c'est pas moi je l'jure!

sex in the kitchen

Sur un blog, quelqu’un avait écrit: “j’ai toujours rêvé de prendre des cours de tango ou de salsa.” Et je me suis dit, en mon fort intérieur: “et moi, j’ai la chance que mes rêves se réalisent!” Bien sûr, ils se réalisent parce que quand j’ai envie de tout plaquer au boulot, je me remémore ce que ce satané boulot me permet de faire et je reste.

Un de mes rêves? Apprendre à faire la cuisine, parce que pour le moment, j’ai deux mains gauches: je me coupe, je renverse tout, je crame les trucs ou je ne les cuits pas assez, je ne sais pas suivre les directions, je ne comprends rien aux litres, kilos, degrés, inches, centimètres, pouces, cups, cac, et onces, je n’ai jamais tous les ingrédients d’une recette, bref, c’est la cata! Par chance, j’arrive parfois à me faire des trucs mangeables, mais c’est quand’même déshonorant d’être si nulle! J’ai donc commencé à prendre des cours de cuisine il y a quelques mois. Et j’adore.

En général, les cours sont en début de soirée. J’y arrive après une dure journée de boulot, comme une zombie, vannée, sur les rotules, et dès que j’entre dans cette grande cuisine, j’arrête complètement de penser. Au bout de deux heures, miracle, Dr. CaSo est renée de ses cendres telle un Phoenix fleurant bon l’ail et le poulet frit!

L’une des recettes apprises hier soir c’est les “firery garlic shrimp,” facile et rapide à faire, et délicieux en entrée (ou même en finger food) ou en plat principal avec du riz.

7.jpg

1. Mettre de l’huile d’olive dans une poêle et y faire sauter des grosses crevettes décortiquées et déveinées (les miennes étaient surgelées et toutes prêtes à cuire);
2. Quand les crevettes deviennent roses des deux côtés, rajouter du sel, du poivre, un petit piment (plus ou moins fort) (plus c’est petit et plus c’est fort) en rondelles, et plein d’ail coupé finement, ainsi que du romarin et du thym si on veut;
3. Laisser cuire 3 minutes et rajouter du cilantro (coriandre fraîche) (ou du persil si on n’aime pas la coriandre) ciselé, et du jus de citron (ou de citron vert) à volonté;
4. Servir immédiatement.

Fastoche, hein?

Réussite: 10/10!

9 comments

  1. Valérie de Haute Savoie

    Bon ça je le fais à midi, ma fille me tanne pour que je lui fasse des crevettes et cette recette me tente terriblement – je vais aussi me simplifier la vie et prendre des crevettes surgelées (ici il fait maintenant -5°) et la neige reste accrochée bien blanche – Vive les petites villes juste pour ça 😀

    Like

  2. Valérie de Haute Savoie

    Super bon, j’ai juste rajouté un peu de crème de soja (une petite cuillère) et avec ça de la semoule de couscous. Mais j’avais acheté des crevettes surgelées mais encore entière. On a dû les décortiquer ! 😉

    Like

  3. Docteur CaSo

    Ah la la, Bluelulie, et moi qui pensais enfin t’être utile 😉 Qu’est-ce que tu sais faire, alors? Et qu’est-ce que tu ne sais pas faire que tu aimerais savoir faire?

    C’est une excellente idée la crème de soja, Valérie, j’adopte 🙂 Le couscous aussi, j’y aurais jamais pensé… mais il me faudrait quelques légumes alors, avec les crevettes, genre stir fry (légumes passés rapidement à la poêle avec les crevettes) par exemple. Pour les décortications, j’ai aussi dû y passer à mon cours de cuisine… je préfère payer un peu plus cher et les avoir déjà décortiquées, finalement!

    Like

  4. Nan mais tu m’es tres utile! 😀
    C’est que les crevettes, c’est tellement courant par ici que forcement cela devient un classique. J’attends toujours tes recettes avec impatience, et puis je veux tous savoir 😉

    Like

Comments are closed.

%d bloggers like this: