c'est pas moi je l'jure!

la vie d’un pirate

J’ai peut-être l’air toute innocente et douce et timide, comme ça, vue de l’extérieur, mais ne vous fiez pas aux apparences: à l’intérieur, je suis un baril de poudre, une charge de TNT, un bâton de dynamite, de l’uranium en pleine fission!

Ironiquement, l’un des meilleurs moyens trouvé pour me recentrer et me calmer, c’est le tir, au pistolet ou au fusil. Oui je sais, je viens de perdre les deux-tiers de mon lectorat à l’annonce de cette triste nouvelle, mais attendez, laissez-moi m’expliquer avant de partir!

Je ne possède pas d’arme (à part mes béquilles, on est d’accord, mais les dommages dûs à ces dernières sont rarement fatals) et je n’ai aucune intention d’en acquérir. Je ne suis pas membre de la NRA et il n’y a aucune chance que je le devienne. Je n’ai jamais tué qui que ce soit ni quoi que ce soit et je n’ai aucune intention de m’y mettre! Je suis entièrement contre le port d’armes en public, la vente d’armes en supermarchés, et les soit-disant “permis” qui permettent à n’importe qui d’acheter n’importe quoi!

Mais! Il y a quelques années, je suis allée pratiquement tous les week-ends faire du tir dans un shooting range où l’on pouvait louer des armes (non, il n’y avait ni bazookas, ni AK-47, ni lance-flamme, ni M249, ni grenades, ni Kalachnikov…) et acheter des munitions et tirer sur des cibles en papier pendant quelques heures. (Cynthia a fait un petit reportage là-dessus.)

C’était très cher. Mais qu’est-ce que c’était excitant! Ce que j’aimais, surtout, c’était la concentration dont je devais faire preuve juste avant de tirer. Je devais faire le vide, tout oublier, complètement me calmer, et ne plus penser qu’à la cible, là, à quelques mètres devant moi. Tous les soucis, tout l’énervement, toute la déprime, toute la fatigue que je pouvais ressentir auparavant, tout devait disparaître! Et il fallait aussi une concentration de tout le corps pour ne pas se retrouver le cul par-terre, le nez cassé, ou l’épaule déboîtée par le recul brutal de l’arme au moment du tir*. J’adorais ça!

En Ontario, j’ai cherché un shooting range mais le Canada n’est pas les Etats Unis, et je n’ai pas trouvé mon bonheur. En Alberta, par contre, il semblerait que ce sport soit plus familier et il y a trois shooting ranges rien qu’à ATPN.  Je vais donc attendre que mes finances soient sorties du rouge et puis je m’achèterai un grand chapeau de cowgirl et des belles bottes de cowgirl et un Ruger Blackhawk, et à moi le Wild Wild West!

Yeeeeeeehaaaaa!

Pour ma Saint Valentin je me suis offert un fish and chips à Urban Diner. C’était pas mal, 8,5/10 pour les frites. Leur thé froid maison est très bon!

* Il faut aussi faire attention aux fringues: un jour, je portais juste un petit débardeur, et une douille brûlante a sauté dans mon soutien-gorge et s’est logée confortablement entre mes deux nibards… J’en ai toujours la cicatrice!

25 comments

  1. catherine

    je préfère le jeu des fléchettes ( dangereux aussi si tu lances en dehors de la cible..)

    mais jamais jamais je ne toucherai un fusil un pistolet ou un kalachnikov.. je suis absolument contre les armes à feu..
    un jeune soldat français vient de mourir en Afghanistan, il avait 18 ans, il était très beau, son sourire ( sur sa photo à la télé) m’a fait chavirer..la France est en guerre et tout le monde l’a oublié.. oui, je suis absolument contre les armes à feu.. désolée..

    bonne journée!

    Like

  2. Non non tu n’as pas perdu ton lectorat. Désolé, mais je pense qu’avec ta phrase choc, personne ne s’est imaginé qu’en parlant de tir, tu parlais de chasse à la gallinette cendrée, ou de pêche à la grenade.
    Dans le genre concentration, j’avais vu un reportage sur le tir à l’arc traditionnel japonais. Ça pourrait t’intéresser.
    Et sinon, depuis tout petit, j’aime le tir à la carabine, dans les fêtes foraines :p

    Like

  3. “innocente, douce et timide”, je te rassure les apparences ne vont pas dans ce sens! hehe!!! Haaa moi j’adorerai essayer le tir aussi, je pense que je serai pas mal nulle et côté concentration il me faudrait faire un effort surhumain. En tous cas va falloir faire des économies pour la panoplie de Calamity Jane, surtout le flingue😛

    Like

  4. mes 2 fils aînés, que j’ai essayé d’élever dans un esprit non violent, viennent de se prendre de passion pour l’air soft: ils se retrouvent avec des copains dans un hangar abandonné pour se canarder avec des armes ressemblant tout à fait à des vraies mais qui tirent des billes en plastique….il parait qu’ils se défoulent totalement avec ça…..mais ça leur revient assez cher aussi !…au moins, eux qui ne sont pas vraiment sportifs font de l’exercice comme ça…..il faudrait que j’essaye….mais je doute que “leur mère en armes” ça les branche beaucoup!

    Like

  5. lol Je dis comme Candy : “l’air toute innocente et douce et timide” ce n’est vraiment pas l’image de toi qu’on a travers ton blog depuis toutes ces années:-) “je suis un baril de poudre, une charge de TNT, un bâton de dynamite, de l’uranium en pleine fission!” Là oui je te reconnais ! lol
    Bon le tir… Ca ne m’attire pas du tout, sauf quand je me rêve en Langelot ou en 007… Si je devais avoir une envie de meurtre je choisirais le karaté ou un truc comme ça ou on tue sa victime d’un coup de pied dans la pomme d’adam!
    Mais je suis à priori contre la violence et c’est vrai que les armes à feu… Mais si tu ne compte pas t’en servir en dehors de ton club ça va😉 Autrement tu peux jouer à la WII lol. Y’a plein de trucs qui demande énormément de concentration là-dedans….
    PS : je suis sûre que ta cicatrice fait grand effet sur les hommes qui l’ont vu ou la verront😉

    Like

  6. E.

    Moi aussi le tir j’adore, surtout a l’arc, je peux y passer des heures…et pourtant je ne suis pas quelqu’un d’extremement patiente. L’avantage du tir a l’arc c’est que ca peut se faire dans un grand jardin. Mais le tir au pistolet (et surtout a la carabine) c’est bien aussi.

    Like

  7. Pour avoir fait du tir sportif pendant des années, je confirme que pour bien tirer il faut mettre tout le reste de côté, se concentrer, faire le vide et s’entrainer, s’entrainer, encore s’entrainer et toujours s’entrainer.
    En tir sportif, la première chose qu’on vous apprend, c’est la manipulation. (et c’est pas comme dans les films, je vous garantis)
    Ensuite, on vous apprend à le démonter, nettoyer et remonter. (c’est nettement moins drôle)
    Quand on a acquis tout celà, une arme à feu (dans le cadre privé) n’est pas plus dangereuse, qu’une voiture dans les mains d’un chauffard, qu’un couteau à cran d’arrêt qu’on peut acheter n’importe où, ou encore que de tous les poisons qui trainent dans nos cabanes de jardin. (le tir à l’arc, c’est peut-être plus élégant, mais pas moins dangereux😉
    Je ne fais pas l’apologie des armes à feu mais je veux simplement dire que c’est la méconnaissance et la méchanceté qui rendent les armes à feu dangereuses. Comme toutes les autres d’ailleurs.
    De plus, si quelqu’un veut vraiment attenter à la vie d’autrui et qu’il n’a pas d’arme à feu sous la main, il trouvera de toute façon un autre moyen. Le résultat sera le même au final.
    L’homosapiens est un prédateur et le restera. Il a tué, il tue et il tuera encore pour diverses raisons qui finalement ne changent pas malgré les siècles qui passent.
    Eliminer toutes les armes ? J’aimerais y croire, mais c’est une belle utopie.
    La drogue, la pollution, la malbouffe, la malnutrition, la pauvreté, la déforestation de l’Amazonie et j’en passe sont des fléaux bien plus meurtriers que le fusil de chasse de mon voisin.
    Et ces fléaux ne font qu’empirer… on l’oublie un peu vite !

    Like

  8. Pistolet et pâtisseries… Bree Van der Kamp, sors de ce corps !😉

    J’ai fait du tir à la carabine chez des amis et c’était sympa, mais jamais, je n’irai tuer des canards, biches ou sangliers qui n’ont rien demandé.
    (même si c’est très bon avec une bonne sauce).

    Like

  9. alors moi les armes à feu c’est niet (l’idée que je puisse démonter quelqu’un par accident me paralyserait de la même façon que l’idée de prendre un volant me paralyse)
    par contre
    LE truc que j’adorerais faire par contre, c’est du paint ball, ou mieux, avec les fusils laser là, pour le fun. Le “pour de faux” j’aime bien.

    Like

  10. N

    Je peux comprendre que l’on soit contre le principe de la violence, le port d’armes et la chasse… mais pour moi c’est être naïf que de penser que ça va réduire le mal dans ce monde; Personne ne vit dans le pays des Bisounours! Malheureusement, ceux qui auront accès aux meilleurs armes seront toujours les criminels. Alors, que quelqu’un comme toi sache tirer au pistolet me rassure un peu! Et si jamais je vivais dans un pays comme les États-Unis où le port d’arme est autorisé, j’irais m’acheter un flingue et apprendre à m’en servir!

    Like

  11. J’ai voulu exprimer la pensée de N mais j’avais préféré m’abstenir, en tout cas ça correspond bien à mon idée, je suis assez d’accord pour dire qu’être contre les armes c’est comme être contre les orages, ça sert pas à grand-chose, mais je comprends encore mieux que certains ne veuillent pas y toucher. Même si je ne pense pas que le fait de savoir me servir d’une arme ou pas changera quoi que ce soit à la marche du monde, à une échelle plus personnelle, ça m’intéresserait franchement, j’avoue. D’ailleurs je me renseigne du coup.
    Et non j’vais pas déserter pour ça.🙂

    Like

  12. Ophélie

    Je te comprend tout à fait. J’ai toujours été du genre à démarrer au quart de tour… de l’eau qui dort en surface mais qui bouillonne à l’intérieur et bizarrement, le seul sport qui me calme est le tir. J’en ai fait 2ans 5h par semaine et aujourd’hui, 5ans après avoir arrêté, ce sport me manque énormément. Le calme que cela m’apportait, la précision aussi, le fait d’être obligé à se concentrer, j’adore. Le seul pb est que je n’arrive pas à retrouver un stand de tir avec la même ambiance “familiale” que celui où j’allais avant.

    Et pourtant, je suis contre les armes à feu normalement mais le tir sportif est le seul sport qui arrive à me vider totalement l’esprit et à me calmer…

    Like

  13. Comme je te comprends, c’est un moyen très très efficace pour se vider la tête. J’ai fait du tir au fusil (300m) et j’adorais ça pour les mêmes raisons que toi. Mais franchement, pour moi l’arme doit rester au stand de tir et ne pas en sortir. Si les objets utilisés pour tirer dans un stand étaient complètement différents de ceux utilisés pour faire du mal, ça ne me dérangerait pas, c’est uniquement la question de la concentration, du geste, de la respiration, de tout le corps qui participe, qui est important. Canarder à tout va, non merci😀

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s