c'est pas moi je l'jure!

les cris de ma ville

C’est bien à Toronto que je suis allée passer 4 jours. Pendant le G20 (auquel ne participait pas la Suisse, étrangement) (bravo aux personnes qui ont trouvé les bonnes réponses!!). Pour une conférence.

J’ai passé deux nuits dans le plus grand hôtel canadien en compagnie de 2000 policiers venus du Québec et d’Alberta, hôtel devenu le quartier général des “flics venus d’autres provinces”! Il fallait montrer sa carte d’identité et sa clé de chambre d’hôtel pour y entrer et en sortir.

La ville était morte. Les restaurants et les magasins étaient vides, les fontaines vidées et arrêtées, les parcmètres, les bancs et les poubelles démontés, le centre ville entouré de 5 kilomètres de murailles de béton et de nouvelles sirènes paralysantes, le métro arrêté, les hélicoptères incessants, les flics à pieds à cheval, à vélo, en bus et en voiture partout. Il y avait même quelques snipers cachés sur les toits et des hommes grenouilles dans le lac (le vrai, pas le faux) qui empêchaient de potentiels sous-marins de venir attaquer la ville.

Je n’ai pas reconnu ma ville. On aurait dit que c’était la guerre. Je n’ai pas participé aux manifestations mais j’ai vu que ça s’est mal passé. Et pourtant, les manifestations nord-américaines n’ont rien à voir avec les européennes! Tout m’a rendue triste. Pour moi, cet événement n’aura été qu’un grand gâchit de la part de tout le monde du début à la fin.

Et pourtant, j’ai passé quatre jours merveilleux et qui m’ont fait beaucoup de bien à l’âme! J’ai revu et pu passer un peu de temps avec des gens que j’adore et qui me manquent terriblement. J’ai papoté, rigolé, gossipé, raconté, écouté, visité, beaucoup marché, sué (comment ai-je pu supporter cette humidité!!), observé, mangé (snif, mon resto favorit était fermé), et ces quatre jours ont été comme un paradis au milieu d’un enfer. Mes émotions par rapport à cette ville passaient de la haine au grand amour toutes les deux minutes. J’ai aussi vu un film sublime et que je vous conseille et puis je suis rentrée chez mes amis sous la pluie battante, en petite chemise. Qu’est-ce que c’était bon!

Dans l’avion de retour, 20 policiers d’ici sont rentrés avec moi. Ainsi qu’une équipe de baseball hurleuse et soûle. Ma ville, que j’adore et que je déteste, me manque déjà beaucoup et pas du tout à la fois!

PS. Quelques photos sérieusement pires que les miennes… Celle-ci en particulier me fait me demander dans quel monde on vit… Merci à mon très cher ami S. (qui a vécu au milieu de tout ça) pour les liens.

chambre d'hôtel... heureusement un peu moins chère que ça!

chambre d’hôtel… heureusement un peu moins chère que ça!

des flics, des flics, et encore des flics entrant dans l'hôtel...

des flics, des flics, et encore des flics entrant dans l’hôtel…

souvenirs, souvenirs...

souvenirs, souvenirs…

diner toute seule dans un resto vide

diner toute seule dans un resto vide

encore des flics

encore des flics

par bus entiers!

par bus entiers!

miam!

miam!

derrière l'hôtel, vélos des flics

derrière l’hôtel, vélos des flics

Salad King, resto préféré, effondré...

Salad King, resto préféré, effondré…

quelques flics de Calgary (pas facile de prendre des photos sans se faire remarquer!)

quelques flics de Calgary (pas facile de prendre des photos sans se faire remarquer!)

dans le lobby de l'hôtel

dans le lobby de l’hôtel

quelqu'un se fait arrêter

quelqu’un se fait arrêter

Front Street fermée

Front Street fermée

autre resto préféré, ouvert celui-là, mais vide aussi

autre resto préféré, ouvert celui-là, mais vide aussi

flics

flics

très difficile de sortir de la gare!

très difficile de sortir de la gare!

King and University

King and University

impressionant!

impressionant!

parfois...

parfois…

1 flic tous les mètres autour de la banque...

1 flic tous les mètres autour de la banque…

à toutes les intersections

à toutes les intersections

même le cheval a un casque de protection!

même le cheval a un casque de protection!

magasins et restos barricadés

magasins et restos barricadés

rues vides

rues vides

petite manifestation

petite manifestation

hélicoptères partout

hélicoptères partout

grilles du métro enchaînées

grilles du métro enchaînées

encore des flics

encore des flics

étranges antennes à chaque intersection

étranges antennes à chaque intersection

encore et toujours

encore et toujours

29 comments

  1. T’es sûre que c’est pas plutôt en corée du nord que tu es allée voyagée, ou dans un état du genre? ça fait peur. Content qu’il ne te soit rien arrivé et que personne ne t’ait confondue avec des casseurs brûleurs de voitures😀

    Like

  2. C’est vrai qu’on dirait que c’est la guerre😯
    Je ne sais pas si c’est parce qu’ils sont paranoïaques ou si vraiment il y a tellement de gens qui les haïssent que c’est nécessaire pour les protéger, mais c’est triste je trouve ; drôle de monde😦

    Like

  3. Mel

    C’est bien sinistre tout ça ! Mais où étaient les gens ? Ils étaient tous partis en week-end prolongé ? Ça a dû te faire un choc de revoir la ville sous ce jour-là.

    Like

  4. Michèle

    J’ai vécu la même chose, l’année dernière (sommet de l’OTAN), la ville était assiégée, flippante…. et le film, ben ma foi je l’ai vu à sa sortie, précédé d’un buffet de mets latinos et vins argentins, et c’est vrai, il est sublime…

    Like

  5. C’est intéressant de voir tout ça “de l’intérieur”. Je lis beaucoup de témoignages des brutalités policières inacceptables (je ne suis pas contre la couverture policière, mais à ce point… et à ce point hors de contrôle surtout…) depuis quelques jours, ça donne un bon complément d’ambiance.

    As-tu lu cette histoire du véto-jeune père de famille qui s’est réveillé à 4h du matin un fusil pointé sur le nez pendant que son fils de 6 mois hurlait dans la pièce d’à côté et que sa femme, elle aussi empêchée de bouger, ne pouvait pas aller le rassurer… après avoir été menotté et maintenu au sol dans son jardin, les flics ont fini par se rendre compte que le casseur qu’ils cherchaient était… dans l’appart de dessous.

    Bravo les mecs.
    Avec tout ça, on se demande si on fait bien de vouloir devenir Canadiens.

    Like

    • Je ne pense pas que ça se passe mieux ailleurs. Les manifestants européens sont beaucoup plus violents et font beaucoup plus de casse, et je suis sûre que les flics répondent de la même manière. D’ailleurs, il y a eu des morts dans certains G7/G8/G20 précédents. Ca ne veut pas dire que je suis pour ce genre de violence, loin de là, mais je trouve que c’est con qu’il y ait toujours des petits malins qui profitent de manifestations légitimes et non-violentes pour tout casser et mettre la pagaille. Casser et piller les vitrines des banques c’est une chose, mais faire ça à un petit commerçant qui n’a rien fait de mal je trouve ça vraiment nul.

      C’est sûr que quand je parle de “gâchit” de la part de tout le monde j’inclus les membres du G20 et Harper en particulier, parce que je trouve qu’avoir fait cette rencontre dans le centre d’une ville comme ça c’est ridicule. La ville a perdu des milliards de dollars (en casses et en pertes économiques parce que les média et les flics ont fait peur à tout le monde et donc la moitié de la ville était “morte” pendant 10 jours) ET payé des milliards de dollars pour la sécurité d’Obama, en particulier, et en trucs ridicules comme le faux lac… Mon dieu, que de gâchit!!! What a mess!!

      Et le scandale continue, tout le monde est confus, personne ne comprend rien à ce qui s’est réellement passé. C’est tragique!

      Like

  6. Je me souviens du G8 ici, où tout, absolument tout, avait été recouvert de plaques de contreplaqué, des flics partout, hélicoptères jours et nuits, camions blindés et menaçant, une ville totalement morte et juste à côté le village des altermondialistes, où nous avions fait la fête durant une semaine.

    Pas une seconde je n’ai réalisé que tu étais dans ce grand barnum ridicule. Comment cela se fait-il que tu étais là en même temps ?

    Like

  7. J’avais lu des comptes-rendus complètement effrayants de violences policières sur des manifestants qui faisaient un sitting non-violent… c’était en Allemagne cette fois-là.

    Au fait, tout se passe bien avec ton locataire ?

    Like

    • Oui, l’appart est en excellent état et mon locataire est sympa, il est d’accord que j’augmente le loyer (même si je le fais d’une façon tout à fait illégale, hum hum…). Par contre, il se peut qu’il déménage bientôt, ce qui serait une catastrophe pour moi…

      Like

  8. Comme je suppose que tu ne suis pas trop Twitter, je fais ce petit passage fugace sur ton blog pour te souhaiter une bonne fête de ton pays d’adoption !!

    Quant au G20, je me demande pourquoi ils ne font pas ça sur une île déserte, ou par vidéoconférence…

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s