c'est pas moi je l'jure!

you ain’t goin’ nowhere

En décembre 2000, j’étais virée de mon université, quatre mois avant la fin de mes études. J’ai perdu mon copain, mon boulot, et mon appartement, et j’ai dû quitter les Etats Unis. J’ai pleuré pendant un mois mais ensuite je me suis dit que je n’aurais plus jamais de ma vie quelques mois avec rien à faire. J’ai donc décidé de profiter de ce temps libre pour avoir une opération très sérieuse (comme ma jambe gauche était plus longue que la jambe droite, je l’ai fait raccourcir. J’ai perdu 5 centimètres (2 inches)). Cette opération a complètement transformé (positivement) ma vie et j’ai vraiment eu de la chance (en fin de compte) d’avoir eu le temps de la faire!

Quand des gros événements comme ça arrivent, les gens disent souvent que tout arrive pour une raison. Everything happens for a reason on dit en anglais, et je réponds souvent “yes, everything happens for a reason, and sometimes the reason is that you’re an idiot and you made bad choices!” (Dans le cas ci-dessus, j’ai choisi d’ignorer le règlement de l’université.) Je ne suis pas sûre de croire que tout a été planifié à l’avance, qu’il y a un grand plan cosmique pour tout le monde, que tout est bien qui finit bien.

calinette2

David McRaney, psychologue*, dit que nous cherchons toujours des patterns pour expliquer les événements de notre vie, parce qu’on ne peut pas concevoir que tout est dû au hasard. Il dit aussi qu’on cherche des raisons logiques pour expliquer ce qui nous arrive, mais qu’on voit seulement les raisons qu’on veut/peut voir, et on ignore les éléments qui ne démontrent pas ce qu’on veut se prouver (la plupart du temps inconsciemment).

Qu’en pensez vous?

OK, exemple parfait: 1) mon avion est annulé donc je suis envoyée vers Chicago au lieu de Denver, 2) l’avion de Bob est annulé donc il prend l’avion lundi au lieu de mardi, 3) un inconnu me donne sa place en classe affaire, et je me retrouve à côté de Bob, et 4) en à peine quelques heures, Bob et moi sommes inséparables. Quelle est la probabilité que tout ça arrive “par hasard”? Est-ce qu’il y avait une raison derrière tout ça? Est-ce que Bob ou moi devons apprendre quelque chose de cette rencontre complètement improbable? Est-ce simplement le hasard qui a créé cette situation qui ne signifiait de spécial?

Je ne crois pas que Dieu (ou Bouddha ou le Grand Manitou) fait du micro-management donc je ne crois pas que ma vie est plannifié en détail. Mais est-ce que les grandes lignes de ma vie sont tracées, et ensuite je fais les choix que je pense être les meilleurs face aux événements de ma vie? Ou est-ce que tout n’est que le hasard qui joue avec ma vie? Ou est-ce que tout ce qui m’arrive n’est que le résultat de mes décisions, grandes et petites, conscientes et inconscientes? Est-ce mon besoin de trouver une raison à mon existence (un sens à ma vie) qui me pousse à interpréter tout ce qui m’arrive pour trouver une signification (a reason) à chaque événement?

calinette

* Il a écrit You Are Not So Smart.

27 comments

  1. tu te poses de sacrées questions philosophiques..! je ne pense jamais à ça, je prends la vie comme elle arrive, sinon ça devient insupportable…mais je ne crois pas au hasard, je suis trop cartésienne pour ça..
    et je te souhaite de trouver toutes tes réponses!
    bonne journée, bises de Bretagne

    Like

  2. En effet, sacrées questions philosophiques!
    Pour moi, il est clair que le hasard n’existe pas. Et je crois que trouver du sens à ce qui arrive permet de le surmonter. L’absurdité des choses rend(rait?) la vie insupportable à mon avis. Mais parfois ça prend du temps.
    J’aime bien l’idée développée par le psychologue que tu évoques… Mais bon, je ne suis pas Buddha ou le grand Manitou, donc je ne peux pas savoir non plus si c’est juste ou faux comme théorie! Mais… elle a du sens pour moi!
    Y a des trucs qui te turlupinent, hein… Courage!

    Like

    • Je trouve l’idée du psy un peu perturbante, parce que ça veut dire qu’on ne voit que ce qu’on veut voir et qu’on ignore (sans s’en rendre compte) toute une partie de la réalité. Ca fait un peu peur🙂

      Like

  3. bien sur que le hasard existe😉 Ce n’est pas parce qu’un évènement a une très faible probabilité qu’il ne se produira pas et d’ailleurs, souvent les grosses catastrophes résultent d’un enchaînement de petits évènements à faible probabilité … Après cela ne veut pas dire que notre vie est aléatoire, car on est en général acteur/décideur, et le simple fait de faire un choix affecte les probabilités des évènements ultérieurs😉

    Like

    • Merci de me rappeler une série que j’aime beaucoup qui s’appelle Mayday. C’est une série qui décrit les plus gros accidents d’avion dans le monde et en explique les causes. Et comme tu l’expliques, il n’y a jamais UNE cause mais une série de toutes petites choses sans importance qui ENSEMBLE créent le gros problème. Ces toutes petites choses ont pu arriver plusieurs fois auparavant, individuellement, sans que personne ne s’en rende compte. Donc tout n’est qu’une question de probabilité, finalement🙂

      Like

  4. sab

    je me pose souvent les mêmes questions!!! mais jamais les mêmes réponses selon mon moral!!!!! et on ne saura jamais….en tous cas je continue quand même à croire que certaines choses (souvent pas top!!!) arrivent pour une bonne raison!!!!

    Like

  5. Je ne crois pas vraiment à la Destinée. Parce que si elle existait, vu que mon Destin serait de changer le monde et révolutionner l’humanité par ma radiance et mon intelligence, je devrais déjà être président de la GCPH (Grande Confédération du Peuple Humain, le truc que je devais créer pour remplacer l’ONU et apporter la vraie paix dans le monde, tout ça). Vu que ça ne s’est toujours pas fait, le Destin n’existe pas. QED, comme ils disent. Enfin CQFD parce qu’on parle Français, ici, mortecouille.
    Et sinon, dans la catégorie série de petites coincidences qui amène un truc qui change la vie, je pense avoir été “victime”, déjà😀

    Like

      • Non non non. Ce n’est pas une question de temps restant. Mon supposé “Destin” que j’explique, c’est seulement la partie jusqu’à présent. Parce que normalement, une fois tout ça réalisé, j’ai encore une autre tonne de trucs à réaliser pour la postérité de l’humanité, hein. l’an prochain je finis de préparer les missions de colonisation de Mars et d’exploration spatiale, vu que dans 6 mois j’invente les déplacements plus vite que la vitesse de la lumière. Et comme j’ai toujours pas fait tout ça, c’est que le Destin n’existe pas😀

        Like

  6. samantdi

    Il y a des coïncidences tellement étranges que l’on est obligé de se poser ces questions… de là à avoir la réponse, c’est une autre paire de manches🙂 Je me contente de penser que tout est relié, que l’amour est une drôle d’énergie capable d’abattre des montagnes mais je ne sais pas où s’arrête notre liberté, ni si notre destin a un sens et encore moins si ce sens peut avoir été prévu.

    Like

  7. En vilaine mécréante que je suis, j’ai tendance à penser que les Dieux (et pas seulement ceux de notre temps, mais aussi les Dieux anciens), les croyances de tout poil, sont une incarnation du hasard et de l’inconnu.
    D’ailleurs, cela explique la quasi disparition des religions polythéistes, la science et le progrès ayant répondu à pas mal de questions, et résolu pas mal de problèmes. On priait pour de belles récoltes, on met de l’engrais, on construit une serre. On priait pour rencontrer l’âme soeur, on s’inscrit sur des sites de rencontre. On priait pour la guérison du malade, on le confie aux bons soins des médecins et des molécules.
    De fait le hasard, l’enchainement des événements, plus ou moins prévisibles, conduit à une situation donnée qui s’avère être un genre de carrefour, qui induira donc un nouvel enchainement d’événements, et ainsi de suite.
    Bon maintenant, est ce que c’est le hasard qui te conduit à un événement donné, ou les directions prises à différents carrefours par différents protagonistes (et donc les choix de chacun d’entre eux) qui font qu’ils se retrouvent ensemble au suivant ?
    Parce qu’en fait, c’est parce que tu as décidé de partir, c’est parce que Bob a décidé de partir également, c’est parce quelqu’un a appuyé sur le bouton “cancelled”, et qu’un autre t’as reprogrammé un itinéraire, parce qu’un gentil inconnu a choisi de te céder sa place (si ça se trouve, il avait repéré une mignonette à son goût près de ta propre place, ou voulait mater l’hôtesse, ou préférait être assis à cet endroit de l’avion en cas de crash, va savoir), etc. Donc c’est pas une concordance de hasard, mais une accumulation de décisions de plein de gens qui vous ont assis l’un à côté de l’autre. Et l’un et l’autre auriez pu vous ignorer superbement chacun le nez dans son bouquin/film/sommeil, ou décider de profiter de l’instant et de tailler un bout de bavette, etc…

    Like

  8. Seer

    Typiquement le genre de questions qui font se heurter avec violence mon côté scientifique et mon côté poète.
    Ce que j’en pense, c’est que je suis d’accord avec lui. Je pense que c’est tout simplement trop insupportable pour la race humaine dans son ensemble de se dire qu’elle est gouvernée par le hasard pur et dur ; un peu le même instinct qui fait qu’on n’ose pas monter dans la voiture d’un mauvais conducteur ! De là naissent tous les dieux et les esprits du monde. De la même manière, la croyance au destin sert à relativiser le pouvoir de nos décisions pour moins angoisser de les prendre, et celle en la vie après la mort sert à nous éviter de nous colleter vraiment avec elle, Après, où est le mal à entretenir ces croyances, si elles nous empêchent de devenir fous ou dépressifs ? J’aime bien croire que nos croyances peuvent suffire à créer une certaine réalité. Sans compter que rien ne prouve que ce point de vue est le bon, après tout, même si tout pointe vers lui😉
    Le concept de destin, personnellement, je ne l’aime pas trop. Je préfère vraiment être la seule responsable de ce qui m’arrive🙂 S’interroger sur la probabilité d’un événement passé n’a pas de sens… Il s’est passé, point, tout comme un tas d’autres à probabilité insignifiante, et tout comme bien davantage d’autres ne sont pas arrivés, eux. Ce que je regrette parfois, d’ailleurs ^^

    Like

    • C’est intéressant que tu aies les deux côtés qui se chamaillent🙂 Moi aussi j’ai un côté plus rationnel qui pense aux probabilités, aux statistiques, tout ça, et puis un côté qui a besoin d’être plus poétique, comme tu dis, plus rempli d’espoir, parce que sinon la vie n’a aucun sens.

      Like

    • dieudeschats

      J’aime bien aussi l’idée que nos croyances peuvent suffire à créer une certaine réalité🙂 On retrouve ce fascinant concept dans le roman fantastique “Malpertuis” de Jean Ray et aussi dans “The mists of Avalon” de Marion Zimmer Bradley.

      Like

      • Seer

        Ah. Mince, quelque part. Ce concept tend une partie non négligeable de ce que j’ai pu écrire, et pourtant je n’ai lu ni l’un ni l’autre ! (J’ai bien lu deux ou trois bouquins de Marion Zimmer Bradley, mais pas celui-là). Ce en quoi j’aime croire aussi, c’est les particules de conscience imaginées par Philip Pullman dans “His Dark Materials”. C’est peut-être comme le boson de Higgs, on ne les a juste pas encore trouvées…😉

        Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s