c'est pas moi je l'jure!

advienne que pourra

Hier, j’ai lu un article vraiment moche dans le New York Times à propos de ces “horribles Canadiens” qui permettent la mort par suicide assisté*. Le Canada est devenu une vraie dystopie, où n’importe qui peut se tuer pour n’importe quelle raison. Cet article m’a fait penser à quelque chose: les gens qui sont contre l’avortement et ceux qui sont contre le suicide assisté oublient exactement la même chose: que le monde, tel qu’il est aujourd’hui, ne permet PAS aux personnes qui souffrent terriblement de vivre une vie normale.

C’est bien beau de dire “je vais aimer mon bébé même s’il a un handicap!” Le fait est que ce bébé va grandir et que les lois, les attitudes, les modifications, les médicaments, les coûts, les progrès de la médecine, et tout le reste ne vont PAS toujours permettre à cette personne d’avoir une vie “normale.” J’ai un excellent boulot, un handicap relativement peu grave, la capacité de me battre pour obtenir ce dont j’ai besoin, et je vis dans un pays “civilisé,” mais je n’ai malgré tout pas accès à un psychologue, aux médicaments, aux adaptations, au soutien, aux soins, et au type de médecin dont j’aurais besoin pour vivre une vie meilleure que juste “supportable.”

Donc tant que la société ne travaille pas de façon sérieuse et efficace à l’acceptation, l’intégration, et la facilitation de la vie des gens qui souffrent, je voterai en faveur de l’avortement et du suicide assisté.

(Je me suis encore une fois un chouïa énervée dans les commentaires! Et les associations de personnes avec des handicaps crient au meurtre!)

Par contre, depuis hier, je fais officiellement partie du Municipal Accessibility Advisory Committee de la ville de Kingston. Ca va chauffer, les cocos!

* La loi C-7 permet aux personnes en souffrance d’obtenir l’aide médicale à mourir, même si la mort naturelle n’est pas raisonnablement prévisible (explications en français).

22 comments

  1. Tout à fait d’accord avec toi. On devrait tous avoir droit à l’avortement et l’aide à mourir dignement. Les animaux sont mieux loti que nous. Ils ont droit à ça eux.
    Les américains on régressé spectaculairement cet année, c’est pire que tout. Comment peuvent ils retirer le droit d’avortement aux femmes ? Un droit si durement gagné ?
    En France, nous n’avons pas encore le droit de mort assisté. J’espère que ça viendra cette année.
    Bonne journée

    Like

  2. La zia

    Droit à mourir dans la dignité…encore faut-il être en pleine possession de ses capacités intellectuelles ! On fait quoi avec les millions Alzheimer et autres maladies dégénératives ?

    Like

    • Dès que tu sais que tu as une de ces maladies, tu prends ta décision et tu la partage officiellement et légalement avec la personne qui aura le “power of attorney” (je ne sais plus comment on dit en français) et qui pourra prendre cette décision pour toi le temps venu.

      Like

  3. Comme si on décidait d’avorter ou de recourir au suicie médicalement assisté sur un coup de tête… Ces questions sont difficiles; j’aurais tendance à refuser ces morts programmées, mais à considérer que chacun doit avoir le droit de choisir. Il semblerait que la loi encadre tout de même bien les choses, alors, laissons mourir ceux (celles) qui n’en peuvent plus.

    Liked by 1 person

    • Les gens qui crient au scandale n’ont pas tout à fait tort de dire que c’est une honte de “ne plus en pouvoir” pour des choses stupides comme ne pas trouver un appartement accessible aux personnes en chaise roulante par exemple. Mais ça prouve exactement ce que j’explique: la société ne fait rien pour améliorer le quotidien des gens qui font face à ce genre de problème!

      Like

  4. Mme Chapeau

    Avoir accès à l’avortement et à l’euthanasie, c’est chouette mais avoir accès aux soins médicaux, c’est bien aussi.
    Or, cet accès ne semble pas facile là où vous vivez.
    Notre système médical ne ressemble pas au vôtre. En Belgique, on peut aller consulter un médecin ou un psychologue relativement facilement.
    J’ai été lire votre réponse à Henry and I’d like to hug you.
    Courage et félicitations pour votre participation au Municipal Accessibility Advisory Committee de votre ville. J’espère qu’on vous y écoutera.

    Like

  5. Gilda

    Ils oublient aussi que ces lois ouvrent un droit vers un choix possible par les personnes concernées et ne représentent en rien une obligation. Donc les personnes qui sont opposées à l’avortement ou au droit à mourir dans la dignité, il suffit qu’elles s’abstiennent d’y avoir recours.

    Liked by 1 person

    • Oui exactement. Sauf que parfois, c’est dommage de devoir avoir recours à l’un ou à l’autre à cause de problèmes de société (manque de programmes sociaux pour soutenir pour les mères seules, absence d’éducation sexuelle, manque de soutien pour les personnes avec des handicaps, etc.).

      Like

  6. catherine

    Je suis très tolérante quant à l’avortement et au suicide assisté (dommage que ça ne soit pas possible en France). Notre corps nous appartenant, le droit d’en disposer est un droit inaliénable. Je me trompe peut être?
    Et je suis heureuse pour toi que tu fasses partie du Municipal Accessibility Advisory Committee, j’espère que tu pourras te faire entendre lorsque tu en auras l’occasion.
    Passe un bon dimanche, bises

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: