c'est pas moi je l'jure!

bouquet de nerfs

En anglais on dit when it rains it pours, ou, plus poétiquement, quand les emmerdes commencent elles ne s’arrêtent plus!

La semaine dernière, donc, j’étais bien à Bâton Rouge pour des cours intensifs pour directeurs de programmes comme moi. Ces cours m’auront été utiles à 50%. Le reste du temps, je me suis emmerdée et gelée parce que les Amerloques insistent pour régler l’air conditionné à -23ºC alors que dehors il fait +36ºC.

Vendredi, après un hamburger délicieux (ça existe!!), je suis arrivée à l’aéroport à midi (je traduis tout en heure d’ATPN) pour prendre l’avion de 14:50 pour Houston. Et là, paf, on annonce que l’avion sera au moins deux heures en retard parce que United est en train d’acquérir Continental et c’est le merdier et il n’y a pas de pilote pour notre avion!

A 17:35, notre avion part enfin. Comme le trajet vers Houston était de septente minutes et que mon avion Houston-ATPN partait à 17:50, j’ai bien évidemment raté ma correspondance!

Vue de ma chambre à Bâton Rouge: “château” admiré par Huckleberry Finn lors de son voyage sur le Mississippi (en réalité le Capitol).

A Houston, c’était la panique totale! Plus d’avion pour ATPN, des centaines de personnes avaient raté leurs correspondances ou avaient vu leurs vols annulés, et finalement, un type au bord de la crise de nerfs me dit qu’il m’a mis sur un avion pour ATPN qui partait à 5:10 le lendemain matin et m’a donné un coupon pour une nuit d’hôtel et la bouffe. L’hôtel en question étant super loin de l’aéroport, j’y suis arrivée super tard. Heureusement que la cobb salad et le verre de Riesling étaient bons! J’ai dormi quatre heures!

Vue de ma chambre: the Mighty Mississippi!

Et je peux vous dire qu’il fait une chaleur et une humidité à crever, à Houston, à 3:30 du matin!! Et je n’aimerais pas y habiter parce qu’en plus leur aéroport s’appelle Bush, et ils disent tous “je vais à Bush” pour dire “je vais à l’aéroport.” Berk!

Bref, arrivée à Bush à 4:00, j’apprends que mon nouveau vol passait par Chicago!

J’étais déjà de fort mauvaise humeur quand en plus, je test positive (explosifs et poudre) à la sécurité et je dois me faire tripatouiller deux fois et ma valise est fouillée à mort! (A mon avis, à Bush, les français doivent être automatiquement suspectés de terrorisme!)

A Chicago, j’ai failli piétiner mon iPhone de rage en hurlant à pleins poumons parce que je n’arrivais pas à me connecter à internet lors de mon attente de trois heures… avec un mal de crâne d’enfer… et rien bouffé depuis la cobb salad de Houston… et plus de bouquin à lire… et un sentiment que je n’arriverais jamais chez moi!

Après quatre heures de vol, enfin, nous avons atterri à ATPN! Il était 14:30. (Et l’hôtesse de l’air a dit “bienvenue à Calgary!” J’ai failli avoir un arrêt cardiaque!) Le temps que je passe la douane et que je rentre en taxi chez moi, il était 15:45. J’étais partie de Bâton Rouge à midi le jour d’avant!

Pleine d’espoir, j’entre dans l’immeuble et je vais vers l’ascenseur… et l’ascenseur était foutu et j’ai jeté mon sac hyper lourd par-terre avec rage et je l’ai abandonné là en espérant que quelqu’un allait me le voler et j’ai monté trois étages à pieds, en tremblant d’hypoglycémie et d’épuisement et d’énervement et de migraine violente, au bord des larmes, prête à me laisser mourir dans le couloir! (J’ai finalement eu le courage de demander au voisin d’aller chercher mon sac…)

Donc:

1. Eviter Houston comme la peste, c’est un aéroport gigantesque et atrocement merdique!

2. TOUJOURS choisir des vols le plus tôt possible parce que si on rate un vol l’après-midi, ça risque d’être foutu pour la journée!

3. Ne jamais essayer de voler depuis un petit aéroport (A) à un autre petit aéroport (B). Il n’y a que très peu de vols qui partent de A chaque jour et que très peu de vols qui vont à B chaque jour, donc on se retrouve hyper facilement coincé! ATPN c’est vraiment la merde pour ça!

4. Changer de boulot pour ne plus avoir à prendre l’avion si souvent parce que là, vraiment, j’ai eu ma dose!

C’est vert, l’Alberta, en été!

16 comments

  1. Pfiou, en effet, l’enfer. Je te prescris donc une semaine de récupération forcée, au chaud sous la couette avec les chatounes aux yeux lasers…
    Et fais toi payer un jet privé par l’université, ça sera plus simple, parce que là, ça chie comme qui dirait dans la colle…

    Like

  2. N

    Le moins qu’on puisse dire est que tu dois être soulagée d’être rentrée chez toi! Les voyages en avion me donnent la migraine rien qu’à penser aux correspondances ratées et aux compagnies aériennes qui font assez chier quand ils déconnent. J’avoue que je fais tout pour éviter les companies américaines et les États-Unis… pas facile quand on habite au Canada!

    Like

  3. E.

    Les voyages en avions c’est bien, mais des qu’il y a un grain de sable dans la mecanique ca vire tres vite au cauchemard😦

    J’espere qu’aujourd’hui tu t’es remise.

    Like

  4. Salopard de Murphy….. Mais au moins tu as fait de splendides photos… et merci de les partager! (et pis t’es arrivée à bon port, c’est l’essentiel, non?). J’espère que tu as récupéré!

    Like

  5. axelle

    J’étais convaincue que la france était vraiment archi pourrie sur ces choses là ! Nous ne sommes donc pas les seuls.
    Dans la série “quand ça veut pas …” !

    Like

  6. Valvita, merci🙂 à toi aussi!

    Moukmouk, oh je ne me fais aucune illusion, c’est partout pareil!

    elPadawan, effectivement, avec la pluie qui n’arrête pas, il n’y a que ça à faire, la couette avec les chats🙂 ça chie dans la colle, huhuhuhuh…. moi je dis ça chie dans les ventilos…

    N, pas facile d’éviter les compagnie américaines quand toutes les conférences auxquelles je vais sont aux Etats Unis…

    dieudeschats, j’essaye, j’essaye🙂

    Doréus, je te crois mais t’aurais pu me prévenir… C’était vraiment la goutte qui a fait déborder le vase! (nan, en fait, la goutte en question c’est que 30 secondes après que j’aie ouvert la porte de la maison, mon père m’a téléphoné…)

    E. je suis remise à… 90%😉 Il me faudra bien une semaine de vacances pour me remettre à 100%, huhuh…

    Boeingbleu, effectivement, ça peut arriver partout, et c’est rageant!

    Patton, je préfère ne même pas imaginer la galère que ça peut être!

    Caroline, huhuh, merci d’avoir remarqué les photos🙂

    llyn, la voiture aussi ça peut merdouiller grave… *soupir*… Bref, restons chez soi, c’est moins dangereux🙂

    axelle, ah non crois-moi, y’a pas qu’en France que ça arrive hélas🙂

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s