c'est pas moi je l'jure!

random acts of kindness

Quelque chose de parfaitement insolite m’est arrivé aujourd’hui!

Comme c’est la journée nationale pour la vérité et la réconciliation, il n’y avait pas de cours, donc je me suis dit que c’était le moment parfait pour aller visiter le centre ville de Kingston au lieu de continuer à m’énerver contre mon VPN qui ne me laisse pas regarder Le Meilleur Pâtissier. J’avais repéré qu’il y aurait quelques activitées pendant toute la journée dans le Parc de la Confédération devant la mairie, donc j’avais fais une réservation pour déjeuner au restaurant de l’hôtel dans lequel j’étais allée lors de ma première visite de Kingston et qui se trouve juste à côté du parc et où je sais que le parking est gratuit.

Je suis arrivée à l’hôtel vers midi et demi, ai garé ma voiture dans leur parking, et suis allée me balader le long du lac, vers le parc et le brasier près duquel se trouvaient beaucoup de gens qui portaient des t-shirts oranges. Je me suis assise juste à côté d’eux, et j’ai pensé à la cruauté de l’être humain envers tout ce qui est “différent,” et à son besoin de pouvoir absolu. Et à tous les enfants du monde qui en ont payé le prix, dans le passé et encore aujourd’hui. Et au fait que j’étais vraiment, vraiment seule ici et que ça commençait à me peser.

Vers 1330 (thirteen-thirty, comme on dit à la FAK), je suis allée déjeuner au restaurant de l’hôtel, avec une jolie vue sur le petit port de Kingston et juste en face, la péninsule de la FAK. Et j’en étais au milieu de mon hamburger et de mon chapitre quand un homme fort âgé s’est approché de ma table et m’a dit bonjour puis m’a demandé s’il pouvait m’offrir mon déjeuner!

Un peu étonnée, je lui ai offert la chaise de l’autre côté de ma table et on a papoté un moment, et il m’a juste dit qu’il possédait quelques appartements dans le centre ville et était en train de recevoir les loyers de ses locataires, donc il avait plein d’argent à dépenser, et il m’avait vue arriver au restaurant et pensait que je méritais bien un déjeuner gratuit.

Et puis il est parti.

–Moment M6

28 comments

  1. Magali

    C’était une belle rencontre qui devrait augurer de partages amicaux dans la ville. Tu viens juste d’arriver, tes étudiants sont très satisfaits pour le moment. Ils vont t’adorer, même avant le petit programme inattendu que tu es en train de leur concocter (sans statue cependant), et tu es sociable.
    Miss Penny s’est tellement vite intégrée qu’elle te fait perdre la notion du temps.
    Lorsque j’étais jeune, des messieurs m’ont offert de me loger (hum) … maintenant je partage parfois ma table mais on ne m’a jamais offert mon repas 🤣

    Like

  2. catandfivecats

    c’est très étrange comme démarche, est ce qu’en définitive il t’a offert ton repas?
    et tu lis en mangeant? c’est également étrange😉 je ne pourrais ni apprécier mon repas, ni le livre, mais peut être est ce une question d’habitude?
    bon début de We bises

    Like

  3. Isabelle

    Et oui, il y a encore des personnes bonnes et généreuses, sans mauvaises intentions. Aujourd’hui, on est étonné d’être abordé de la sorte. A la libraire, alors que je reposais les livres qui étaient trop chers, un homme les reprenait derrière moi et me les a payés ( 4 gros pavés dont un P.Lemaitre ), en disant que le prix ne devrait jamais être un frein au plaisir de la lecture.
    Une jolie ville, avec de beaux bâtiments, un joli port, sympa !

    Like

  4. Hé bien bravo d’avoir été au-delà du gros à-priori qui dans la situation, pouvait s’imposer, et que j’aurais eu (“tiens, un dragueur, beurk, ne pas répondre). Comme quoi aller au-delà de ses préjugés apporte de jolies rencontres, instants d’humanité…çà a l’air chouette cette ville…
    J’aime bouquiner aussi quand je mange seule au resto ou bois thé ou café en brasserie.
    Bises !

    Like

    • Je ne sais pas si j’aurais réagi de la même façon si j’avais été en France, mais ici, dans une petite ville, au milieu d’un restaurant, il n’y avait pas grand risque 🙂 (Ouf, quelqu’un qui comprend mon habitude de lecture, huhuh 🙂 )

      Like

  5. Incroyable. Cet homme a peut-être des remords de se faire tant d’argent sur le dos des autres? Ou bien il est vraiment généreux, ses loyers sont raisonnables et il a accordé des réductions à ses locataires qui ont perdu leur travail à cause de la pandémie.
    (J’écoute peu les infos, c’est vrai, mais j’ai l’impression qu’on n’a absolument pas parlé de cette journée de commémoration en France, ce qui est regrettable.)

    Like

    • Huhuh, c’est ça que j’aime bien, ne pas réellement savoir pourquoi il l’a fait 🙂 (Oui c’est regrettable, mais bon, il n’y a pas beaucoup de gens des Premières Nations en France, vous avez d’autres crimes à vous reprocher!)

      Like

  6. ainhoa

    je pense , naïvement peut etre, que c’est un monsieur qui a eu un élan de générosité gratuite envers autrui
    cela peut encore exister
    faire encore confiance dans la nature humaine

    Tres belle histoire ***

    ps : moi aussi j’aime bien lire en prenant mon petit déjeuner

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: