c'est pas moi je l'jure!

dans mon journal ce matin

Je trouve, mais vous avez le droit de ne pas être d’accord avec moi, que nous vivons des moments historiques, et que donc il est très important de prendre des notes, des photos, des souvenirs, des petits bouts du quotidien, parce que sinon, dans 50 ans, on regrettera tous de ne nous souvenir de rien.

“Pedestrian crossing will change automatically”

Mes petits questionnaires n’ayant pas eu de succès, je vais donc être égoïste et vous raconter ma journée d’hier, na!

Réveillée vers 7 heures et demi, j’ai écouté deux chapitres de mon bouquin audio (A Conspiracy of Bones, de Kathy Reichs) avant de lire (sur mon téléphone) les nouvelles sur la CBC, le New York Times, et le journal local. Vers 9 heures, je me suis levés et me suis fait une grande théière de thé et une tartine de fromage, et j’ai dégusté tout ça en tchatchant avec mon personal shopper qui ne trouvait pas de fraises ni de chou chinois au supermarché, puis pendant une réunion (sur Zoom) avec le bureau des étudiants internationaux. Mes courses ont débarqué juste après la fin de la réunion, c’était parfait!

Ensuite, je suis allée au Pneu Canadien pour acheter des pots et des plantes. Là, il m’a fallu faire la queue dehors, et je me suis pelée pendant 20 minutes, debout, avant d’avoir la permission d’entrer. Un jeune homme m’a aidée à porter les plantes, et il m’a même laisser entrer dans le magasin alors que c’était interdit depuis le garden centre, pour que je puisse prendre quatre pots.

Mon retour a été épique, puisque j’ai dû demander de l’aide à un voisin et lui ouvrir ma voiture depuis mon appartement (vive les systèmes qui permettent de tout faire à distance et de savoir si la voiture est ouverte, le coffre est ouvert, etc.) et de le laisser aller sur mon balcon tout en gardant nos distances. J’ai ensuite dégusté trois galettes de riz dont je rêvais depuis des semaines avec la margarine spéciale (découverte lors de mon régime sans produits laitiers) à nouveau dans les rayons du supermarché!

Vers 14 heures, je suis allée chez la secrétaire de mon club des femmes universitaire avec la vice-vice présidente et on a bossé presque deux heures pour organiser les archives du club pour les trois dernières années. On s’est bien énervées contre les gens qui ne gardent pas tout et qui ne sont pas bien organisés!

Ensuite, je suis rentrée et j’ai planté des fleurs et des semis pendant plus de deux heures sur mon balcon avec Miss Penny. Il ne faisait pas chaud (à peine 8ºC), et quand le vent se levait il faisait même un peu froid, mais au moins je n’ai pas chopé de coups de soleil! Et j’ai réussi à planter toutes mes nouvelles acquisitions!

Le soir, je me suis fait une grosse salade mêlée, et j’avais à peine commencé à regarder le début d’un épisode de Coroner, une série canadienne sympa, quand ma copine Ana a téléphoné. On a papoté pendant plus d’une heure des cours de l’université qui vont malheureusement rester online jusqu’en décembre, et ça nous déprime énormément.

Vers 21 heures, j’ai remarqué que Miss Penny avait encore une fois fait pipi en dehors de la litière, donc j’ai décidé de désinfecter toute la buanderie (où se trouve sa litière) de fond en comble, murs inclus, et j’ai même nettoyé et changé les meubles de place et passé chaque centimètre de cette pièce au vinaigre! A la fin, j’étais morte et ai à peine réussi à me relever pour aller donner des croquettes à Miss Penny avant d’aller m’effondrer sur mon lit et regarder la fin de mon épisode à moitié endormie!

Juste avant 23 heures, ma copine Katrina m’a textée (elle est maintenant en Colombie Britannique) mais je n’ai pas eu le courage de lui parler longuement. Quelques minutes plus tard, une bouillotte sur le bide et une Miss Penny à mes pieds, je pionçais ferme!

19 comments

  1. Lucette

    Et bé une belle journée bien remplie !! Et quel balcon, lorsque tout sera en fleur il va être magnifique.
    Je ne sais pas ce que tu as comme litière, Ma petite chatte n’aimait que la litière ouverte, impossible pour elle de faire ses besoins dans une fermée.
    Pour ma part je ne suis pas totalement déconfinée, pour cause de couture, la mairie du village a demandé si quelques personnes pouvaient coudre des masques et me voila dans l’équipe, j’ai une petite pile d’une centaine de masques à faire……
    Cette période a été une drôle de parenthèse. Une pause pas toujours sereine, qui a engendré un quotidien bien différent. Des réflexions inhabituelles, qui ont chamboulées ma petite vie tranquille.
    Sacré covid-19

    Like

    • Bon, dans 50 ans, sauf progrès exceptionnel de la science je ne pense plus être là pour raconter mais tu as raison de dire que c’est une période historique et qu’il faut laisser une trace….j’ai découvert récemment, sur fessedebouc, c’est parfois utile quand même, qu’il y avait eu une grippe asiatique terrible en 1957. Je ne me souviens pas (j’avais 3 ans….) mais je ne me souviens pas non plus que mes parents nous en aient beaucoup parlé

      Like

      • 😆 je ne pense pas non plus être là dans 50 ans, mais je regrette que mes grands parents (et même mes parents) n’aient pas écrit ce qui leur arrivait au quotidien lors de moments importants de l’histoire. Donc je fais ça pour mes arrières-petites-nièces!

        Like

    • Lucette, c’est sûr que ces derniers mois ont forcé beaucoup de monde à réfléchir un peu plus que normalement 🙂 Bon courage pour les masques, je t’en achèterais volontiers, je n’en ai pas, ici.

      Like

  2. 1 Dans 50 ans je ne serai plus là, et désintégrée depuis longtemps! et ma foi, je n’en aurai plus rien à faire du Covid-19, peut être que j’en serais morte? pasque il ne disparaitra jamais, ce foutu virus, j’en suis presque sûre, LOL!
    2 j’ai répondu à ton questionnaire, il me semble?
    j’aime beaucoup ton balcon ensoleillé, avec toutes ces fleurs, il sera bientôt superbement coloré, bravo!
    Sais tu que les chats adorent l’odeur de l’eau de javel? j’en mettais toujours un tout petit peu au fond de la litière, sous les petits cailloux, et ça fonctionnait bien.
    une journée bien remplie..repose toi ce WE sinon tu vas faire un burn out, ha ha
    bises du samedi

    Like

    • 1. Oui mais tes enfants et tes petits enfants voudront savoir ce que tu pensais, comment tu vivais les choses, etc. 🙂
      2. Oui, tu étais à peu près la seule, merci 🙂
      3. L’eau de Javel n’est pas courante ici, je ne saurais même pas où en trouver…

      Like

  3. A l’Ouest

    Journée bien remplie, tu as bien mérité ta bouillotte 😄
    C’est drôle je viens de finir “conspiracy of bones”, c’est mon premier livre de cette auteure, c’est pas mal du tout. Je l’ai pris chez Costco l’autre jour tout à fait par hasard!

    Like

    • J’aime ma petite bouillotte de mémée 😉 C’est la première fois que tu lis du Kathy Reichs?? Tu sais qu’elle est mon autrice américaine préférée?? Tout le vocabulaire scientifique anglophone ET ma nationalité canadienne, je les dois à Kathy Reichs 🙂

      Like

  4. Pas sûre d’être encore là dans 50 ans, mais je prends des notes quand même, et quelques photos aussi, malgré les grimaces des enfants.
    Quant aux questionnaires, j’avoue avoir manqué de temps (et de temps d’écran disponible, mon fils ayant besoin de l’ordinateur pour ses cours).

    Like

  5. Anonymous

    Nous vivons une période tout à fait historique, ça me semble évident. Dans beaucoup moins que 50 ans nous ne nous souviendrons de pas grand chose, c’est comme ça.
    La femme que j’aime note jour après jour dans des cahiers à spirale d’écolier son quotidien et ce depuis au minimum quarante ans… ça nous est bien utile lorsque nous cherchons un évènement particulier et nous avons tout à fait conscience d’oublier un maximum de choses, d’évènements de détails. Ce journal que je nommerai journal intime, je ne l’ai jamais lu bien évidemment même si elle me fait part de quelques phrases de temps à autres, d’ailleurs elle-même ne connaît pas le contenu de mes (sublimes) blogs.
    Ne pas avoir répondu à ton questionnaire… celà ne me ressemble pas, de quel questionnaire veux-tu parler ?

    Bleck

    Like

  6. Quelle journée bien remplie ! Je n’en fais pas autant 😉
    C’est vrai, moi aussi j’ai envie d’enregistrer certaines petits détails de la vie en cette période étrange, les petits mots sur les commerces qui rappellent les règles de sécurité, les files d’attente à l’extérieur (heureusement, nous on ne se les gèle pas), les conversations à 2 mètres les uns des autres…

    Like

  7. MAG

    Ma réponse au questionnaire, comme parfois, n’a pas voulu être enregistré.
    Pour Miss Penny :
    – les chats sont vulnérables, donc très attentifs, lorsqu’ils font leurs besoins. A moins qu’ils aient perdu tout instinct, les litières couvertes si agréables pour nous humains, sont à proscrire.
    – les chats n’aiment pas les litières qui collent aux pattes.
    – les chats détestent utiliser la litière d’un autre chat, voire déjà utilisée par un autre chat.

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: