c'est pas moi je l'jure!

le bleu des regrets

J’en ai marre de ma vie, en ce moment. Je déprime un max, je n’ai plus envie de rien (à part de chocolat mais j’en ai plus), et j’ai envie de tout envoyer valser et moi avec, dans la Saskatchewan.

Je me rends compte que j’ai vendu mon appartement parce que je ne pense pas recevoir la tenure. Je pourrai donc être libre de trouver un petit boulot pourri ailleurs sans me soucier d’une grosse hypothèque. J’ai passé tout l’hiver à écrire un article super difficile et j’ai reçu hier un revise and resubmit avec des commentaires qui me dépriment et me donnent envie de brûler le truc! Mes plantes meurent les unes après les autres sur mon balcon sans que j’arrive à savoir pourquoi. Je suis tellement fauchée en ce moment (et ça ne va qu’empirer jusqu’à la mi-septembre) que j’hésite même encore à m’acheter des pâtes. Et la situation au boulot (à propos de mon congé sabbatique) ne s’améliore toujours pas et devient même tellement ridicule que ça me soulagerait presque de ne pas avoir la tenure finalement!

Heureusement que Coquine No. 1 a vomi dans l’entrée ce matin, et non pas sur la moquette, pour une fois!

Je ne dors pratiquement plus, même avec des somnifères–et il faut avouer que les monstrueux orages et tornades qui nous tombent dessus pratiquement toutes les nuits n’aident pas! Et les névralgies de mes jambes non plus.

En plus je n’arrive pas à perdre de poids. Plus j’essaye de moins manger et plus je mange! Ce qui me déprime et donc je mange encore plus! Il me suffirait de perdre 3 kilos pour avoir moins mal aux jambes! Il suffirait que je bouffe de la salade tous les jours et que je me bouge le cul au lieu de regarder des séries à la con devant mon ordinateur toute la journée! Je dormirais aussi sûrement mieux et je serais aussi sûrement moins déprimée si je me bougeais le cul, en plus.

Et si au lieu de regarder des séries à la con je bossais un peu de temps en temps, je me ferais sûrement moins de soucis pour ma tenure, aussi. J’ai deux amis sur fessbouc qui écrivent toujours des trucs comme “ah cool, aujourd’hui j’ai envoyé mon 5ème bouquin à mon éditeur!” ou “génial, je viens de recevoir une bourse de recherche de $250,000!” ou “ah que j’aime quand je reçois un ‘accepted with only minor revisions!’” Je les hais! Mais si je me bougeais le cul et que je bossais un peu moi aussi, je les haïrais sûrement moins. Et moi aussi je me haïrais sûrement moins!

Bref voilà, ma vie est tout à fait fascinante!

Au lieu de bouffer de la laitue, voilà ce que je me fais, à mes heures creuses: un pistachio-citrus pound cake! En gros, un cake aux agrumes et aux pistaches. Mortel (à faire et à manger)!

Ingrédients:

260g de farine
1 cuillère à café de sel
1 cuillère à café de levure (backing powder)
227g de beurre mou
300g de sucre (la recette dit 400g mais je pense que c’est une erreur de conversion)
5 oeufs
2 généreuses cuillères à soupe de jus de citron frais
2 généreuses cuillères à soupe de jus d’orange frais
2 cuillères à café de zeste d’orange
1 cuillère à café de zeste de citron vert
125g de pistaches non salées et sans coquilles, grossièrement concassées (au mixeur, je vous le conseille, mais pas jusqu’à avoir de la poudre, les morceaux c’est bon, aussi!)

Etapes (tenez vous bien):

– Préchauffer le four à 325°F. Beurrer 1 grand moule à cake ou 4 petits moules individuels (que je venais d’acheter et qu’il me fallait absolument essayer). Mettre du papier parchemin au fond du moule et aussi sur les côtés du moule si vous n’avez que ça à faire.

– Dans un moyen bol, mélanger ensemble la farine, le sel, et la levure.

-Dans un grand saladier, battre le beurre (bien bien mou, hein, sinon c’est la galère intégrale!) avec un mixeur (celui pour monter les blancs en neige) jusqu’à ce que je le beurre soit bien crèmeux, environ 2 minutes, puis ajouter le sucre et battre encore 2 minutes (et là, ne pas tout bouffer). Ajouter les oeufs un à la fois en mélangeant bien le bidule après chaque oeuf (sans en mettre partout).

– Dans un bol, mélanger les zestes et les jus des agrumes (c’est pas dans la recette originale mais ça permet que les zestes soient bien répartis dans la pâte au lieu de former des petits paquets individuels). Ajouter ce mélange à la pâte, et là ça prend une tournure super moche (comme du lait caillé) mais c’est pas grave du tout! Bien mélanger.

– Ajouter le mélange de farine au mélange de beurre-sucre-oeufs-agrumes, doucement, en mélangeant bien (sans en mettre partout) petit à petit. Ajouter aussi les 3/4 des pistaches. Bien mélanger, puis verser la pâte dans le ou les moules. Saupoudrer le reste des pistaches sur le dessus des cakes et enfourner le tout.

– Laisser cuire le cake 1,5 heure (le tourner de sens dans le four après 45 minutes) et laisser cuire les 4 petits cakes individuels pendant 45 minutes (les tourner après environ 20 minutes). Vérifier que le centre du cake est bien cuit (avec la lame d’un couteau ou un cure-dents) et que le dessus du cake est un peu doré, puis le sortir du four et le laisser refroidir avant de le sortir du moule (sans douleur grâce au papier parchemin).

Réussite: 10/10! Une tuerie! C’était léger et beurré et ça sentait l’orange le citron et la pistache était juste un peu croquante mais pas trop et pas trop sucré… Sauf que c’est ultra long et casse-pieds à faire et que ça fait plein de vaisselle sale et que ma cuisine était dans un état critique, mais ça en valait la peine! Et c’était encore meilleur le lendemain!!! Décidemment, les pound cakes c’est délicieux mais vraiment pas facile à faire!

… En plus je sais tout ça, je le sais!!! Mais je reste assise à glandouiller…

Happy anniversary to me, ça fait exactement 6 ans que j’habite au Canada!

23 comments

  1. ok…. la spirale va vers le bas…. soit.
    pas drôle pour toi, en effet… la période est pas facile, faut attendre cette [Ç#Ç“Ç#“ de tenure, et ma foi, y a des choses que tu peux pas influencer à ce sujet…. mais bon…

    Et si tu commençais par regarder de belles choses qui vont bien? Parce qu’il y en a!
    Alors ouvre l’oeil, et les autres sens aussi, et “écoute comme ça sent bon”! Et ça va aller mieux!

    Courage!

    Like

  2. Jenny

    Ca me fait de la peine de lire que ça ne va pas fort… Ta situation professionnelle est vraiment difficile. Et c’est d’autant plus rageant que nous savons tous ici combien tu es une fille formidable et combien tu aimes ton boulot. Tu es courageuse (je ne parle pas de tes expériences culinaires mais de le fait de voyager toute seule depuis si longtemps), tu as réussi à acheter ton propre appartement, tu cuisines bien, tu écris très bien, tu combats tes peurs, tu es musicienne…. Bref, je t’admire et j’espère que ce n’est qu’un petit passage à vide !

    Like

  3. marie

    Même si on ne se connait pas “pour de vrai”, je t’envoie plein de chaudoudoux ! Il n’y aurait pas ces milliers de kilomètres, j’arriverais avec une tite bouteille, tiens.

    Like

  4. samantdi

    Bon, allons, voyons les choses du bon côté… Si tu n’as pas la tenure, tu pourras devenir cuisinière gastronomique, ou éleveuse de chats de gouttière, ou coach pour ceux qui veulent s’installer dans un autre pays !
    🙂

    Je rigole mais je compatis, je te fais plein de grosses bises et les quadrupèdes t’envoient leurs amitiés les plus sincères.

    Like

  5. Sel

    Bonjour, je ne lis pas ton blog depuis très longtemps (j’arrive par l’intermédiaire de chez Ddc), mais je voulais t’envoyer plein de pensées positives, parce que c’est pas cool, ce que tu décris…
    Bon courage !:)

    Like

  6. Facebook c’est le diable, c’est pour ça que je n’y vais jamais: ça tourne trop le couteau dans la plaie à mon goût.

    Laisse la tenure se faire, n’y pense pas surtout que tu n’as aucun pouvoir sur le déroulement. Je te souhaites de tout coeur de l’avoir mais si tu ne l’as pas tu passeras à autre chose et ça sera certainement mieux.

    Like

  7. Ah, ben voilà qui me rassure de n’être pas sur le livre facial…
    Pour les jambes, j’y connais rien de rien, mais j’ai été fort surprise de constater qu’un bain de pieds à la lavande pouvait aider à mieux dormir (testé et approuvé avec un gommage-massage). En plus, l’odeur est réconfortante, non?

    Like

  8. Happy anniversary tout de même! Et j’aime ta capacité à te réjouir du fait que le chat ait vomi “dans l’entrée plutôt que sur la moquette”… impressionnante capacité à voir le verre à moitié plein!

    Sinon, je connais bien ces symptomes. Quelque part tu sais ce qu’il faut faire mais n’y arrives pas vraiment… j’espère que tu arriveras à obtenir ton congé sabbatique en tout cas, il semble que c’est ce dont tu as le plus besoin.

    Bonne chance et bon courage!

    Like

  9. Ouh la la…..dis donc!…pas loin des chaussettes le moral!….perdre quelques kilos pour avoir moins mal aux jambes ( aux pieds pour moi…) ça me parle bien!…mais ton cake il me parle bien aussi!….comment veux tu qu’on perde du poids en aimant cuisiner et manger et regarder les blogs de recettes des copines!….
    Pour le reste, je pense que tout ce qu’on te dira ne changera pas grand chose à tes problèmes….mais ça fait du bien de les écrire!…
    Ta coquine peut elle expliquer à Miette que c’est mieux de vomir ailleurs que sur la moquette?…..

    Like

  10. E.

    Eh ben😦
    File vite t’acheter une tablette de chocolat mais en marchant (aucune idee si c’est de l’ordre du possible dans ton coin…). Comme ça tu la mangeras après avoir fait de l’exercice donc double effet positif pour le moral🙂

    Je t’envoie plein de bonnes ondes et de fait des grosses bises!

    Like

  11. Comme on dit, dans la vie, il y a des hauts et des bas. Puis après la pluie vient toujours le beau temps. Alors c’est peut-être juste une mauvaise passe pour toi. Je fais aussi comme toi souvent quand je me sens triste, je me consacre à la nourriture, soit à faire des recettes chez moi, soit aller tester tous les genres de restos et boulangeries de notre ville, à Marseille. C’est un moyen de se libérer mais il ne faut pas en faire trop aussi. Si non ça aura des conséquences sur la santé.

    Like

  12. line

    On ne se connait pas mais cet article a résonné …..
    Je me retrouve un peu forcement et qq fois ( attention platitude ….) il faut vraiment atteindre le fond ( tout est relatif hein ) pour remonter
    métaphore que j’aime bien :se laisser couler au fond d’une piscine et d’un coup de talon remonter à la surface .

    En tout cas tu as bien diagnostiqué les pbs ou les freins … ya plus qu’à doucement , one step at a time comme ils disent ….commencer à les résoudre ( cuisiner oui mais essayer es recettes lights par ex ….)
    courage

    Like

  13. Mes deux dernieres tentatives de publis en revue ont été refusées, chacune après un an de review, pour motif de contribution scientifique insuffisante, alors que j’avais ramé pendant trois ans pour obtenir la dite contribution, et je me suis aperçu en écrivant une troisième version que les résultats avaient été publiés *avant* que je soumette le premier article ! Actuellement, mon activité de recherche est une ruine, si ça peut te consoler😉.
    Maintenant le cumul de différentes sources de stress et de contrariété est très mauvais pour la santé. Il faut peut être penser à relacher ton niveau d’exigence dans un domaine ou dans un autre. On ne peut pas tout maîtriser tout le temps.

    Like

  14. patquebec, comparer ce qu’on est avec ce qu’on pourrait être peut être également très déprimant…

    Caroline, je regarde, je regarde, j’ai vendu mon appartement, j’ai des chatounes adorables, j’ai un travail que j’aime la plupart du temps, j’ai un joli balcon et une jolie vue, etc. Mais parfois ce n’est pas assez…

    Jenny, merci, ton gentil mot me touche🙂

    marie, j’aimerais beaucoup ça une tite bouteille en ta compagnie🙂

    samantdi, merci, fais gaffe, si j’ai pas ma tenure je risque de débarquer chez toi pour faire l’élevage des chats de gouttiière😉

    Sel, merci beaucoup!!

    elPadawan, haha! Tiens, un p’tit rhum épicé avec des pêches bien mûres… mmmm…

    Cynthia, FB c’est le pire et le meilleur, hélas! J’ai survécu à des moments vraiment difficiles graces à des ami(e)s sur FB qui étaient là au bon moment… mais c’est vrai que ça peut aussi être très dangereux!! J’ai “modéré” les commentaires de ces deux amis sur FB pour ne plus trop voir ce qu’ils écrivent…

    Bismarck, le livre facial, quelle jolie expression🙂 Mmmm… j’ai justement de la lavande sur mon balcon…

    Berliniquais, je finis par ne plus savoir ce dont j’ai besoin. Je me réjouis presque de l’automne qui va être complètement dingue côté boulot, au moins ça ne me laisse pas le temps de trop penser…

    Babeth, rah la la la pauvre moquette, je compatis! Ici, ma cocotte vomit dessus 99/100 alors je pense pas qu’elle puisse donner de leçons à la tienne😉

    E. hehe, je pense que je mourrais de chaud et de fatigue avant d’arriver au magasin de chocolat… mais tu as raison, je vais y aller, tant pis pour le poids, quand on est nul faut assumer (peut-être que si j’ai plein de courage et des sacs de chocolats pas trop lourds, je monterai mes 3 étages à pieds…)! Bises à toi aussi, merci!!!

    Resto Marseille, bienvenue par ici! Le problème c’est que ce qui me fait plaisir, comme à toi, c’est de faire la cuisine, essayer des trucs compliqués, réussir des trucs dont je serai fière… alors pour la santé, c’est pas idéal, hein😉

    line, merci pour le petit mot🙂 En ce moment, je ne coule même plus, je suis au fond de la piscine et j’y reste… je n’ai même pas le courage de donner un bon coup de talon, trop fatiguant…

    Olivier, ton histoire ne me console pas du tout, ça me désole pour toi! Le monde academique est tellement impitoyable, surtout pour les scientifiques, qu’il faut vraiment beaucoup, beaucoup de courage et de ténacité pour y survivre! Je t’admire et j’espère que tes activités de recherche auront bientôt du succès! Et tes photos me font sourire tous les matins🙂

    Like

  15. laurence

    tu sais quoi ? le fait que tu saches que tu coule signifie qu’il te faut encore un peu de temps pour avoir l’envie et l’énergie de remonter… donc si c’est le temps du chocolat et des cakes … alors soit ! quand ça veut pas ça veut pas… et puis tu vois, tu t’es organisée pour être LIBRE de choisir une voie selon les résultats ou pas ça c’est déjà vachement chouette. Fais toi plaisir, un petit massage peut être ? un mojito ? allez bientôt fini le temps de l’auto dépréciation, madame ! (sinon je suis capable de t’envoyer un coup de pied au c….. virtuel) bisouilles

    Like

  16. Il m’arrivait hélas assez régulièrement de traverser ce genre de période noire donc je sais que toi seule peut prendre la décision de remonter. Grâce à mon super “gourou” homéopathe mon moral est stable et la plupart de mes petits bobos habituels m’ont désertée. Moi je revis grâce à UNE dose d’homéopathie. Mais le mojito c’est bien aussi🙂

    Like

  17. Oh, la grosse déprime.
    Si ça peut te consoler, je ne parviens pas à perdre de poids non plus, nos finances sont à sec aussi, on n’a envie que de partir dans une autre région, et puis le boulot, hein…

    Courage. De toute façon, les choses s’arrangent toujours. Mais si, mais si !🙂

    (j’échange tes coquines contre un labrador qui a mal au ventre et laisse des cacas mous et des vomis de la mort dans la cuisine, si tu veux)😉

    Like

  18. axelle

    J’arrive à la bourre, je ne sais même pas si tu liras ce commentaire puisque tu as ajouté un nouveau post.
    Je ne sais pas si ça te fera du bien mais tu sais, on comprend tous ce que tu peux traverser. Ne surtout pas croire que les autres ont des vies de rêve alors que nous, on a des vies de merde.
    ce que tu décris ressentir dans ce post, on le traverse tous un jour ou l’autre. ON a tous le cafard, on a tous envie de tout foutre en l’air, on a tous envie de pleurer parfois.
    Maintenant, écoute, ça ne va pas parce que le temps est pourri. Tu dis qu’il pleut à torrent, et c’est bien connu, tu le sais : rien de tel que la pluie pour te pourrir le moral !
    J’ai vécu 5 ans dans un endroit où il pleuvait 260 jours par an … ET BIN, TU BOIS !
    Quant au fait que tu prennes du poids parce que t’as pas envie de bouffer de la salade, tu sais très bien que tout est lié. Quand on n’a pas le moral, on mange. C’est normal.
    Moi, je mange et je bois. Je ne me biture pas. MAis le verre de vin blanc, le soir, me fait un bien fou.
    Et ce que je me dis aussi, c’est que, merde, la vie est courte ! Et il n’y a pas bcp de plaisirs. Le fun, il faut se le créer. Si ça passe par la nourriture et bien, fais toi plaisir.
    Le PLAI-SIR ! Le chercher où on peut. Dans un livre ou un plat de pâtes.
    Quand on sera mort, on maigrira, ne t’en fais pas …
    COURAGE ! Tu n’es pas seule ! On est autour de toi.

    Like

  19. catherine

    quand on est au fond, on remonte toujours!
    je te le souhaite très très fort!
    mais écrire, c’est déjà te rendre compte de ce que l’on ressent et tu commences déjà à aller mieux, non?
    grosses bises

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s