines ? 😉

    Les chats sont d’excellents êtres de compagnie… tant qu’on n’a pas trouvé mieux !

    T’en fais pas, tout vient à point à qui sait attendre !

    Et bravo pour ce blog fourmillant de recettes et d’humour !

    Like

Comments are closed.

%d bloggers like this: