c'est pas moi je l'jure!

départ dans la nuit

Première partie: les trucs les moins rigolos de mon premier voyage en Islande.

Plein d’autres parties: les trucs les plus chouettes de ce voyage génial.

iceland1 iceland2

Les quelques jours avant le départ étaient un peu tendus étant donné la situation volcanique de l’Islande. Moi je m’en fichais (je trouvais même ça sympa, du moment que je pouvais y aller), mais bon, d’autres personnes se faisaient du souci. J’ai aussi été très déçue de ne pas me faire coincer en Islande à cause du-dît volcan qui pourtant commençait à bien péter.

iceland3 iceland4.5

Le temps a été pourri de chez pourri pendant toute la semaine sauf un seul jour et le dernier après-midi. Ouaip, on s’est gelées (on se collait aux radiateurs dans les restos, on avait le chauffage à 25ºC dans la voiture), on était tout le temps trampées jusqu’aux os (avoir un pantalon mouillé sur soi toute la journée c’est vraiment très désagréable), et il y a certains trucs qu’on n’a simplement pas pu visiter à cause du vent de malade qui soufflait pratiquement tous les jours.

iceland4iceland5

Islandair n’est pas encore au top: obligé de s’acheter de la bouffe dans l’avion (même pas de snack ridicule offert sur un vol de 6 heures), aucune organisation pour de l’aide à porter mon sac/trouver une chaise roulante, un bordel intergalactique à l’aéroport de Reykjavik et personne pour m’aider, des travaux partout, pas beaucoup de sourires…

iceland6 iceland7

Je me suis blessé le pied droit l’avant-dernier jour et ne l’ai bien sûr pas tout de suite remarqué donc ça s’est infecté et j’avais des ganglions douloureux en haut de la jambe et un pied super enflé pendant deux jours (plus 9 heures de voyage de retour) et ça a été le calvaire.

iceland8 iceland9

L’avant-dernier jour, aussi, j’ai eu une sale migraine avec nausées terribles tout l’après-midi et le soir alors qu’on avait une réservation dans le resto le plus chic de Reykjavik et j’ai rien réussi à avaler à part deux cuillères de soupe et un peu de pomme cuite (pour $100) et vomi toutes mes tripes par-terre dans les toilettes du resto (et sur mes chaussures et mon pantalon)!

iceland99 iceland10 Contrairement aux nombreux autres voyages que j’ai fait avec ma tante, là on était super isolées pendant toute une semaine, sans rien comprendre des gens autour de nous, avec même pas de télé le soir, et toutes les deux dans la voiture pratiquement toute la journée tous les jours, alors c’était parfois un peu tendu. Le troisième jour, ma tante m’a dit que j’étais super négative (je pensais aussi un peu la même chose) alors j’ai arrêté de faire des efforts de conversation, trouvé comment faire marcher le blue tooth pour avoir de la musique dans la bagnole, et le reste du voyage s’est très bien passé.

iceland11

Le reste était génial (à part que je veux plus bouffer de poisson pendant au moins six mois et que j’ai bien gueulé contre ma banque qui m’a bloqué ma carte de crédit au bout de deux jours merci beaucoup, alors que c’est moi qui devais payer la bouffe, les musées, l’essence, etc. pendant tout le voyage)! Je vous raconte tout ça dès que j’ai une minute pour le faire!

22 comments

  1. bon alors les prochains billets seront plus optimistes? tu as fait un beau voyage, et j’ai hâte de voir tes photos! celles où tout va bien..
    et c’est vrai, tu l’as bien ressenti, en Islande on est absolument seuls partout..une impression étrange, mais si reposante!
    (après l’avoir vécu, je pense que l’Islande se visite entre le 10 juillet et le 15 aout, parce qu’avant l’hiver est encore là et après il revient en force..)
    bises!

    Like

    • Mon pied va mieux, merci. Ma banque a bloqué ma carte parce que pendant deux jours, les magasins/restos me demandaient un code, avec ma carte, et là, une station d’essence m’a demandé une signature, alors c’était suspect et ils ont tout bloqué! Et évidement sans me prévenir donc je ne savais pas ce qui se passait! Les nazes! Ah oui la Castille🙂

      Like

  2. Il y a un délicieux bouquin de Graham Greene qui s’appelle :
    “Voyage avec ma tante”…

    Je l’ai lu il y a longtemps et je ne me souviens plus s’ils étaient allés en Islande (ça m’étonnerait quand-même un peu)
    mais j’attends ta propre suite avec impatience en espérant que tu aies quand-même fait de belles découvertes.

    Je n’ai que des images mentales de ce pays, en grande partie générées par “L’embellie” de Audur Ava Olafsdottir parce que les auteurs de polars comme Arnaldur Indriðason en donnent une description plutôt mortifère.

    A tout bientôt

    Like

    • Je pense qu’Indriðason est très proche de la réalité, hélas😉 Et je vais essayer de trouver le bouquin de Greene, merci! (Mais ça s’est bien passé, hein, on a l’habitude de voyager ensemble, c’est pas un problème, c’est juste que là on était tout le temps ensembles et seules, complètement isolées, alors que dans d’autres voyages on peut parler avec des gens parce que 1) il y a des gens autour de nous et 2) on parle une langue qu’ils parlent, on peut regarder la télé pour se reposer, on peut faire des trucs seules, etc. Là, nada!)

      Like

  3. Oulala, c’est pas top comme début, j’espère que la suite sera plus réjouissante. J’ai vu que la météo était pourrie sur la Chaîne Météo (qui sert enfin à quelque chose) et j’ai bien pensé que ça allait cailler pour toi.
    En attendant les autres parties…

    Like

    • Ah ça pour cailler ça a caillé! Mortel! Transies, on était, jusqu’aux os!!!! Dans la voiture on avait le chauffage à fond avec la ventilation à fond aussi pour essayer de faire sécher nos fringues entre deux sorties sous la pluie, c’était très drôle🙂

      Like

    • On ne s’est pas fâchées!! Je n’ai pas dit qu’on s’était fâchées. Je ne me fâche pas comme ça, et surtout pas quand je suis en vacances dans un endroit génial! Ca serait trop bête. Et on a effectivement eu beaucoup de moments de franches rigolades🙂

      Like

  4. wam

    Je n’ai pas encore lu la suite qui est déjà en ligne, mais j’ai du mal à imaginer que au final ces vacances t’aient quand même laissé de bons souvenirs…😦
    Mais cela me rappelle mon propre voyage en Islande il y a une quinzaine d’années : une quinzaine de jours sur place, à randonner. 2 jours sans pluie, je crois. Mon frère et moi étions devenus des champions de montage/démontage de tente à toute vitesse, sous la pluie. On a même eu une averse de neige à un moment. Je me souviens de ce désert. Rien. Pas un bruit. Pas une végétation. PAS D’ARBRES !!!! Je me souviens m’être foulée la cheville. Je me souviens des Islandais savourant des glaces en terrasse, alors qu’il faisait, quoi 15-20° max (et gris, donc, voire avec des averses). Je me souviens de notre dernière nuit (blanche), nous avions voulu la passer à l’aéroport en attendant notre vol à une heure tellement improbable qu’il n’y avait pas encore de navettes pour y aller et d’avoir été priés fermement de voir ailleurs, et d’avoir fini recroquevillés avec nos sacs à dos dans une buse d’évacuation d’eau sous un pont (heureusement, pas de pluie cette nuit là). Je me souviens des hôtesses Iceland Air au bord de la panique dans l’avion, parce que quelqu’un faisait un malaise alors que pourtant, on avait à bord une évacuation sanitaire avec médecin. Et mon homme qui avait fait la surprise de venir nous chercher à l’aéroport (alors qu’il était censé bosser) n’arrive pas à croire que je garde néanmoins un bon souvenir de ce voyage…

    Tellement, tellement dépaysant et atypique…

    Like

    • Oh, ce n’était que quelques petits ennuis pendant une longue semaine remplie de découvertes magnifiques et de bons moments🙂 Et comme tu le racontes si bien, il n’y a pas que les bons moments qui font de nos vacances des moments mémorables!

      Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s