c'est pas moi je l'jure!

à la merci des vents, des flots, et de l’orage

Le jour où j’en ai eu trop marre de ma cuisine et j’ai craqué et décidé que quatre poubelles différentes c’était TERMINÉ, c’était aujourd’hui! RAS LE CUL des quatre poubelles, j’ai déjà tellement peu de place dans cette foutue cuisine merdique que chaque centimètre de comptoir compte, et je vais virer la poubelle-composte. Tant pis, j’irai en enfer, de toutes les manières je l’savais déjà.

C’est pas possible d’espérer faire de la cuisine dans ces conditions, mon mixeur est coincé entre la poubelle et l’évier, je ne peux rien poser à côté ni mélanger, c’est la crise, je vais finir par arrêter de faire la cuisine et me laisser crever de faim si ça continue!

Déjà que je voulais faire des sablés pour essayer d’arrêter de m’énerver parce que je venais de perdre une heure de travail acharné (préparation d’une présentation aux profs de la FAK et tout doit être en anglais ET en français, misère, et je ne sais pas pourquoi mais j’ai tout perdu et rien retrouvé).

J’ai décidé de faire des cookies pour ma gentille “concierge” qui m’a aidée avec trois paquets perdus et pour la secrétaire d’Albert qui m’imprime toujours plein de trucs parce que je n’ai pas d’imprimante chez moi ni dans mon bureau.

Mais finalement ils étaient relativement nuls, secs et sans goût. Pourtant à ATPN j’avais fini par les réussir, mais là, c’était vraiment raté. La seule note positive de l’histoire c’est que je me suis tellement énervée avec ma cuisine que j’ai effectivement oublié la présentation perdue!

J’ai utilisé mon nouveau rouleau à pâtisserie avec des rondelles pour régler l’épaisseur de la pâte, et les boîtes en carton à monter soi-même achetées en même temps pour facilement transporter et partager mes créations ratées avec les gens, sans avoir besoin de leur demander de me rendre ces boîtes.

Le moment où la première fournée est au four et il faut découper et préparer (marques au couteau et badigeonnage au jaune d’oeuf) la deuxième fournée et en même temps vérifier que rien ne crame et mettre la pâte restante avec la pâte de la troisième fournée au frigo et ensuite l’étaler et la mettre au congélateur pendant que la deuxième fournée cuit et qu’il faut mettre la première fournée sur la grille pour qu’ils refroidissent mais la plaque est trop chaude pour pouvoir mettre les découpages de la deuxième fournée dessus donc il faut sortir une autre plaque et ne pas poser la première plaque brûlante sur l’ordinateur tout en découpant et décorant et badigeonnant la troisième fournée et en vérifiant que la deuxième fournée ne crame pas et que la pâte au congélateur n’est pas trop congelée et qu’il y a assez de place sur la grille pour faire refroidir la deuxième fournée et que… Bref, ce moment-là est assez agréable parce qu’on n’a pas du tout le temps de penser, c’est l’usine, la tête est vide, tout le reste disparait, et j’aime ça!

–Moment M23

Pour Bleck, une chanson sur le travail ingrat des artistes qui doivent toujours être “au top” sinon on les ignore/oublie 🙂

19 comments

  1. mmechapeau

    Une poubelle virée, un marathon de sablés, emballés, ficelés pour s’occuper.
    Que voilà un moment M23 bien agité.
    Et depuis, quid de la préparation perdue? Est-elle réapparue?

    Like

  2. catandfivecats

    faire des gâteaux pour les amis est pour moi aussi une occupation joyeuse (par contre les diners, bof)
    il faut dire que j’adore racler le reste de pâte crue et me régaler, petits plaisirs pas si innocents que ça.
    tu devrais investir dans une imprimante pour chez toi, bon je dis ça, je dis rien..
    j’adore Billy Joel, pourquoi juste pour Bleck? il a un statut particulier?😁
    bonne semaine bises

    Like

  3. Isabelle

    Ah cette maudite cuisine….Il est vrai que les poubelles sont bien encombrantes.
    Et après, on nous dit que les cookies, cest simple à réaliser ! Pas mal ce rouleau réglable !
    Après la tempête vient le calme et vous allez la retrouver votre préparation.

    Like

    • Je suis assez contente du rouleau je dois avouer, ça faisait longtemps que j’en rêvais 🙂 Quand à la présentation, hélas, elle était bien perdue mais c’était seulement une heure de travail, heureusement, pas toute une journée de boulot!

      Like

  4. Bibigeneve

    Dans l’émission “zone interdite” ils viennent de faire un reportage (que je n’ai pas vu car pas de tv -juste lu un article) sur le sort des poubelles de recyclage à Paris… Manifestement tu peux virer toutes tes poubelles et n’en garder qu’une, vu ce qu’ils en font !!! Nous trions aussi, et amenons à la déchèterie, après, où ça s’en va, mystère et boule de gomme…

    Like

    • Bibigeneve, je sais, on ne sait pas souvent ce que deviennent toutes ces poubelles différentes donc c’est parfois difficile de faire des efforts. Je garde celle du papier et celle du plastique, et le verre aussi (mais ça j’en ai peu), mais le reste passe dans la même poubelle, plus de composte!

      Like

    • Les boîtes sont géniales, je les ai trouvées sur amazon. Avant j’utilisais des boîtes en métal ou plastique et je devais toujours demander aux gens de me les rendre, ce qui était peu pratique. En plus, avec covid, je peux distribuer des petites quantités individuelles aux gens sans qu’ils aient besoin de partager une grande boite 🙂

      Liked by 1 person

  5. Magali

    Pourtant ils ont belle allure tes sablés 🙂
    Avec un zeste de citron, si la pâte a la bonne consistance, ils sont toujours en accord avec ma gourmandise.
    Je ne comprends pas que la poubelle – toute petite – soit sur le plan de travail. Je préfère tout au sol, même si c’est encombrant.

    Like

    • Ce sont des sablés aux amandes mais ils auraient été meilleur avec un peu de zeste de citron en effet 🙂 La minuscule poubelle c’était pas possible au sol, tu te tuerais le dos! Ces minuscules poubelles/composte sont faites exprès pour être sur le plan de travail mais elle est passée à la trape, hop, terminé!

      Like

  6. Bleck

    Pour moi également, l’espace cuisine est important, ce qui n’est pas le cas pour tout le monde donc les appart’s destinés à la location sont dits avec “cuisine équipés” seulement sur le papier, et puis ce qui est important me semble-t-il en effet, c’est d’avoir un vrai plan de travail.

    En tant que commentaireux à statut particulier, je te remercie pour la dédicace du jour !

    Bleck

    Like

    • J’avais beaucoup de chance avec ma cuisine, en Alberta, et je finirai bien par m’habituer à celle-ci, mais effectivement, le plan de travail est pratiquement inexistant et c’est très pénible pour quelqu’un qui aimerait faire des cookies tous les dimanches 🙂

      Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: