c'est pas moi je l'jure!

chercheur d’or

Je suis rentrée d’Europe le 16 juillet vers minuit. Le 17 à 17 heures, j’étais dans un sous-sol du centre-ville, complètement naze, pour mon premier shift (c’est quoi en français?) dans la count room (pièce où on compte les sous) d’un grand festival estival: le Taste of ATPN.

9 8

L’idée du festival est la suivante: pendant deux semaines, les restaurants de la ville peuvent proposer trois ou quatre petits trucs sympas à manger sur le pouce (donc impossible si on marche avec des béquilles) pour pas très cher. Ca permet à tout le monde d’essayer des nouveaux restaurants.

7

6

C’est énorme comme truc, il y a une centaine de “vendeurs” dans des petites tentes et des milliers de participants tous les jours. En plus, il y a des concerts, des cours de cuisine, des démonstrations de grands chefs, des dégustations de vin/bière, etc.

5

4

On ne paye pas les vendeurs avec des sous mais avec des billets qu’on achète aux vendeurs de billets (ou à l’avance). A l’unité, le billet est $1.25. Il faut entre deux et quatre billets pour avoir une petite assiette/portion de bouffe. Donc les gens achètent facilement 30 ou 40 tickets par personne.

3

2

Tout le festival repose sur le travail de volontaires. La count room, donc, qui nécessite au minimum quatre volontaires par heure de 7 heures du matin à passé minuit, marche en trois shifts de six heures! 7-13 heures, 12-18 heures, 17-23 heures. Tous les jours pendant deux semaines!

1

10

J’espère que vous avez remarqué que je parle de “passé minuit” alors que le dernier shift se termine normalement à 23 heures… Donc mes trois shifts, les 17, 20, et 26 juillet, étaient tous le soir, et comme on était les derniers à compter tout l’argent de la journée, on n’avait jamais fini avant minuit!

12

11

Tous les volontaires devaient porter un badge et un t-shirt vert très moche, et recevaient deux tickets par heure de travail pour manger deux-trois trucs pendant les pauses (donc j’ai reçu 36 billets). On avait aussi un peu de bouffe gratuite: des glaces, des pommes, du coca, des hot-dogs, bref, plein de trucs super bons pour la santé!

13 14

Pendant mes shifts, je devais préparer les caisses des vendeurs de billets pour la fin de soirée et le lendemain matin (avec un certain nombre de tickets et une certaine quantité de sous), donc il fallait tout noter sur des tas de papiers les numéros des tickets (genre 1479441-1490000) et les sous qu’on mettait dans la caisse (combien de nickels, dimes, quarters, loonies, toonies, et billets de 5, 10, 20, 50, et 100 dollars).

20 19

Chaque “livre” complet de tickets avait 4000 tickets et les vendeurs devaient donc nous rapporter $5000 pour chaque livre complet vendu. Ils devaient eux aussi écrire très précisément quels billets ils avaient vendus (de 1479441 à 1480132 par exemple), et précisément combien de nickels, dimes, quarters, loonies et toonies et billets de 5, 10, 20, 50, et 100 dollars ils rapportaient. Les chiffres devaient s’équilibrer (donc s’ils avaient vendu 13589 billets, ils devaient nous rapporter $16,986.25, soit tout à la fois, soit en plusieurs dépôts pendant la soirée (qu’il fallait bien sûr compter au fur et à mesure et additionner à la fin de la journée)). Et je devais tout recompter et vérifier, à la main d’abord puis avec la machine à compter les billets!

17 18

Le problème, c’est que les quantités de billets vendus et de sous récoltés étaient énormes et le nombre d’erreurs incroyables, donc le total des billets vendus et de l’argent récolté était très rarement le même, et en plus, le total calculé par les vendeurs était rarement le même que le mien. C’était très difficile de “réconcilier” tous ces comptes (il y avait une dizaine de vendeurs de billets, eux aussi volontaires) et je me demande encore où sont tous ces sous “évaporés.”

16 15

Pendant les sept-huit heures que je passais dans ce sous-sol chaque soir, j’avais environ $100,000 qui me passaient entre les mains. Après avoir tout compté à la fin de la journée, et organisé les billets par paquets de $1,000 et mis les sous dans les rouleaux, on avait une pile d’entre $300,000 et $500,000 que les gars de la sécurité venaient chercher à minuit et demi. Les jours où il faisait beau et les week-ends rapportaient plus que les jours où il pleuvait et les jours de semaine.

21 22

C’était une expérience fort instructive! Je ne suis pas du tout douée pour ce genre de boulot (compter ça allait, mais j’avais du mal à trouver où exactement étaient les erreurs), donc au début c’était vraiment difficile de faire tout ça, non-stop, pendant plus de sept heures par shift, et avec en plus une crève et un bon décalage horaire dans les dents. Mais c’était aussi chouette de travailler avec plein de gens sympas que je ne connaissais pas, de recevoir des billets gratuits pour grignoter des trucs parfois pas trop dègues pendant les pauses, et de porter un t-shirt officiel très moche. Je pense que je le referai l’année prochaine!

52 comments

  1. catandfivecats

    je te félicite pour ta participation, je suis étonnée par le total de l’argent qui a été récolté dans ce “festival” du goût..il y avait donc énormément de participants!
    bon début de semaine, bises de Bretagne
    (ah le volontariat, j’ai tellement participé à l’époque des activités de mes enfants, j’étais secrétaire, comptable, présidente d’association, etc..que maintenant je pense que je n’en ferais plus jamais!!)

    Like

    • Comme je l’explique, il y avait des milliers de participants chaque jour pendant deux semaines, et c’est un festival vieux de 30 ans! Donc oui, ça rapporte beaucoup, mais en même temps ça coûte énormément, donc finalement ce n’est pas un “money-making” festival🙂

      Like

  2. Aïe aïe aïe, tous ces comptes font mal à la tête à force, non ? J’aime bien découvrir l’envers du décor tel que tu nous le décris, c’est amusant … et surprenant : je n’aurais pas cru qu’une telle manifestation générait autant de sous. Il faut saluer aussi ta mobilisation et ta motivation !
    Et sinon, quel plaisir de voir des sous canadiens. A chaque voyage au Canada, je suis intenable dès qu’on a en notre possession les billets multicolores, ça veut dire que le départ est proche.
    Ensuite, on garde toujours dans une boîboîte tout le “change” qui reste, pour la prochaine fois. Ma pièce favorite est celle qui porte un castor, j’adore🙂

    Like

    • Pas de bénéfice, mais les billets non utilisés sont “offerts” à une bonne cause, oui. Au Canada c’est normal de faire du bénévolat comme ça, très souvent. Ca fait partie de la vie des jeunes comme des vieux. Il y a des tas de clubs qui font ça, des associations, des églises, etc. Par exemple tous les bénévoles qui vendaient les billets venaient du même club de jeunes d’un même lycée (ou un truc comme ça). Le bénévolat est “compté” lorsque les jeunes veulent un job ou aller à l’université, par exemple.

      Like

  3. Où est tout cet argent évaporé? Est-ce que certains “bénévoles” se rémunèrent eux-mêmes?
    Pendant les vacances on a été à un festival : les bénévoles avait un très chouette t-shirt bordeaux qu’on aurait bien voulu acheter! Mais cette couleur était réservée aux bénévoles. Ceux qu’on pouvait acheter étaient blanc et très moches!!!
    La couleur d’un t-shirt pendant un festival ça parait con, mais si les bordeaux avaient été en ventre ils sereint partis comme des petits pains…
    Mais je bavarde…

    Like

    • Non, les bénévoles ne se rémunèrent pas eux-mêmes, en général, mais ils font des erreurs, c’est normal, c’est un boulot difficile surtout quand il y a énormément de monde et qu’il fait très chaud, comme c’était le cas cette année🙂 (Pour mon grand événement, il va falloir choisir une couleur de t-shirt, ça va être intéressant!)

      Like

  4. Fabulous Fabs

    Bonsoir Dr. CaSo, En effet, je trouve que ce sont beaucoup de responsabilités pour des bénévoles (Point de vue de sécurité) FYI… Shift = Quart de travail. Bank reconciiation: Rapprochement de comptes.

    Like

    • Fabulous Fabs est revenue, Fabulous Fabs est revenue😀😀😀😀 Tu m’as manquée! J’espère que tu vas bien!!! (Merci pour la terminologie. Je suis maintenant curieuse de savoir si ce sont les mêmes termes au Québec et en France et en Suisse!)

      Like

      • fabulousfabs

        En français de France (roulez les ‘r’ pour faire bien québécois) Bank reconciliation serait probablement ‘Rapprochement bancaire’. Et oui je suis revenue, à nouveau envie de laisser des commentaires. C’est dûr d’être le proche aidant d’un parent âgé.

        Like

        • J’ai souvent pensé à toi en me demandant ce que tu devenais et je suis sincèrement heureuse de te revoir🙂 Je t’envoie une grosse bise de courage pour les difficultés auxquelles tu dois faire face.

          Like

    • Fabulous Fabs

      DDC: QUART est en effet utilisé dans la marine (mais c’est utilisé ici au Québec dans les textes gouvernementaux québécois et canadiens pour indiquer des périodes de travail). Le terme SHIFT est à éviter, mais c’est vrai qu’en France/Belgique/Suisse vous êtes très forts dans l’utilisation intégrale de termes anglais 😉 Poste est tout à fait juste: Mais dirait-on alors un poste de 8 heures ou un quart de 8 heures pour indiquer une période travaillée de 8 heures?

