c'est pas moi je l'jure!

règles du jeu

Albert, qui m’a engagée et qui est mon direct supervisor, est un type qui m’intrigue. Il a travaillé comme ingénieur chimique pendant longtemps “in the industry,” comme on dit, avant de débarquer à la FAK. Comme il n’a jamais travaillé dans une université “normale,” pour lui, c’est normal de devoir “poser ses congés” et de prendre une pause de midi à 1300 (thirteen hundred hours) et d’écrire des rapports avec plein de statistiques sur tout et sur rien. Il est très sympathique, aime beaucoup raconter des histoires qui s’emberlificotent dans d’autres histoires à tel point qu’on se souvient rarement du sujet du début de la conversation, mais il peut être très strict aussi, et même un peu plus rigide que des gens aussi hauts placés que lui dans des universités “normales.” Mais il est aussi le troisième plus haut placé dans la hiérarchie de la FAK (et les deux au-dessus de lui sont militaires, pas académiques) donc c’est normal qu’il soit doué pour instaurer et faire appliquer le règlement.

Son français est excellent, probablement parce qu’il a vécu plusieurs années en Belgique et a une femme Belge (francophone). Aujourd’hui, il m’a dit qu’il allait “s’occuper de ça dare-dare!” ce qui m’a fait beaucoup rire parce que ça faisait très longtemps que je n’avais pas entendu cette expression .

J’ai passé un excellent moment avec lui cet après-midi. Après avoir essayé de me débattre toute seule pour tout comprendre et tout faire marcher, j’en ai eu marre et lui ai dit qu’on devait se rencontrer une fois par semaine. Maintenant, je lui apporte une liste de questions collectionnées pendant la semaine et il y répond, l’une après l’autre. Ce que je trouve intéressant, c’est que mes questions et mes requêtes peuvent être simples ou compliquées, il y répondra toujours de la même façon succincte: ok, on va trouver la solution et résoudre le problème. Un vrai ingénieur!

Il m’offre toujours une petite tasse de bon café (pas du jus de chaussette nord-américain), et j’aime quand il me raconte ses batailles entre le gouvernement et les militaires et les profs, et pire encore, sa difficulté à suivre les règles provinciales ET fédérales, surtout par temps de covid. Je lui fais aussi des suggestions qu’il adopte régulièrement, ce que je trouve fort sympathique! Par exemple c’est grâce à moi que tous les profs de la FAK ont maintenant des comptes Zoom! Et il rigole souvent parce que je lui pose des questions sur des règlements qui existent dans des universités gigantesques alors qu’ici, ils font tous parfois un peu n’importe quoi. Par exemple j’ai dû remplir des rapports annuels de 150 pages chaque années avec des milliers de questions minutieuses sur tout ce que j’avais fait, mais ici, ils écrivent juste un petit rapport de deux pages comme ils veulent et hop, basta!

Je crois aussi que c’est un type qui n’est pas du genre à garder rancune contre quiconque, et ça, je l’apprécie énormément. Tout problème a une solution, et une fois le problème résolu, on passe à autre chose. J’aimerais avoir un cerveau comme ça!

–Moment M7

19 comments

  1. Magali

    Ce monsieur est une perle rare, j’aurais tellement rencontrer quelqu’un d’aussi fabuleux lorsque je travaillais.
    Il va bientôt falloir faire la liste de tous les points positifs de ta nouvelle situation.

    Like

    • Bleck

      Bah, bah bah bah bah… un cerveau d’ingénieur peut être souvent casse-bonbon, hors activité professionnelle j’ai dans mes relations deux ou trois ingénieurs (hommes et femmes) ils ne sont pas les plus drôles toujours à vérifier les dires des uns et des autres, toujours dans la technique, la démonstration scientifique… le rationnel poussé au maximum peut être assez pénible.

      Bleck

      Like

      • Haha, le cerveau que j’envie c’est celui qui arrive à passer à autre chose et ne pas ressasser les vieilles histoires pendant des nuits et des nuits 🙂 C’est sûr que parfois (et je le note bien, aussi, ci-dessus), un cerveau d’ingénieur peut être un peu pénible! (Ceci-dit, un cerveau de non-ingénieur aussi!!)

        Like

        • catandfivecats

          J’ai plusieurs cerveaux d’ingénieurs parmi mes tout-proches, et je peux t’assurer que c’est très agréable, surtout quand le tien commence à débloquer..tous les problèmes (absolument tous) résolus très vite, quel bonheur!

          Liked by 1 person

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: