c'est pas moi je l'jure!

les voyages en train

La deuxième journée de ma mère à Sainte Anne s’est plutôt bien passée. Mes quelques heures en sa compagnie à lui lire un bouquin et à nous balader dans le minuscule jardin jonché de fleurs étaient beaucoup plus agréables que ce que nous avons vécu le jour précédent. Elle était beaucoup plus calme, souriait de temps en temps, semblait écouter ce qu’on disait, etc. A un moment, je lui ai expliqué que j’allais partir en Allemagne voir ses petits enfants et lui ai demandé si elle voulait que je leur dise quelque chose de sa part. Elle m’a répondu “que je les aime!” J’étais sidérée! Dans le jardin, je lui ai dit d’aller faire un tour et que je l’attendais sur le banc pour quand elle voulait faire un câlin. Elle a fait quelques tour et à chaque fois on se faisait un câlin et je lui répétais ces instructions, mais à la fin, elle m’a dit “non, tu viens avec moi!” Et quand je lui racontais des trucs idiots dans un français approximatif et que je lui ai dit “je suis désolée de parler si mal, ce n’est pourtant pas toi qui nous a appris à parler français comme des vaches espagnoles!” elle a franchement rigolé, ce que je n’avais pas vu depuis longtemps!

C’est triste d’en arriver à ce que de si petits événements aient une si grande importance, mais grâce à ces petits instants mémorables (et aussi que j’espère aider un peu la zia dans ces moments difficiles), je me dis que j’ai vraiment bien fait de revenir passer un peu de temps ici.

Bref, après un vendredi matin difficile, ma mère a été transférée à l’hôpital psychiatrique où elle avait passé le mois de mars et visiblement, elle semble se sentir chez elle là-bas. Je n’ai toujours pas visité cet endroit puisque moi, je suis partie en train retrouver mes adorables neveux/nièce allemands (je crois que je n’ai jamais été aussi proche de louper un train de ma vie!) (et la connection internet du TGV SNCF/DB est vraiment pourrie!).

Revoir ces chouchous adorables me fait beaucoup de bien! La seule chose que je regrette amèrement c’est de pas avoir acheté de clarinette à Paris avant de partir, parce que je pensais pouvoir utiliser celle de ma nièce avec mon embouchure, mais le diamètre des barillets des clarinettes allemandes est de quelques millimètres plus large que celui des barillets de clarinettes françaises donc ça ne marchait pas. Et même si ça avait marché, je n’aurais probablement pas réussi à jouer quoi que ce soit de décent, parce que les clapets, les anneaux, et les trous des clarinettes allemandes sont vraiment très différents de ceux des clarinettes françaises! Bref, j’aurais vraiment, vraiment dû profiter d’être à Paris pour m’acheter une chouette clarinette! Merdum! Ma nièce et moi pourrions jouer ensemble, ça serait génial!

A part ça, il fait beau, je mange trop, je ne dors pas assez, je rigole beaucoup, je fais des tas de câlins, je lis des histoires, je montre à ma nièce comment s’enrouler les cheveux dans une pince, j’énumère pour mon petit filleul tous les mots allemands que je connais (avec un accent pourri, à sa grande joie)… bref… comme d’habitude, c’est la belle vie ici!

7 comments

  1. Geneviève

    Tu as eu de la chance d’avoir une si bonne journée avec ta mère. Important de te créer quelques bons souvenirs avec elle, malgré son déclin. Pour elle aussi — ou pour le peu qu’elle s’en souviendra.
    Et pour passer un bon moment avec tes petits je vous suggère de regarder “Bruce Almighty”, c’est délicieusement con mais mes petits à moi sont devant à l’heure où je t’écris et ça rigole assez fort ! :*

    Liked by 1 person

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

%d bloggers like this: