c'est pas moi je l'jure!

encore un peu d’amour (sur les hanches)

Je m’occupe l’esprit en faisant ces petits sablés. (Parfois fessedebouc est vraiment pénible, mais parfois on y trouve des trucs sympas grâce à sa frangine allemande qui a cliqué “like” sur un truc qu’on ne connaissait pas et on se dit “oh tiens, ça n’a pas l’air mauvais ce truc!”)

Ingrédients que j’ai utilisés:

  • 155 g de beurre bien bien mou
  • 90 g de cassonade
  • 55 g de sucre semoule
  • 1 œuf
  • 1 jaune d’œuf
  • 70 g de poudre d’amande
  • 185 g de farine
  • 2 g de levure chimique (1/2 cuillère à café)
  • 1 pincée de sel

  1. Mettez le beurre dans le bol de votre robot et mélangez jusqu’à ce qu’il ait une consistance de pommade.
  2. Ajoutez la cassonade et le sucre semoule, mélangez encore jusqu’à blanchissement.
  3. Ajoutez le jaune d’œuf, mélangez.
  4. Battez l’œuf quelques instants à l’aide d’une fourchette, versez la moitié dans votre bol, réservez l’autre moitié pour la dorure.
  5. Mélangez encore la pâte puis ajoutez la farine, le sel, la poudre d’amande et la levure chimique.
  6. Malaxez jusqu’à obtention d ‘une pâte homogène.
  7. Faites une boule, filmez-la et réservez au réfrigérateur pendant au moins 2 heures.
  8. Étalez la pâte (je l’ai divisée en trois parties égales) entre deux feuilles de papier sulfurisé et mettez-là au congélateur 15 minutes.
  9. Préchauffez le four à 180 degrés.
  10. Sortez la pâte du congélo et faites vos pièces à l’emporte-pièce selon vos envies. J’ai fait ça en trois fois parce que je ne pouvais pas mettre tous les sablés sur la même plaque. J’ai découpé/badigeonné/décoré mes sablés suivants pendant que les premiers cuisaient.
  11. Badigeonnez vos sablés avec l’œuf battu restant (vous pouvez ajouter un peu de lait si vous n’avez pas assez de dorure).
  12. Faites des marques au couteau pour la décoration (ma fourchette collait trop).
  13. Cuisez 10 minutes environ (au four à convection, sinon c’était plutôt 12 minutes, chez moi). 
  14. Laissez refroidir sur une grille et conservez vos sablés basques dans une boîte en métal.

J’ai fait la recette deux fois. J’ai mis un chouïa trop de levure dans mon premier batch donc mes sablés se sont étalés et la décoration à la fourchette avait presque disparue!

Dans le deuxième batch, j’ai oublié de mettre le demi-oeuf battu donc la pâte était un peu plus friable (j’ai dû la terminer à la main) mais le goût était le même. J’ai aussi fait les “rayures” avec un couteau au lieu d’une fourchette et elles ont mieux tenu, c’était beaucoup plus joli. Et avec la bonne quantité de levure, les biscuits ne se sont pas étalés ni collés les uns aux autres.

Ce que j’ai trouvé le plus difficile c’était d’étaler la pâte exactement à la même épaisseur partout: mes centres étaient toujours un peu plus épais que les bords et donc certains sablés étaient un peu plus bronzés que d’autres.

J’ai trop rapidement donné mes premiers sablés à ma copine et ma gentille voisine anglaise pour pouvoir les compter. Avec le deuxième batch j’ai pu faire 46 biscuits.

Je sais qu’ils sont encore meilleurs le lendemain mais c’est très difficile de résister, hehe!

Réussite: 10/10! Un vrai délice! Pas hyper faciles et rapides à faire mais ça en vaut la peine.

22 comments

  1. catandfivecats

    tu es la tentation même avec tes recettes sucrées! déjà que je m’exerce en ce moment à faire des cookies (banane/coco et chocolat) qui ressemblent à des cookies et non à des tartelettes, si en plus je dois m’exercer sur des sablés (bretons?) et qu’ils soient parfaits, je vais prendre 10 kg, oui, sur les hanches, LOL! 😁😉
    merci copine!
    je ne t’en veux pas, merci pour la recette, bises du mercredi😊

    Like

  2. Je ne sue pas sur mon tapis de course pour me gaver derrière de biscuits, moi Madâme ! Dit celle qui vient d’acheter un lot d’Amaretti à déguster le soir sur le canapé…après la séance de torture sur le tapis de course 🙂

    Like

  3. En ce qui me concerne (et pas qu’en ce moment) c’est que je suis plutôt bière pression / brownie chocolat noisettes / sablés au beurre / Cassonade pas brune mais plutôt blonde dans la carbonade / Amaretti / triple ration de chips / Camembert et beurre / olives et tarama à la truffe (oh ‘tain le tarama à la truffe de chez Sophie, oh ‘tain) mais tant qu’on est beaux gosses, hein !!

    Bleck

    Like

    • Haha, je craquerais encore plus volontiers pour un bon camembert moi aussi, crois-moi, mais j’essaye de faire des économies en ce moment parce que je fais la bouffe pour ma copine et c’est pas donné, alors ça fait depuis début janvier que je n’ai pas bouffé de fromage, snif…. 😢

      Like

  4. Bravo! J’avoue avoir de moins en moins la patience de faire des biscuits au rouleau et à l’emporte pièce et préférer les recettes où la mise en forme consiste à prélever une cuillerée de pâte et à l’ecrabouiller sur la plaque….ou alors tout étaler et couper des parts avec une roulette à pizza…..on devient paresseux avec l’âge?

    Like

  5. Pingback: à la merci des vents, des flots, et de l’orage | c'est pas moi je l'jure!

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: