c'est pas moi je l'jure!

como peces en el agua

Dimanche dernier, j’ai cuisiné toute la journée (au doux son des voitures de courses du Grand Prix) pour fêter le départ d’une chouette copine. Le thème: la mer! Il y avait:

  • des crevettes (cuites 2 minutes dans l’eau salée avec une cuillère de piments séchés) avec de l’aïoli maison (mayonnaise classique avec beaucoup d’ail), de la sauce cocktail et des crostinis,
  • une céviche de crevettes et coquilles Saint Jacques (recette du magazine Food and Drink) (je l’aime bien ce magazine),
  • des crêpes au saumon fumé et chèvre frais,
  • une grosse salade (romaine, feta, croutons de pain aux olives (pain aux olives grillé à la poêle avec un peu d’huile d’olive), oignons rouges, et gambas grillées aux herbes),
  • et pour le dessert, bateaux de meringues engloutis sous une vague de crème chantilly et une marée des baies fraîches (mûres, framboises, fraises, myrtilles, et groseilles blanches).

Ze festin! Je crois que mes invités ont aimé parce qu’il ne restait plus grand’chose à la fin… Ce dîner n’était pas difficile mais très, très long à faire. Heureusement, tous les éléments des plats pouvaient être préparés à l’avance (crêpes, sauce au chèvre, feta, fruits, chantilly, aïoli, croutons, crevettes et coquilles St. Jacques marinées, etc).

Les crevettes à l’aïoli avec crostinis (fines tranches de pain grillées à l’huile d’olive et sel de mer) avaient été inspirés par une émission de radio que j’ai écoutée dans ma voiture l’autre soir, en attendant des amies avec qui j’allais profiter des summerlicious. Le problème, c’est qu’à la fin de l’émission, quand mes amies sont arrivées, j’avais des bonnes idées de recettes mais plus de jus dans ma batterie! Heureusement, je suis inscrite à CAA (l’équivalent du AAA étatsuniens). Je leur ai donc téléphoné depuis la station essence d’à côté (merci gentil monsieur de m’avoir laissé utiliser votre téléphone) et leur camion est arrivé 20 minutes plus tard pour me tester tout plein de choses et me redémarrer la voiture… gratuitement! Je suis heureuse de pouvoir dire que CAA marche aussi efficacement que AAA (pour $63 canadiens par an au lieu de $43 américains, c’est pas une grosse différence, vu que je profite bien de leurs services). La course entre la station essence, les copines, le restaurant, la voiture, la station essence, le réparateur, les copines, etc. a mis un peu de piment dans la soirée, c’était parfait!

ceviche

– 250 g de crevettes crues nettoyées (bonjour la galère) coupées en trois chacune
– 250 g de coquilles Saint Jacques coupées en petits dès d’1 centimètre environ
– le jus de 3 citrons verts (et 1 citron jaune si nécessaire)
– 1/4 de cac de piment de la Jamaïque en poudre
– du poivre et du sel
– 1/2 oignon rouge coupé finement
– 1 piment Jalapeño coupé très finement (c’est pas un piment très fort)
– 2 cac de coriandre fraîche finement émincée
– 3 cac de capres rincées
– 3 cas d’huile d’olive
– 3 cas de jus d’orange fraîchement pressé
– 2 avocats coupés en petits morceaux
– des feuilles de lettue

1. Mettre les crevettes et coquilles Saint Jacques dans un saladier en verre et ajouter le jus des citrons (ça doit recouvrir le tout). Ajouter la poudre de piment et bien mélanger. Laisser mariner (“cuire”) au frigidaire environ 6 heures.

2. Après 6 heures, égoutter les crevettes/coquilles SJ, et y ajouter les oignons, le piment Jalapeño, la coriandre, le poivre, le sel, et les capres. Ajouter ensuite l’huile d’olive et le jus d’orange et bien mélanger le tout. Laisser reposer quelques minutes au frigidaire.

3. Juste avant de servir, ajouter l’avocat et mélanger délicatement. Pour servir, utiliser des jolis bols ou des verres à martini. Garnir le fond avec des feuilles de lettue puis y mettre le mélange par-dessus. On peut décorer avec un peu de coriandre ciselée si on veut. Servir immédiatement.

Ma photo n’est pas géniale, on dirait que le verre n’est pas bien rempli, mais en fin de compte c’était super joli à regarder (j’ai acheté les verres à martini juste pour ça et je ne le regrette pas). J’ai suivi la recette (pour environ 6 personnes) très précisement (à part la coriandre que j’avais mise dans un bol à part) et c’était absolument délicieux (sauf que je n’aime décidemment pas les coquilles SJ et que je les ai filées en douce à la copine à côté de moi). Je pense que je referai souvent ça en été avec du poisson à la place des coquilles SJ. C’est très frais et les différentes saveurs, textures, et couleurs sont vraiment agréables à regarder et à manger!

Réussite: 10/10!

PS. Pour obéir à M’dame Samantdi et participer:

histoire de lits

22 comments

  1. miam! encore un 10/10, je vais finir par t’appeler “Chef Caso!” 😛
    Pour le verre, c’est super joli, la présentation joue tellement je trouve… elle peut faire passer un plat réussi pour un plat divin, ou un plat bof pour un plat miam 😉 (je pense à mes loulous là, ils sont hyper sensibles à la présentation!)

    Like

  2. Pingback: Bon pour ton poil » Colle en tas

  3. Candy, je pensais bien que cette recette allait te plaire! Si tu viens chez moi, je t’en ferai… et je te donnerai toutes mes coquilles SJ 😉

    TSC, si tu continues à faire le méchant, va falloir que tu t’ouvres un blog d’urgence pour que j’aille me venger dessus 😛

    Like

  4. swedishshef

    :mrgreen: j’y réfléchis : il me reste à trouver un pseudonyme acceptable, un hébergeur et à rédiger des articles (en attendant je squatte chez un copain ;-))

    J’ouvre un concours pour le pseudo : j’attends les bonnes idées 😀

    Like

  5. Valérie, ça c’est une recette toute “light” et fraiche pour l’été, essaye-la 🙂 D’ailleurs, tu vas peut-être pouvoir m’éclairer: quand dit-on “noix” et quand dit-on “coquille” Saint Jacques?

    TSC, ton pseudo doit aussi dépendre un peu de ton blog, donc si tu ne me donnes rien comme information je peux pas t’aider 😛 Sinon, je propose leptibreton, ou caramelosel 😉

    Lune, mais si c’est cuit tu peux pas en manger? C’est complètement cuit par le jus de citron, c’est toute la beauté de l’affaire 🙂 Sinon, ben… ça sera pour l’été prochain, ouéééé!!

    Like

  6. La coquille, c’est quand il y a le corail avec. la noix, c’est juste la partie blanche.
    Je regarde ton verre et je me dit: ça a l’air délicieux. mais j’en aurai mis partout sur la nappe!

    Like

  7. swedishshef

    alors, voyons, je vais parler de :
    – Europarecht
    – Wissenschaftsrecht
    – Betriebswirtschaft
    – neue Technologien…

    :mrgreen:

    Tu vois c’est pas simple 😉

    Et un bon coup sur la tête, ça les tue pas les bactéries ?

    Like

  8. swedishshef

    Lune,
    Pas besoin : tu les attires avec des miettes de Krisprolls et avec un gros marteau t’en flingues plusieurs d’un coup : faut juste être un peu soigneux :mrgreen:

    Like

  9. Valérie, c’est ce que j’aurais deviné pour la bestiole, mais est-ce que le tout se mange parfois? J’entends plus souvent coquille que noix…

    Lune, ben zut alors!

    anita, bienvenue par ici 🙂 Moi j’en ai mis partout dans ma cuisine en préparant ça, crois-moi, alors on s’entendrait très bien 😆

    TSC, pitié, pas en allemand!!!!!

    Anne, mais qui crois-tu que je suis? 😉 En tous les cas, la réponse est dans le titre du blog, alors motus, hein! Mais comme j’ai souvent envie de lire ton blog, je pouvais pas ne pas te lier…

    fiftywan, j’ai tout tenté mais elle s’en fiche, elle nous lâche quand’même…. snif…

    Like

  10. swedishshef

    J’étais sûr de t’embêté 😈

    En plus, c’est pas de l’allemand, c’est du suisse allemand. Je sais, c’est pire :mrgreen:

    À part ça, ce sera en français et en anglais : j’me prépare pour le Cndaaa ; nan, j’déconne 😉

    Like

  11. Bon, je ne sais pas qui tu es ni où tu habites ni le prénom des coquines ni ton goût pour la cuisine, mais je suis bien contente de savoir que tu es là, en tout cas ! Des bises parisiennes ! 🙂

    Like

  12. nat

    encore merci Dr.! C’était super bon! miam! et puis je sais où trouver la recette maintenant!! 🙂 tu peux me re-préparer un repas comme ça (en plus simple meme, je ne suis pas très difficile!) pour déjeuner, euh, lundi 13 aout par exemple! hihi (que je te ramène ton précieux tupperwear!! 🙂

    Like

  13. Pingback: Bon pour ton poil » Les petits chatons font les grandes litires

Comments are closed.

%d bloggers like this: