c'est pas moi je l'jure!

les enfants d’hier

Je ne sais pas comment les parents survivent à la crise d’adolescence de leurs enfants! Voir ses enfants changer, prendre des décisions qui semblent étranges ou ridicules ou dangereuses ou simplement très différentes de ce à quoi on s’attendait, réaliser qu’ils n’ont plus toujours besoin de nous et de notre avis, se dire qu’on doit les laisser faire leur vie, faire leurs expériences, et apprendre de leurs erreurs, et continuer toujours de croire qu’ils savent ce qu’ils font et qu’ils prennent les bonnes décisions, même si on ne voit pas les choses de la même manière… Et les aimer toujours quoi qu’ils fassent!

Et il y a aussi un moment, dans la vie de chaque “enfant” où il/elle devient le parent. Certains enfants doivent très rapidement devenir responsables de leurs frères et soeurs ou de leurs parents ou de la maison ou de l’argent. D’autres enfants peuvent continuer de s’appuyer sur leurs parents pendant longtemps. Mais il y a toujours un moment, dans la vie, où les parents vont finir par avoir besoin de l’aide des enfants, ou où les enfants auront l’impression qu’ils doivent guider ou “porter” leurs parents.

Moi, j’ai eu de la chance, parce que j’ai pu être “l’enfant” de mes parents pendant… 23 ans (ben oui, j’ai eu 23 ans jeudi, comme vous le savez…). Quoi que je fasse dans ma vie, j’ai toujours su que mes parents n’étaient pas très loin et que je pouvais leur demander conseil (même si la réponse de mon père était toujours “fais de ton mieux” et la réponse de ma mère était toujours “reviens en Suisse”), qu’on pouvait toujours se retrouver et parler des mêmes choses, qu’on allait toujours s’engueuler sur les mêmes sujets, et que je pouvais compter sur leur soutient quoi qu’il arrive. J’ai toujours été “l’enfant” et eux “les parents.” Ma famille était peut-être dysfonctionnelle mais c’était du dysfonctionnel solide et stable*!

Mais depuis quelques temps, on dirait que les rôles s’inversent dans notre famille. De plus en plus, j’ai l’impression d’être le “parent” d’enfants adolescents que je vois changer sous mes yeux. Je les vois “faire leurs expériences” et je ne peux rien leur dire parce que c’est à eux de prendre leurs décisions et d’en vivre les conséquences. Je les vois faire des choix qui m’attristent ou me choquent ou m’étonnent  et je ne peux rien leur dire parce que je dois garder la foi qu’ils savent mieux que moi ce qui est bon pour eux. Depuis quelques temps, c’est moi qui écoute et eux qui racontent, c’est eux qui demandent et moi qui essaye de répondre.

J’aime les voir se poser des questions et se remettre en cause, j’aime les voir se découvrir de nouvelles qualités et de nouveaux défauts, et j’aime les voir prendre des risques et parfois plonger tête la première dans l’eau glacée…

… Mais boudjou, que c’est difficile parfois de ne pas sauter dans l’avion pour aller les secouer comme des pommiers en leur criant “Mais ça va pas, non?? T’as pété un câble? Tu veux une paire de claques? Ca te remettra peut-être les idées en place…” …tout ça avec amour, bien sûr!

Il NEIGE à gros flocons, à -26ºC! Du jamais vu, même ici!

* Et c’est très probablement ce qui m’a permis de prendre autant de risques et de me lancer si facilement à l’aventure dans ma vie, d’ailleurs: inconsciemment (jusqu’à maintenant), je savais que ma barque était toujours solidement ancrée contre vents et marées.

** Ce week-end, le thème est “photographiez-moi un truc qui change.” (Pour les règles du jeu c’est par là, merci en particulier de m’envoyer la photo avec le lien de votre blog si vous en avez un–je ne mets que les liens que vous m’envoyez, je suis trop paresseuse pour les chercher, sinon.) La première personne a m’envoyer une photo pourra choisir le prochain thème, même si vous l’avez déjà choisi une fois! Vous avez jusqu’au mardi 18 janvier (inclu) pour m’envoyer votre contribution (drcaso @ shaw . ca). Les participants sont invités à copier le petit badge rose qui se trouve au début de ce post et à le mettre sur leur blog pour crâner et inviter d’autres lecteurs à participer ) **

Mes goûts changent avec le temps. Il y a quelques années, je n’aurais jamais utilisé de coriandre (cilantro) dans mes plats mais maintenant ça m’arrive de plus en plus souvent. Dr. CaSo.

.

Mon maquillage change tous les jours. Fabulous Fabs.

.

Compact changé en réflex à Noël. catherine.

.

Le ciel au dessus de chez moi…c’est fou comme il change souvent! Babeth59.

.

Dérèglement climatique, de la glace en été et rien (ou si peu) en hiver – Toulouse, France… Tout va très bien Mâââme la Marquise, ne changez en rien vos habitudes… brol.

.

Lune qui change pendant une éclipse. elPadawan.

.

Le genre de truc *basé* sur le changement. Dodinette.

.

Changement très attendu. La Frenchie du Minnesota.

.

Véronique.

.

Poser un objet sur la tête d’un chat, c’est une situation qui évolue trèèèès vite ! dieudeschats.

.

Le temps change. Jérôme.

.

Hier encore, nous étions juste des graines. Kiara.

.

Un truc qui change … du vinaigre dans la salade ! Laurence.

.

Une seule photo, qui montre que le monde change (11 sept 2001, Le Pen au deuxième tour, mort de San Antonio), les unes aussi, la manière d’acheter ou de lire les journaux… Gilsoub.

.

“la continuité dans le changement : mon fils et ses camarades, en tête de manif, là où j’étais moi-même… 20 ans plus tôt !” Jathénaïs.

.

Jour qui se change en nuit. Fennelin.

.

Tombé du nid au printemps dernier, puis gribouillé, pixellisé, digitalisé… quelle tête a-t-il aujourd’hui ? Amboise 36.

.

alain.

.

Ca change de l’ordinaire, d’habitude on demande plutôt de ne pas le faire… Seer.

.

Paris plage, voilà un truc qui change Paris ! Attila.

32 comments

  1. C’est vrai que l’on devient un jour comme le parent de ses parents, surtout après leur départ.
    On dirait qu’il y a aussi quelque chose de « maternel » dans la relation avec ceux que l’on aimait vraiment beaucoup et qui nous ont quittés.

    Il n’y a pas d’âge pour devenir jeune : tes parents en sont peut-être là ;o)

    Like

  2. cloclo

    Ah tiens pour la coriandre … c’est étonnant ! … je suis comme toi ! … je ne voulais pas en entendre parler et puis aujourd’hui je la consomme avec plaisir … enfin la coriandre fraîche plutôt …. mais pas avec tout bien sûr … Elle accompagne très bien les ragoûts de légumes et les poissons …

    Like

  3. J’aime bien ce que tu écris là. Mes parents ont toujours été plein de surprise, je ne suis donc jamais étonnée, le serais s’ils devenaient plan-plan sans nouvelles idées abracadabrantesques. Le seul truc qui m’a franchement hérissée, mais depuis ils n’ont plus la télévision, c’est lorsque ma mère m’avait dit bien aimer le journal de JPPernaut horreur absolue. Je ne me suis pas privée de la secouer, d’autant plus qu’il est à l’opposé de ses idées.
    Pour mes deux petits mômes, j’avoue que leur adolescence ne m’a pas perturbée. J’étais ce que l’on peut imaginer de pire de ce côté là et du coup la leurs m’a semblé bien soft.
    Je serre les fesses souvent avec C. commence à le faire avec G. Mais comme tu le dis, leurs expériences sont primordiales pour apprendre à se faire une vie qu’ils aimeront avoir vécu.

    Like

  4. Patton

    L’adolescence est souvent une zône de turbulence ( au sens “aviation” du terme ) .
    Mais – tout comme en aviation – l’essentiel est l’équipement de base pour y faire face .
    Tout se joue dans la petite enfance , ou les fondamentaux sont installés .
    Il est normal que les adolescents s’opposent pour s’affirmer . C’est l’apprentissage de l’autonomie et de la Liberté .
    Ceci implique , AUSSI, le RISQUE ,contrepartie normale de l’autonomie .
    Patton : pére de 4 garçons – dont 3 adultes – qui n’ont AUCUN parcours commun avec la méme éducation ……………… ( Le 4éme a 13 ans , l’adolescence est sur le seuil…) .

    Like

  5. Tu sais, parfois, pour survivre, il suffit de ne pas mourir. Je pense que pour les crises d’adolescences d’un bon nombre, c’est ça qui se passe. Après, il y a aussi le “ils savent qu’on sera toujours là pour eux” (et ça marche dans les deux sens), qui aide à tenir le coup… Allez, bon courage à toi et ta famille, en espérant que ça s’arrange vite…

    Like

  6. catherine

    je continue:hors les gros problèmes de santé ..)
    il y a du avoir des crises, mais j’ai la faculté de tout oublier, et d’avancer, sans leur faire des reproches sans arrêt..et je suis toujours là pour leurs problèmes et leurs questionnements..je suppose que c’est ça être parent d’adultes?
    et maintenant, nos propres parents vivent longtemps et bientôt, et cela je l’appréhende, il va falloir que je m’occupe de mes propres parents..donc je compatis à tes propres soucis…

    bon WE au chaud avec tes coquines!! as tu soufflé tes 23 bougies?

    Like

  7. Pingback: Tweets that mention les enfants d’hier « c'est pas moi je l'jure! -- Topsy.com

  8. Bon anniversaire avec un peu de retard…ça me fait un peu drôle: fils N°2 aura le même âge que toi demain…..le blog de l’internet mondial atténuerait il les différences d’âge? ….ceci dit, je ne crois pas que les rôles soient inversés dans la famille…c’est encore nous qui nous sentons responsables de nos 3 loustics, même si en définitive, ils prennent leurs décisions tout seuls…..
    pour le truc….ouh là!….je manque un peu d’inspiration…..il va falloir réfléchir!…

    Like

  9. Alcib, tu as entièrement raison, parfois je me demande s’ils n’ont pas 15 ans, en réalité😉

    cloclo, j’utilise surtout la coriandre séchée et surgelée, parce que si j’achète un bouquet de coriandre fraîche, je n’arrive jamais à tout utiliser et ça se gâche… Mais je le fais quand même parfois, parce que c’est vrai que c’est bien meilleur!

    Valérie, j’imagine que quel que soit l’âge des enfants, les parents se font parfois du soucis pour eux…

    Patton, même si j’ai parfois envie de gueuler un bon coup, je sais que mes parents ont “l’équipement de base” pour faire face à tout ce que la vie leur envoie donc je ne me fais finalement pas trop de soucis🙂

    elPadawan🙂

    catherine, hélas, il y avait un tout petit peu plus que 23 bougies sur mon gâteau, malgré ce que j’avais dit à mes copains😉

    Babeth59, sait-tu que l’année dernière, le 13 janvier, j’ai aussi eu 23 ans? Et l’année d’avant aussi? Comme quoi, l’air frais de l’Alberta ça conserve bien😉

    Like

  10. Bon. Je me donne une claque au visage pendant que j’écris ceci. Oui. C’est impardonnable. Je savais que c’était ton anniversaire jeudi, mais j’ai eu une fin de semaine de fou et donc j’ai omis de t’envoyer un message. Bon anniversaire en retard! Profite pleinement de la fin de ta tren… vingtaine. Et on se revoit bientôt, aussitôt que les routes le permettront à nouveau!

    Like

  11. Moi, je suis nulle en anniversaire, mais bon anniversaire alors ! :-)…
    Quand à photographier un truc qui change… L’ennui, c’est qu’en ce moment, je suis un peu collée dans les emmerdements, et justement, z’ont pas l’air de vouloir changer ! :-///

    Biz à toi, DrC !

    Like

  12. Ah ! toi aussi tes parents veulent mettre la cuisine à l’autre bout de la baraque à la place du salon-TV et faire une chambre-atelier dans ce qui est la cuisine ?😀
    Mes parents, pour éviter de se chamailler, ont le chic de s’inventer des grands projets à la con dans ce genre là. Il faut donc veiller régulièrement à calmer leurs ardeurs et trouver des diversions : “tu devrais te faire un dressing papa”…😉

    Like

  13. Mahie, tu changes de pseudo? Ouaip, en réalité j’ai 43 ans, comment t’as deviné?😉

    Doréus, misère de neige, j’espère que vous restez bien au chaud chez vous ces jours-ci! Ici c’est le chaos total!

    Valérie, merci🙂

    PrincessH, ben zut alors, j’espère que ça va vite changer!

    heidi😆 voilà, t’as exactement compris le problème parental😆

    Like

  14. Bon je vais décider aussi que chaque année maintenant je fêterai mes “tuit” ans……c’est ce que faisait ma belle mère…..Et j’eviterai le changement de dizaine….
    Pour les 23 ans…. J’aurais du me douter qu’avec toute la bonne volonté et le génie possibles c’était un peu jeune pour être dejá LE Dr Caso!….

    Like

  15. Inès

    Très parlant ton texte, en effet! moi aussi j’aimerais bien savoir et sais pertinament que ce ne sera pas le cas… J’ai déjà du démysthifier… Bon, ben continue comme ça ;-))

    Like

  16. Babeth🙂 Pour te donner une idée de grandeur, j’ai déménagé aux Etats Unis à 23 ans🙂

    Alcib, c’est le froid albertain qui conserve😉 Ou bien… t’as lu Le portrait de Dorian Gray, d’Oscar Wilde? Voilà mon secret!

    Inès, on continue, on continue🙂

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s