c'est pas moi je l'jure!

c’était pas pour le film

Aujourd’hui, c’est devinette! Et comme le TIFF vient de finir, l’indice sera cinématographique au lieu de géographique, pour une fois! Vous êtes prêts? Aaaaaattention, feu!

Fin octobre, je reparts en voyage. Mais où? Les personnes qui lisent régulièrement ce blog n’auront aucun mal à se souvenir de qui est ma vedette de cinéma préférée. Or, cette célèbre vedette a tourné dans un très célèbre film, il y a moins de 10 ans de ça, qui se passe dans la ville où se tient ma conférence. Ce film a d’ailleurs eu tellement de succès que ma vedette préférée a encore été filmé (au moins) deux fois dans la même ville! De quelle ville s’agit-il?

Ceux et celle qui me connaissent bien savent que je prends facilement des grosses décisions et que je fais des trucs un peu dingues assez souvent. Cette fois-ci, j’ai décidé de prendre mes vacances de février fin octobre, et de profiter d’une conférence (où je présente quand’même deux papiers, hein, c’est pas de la gnognotte) pour… aller me balader… Tout ça aux frais de mon patron, bien sûr (celui qui refuse de me filer l’augmentation qui me revient et qui va faire payer à l’université des frais d’arbitration pendant des années parce qu’il refuse de piger que quand les profs sont noyés de boulot, ils ont du mal à faire de la recherche et à faire des demandes de bourses de recherches et à publier des tas d’articles) (le con).

Les petits malins qui arrivent à trouver le nom de la ville en question et qui savent utiliser un atlas comprendront vite où je vais aller me balader après la conférence! Et ceux qui arrivent à trouver ce que le titre a à voir avec tout ça sont VRAIMENT doués!

Tra la la la la, je m’en vais, tra la la la… dans sept semaines… tra la la la la la, doubidoubidou…

Et je ferais remarquer aux braves gens qui sont encore en train de lire ce post alors que j’ai visiblement et définitivement pêté un cable qu’il ne reste que deux jours pour m’envoyer des photos de trucs avec des chiffres sinon je serais toute désappointée et que ceux qui ont du mal à trouver de l’inspiration n’ont cas regarder autour d’eux, boudjou, y’a des chiffres PARTOUT, dans les cuisines, dans les boîtes aux lettres, dans les salons, dans les garages, sur internet, dans les bureaux, sur les bureaux, dans la musique, dans les placards, dans la télé, sur la télé, chez les libraires, au boulot, dans votre pharmacie, dans les magasins, dans votre sac à main, dans les maisons, sur les maisons, chez les docteurs, dans les restaurants, dans la rue, sur votre poignet (oh pardon, je suis vieux jeu), sur les tables de nuit, sur vous, sur TOUT, TOUT, TOUT il y a des chiffres! M’enfin, y’en a tellement partout que vous ne les voyez même plus??? Allez, quoi, je veux bien que vous ne trouviez pas le nom de la ville mystère mais regardez autour de vous, mille sabords!

Pour faire cette “ratatouille” amusante, il suffit de prendre quelques haricots verts cassés en deux et de les faire cuire 5 minutes dans de l’eau chaude (ou à la vapeur, c’est encore meilleur mais là il faut les cuire un peu plus longtemps). 2 minutes avant la fin de la cuisson, ajouter des grains de maïs frais (si vous utilisez du maïs en boîte, ne le rajouter qu’à la fin, juste avant de servir le plat). Pendant que les haricots cuisent, faire doucement revenir un ou deux poireaux coupés en fines lamelles dans un peu d’huile d’olive (avec un petit oignon de printemps si vous en avez). Quand ils sont un peu ramolis et transparents, rajouter les haricots et le maïs égouttés (ou le maïs en boîte si c’est ce que vous utilisez). Saler, poivrer, mettre un petit peu de piment séché si on veut, bien mélanger le tout avec une petite cuillère de beurre juste pour donner le goût subtile, décorer de persil, et servir bien chaud avec du poisson ou de la viande ou des pâtes ou du riz ou tout seul…

Réussite: 10/10! Les fonds de frigidaire font bien les choses, cette “ratatouille” est un délice! Le maïs frais reste un peu croquant et les poireaux et les haricots se marient très bien, étrangement. Et en plus, c’est hyper facile et rapide à faire, 15 minutes max!

Edit: je remarque que mes lecteurs bien-aimés lisent assiduement ce blog 😉 Allez, pour vous aider, il y a deux références à ma vedette préférée dans le post précédent et un autre TRES gros indice…

21 comments

  1. catherine

    je te préfère en train de “péter ” les plombs ( c’est toi qui le dit!) que en pleine déprime, comme précédemment!!
    je n’ai aucune idée de l’endroit où tu passeras tes prochaines vacances ( aux frais de ton patron, si j’ai bien compris?) mais j’espère qu’elles seront chouettes!

