c'est pas moi je l'jure!

au-delà des rêves

Dans chaque domaine académique, il y a UNE université qui est la meilleure au monde. LA meilleure université au monde pour étudier le mechanical engineering est MIT. LA meilleure école de médecine au monde est à Harvard.

Maintenant, imaginez que vous ayez fait des études de biologie à Harvard, mais que grâce à la réputation de la faculté de médecine de Harvard (et de Harvard en général), on vous offre un premier boulot dans votre domaine, la biologie (dans une université moyenne). Petit à petit, vous travaillez de plus en plus dans la faculté de médecine de votre premier employeur. Ensuite, une autre université (moyenne) vous engage, cette fois-ci en médecine directement, toujours grâce à la réputation de la faculté de médecine de Harvard et aussi grâce au boulot en médecine que vous avez accompli chez votre premier employeur.

Vous suivez?

Maintenant, ma question est la suivante: si le poste de Doyen de la Faculté de Médecine de Harvard se libérait, tout à coup, auriez-vous le culot d’envoyer un dossier de candidature? Auriez-vous la témérité d’oser penser que Harvard pourrait vous engager pour faire un job pour lequel vous n’avez PAS fait d’études? Auriez-vous l’arrogance d’oser imaginer que Harvard pourrait vous engager alors que vous n’avez travaillé que dans deux universités moyennes? Auriez-vous l’outrecuidance d’oser dire à la Faculté de Médecine de Harvard que vous ne l’avez pas trouvée assez bonne à votre goût lorsque vous étiez étudiante à Harvard, que vous l’avez royalement snobée, mais que maintenant ils devraient vous choisir pour en être la DOYENNE?!

Moi, ce que je sais, c’est où se trouve LE meilleur endroit au monde pour faire mon boulot. Le plus célèbre au monde, le plus visité, le plus cité, le plus discuté, le plus admiré. Cet endroit est dans une université réputée et respectée: mon alma mater, mon champ de maïs.

Ce que j’ai décrit ci-dessus est exactement ce qui m’est arrivé: j’ai fait mes études de doctorat dans cette université, mais pas du tout dans le domaine de mon boulot actuel. Mais c’est grâce à la réputation extraordinaire de cette université pour CE domaine très spécifique (qui n’était donc pas le mien) qu’on m’a ensuite offert le boulot à Toronto puis celui à ATPN! Et petit à petit, ce domaine qui n’était pas du tout le mien l’est devenu.

Aujourd’hui, le poste de directeur dans mon domaine actuel, dans cette université, cet endroit qui est LE PLUS CELEBRE AU MONDE dans ce domaine académique spécifique, ce domaine que j’ai ignoré et snobé pendant toutes mes années d’études là-bas… est libre.

J’imagine qu’ils vont recevoir des centaines de dossiers de candidatures du monde entier!

… dont le mien, juste pour voir… Mais j’ai déjà acheté les mouchoirs pour pleurer quand on offrira le job à quelqu’un qui n’est pas un imposteur…

traduction pourrie

57 comments

  1. Moi non plus, je ne comprends pas trop pourquoi les caisses de fraises nous invitent à se joindre à leur «communauté»… Et je te souhaite la meilleure des chances. Comme tu sais, le poste de doyen d’une faculté n’est pas nécessairement lié à la compétence des candidats dans le domaine précis de cette faculté, mais plutôt à leurs aptitudes comme gestionnaires. Et les fraises sont probablement plus fraîches dans le champ de maïs qu’à ATPN!

    Like

  2. dans la vie, tout est question de chance..tu as bien fait de postuler, l’outrecuidance serait qu’on te refuse ce poste!! enfin c’est ce que je pense, parce que moi, lectrice de ton blog, je sais que ” tu le vaux bien “! on peut rêver..ça ne coûte rien!
    je te serre les pouces!
    passe une belle semaine dans ton pays enneigé..
    bises de Bretagne!
    PS comprends rien à ta photo, mais ce matin je suis mal réveillée!

    Like

  3. Val Làô sur la Colline

    Tu as bien fait d’essayer ! Alors maintenant, bonne chance !
    (c’est quoi cette traduction de l’étiquette ? Et d’ailleurs, c’est quoi cette étiquette ?!!)

    Like

  4. Seer

    Pourquoi pas ? En France, clairement, ça serait de l’arrogance – les recruteurs ont beaucoup de mal à comprendre qu’on puisse vouloir dévier de son sacro-saint diplôme – mais en Amérique du Nord… Après tout tu n’as pas passé cet exact diplôme mais à la longue c’est devenu ta profession, non ? On a bien le droit de dévier dans la vie. Comme Doréus le dit, c’est pas absurde de croire que ton expérience d’administration à 60% te donne de bonnes fondations pour ce genre de poste, non ?😉

    Like

  5. pigbrother00

    Why not ? Nous avons dans notre trés moyenne ville de Picardie un Président d’Université élu par surprise il y a 6 ans .
    Aprés cette expérience , il a – ce qui prouve sa sagacité – renoncé à un nouveau mandat vu ses résultats de ” Mayor ” et Président de Métropole . Tout est possible !😉

    Like

  6. Faut-il s’inscrire dans un schéma quelconque pour être le candidat idéal ? (valeur, mérite, appétence, ambition..) La réputation outre atlantique semble donner raison en tout cas à ta démarche. Nombre de doyens ne savent pas “gérer” mais au final ce n’est pas vraiment si grave. Ce qui compte, c’est qu’il y est une équipe qui assure et il me semble que dans les universités que tu cites, les équipes qui entourent leurs doyens sont vraiment à la hauteur…

    Alors, sois bonne et surtout ne te tais pas : postule !
    🙂

    Like

    • Oui, ça serait assez embêtant, en fait, d’être choisie😉 Très prestigieux et tout, mais un peu compliqué. Enfin, au moins je retournerai vivre dans un coin que je connais, c’est pas comme si j’avais à refaire ma vie dans un bled inconnu, de nouveau, c’est déjà ça…

      Like

  7. Mel

    Suis d’accord avec les commentaires ci-dessus, tu as eu bien raison de postuler. Tout d’abord, tu as ta chance, et ensuite, ça ouvre la voie à d’autres candidatures de ta part. Go girl !🙂

    Like

  8. Évidemment présenté comme ça on se dit que ça serait vraiment incroyable que tu décroches un entretien… Mais en même temps tu as l’air de penser que c’est possible… En France je ne pense pas que ça le serait… Mais en même temps je ne suis pas sûre et certaine d’avoir tout compris😉
    Est-ce comme si j’avais fait de l’espagnol à Harvard et que je postulais à Harvard (dont la spécialité serait la documentation) pour un post de prof documentaliste parce que ça serait devenu ma spécialité ailleurs finalement? En France ce cas serait impossible je pense…Mais en même temps : on ne nous dit pas tout!!!😉

    Like

    • Ca SERAIT vraiment incroyable que je décroches même un entretien, c’est vrai. Mon seul point positif est que je fais partie d’une “visible minority” et ça c’est bon pour les universités. Mais je suis pas sûre que ça soit assez, dans ce cas-là😉

      Like

  9. Dans les champs de maïs je ne sais pas comment ça se passe, mais chez nous je dirais que ça dépendrait surtout des contacts (quantité & qualité) que tu as encore avec ton alma mater… Les réseaux c’est super important !

    Like

  10. Bon ben on est déjà demain… et tout à été dit! Go ma chère, fonce! Et comme tu as un lien avec l’Alma mater (ne serait-ce que pour y avoir fait ta thèse), tes chances sont aussi bonnes qu’ailleurs! Je te tiens les pouces!

    Like

  11. bou_dchou

    Les recteurs d’uni n’ont pas forcément une formation dans le domaine d’excellence de l’université dont ils sont le recteur, du moins en Suisse… Et il est très probable que les directeurs de centres et/ou de facultés non plus. Et tout le reste a déjà été dit… Alors haut les coeurs!

    Like

  12. Oh pis en même temps, ça ne coûte rien d’essayer. Étudiant je savais que je n’avais absolument aucune chance d’être pris à l’X. Mais je l’ai fait quand même, parce que c’était un rêve de gamin (très con, à 10 ans, je trouvais que leurs chapeaux étaient jolis à la parade, du coup j’avais décidé que j’allais entrer à Polytechnique). Histoire de dire “au moins j’aurai essayé”…

    Like

    • Seer

      Haha j’ai fait pareil. Je n’étais même pas ne serait-ce que proche du seuil d’admissibilité, mais j’ai quand même tiré fierté d’avoir eu presque la moyenne à une épreuve de ce concours (algèbre linéaire). Un peu ridicule, mais bon… ^^

      Like

  13. On peut trouver des perles ailleurs que dans LE parc à huîtres. Si ils sont pas idiots, ils ne te bouderont pas😉
    Et puis un peu de labour des champs et de moissonneuse batteuse, ça changera des glissssaaaaades gelées (quoi que j’aime bien tes temps improbables pour la pauvre petite auvergnate que je suis, mais ça pèse peu dans la balance😉 )

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s