c'est pas moi je l'jure!

les p’tits délices du dimanche soir

Qui a dit que les sapins restent toujours vert?

Jolie lumière. Qui a dit que les sapins restent toujours vert?

Cette semaine est passée tellement rapidement que je ne me souviens même plus de ce que j’ai fait hier après-midi! D’habitude, je note mes p’tits délices au fur et à mesure qu’ils débarquent dans ma vie, mais cette semaine, je dois avouer que tout était confus et enchevêtré et n’importe comment et décousu et et pêle-mêle et indiscernable et dans tous les sens!

pddds2

On commence à trouver des trucs pas mal du tout chez mon boulanger!

Il faut dire que j’ai passé la plupart de mon temps à la maison devant mon ordinateur à 1) chercher des offres d’emplois, 2) créer des dossier de candidature pour ces offres d’emplois, 3) envoyer ces dossiers de candidatures et 4) demander des lettres de recommandation à plein de gens. Et cela prend DES PLOMBES! Tous les systèmes de recherches sont différents, tout le monde veut des choses différentes, et tous les système d’envois de candidatures sont différents. C’est insupportable et tuant et interminable! Heureusement que j’ai de chouettes ami(e)s (et soeurs!) qui m’aident dans les moments de lassitude et d’énervement.

Ca avance, ça avance!

Ca avance, ça avance!

Cette semaine aussi, j’ai lunché (en anglais, comme ça les Suisses et les Québecois ne sont pas confus) avec… Petula! Ca faisait presque deux ans que j’essayais de l’éviter, que je refusais tout rendez-vous avec elle, que je faisais tout pour éviter de la rencontrer même par hasard dans un couloir! Mais comme d’habitude, alors que ma secrétaire et moi avions enfin trouvé une solution pour travailler ensemble plus efficacement, Petula n’a pas pu s’empêcher d’essayer de mettre la pagaille dans nos projets. Donc j’ai gueulé. Donc elle a encore plus gueulé. Donc j’ai encore encore plus gueulé. Donc elle m’a dit “faut qu’on se rencontre pour en parler!” J’ai dit “non.” Elle a dit “si.” J’ai dit “non.” Elle a dit “bon OK, on se rencontre à un restaurant alors.” J’ai soupiré et dit “ok.” Finalement, ça s’est plutôt bien passé, et elle a payé pour la bouffe… sauf qu’après ça j’ai été malade comme un chien pendant le reste de la journée et toute la nuit suivante! La faute à la clam chowder ou à Petula? On ne saura jamais! Enfin, la salade était bonne.

Repas avec mon copain Jerry!

Chouette déjeuner avec mon copain Jerry!

Un truc qui m’a fait rire cette semaine c’est quand j’ai voulu mettre de la musique pour essayer d’étouffer les bruits des travaux. Je fais ça tous les matins, maintenant, et je n’ai pas de “machine à jouer de la musique” donc j’écoute en général ce que j’ai sur mon portable ou mon iPhone. Mais 1) le son est archi nul, et 2) j’en ai vraiment ras le bol d’écouter toujours les mêmes trucs! Depuis quelques jours, je branche mon iPhone sur mon gros ordinateur (celui qui me sert de télé) et là, le son est bien meilleur, mais j’en ai quand même toujours marre des mêmes trucs qui passent et repassent! Et puis il y a trois jours, j’ai voulu recharger mon petit iPad qui me sert de métronome quand je joue de la clarinette, et comme le câble de recharge était sur le gros ordi, je l’y ai branché… et paf, le gros ordi a commencé à jouer la musique qui était dessus… et BIG SURPRISE, c’était des trucs d’il y a trois ans, de la musique copiée là-dessus quand j’avais acheté ce petit iPad à Hawaii et jamais écoutée depuis! En général, sur mes iPhones, j’efface petit à petit les morceaux qui m’énervent le plus et je les remplace par des nouveaux, mais c’est graduel, donc je ne me souviens plus des trois trucs effacés il y a deux mois, ni des deux trucs effacés il y a six mois, etc. Mais là, retrouver une centaine de chansons/morceaux de musique classique d’il y a trois ans, c’était génial, complètement différent de ce que j’ai aujourd’hui sur mon iPhone, et ça m’a aidé à passer quelques matins bien plus agréables!

Samedi avec mes petiots adorés!

Samedi avec mes petiots adorés!

5 comments

  1. Ah! Ça bouge! Juste pour préciser: l’arbre dans la première photo, c’est un mélèze (larch pour les Anglos), pas un sapin. Le mélèze est le seul conifère qui change de couleur à l’automne et perd ses aiguilles pour les renouveler chaque année.

    Like

  2. j’allais dire comme Doréus, les sapins gardent leurs aiguilles vertes.. et je serre les pouces pour ta recherche de boulot, tu nous en diras plus le moment venu?
    des bises de Bretagne, un câlin pour Calinette

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s