      Like

  5. Mel

    A mon avis, pour cette histoire de shift, on traduirait différemment en fonction du contexte : prendre/commencer ou finir son service (à telle ou telle heure), embaucher et débaucher, etc. Ça peut dépendre de la profession, de la région, du secteur d’activité…

    Mais je suis d’accord avec les autres commentateurs : quel boulot !

    Like

    • fabulousfabs

      Mel: Je crois qu’Embaucher/Débaucher est un régionalisme, je sais que mon oncle qui vit en Poitou-Charentes utilise ce terme. Embaucher ici est peu utilisé et plus dans le sens d’engager quelqu’un dans un nouveau travail. Débaucher, c’est toute une autre histoire😉

      Like

      • Mel

        Alors c’est sans doute un régionalisme, mais pas que : les dockers (de Marseille et sûrement d’ailleurs) se présentent eux aussi pour embaucher (ou à l’embauche), par exemple. L’idée d’équipe (de nuit ou autre) proposée par Bismarck me semble bonne. Tu faisais donc partie de l’équipe de nuit ou de l’équipe du soir, Dr Caso.🙂

        Like

        • Mais se présenter à l’embauche ce n’est plus du tout la même signification que le “shift” donc je parle. Le “shift” est le moment de la journée et le nombre d’heures où je travaille, donc je peux dire que mon shift commence à 8 heures et que j’ai un shift de 4 heures. Equipe me paraît plus proche, en effet, mais alors comment l’utilise-t-on? L’équipe de la mi-journée? L’équipe du matin? Ca ne contient pas la signification du nombre d’heures pendant lesquelles cette équipe travaille.

          Like

      • catandfivecats

        débaucher, je pense que c’est surtout dans l’industrie, comme les équipes de quart, par ex on dit équipe de nuit, à l’hôpital on ne dit jamais débaucher..enfin dans mes souvenirs!

        Like

  6. Ah oui, plutôt laid, le t-shirt. C’est drôle, mais la traduction de “shift” m’est venue d’abord en allemand, où l’on dit “Schicht”, soit “couche”, comme si on superposait les couches de travail dans la journée. L’ennui avec le français “quart”, c’est qu’il correspond assez mal au découpage de la journée en 3 huits ou en périodes plus courtes, comme dans ton cas. J’avais pensé à “équipe”, histoire de garder un “i” (et aussi parce qu’il me semble avoir déjà entendu parler d’ “équipe de nuit” pour une usine).

    Like

    • Bon, déjà je ne comprends pas qu’on puisse appeler “quart” un découpage en 3, faut me rappeler les maths de base😉 (et en plus le t-shirt était en acrylique abominable, bref vraiment pas chouette!)

      Like

  7. wam

    Wow ! C’est long comme bénévolat pour du travail si minutieux et qui demande pas mal de concentration.
    Je ne vois pas trop l’intérêt de compter les sous par type de pièces mais je suppose qu’il y a une utilité. ..
    Bravo en tout cas pour ton implication pour la communauté.

    Like

    • Compter les sous par types de pièces permet de 1) trouver les erreurs plus facilement, 2) savoir exactement combien on a et pouvoir facilement le vérifier, 3) savoir quand on peut créer un “rouleau” d’un certain nombre de pièces du même genre. Par exemple on met 20 quarters dans un rouleau (je crois), donc quand j’ai compté 14 quarters et mon voisin en a 6 de plus, on les donne à la personne qui fait les rouleaux. Et ensuite la banque veut savoir combien elle reçoit de rouleaux de quarters et de loonies et de toonies, etc.

      Like

  8. pigbrother00

    Permanence ? Session ? En tout cas , ça me semble un truc de masochiste de compter des sous pour les autres ….:-D
    Sans parler des risques de Hold Up ….. En Gaule , ça serait carrément suicidaire …………..

    Like

      • pigbrother00

        Equipez vous donc de Terminaux Carte Bancaire portables , plutôt que de compter vos billets et vos piéces !!!!
        Je peux pas croire que le CANADA n’est pas équipé ??? …!!!! Moi , je n’ai plus AUCUN billet ni piéces de monnaie depuis belle Lurette ………….sur moi ;

        Like

        • alcib

          Cartes bancaires ? Vous m’étonnez !
          Dire que nous en sommes encore à l’échange des peaux de castors !
          Diantre ! Il est grand temps que la FRANCE, c’est-à-dire, M. pigbrother, vienne enseigner à ces pauvre colons canadiens comment s’adapter au XXIe siècle !

          Liked by 1 person

          • 😆 merci Alcib, mais si le Québec en est encore à l’échange de peaux de castors, l’Alberta n’utilise plus que le baril de pétrol comme monnaie d’échange😉 Les castors, ça fait longtemps qu’il n’y en a plus, avec le développement des sables bitumineux…

            Like

            • pigbrother00

              ça me rappelle ma vie au Nigeria , ou pour payer un simple resto fallait un sac de sport rempli de liasses de Nairas vu que chéques et cartes bancaires n’étaient pas acceptés .Ce qui faisait la joie des ” bandits ” qui savaient que vous aviez nécessairement du cash sur vous et vous attaquaient bien hardiment à la machette ou au fusil à pompe ….L’argent ” Plastique” – comme ils disaient – ne les intéressaient pas . Bon , maintenant les plus mâlins escroquent sur Internet … On n’arréte pas le progrés !.

              Like

        • Sur la 14ème photo de mon post, tu pourras voir en bas à gauche un reçu de terminal carte banquaire de $9,301.25, et sur la même photo, à droite, tu pourras voir “total coins and cash” et “total debit and credit”😉 Et comme tu peux le voir, aussi, le total de ce vendeur pour cette journée était environ $18,000.00, donc la moitié des transactions de la journée étaient faites par cartes.

          Like

  9. Moi, ce que je trouve sympa, c’est tout simplement l’organisation de ce genre de festivités. Je sais pas, peut-etre parce que le Canada est un pays où il fit froid, mais j’ai l’impression qu’en été, tout buoge plus vite, plus longtemps, comem si la population voulait profiter à fond de cette période clémente. ET je trouve ça cool…🙂 Et encore plus cool que tu participes à ce genre d’événements !

    Like

    • Ca c’est sûr, dès qu’il fait des températures positives, tout le monde est dehors pour en profiter, et les gens savent profiter à fond de l’été🙂 (En fait c’est ma copine Kana, qui fait du bénévolat pratiquement tous les soirs dans plein d’associations différentes, qui m’a encouragé à le faire. Elle l’a fait avec moi mais avait des shifts (quarts, pauses, embauches, etc.) à d’autres moments que moi malheureusement.)

      Like

      • pigbrother00

        JE re- PROPOSE le terme ” Permanence” qui -en France – correspond bien avec l’idée de bénévolat associatif .
        De plus , une Permanence a la durée que l’on veut lui donner.
        Aussi : la Session ( parlementaire , judiciaire , etc..) = période pendant laquelle s’exerce une activité définie .
        Le terme Embauche ( familier ) implique plus l’action de ” commencer ” un travail q’une durée d’activité .D’ailleurs son contraire ” Débauche ” ….me parait des plus licencieux pour une activité honorable . :))
        En Cordonnerie , l’Embauchoir est une forme ( souvent en bois ) que l’on introduit dans une chaussure pour lui maintenir ou modifier sa forme ….. sans précision de durée ….!!! Shift ne semble pas avoir un réel équivalent gaulois ?
        Quid de la touche Shift sur les claviers ? cette question me ..shiftonne !!!!!!!!!!!! 😀

        Like

  10. Oh là là là là, pourquoi les marins parlent-ils de quart ? Quart de quoi….Moi je dis que” je suis d’astreinte,” je ne sais pas comment cela s’écrit mais cela semble venir du mot” s’astreindre à faire qqch”.J’aime être d’astreinte, c’est joli ! Chaque région et chaque métier a son vocabulaire et je trouve ton blog passionnant car il nous ouvre l’esprit !

    Like

  11. Après avoir compté tous ces sous, tu vas enfin pouvoir te mettre à faire tes comptes de manière assidue et efficace?😀.

    Pour ce qui est de “shift”, il arrive qu’en France il soit utilisé tel quel, mais c’est un anglicisme assez moche. En français, on parle rarement du “shift”, mais plutôt de son début et de sa fin. (Donc plutôt que dire “I have an 8 hour shift, starting at 8”, on dit “j’embauche à 8h, je débauche à 16h”). Si je devais le traduire, j’utiliserais le mot “rotation”. Puisque “shift” désigne un intervalle de temps au cours duquel un même ensemble de personnes s’affaire. (D’ailleurs, “shift” s’emploie aussi bien pour la période que pour les gens.). Dans ce contexte, plutôt qu’un quart (beaucoup trop martial), je préfère “rotation”, plus ouvrier. Les “trois huits”, c’est une organisation du temps de travail en trois *rotations* de huits heures chacunes. Sachant que si tu parles des gens qui composent ta “shift”, alors là c’est une équipe. (équipe de jour/équipe de nuit/équipe du matin -> day shift, night shift, morning shift).
    Bon, après, je suis pas à l’Académie Française. Donc je peux me tromper. Mais “rotation”, ça me semble pas mal, non?

    Liked by 1 person

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s