c'est pas moi je l'jure!

ici Paris

Après un réveil au aurores, ma frangine allemande et moi avons fait quatre heures et demi de TGV (assises l’une à côté de l’autre alors que nos sièges réservés étaient dans deux wagons différents, mais le train était pratiquement vide, ce qui nous a aussi permis de papoter longuement avec un contrôleur très sympa) pour débarquer à Paris vers midi. Là, nous avons déjeuné à la Gare de l’Est (où se trouve la meilleure choucroute de Paris) avec deux très chouettes copines fidèles lectrices de blog, Narayan et wam.

Ensuite, au lieu de la sieste tant désirée, nous sommes allées rendre visite à notre mère dans un hôpital gériatrique que je ne connaissais pas mais qui semble vraiment très bien: Bretonneau. Ma mère était complètement sonnée et n’a répondu que quelques “oui” ou “non” à nos questions et n’a que dit “je veux me promener” et “je veux remonter” en plus de deux heures, mais elle a bien mangé les pâtisseries achetées par ma frangine et marché dans le jardin de l’hôpital. Ma soeur avait aussi des écouteurs et lui a fait écouter un peu de musique, et son regard était un peu moins perdu pendant ces quelques moments. Les cris d’angoisse et de colère ont disparu mais bon, elle est trop sonnée par les calmants pour faire grand chose. Elle a quand même souri quand elle nous a vues, ma soeur et moi. Je ne pense pas qu’elle sache qui nous sommes mais elle sait qu’elle est contente de nous voir, c’est déjà ça.

Il n’est que 20 heures, ce soir, mais je vais profiter du fait que ma tante est au Texas pour me coucher tôt et me réveiller tard et essayer de reprendre un peu de poil de la bête parce que là, je suis tellement profondément épuisée physiquement et mentalement que je vais même avoir du mal à trouver l’énergie de me mettre en pyjama!

16 comments

  1. Oh? Ils lui donne des calmants? hmmmm… cela les rend tellement amorphe et ça n’aide pas la situation… tristounet! C’est ce qu’ils font dans les résidences gériâtriques… ils les bourrent de calmants ce qui les rends encore plus confus… on ne s’en sort pas rendu à ce point là, n’est-ce pas 😦
    J’espère que tu te reposes bien maintenant et que ta nuit t’a été récupératrice.
    N’empêche que tu m’as donné l’eau à la bouche avec ta choucroute de la gare de l’Est 🙂

    Like

  2. MAG

    Il n’y a je pense guère que les calmants pour calmer ses crises d’angoisse et autres, si bien sur il n’y a pas d’abus. Par respect pour elle il en faut ; si c’est dans l’intérêt du personnel, avec doses accrues, c’est en effet inacceptable.
    Je suis malheureuse pour toi de voir la vitesse d’évolution de la maladie. Cela pose un problème important pour elle mais surtout pour la famille. Le souhaiter, le déplorer, c’est un choix difficile et très personnel. Un tel stress ne peut qu’être épuisant.
    Je te souhaite beaucoup de courage et des amis proches que tu peux voir souvent. Beaucoup de dérivatifs agréables aussi. Se vider l’esprit est indispensable.

    Like

  3. Narayan

    Choucroute excellente il faudra que je teste Jenny avant d’attribuer la première place. Le temps passe toujours trop vite en ta présence j’ai encore des milliards de trucs à te demander et à te raconter !

    Like

  4. je suis toujours aussi triste en lisant ce qui arrive à ta mère, c’est vrai que l’évolution semble si rapide..
    bon courage pour les prochains jours, des bises ensoleillées
    PS tu as au moins de la chance avec le temps en ce moment..

    Like

  5. Je te fais de grosses grosses bises.
    Et j’espère qu’elles arriveront jusqu’à toi car les derniers com’ que j’ai posté depuis mon téléphone ne sont pas pas arrivés sous tes articles 😦
    Cela dit, je ne disais pas grand chose, en dehors de la compassion que je ressens pour toi et tes frères et soeurs… Et ta maman…

    Like

  6. Bretonneau est un nom qui me dit vaguement quelque chose. Dommage que la seule solution pour le moment soit les calmants. Mais c’est peut-être mieux, pour ta maman aussi, de ne pas trop se rendre compte de ce qui arrive.

    Like

  7. Wam

    J’étais contente de te voir, de vous voir 😊
    Que des gens de bonne compagnie ici.
    Juste après ma choucroute, je suis allée à la piscine (d’où le gros sac avec palmes masqué tuba et tout). Croyez le ou non, j’avais faim.en sortant 🤤
    J’ai été très impressionnée par la sérénité qui se dégage de ta soeur…

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: