c'est pas moi je l'jure!

de temps qui passe en temps qui passe

Olivier est curieux de savoir ce que je faisais en 2003, en 1998, en 1993, etc. jusqu’en 1973 (là c’est facile, je suis née). Mais comme ces années-là de ma vie n’étaient pas intéressantes, j’ai décidé de tricher un peu tout en gardant les chiffres 3 et 8… parce que ces chiffres ont toujours eu une signification particulière dans ma vie.

En fait, mes aventures ont commencé quand j’avais 3 ans, quand ma première petite soeur est née. C’était le début de la lutte😉 (Et en fait de petite soeur, pensez bien à elle, si vous la connaissez, parce que la situation n’est pas rose pour elle en ce moment! Ici, on croise les doigts et les griffes des coquines pour que tout se passe bien pour elle et son bébé!)

Quand j’avais 8 ans, ma famille a déménagé de France en Suisse. A cause de moi. Je ne me souviens pas de grand’chose de cette époque à part que j’avais toujours un plâtre ou un autre aux guiboles et que je détestais mon nouveau prof et mes nouveaux camarades de classe! Mais pas le papet vaudois!

Quand j’avais 13 ans, j’ai perdu un rein et ai eu une opération chirurgicale (qui n’était pas si terrible que ça parce qu’à l’époque j’étais jeune) qui a changé ma vie (pour le mieux). A 13 ans, j’ai aussi rencontré une nouvelle camarade de classe, Michèle, qui est devenue ma meilleure copine au monde, et qui encore aujourd’hui est ma meilleure copine au monde.

Quand j’avais 18 ans, j’ai décidé d’avoir une autre opération chirurgicale extrêmement compliquée et qui s’est tellement mal passée que j’ai bien failli mourir (même que j’étais tellement dans les vapes pendant des semaines que je ne me suis pas rendue compte de la mort de mon grand’père et je n’ai pas pu aller à son enterrement) mais qui elle aussi a grandement changé ma vie (pour le mieux). A 18 ans, j’ai aussi terminé le lycée très brillamment… heu… enfin bref… et j’ai déménagé dans mon premier “studio” à Yverdon. Et je suis devenue Suisse!

Quand j’avais 23 ans, j’ai commencé une nouvelle vie aux Etats Unis. Nouvelles études, nouveaux amis, nouvelle langue, nouvelle culture, nouveau style de vie…

Quand j’avais 28 ans, je me suis fait virer de mon université et des Etats Unis (mais j’ai réussi à y retourner après quelques petits détours par le Canada, le Mexique, la Colombie, et l’Equateur). A 28 ans, j’ai aussi décidé encore une fois d’avoir une très grosse opération chirurgicale pendant laquelle j’ai aussi failli mourir mais qui elle aussi a grandement changé ma vie (pour le mieux) (et après ça, j’ai décidé d’arrêter ces conneries et que les seules opérations que j’accepterais de faire seraient la chirurgie esthétique et les implants mammaires). Et à 28 ans, j’ai failli accepter un poste de prof d’anglais dans un lycée de Montréal!

Quand j’avais 33 ans, j’ai commencé une nouvelle vie au Canada. Nouveau boulot, nouveaux amis, nouvelle culture…

Quand j’aurai 38 ans, j’espère obtenir ma tenure et la citoyenneté canadienne (et déménager en Nouvelle Zélande, sait-on jamais!?).

C’est marrant, ces cycles de cinq ans, éh? (comme on dit au Canada). Et vous, ça vous arrive des trucs aussi bizarres que ça dans votre vie?

omelette aux pommes de terre

Puisqu’on parle d’enfance, voilà un petit plat rapide qui me rappelle des bons souvenirs: ma mère déteste les omelettes aux pommes de terre, alors les rares fois où elle n’était pas à la maison, mon père nous en préparait une et on aaaaaaaadoooooooorait ça!

Il suffit de couper quelques patates cuites en rondelles (si ce sont des pomme de terre nouvelles je ne les épluche pas) et de les faire revenir dans une poêle avec un peu d’huile jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. Pendant ce temps-là on bat quelques oeufs avec un peu de lait et du sel et du poivre dans un bol et on les rajoute sur les patates. Et là, on laisser cuire sans toucher à rien à feu très doux jusqu’à ce que l’omelette soit cuite comme on aime (saignante ou à point).

Réussite: 10/10. Si je l’avai ratée, celle-là, j’aurais rendu mon tablier…

PS. Merci de voter (on peut le faire une fois par jour) en cliquant sur l’image ci-dessous. Si vous ne trouvez pas mon blog, il suffit de tapper “jure” dans la case “rechercher un blog culinaire.” Pour l’instant je suis dans les 10 dernières😥

blogsculinaires

33 comments

  1. Moi je n’ai jamais trouvé de “cycles” dans ma vie, mais je ne les cherche pas non plus🙂 En tout cas, beau parcours, plein d’expériences ! Qu’est-ce que ce sera à 98 ans !
    Et gros bisous à ta soeur, je croise aussi les doigts pour elle.

    Like

  2. Je suis épatée par le nombre de vies (pas toujours roses) que tu as déjà vécues dans ta – encore – jeune vie …
    Je n’ai jamais déménagé à plus de 100 km de mon lieu de naissance, alors tes pérégrinations me donnent le tournis😉

    Like

  3. linda, mes parents en avaient marre des médecins français qui faisaient n’importe quoi🙂

    Lune, j’espère bien ne pas aller jusqu’à 98 ans!! Brrr…. déjà 38 ça me fiche la trouille…

    Fransoiz😆 je sais pas quelle mouche m’a piquée… mais on dira que c’est la faute à mes parents, c’est eux qui ont commencé😉

    Babeth59, t’as essayé avec d’autres choses? Des herbes, du fromage, du chorizo… Ca peut être des omelettes aux pommes de terre créatives🙂

    Like

  4. Salut Dr. Caso:
    Quelle vie ! Pour l’instant je n’ai pas eu droit a tant d’opérations que toi. Par contre, mon plus long séjour dans une ville a duré 5 ans…
    Pour l’omelette, j’adore y jeter un peu de noix de muscade (comme dans les oeufs brouillés d’ailleurs).
    Quant à ton hautboïste de frangin, eh non, je ne vois vraiment pas. Si jamais, il pourrait contacter l’Union chorale de Vevey (parfois en engage des solistes pour nos concerts) ou l’orchestre Da Chiesa. Et bon courage à ta soeur.
    Je vais finir par connaître toute la famille sans jamais vous avoir rencontrés ;o)

    Like

  5. Eric, ben si tu rencontres un jour un grand mec baraqué et joueur de hautbois, tu le reconnaîtras🙂 Bonne idée pour la muscade!

    Jérôme, ah ouais? Explique🙂

    Mahie, comment ça je suis pas suisse?? J’ai passé deux examens (un communal et un cantonal) sur l’histoire, la géographie, la politique, et même la gastronomie suisse avant de recevoir un magnifique passeport suisse lors de mes 18 ans! Ah ouais, dis, j’avais oublié ça🙂

    Like

  6. Lullaby

    T’as vécu à Yverdon? J’adooooooore Yverdon!! Quand je vais en vacances en Suisse, je loge pas très loin et puis je m’arrange toujours pour passer au moins une après-midi à Yverdon. Pour l’une ou l’autre raison, j’aime pas les villes mais Yverdon c’est une ville que j’aime🙂

    Like

  7. En effet, Yverdon est une très jolie ville que j’ai toujours aimée. Elle doit dégager quelque chose de spécial, de différent😉

    Tout un parcours oui!😎

    Je croise aussi les doigts pour que tout se passe au mieux pour Jvh et le bébé!

    Bises!

    Like

  8. Curieux cette ritournelle des 3 et 8… Je n’ai pas vraiment fait attention pour voir si les grands faits marquants de ma petite vie correspondaient à un cycle… je vais me pencher là dessus tiens.

    Et plein de pensées positives pour ta soeur🙂

    Like

  9. catherine

    je t’admire car tu racontes ta vie avec humour, alors qu’elle n’a pas été bien drôle à certains moments!
    j’espère que maintenant tu es délivrée de toutes ces interventions chirurgicales..
    quand j’étais étudiante, je faisais souvent ta recette!
    c’était il y a une éternité, mais je pense toujours à ce plat complet avec regret! je vais le refaire ! promis…

    Like

  10. Je suis épatée par la façon assez simple et ordonnée dont tu peux faire des bilans de ce genre. Moi si j’essaye, je m’embrouille, je me noie presque jusqu’à ce que l’essentiel m’échappe finalement. Il me manque un shéma directeur peut être bien.

    je peux dire que j’avais remarqué dans le temps que les années impaires étaient moins sympa que les paires, et qu’en général c’était dans ces années là (15, 17, 19 etc) que j’avais le plus de gros soucis…
    mais ça, c’était avant que le temps s’arrête ou presque… les 10 dernières années, je les ai vécues comme un mirage indéfini, coupé en deux par l’arrivée de mon homme dans ma vie et c’est tout. pas facile pour découper ça en cycles😀 !

    Like

  11. Lullaby, oui, j’y ai habité un an et mes parents deux🙂 J’aime moi aussi beaucoup cette ville, même si elle me rappelle des moments très difficiles de ma vie (par exemple c’était une période où je ne m’entendais pas du tout avec ma mère, c’était terrible). Est-ce que tu as essayé les bains?

    !Béo! je transmettrai, merci🙂 (bébé potentiellement prévu la semaine prochaine).

    heidi, tes bonnes pensées seront transmises🙂 (elle me dit que les docteurs sont beaux et les infirmières gentilles, donc tout va bien😉 )

    Jérôme😆 maintenant c’est chaque année?

    Valérie, ma chère mère, qui a toujours le mot qu’il faut, m’a toujours répété que tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort😉 Tes pensées seront transmises à qui de droit!

    catherine, je peux t’assurer que vu la façon dont j’ai vécu ces dernières opérations (très mal), je ne suis pas prête à recommencer🙂 (d’ailleurs, mon chirurgien veut à tout prix m’enlever la féraille qu’il m’a clouée dessus la dernière fois, mais je lui ai dit qu’il pouvait toujours courir, et je me suis enfuie au Canada😉 ).

    krysalia, c’est peut-être mieux ainsi. Après tout, c’est peut-être pas très chouette de penser que dans X années (d’après le cyle de notre vie), quelque chose va nous arriver… Qu’est-ce qui est le pire? Le prévu ou l’imprévu?

    Like

  12. Karibou

    Dans les 10 dernières? Mais comment se fesse? J’y suis presque tous les jours, à cliquer comme une timbrée sur ton blog. Il faut que les lecteurs de Chef Caso se réveillent et votent tous en coeur!

    Like

  13. cloclo

    C’est incroyable chère Dc CaSo le nombre de fois où l’on a failli te perdre avant même de te connaître !😉 Il n’empêche la description de ton parcours si atypique est terriblement émouvante… et puisque tu fais ces quelques ” révélations “, je voudrais juste savoir si tes problèmes de santé ont un rapport direct avec l’infection de ta jambe suite à une blessure et l’intoxication par la fumée que ta maman a évoquées dans un de ses billets ? ?
    En ce qui me concerne, pour les cycles … je n’ai pas vraiment remarqué … peut-être tous les 48 ans alors ! ;-)) Et c’est J. ou A. la future maman ?

    Like

  14. Karibou, merci de faire chauffer la machine à votes🙂 Grace à toi je suis peut-être maintenant seulement dans les 20 dernières😀

    Jérôme, c’est horrible! Je sonne, je sonne, comme un carillon de Noël🙂

    cloclo, c’est Jojo. Quant au rapport directe avec l’intoxication par la fumée, je pense pas, ça c’était juste mes mauvais parents qui n’avaient pas fait attention à ce qui se passait dans leur cheminée😉

    Like

  15. J’espère qu’à 38 ans, tu n’auras pas en tête l’idée de refaire une opération chirurgicale pendant laquelle tu pourrais mourir, parce que bon, hein…

    Sinon, on est à deux nationalités chacun, là (match nul) alors t’as pas intérêt de prendre la canadienne et de me doubler, sinon je demande la nationalité suisse.😉

    (Merci d’avoir joué le jeu! bises)

    Like

  16. Olivier, pour la nationalité suisse, va falloir que t’apprennes l’hymne suisse en 4 langues ET la recette de la fondue! Dur dur😉 Oui, l’Equateur est superbe! J’ai adoré ce pays et j’ai même failli décider d’y rester… mais c’est tellement différent de ce que je connais et tellement loin de tout, que je n’ai pas eu le courage…

    Like

  17. Fabulous Fabs

    Il est 12:43, j’ai une de ces faims, c’est l’heure du déjeuner et qu’est-ce que je vois, ton omelette… Elle me fait tellement enviiiiiiiieee cette omelette.

    Like

  18. Fabulous Fabs

    Il est 14:36, je suis très contente, il y avait de l’omelette aux champignons et gruyère à la cafétéria aujourd’hui alors j’ai pu assouvir mon envie d’omellette!!! Bon celle que j’ai mangée, n’était certainement pas aussi belle que celle faite par Dr. Caso, mais ça aura été un succédané acceptable!

    Like

  19. mouton

    La tortilla, le met des rois. C’est l’omelette la plus simple et la plus difficile. C’est l’omelette pour laquelle les passions se déchirent.
    Y a toujours de grandes discussions (et plus) dans ma famille quand l’un de nous fait sa variante de la tortilla. Mais qd on est loin, ça fait toujours du bien. Il suffit de fermer les yeux pour se sentir à la maison.

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s