    Like

  2. nat

    humm, une bonne recette facile que je peux faire dans mon pays! chouette!
    et dis je t’ai envoyé une photo de chiffres samedi, et elle n’y est pas! il y a des photos censurées? 😉
    conf à S.F avec balade vers le grand canyon ensuite? (bon ce n’est pas la porte à côté mais bon…)

    Like

  3. Sab

    Hello!!!

    J’ai découvert ton blog par hasard hier aprem en surfant dans la blogosphère…
    Il m’a suffit de lire un article pour décider de tout lire… C’est mon boss qui ne va pas être content, je n’ai rien fait depuis… L’air de rien, il y en a des articles chez toi!
    J’aime ta façon de cuisiner. Ta vision sur la vie et les choses me font rire. On n’a pas grand chose en commun: j’ai peur des chats (et d’à peu près tous les animaux), j’adore ma bonne vieille Europe, une de mes amies (G) a décidé de me classer dans la catégorie des pondeuses de moutars (même si je n’en ai pas encore), j’ai peur en avion, j’ai besoin d’avoir des gens autour de moi (même si je suis complétement associale par période), j’adore la viande et ai du mal à imaginer m’en passer, j’étais totalement nulle en linguistique (j’ai du tricher pour réussir mon examen), je ne connais pas grand chose à la musique classique (même si ca commence à m’intéresser)…
    Enfin bref… Dans la vrai vie, je ne sais pas si on se serait croisée et le cas échéant parlé… Seuls points communs? La cuisine et le fait d’assumer ce qu’on est et nos choix (enfin, c’est l’impression que tu m’as donné en tout cas…)
    Ton blog est comme mon amie G, une bulle d’oxygène dans ma vie “metro-boulot-dodo” conformiste à l’extrème. Je compte donc passer régulièrement.
    Bonne journée
    Sab

    Like

  4. Jérôme 😆 ça aurait fait une belle devinette, bravo!

    !Béo! je te donne un indice: je parle justement de ma vedette préférée dans le post précédent 🙂

    catherine, le pétage de plombs est un résultat directe de la déprime, donc on peut pas avoir l’un sans l’autre 🙂

    nat, sorryyyyyy, j’ai rajouté ta photo 🙂

    Sab, bienvenue par ici 🙂 Et merci pour ton très gentil message!

    Jenny, y’a un George Reno?? Ou bien tu penses à MON George? 😉

    Like

  5. ayé j’ai répondu pour la photodetruc. C’est pas que c’est pas facile de trouver un truc avec des chiffres. Mais les gens, ils cherchent l’original, la perle rare. Le truc qui va faire jaser dans les salons au détour d’une madeleine et d’une tasse de thé. J’ai longtemps hésité entre ce que j’ai envoyé, et une facture de chez Roger… :D.

    Like

  6. Bon ben au risque de me répéter je pense que tu vas à Las Vegas, que ta vedette préférée est George Clooney et qu’il a tourné dans Ocean’s eleven, twelve et thirteen… à Végas donc. Je pense que tu vas en profiter pour faire un tour au grand Canyon 😉 Voilà ce que moi j’en pense et pourtant je te connais même pas en vrai :-p

    Like

  7. Huhuh, Mahie tu as tout juste en ce qui concerne les films et l’acteur, bravo 🙂 Mais personne n’a encore trouvé la destination de la balade, et je pense que seules les personnes qui connaissent bien ma vie avant le Canada pourraient trouver la réponse… Y’a aussi le coup du titre, mais là tout le monde peut trouver 🙂

    elPadawan 😆 je suis pas sûre que j’aurais posté une photo de facture de mon Rogers, mon ennemi préféré 😉

    Like

  8. Mahie, non c’est pas encore ca 🙂

    Alcib, Las Vegas c’est quand’meme pas vraiment a cote de Madison 😉 Je loue une voiture et je dois faire environ 6 heures de route depuis Las Vegas pour arriver dans ce coin qui m’est… particulierement cher 🙂

    Like

  9. Haha, j’attendais Lune au tournant 😉 Mahie, j’ai vécu plus de six ans en Utah (voir ce post: https://cestpasmoijeljure.wordpress.com/2008/07/14/la-vie-se-chante-la-vie-se-pleure-2/), qui se trouve juste au-dessus du Nevada, alors je vais passer faire un petit coucou à mes anciens amis là-bas 🙂 C’est environ 500 kilomètres d’autoroute qui me rappellera beaucoup beaucoup de souvenirs (mon premier PV pour excès de vitesse aux Etats Unis, etc.) puisque j’ai fait cette route au moins une dizaine de fois quand j’habitais là-bas.

    Bravo à toutes les deux 🙂 et à ceux et celles qui avaient aussi trouvé les bonnes réponses mais ne l’ont pas dit ici!

    Mais… personne n’a encore trouvé d’où vient le titre de ce post…

    Like

Comments are closed.

%d bloggers like this: