c'est pas moi je l'jure!

un peu de vie et beaucoup d’espoir

Il y a une question très importante que j’ai oublié de poser avant de signer mon contract avec ATPN: est-ce que ce nouveau boulot me permettra de vivre? Je ne parle pas du côté financier des choses, mais bien de la vie, celle dont on doit profiter avant qu’il soit trop tard, celle qui nous permet de survivre lors des moments difficiles, celle qui nous permet de rencontrer des amis, de passer du temps avec notre famille, de faire des calins à ses coquines, d’admirer les couchés de soleil sur les sables bitumineux enneigés, de chanter dans une chorale, de voyager pour découvrir le monde, de lire toute la série de The Cat Who, de se réveiller tard le week-end, de blogger, et surtout, de prendre des cours de cuisine!

Qu’est-ce que j’ai adoré ces cours! Combien en ai-je pris? Je ne sais même pas… je vais essayer de faire une liste:

  1. Basic Skills 1
  2. Basic Skills 2
  3. Basic Skills 3
  4. Basic Skills 4
  5. Sushi Basics
  6. Intro to Spices
  7. Indian Cuisine
  8. Garlic 101
  9. Mushroom Mania
  10. Fresh Pasta Workshop
  11. Great Crêpes
  12. Christmas Cookies
  13. Cooking with Cheese

…. Mmmmm…. je ne me souviens pas des autres… mais il y a bien dû en avoir quatre ou cinq de plus! En trois ans, j’aurai appris pas mal de trucs chouettes et utiles et plein de recettes exquises, et ces cours vont beaucoup me manquer! Les deux choses qui vont le plus me manquer d’ici seront ces cours de cuisine et les concerts.

Voilà quelques photos de mon dernier cours, celui sur les pâtes fraîches. On a fait des ravioli (moches), des fettuccine, des gnocchi, et des canelloni! Comme cadeau de Noël, il faut que je m’offre une machine à faire les pâtes, parce que c’est vraiment facile et agréable à faire!

pasta5

pasta4

pasta3

pasta2

pasta1

Et pour finir, une recette de pâtes pas fraîches mais quand’même exquises et qui vient de .

pasta

1. Faire griller 3 poivrons rouges et jaunes au four ou sur une flamme, jusqu’à ce qu’ils soient bien noirs. Les mettre ensuite immédiatement dans un sac en plastic bien refermé et laisser la vapeur agir pour détacher la peau.

2. Pendant ce temps-là, faire griller une petite poignée de pignons de pin dans une poêle (sans graisse!) pendant quelques minutes. Attention, ça brûle rapidement ces p’tites bêtes! Laisser un peu refroidir avant de les couper très finement avec un gros couteau.

3. Prendre 3 gousses d’ail et 1 oignon et les couper finement.

4. Quand les poivrons ont bien refroidi, les sortir du sac et s’amuser comme un p’tit fou à retirer la peau et les graines à l’intérieur sans en ficher partout dans sa cuisine (sopalin fortement recommendé). Mettre les morceaux de poivrons dans un mixeur et réduire en purée grossière. Là, on peut rajouter les pignons dans le mixeur, mais moi je voulais encore sentir les petits morceaux croquants donc je l’ai pas fait. Réserver.

5. Dans une poêle, faire fondre les oignons et l’ail à feu doux dans un peu d’huile d’olive. (Pendant ce temps-là, commencer à faire cuire les pâtes). Quand les oignons sont transparents, rajouter dans la poêle la purée de poivrons et les pignons de pin. Assaisonner (sel, poivre, piment séchés si besoin est), et faire chauffer doucement. Rajouter 1/2 verre de crème à battre et bien mélanger.

6. Quand les pâtes sont prêtes, mélanger le tout et servir avec du persil frais et plein de parmesan!

Réussite: 10/10! Exquis! Original! Surprenant (si on s’attend à une sauce tomate). Long à faire mais ça en vaut la peine!

15 comments

  1. Oh mais des concerts tu en auras aussi là bas (même si je ne sais pas où, parce que je ne suis pas très futfut pour les devinettes) et des cours de cuisine, sans doute aussi non ?
    Et puis il y aura d’autres choses et si vraiment c’est trop triste là bas, tu reprendras tes deux fauves sous le bras et tu iras encore ailleurs, tu as la vie devant toi et mieux vaux essayer que de craindre de bouger !

    Like

  2. Ah ben oui! Rien n’est définitif! Ca te plait : tu restes! Ca te plait pas tu refais ton CV 😉 Bon, d’aucun diront que tu as la bougeotte, mais on a qu’une vie et on en fait ce qu’on veut 🙂

    Like

  3. Berengere

    si je vois la manière dont tu illustres tes posts, sûre que ton nouveau taf va te permettre de *vivre*.
    Comme d’hab’ tu vas de l’avant (je ne suis pas blasée, juste époustouflée!)

    … un gros câlin au passage à tes coquines, ça faisait (trop) longtemps !:)

    Like

  4. Berengere, je ne pense pas que je “vais de l’avant,” je “saute à pieds joints et les yeux fermés dans une marre glacée” plutôt 😉

    Mahie, je suis en train de lire le 4ème tome du Cat Who 🙂 C’est un peu vieillot mais adorable comme série 🙂

    Valérie, un de mes posts pas très anciens a une carte (2, même) qui montre le nom de la ville où je vais 🙂

    Lune, je suis sûre que tu as un prof de cuisine génial à la maison, déjà 😉

    fabienne, ah, le bonheur d’être dans une grande ville, hein 🙂

    Anne fra Sveits, tu me diras ce que tu en penses 🙂

    Jérôme, les tagliatelles de crêpes c’est super bon, tu savais pas? 😆

    Michèle, ce n’est pas seulement le prix le problème, mais la place 🙂 Ma cuisine ici est bien encombrée, et je ne sais pas ce qui m’attend à ATPN, alors je ne veux pas prendre de risques pour le moment.

    Like

  5. Ah c’est certain que c’est pas très moderne 🙂 Et nos protagonistes pas hightech, pas très sexe, pas très aventureux 😀 Cependant ils sont très attachants :-)) Je les ai tous lu (une trentaine) et à part les deux derniers (l’auteur était très agée) je n’ai jamais été déçu! Ah et puis elle accorde une grande place aux menus de leurs soirée restau, ça devrait te plaire 😉
    En tous cas c’est une lecture agréable par les jours de pluie ou avant de s’endormir.

    Like

  6. ddc

    Pour les poivrons, enlève les graines et coupe-les en morceaux avant de les mettre au four, et n’attends pas que la peau soit noire : elle s’enlève toute seule avant l’étape de carbonisation 😆
    Il y avait l’atelier avec les vins aussi 😉

    Like

  7. Mahie, je suis en train de lire celui qui se passe dans les restaurants et les potteries… J’adore surtout ses descriptions des chats, c’est tellement réaliste! A chaque fois que j’ai fini un chapitre, je dois aller faire des bisous aux coquines 🙂

    ddc, mais ça fout pas du jus partout de les faire griller coupés? C’est vrai que je les faire rarement complètement noircir, mais en gros, c’est vraiment casse-pieds à faire ce bidule! Faudra que j’essaye ta technique… si j’ose 😉

    Ah oui, le wine/food pairing! Merci 🙂

    Like

  8. Ben, pas des cools comme ça. Ils ont un “college” qui propose des “continuing education courses” genre 3 heures tous les mercredis soirs pendant 6 semaines, ou 10 heures pendant 5 jours de suite, mais ce sont des vrais cours, avec examens et tout, pas des “workshops” pour les touristes comme moi 🙂 Ceci-dit, c’est beaucoup moins cher et peut-être que je m’y mettrai…

    Like

Comments are closed.

%d bloggers like this: