c'est pas moi je l'jure!

el diablo en una botella

Responsabilités de cette année:

1. Enseigner quatre cours dont trois que je n’ai jamais enseignés auparavant;

2. Encadrer (diriger, rencontrer régulièrement, évaluer, etc.) quatre profs qui bossent pour nous à mi-temps, dont un(e) qu’il faudra engager parce que quelqu’un vient de trouver un job ailleurs;

3. Conduire un gros projet de recherche avec une dixaines d’écoles du coin;

4. Ecrire un article sur ce projet et un autre sur un projet de l’hiver dernier, et finir un gros truc qui me pourrit le vie depuis plus d’un an;

5. Etre directrice d’un “centre academic” de l’université (apprendre à comprendre et tenir un budget, faire connaître notre centre aux profs et étudiants, me battre pour trouver assez d’argent pour engager une vingtaine de tuteurs, trouver, engager, et encadrer une vingtaine de tuteurs, évaluer notre travail, etc.);

6. Donner de mon temps (environ trois heures par semaine) à une petite école privée locale pour aider leurs élèves en “échanges linguistiques” avec les élèves de l’école de mon pôpa;

7. Faire partie de deux commités de notre département, dont un qui travaille de près avec Ze Boss sur des questions importantes telles que “est-ce qu’on devrait engager un nouveau prof?” ou “quels vins est-ce qu’il faudrait acheter pour notre petite fête de début d’année?”

8. Trouver un projet de recherche qui peut marcher à long terme (sur quatre-cinq ans) et écrire un superbe “grant proposal” pour recevoir de l’argent pour ce projet qui sera tellement intéressant que je réussirai à avoir les millions nécessaires et à ne pas me faire démolir par Ze Boss à la fin de l’année.

9. Aller à (au moins) quatre conférences internationales (dont deux aux Etats Unis et une au Nouveau Brunswick) et y présenter des tas de choses sans interêt;

10. Lire et évaluer des tas de livres parce que je travaille (gratuitement) en plus pour une maison d’édition, et traduire vingt “abstracts” d’articles de l’anglais au français pour un journal;

Tout ça sans compter plein d’imprévus, de problèmes et de projets de dernière minute que j’ai oubliés d’inclure dans cette liste diabolique. Comme sauter du 30ème étage par exemple…

Il paraît que la deuxième année est toujours plus facile que la première…

tomates cerises

1. Trouver des jolies petites tomates cerises multicolores (les miennes étaient un tout petit peu plus grosses que des tomates cerises normales mais je ne sais pas comment ça s’appelle dans ces cas-là). Les couper en deux et les vider (ce que je n’avais pas fait paskeu je suis paresseuse et c’était vraiment pas pratique).

2. Faire une crème de chèvre frais, quelques cuillères de crème à battre, fines herbes, sel, poivre, et ail (on peut rajouter un petit piment si on veut, c’est encore meilleurs) (je sens que je vais écrire un livre qui s’appellera “Jamais sans mon piment!”).

3. Remplir les demi tomates avec le mélange et laisser au frais une heure avant de servir comme apéritif.

Réussite: 10/10!

19 comments

  1. Je vois que ton planning est bien chargé!
    J’espère que tu n’oublies pas :
    1- Se faire caliner par les Coquines, parce que ça fait toujours du bien
    2- Profiter de ton “chez-toi-à-toi”
    3- Tester plein de nouvelles recettes trop bien
    4- Recevoir des cartes postales et des colis surprises au bureau, histoire de sourire entre deux cours et trois projets de recherche
    (bon, je pourrais continuer la liste hein, mais faut pas que ça te fasse peur 😉 )

    Disons que cette deuxième année est bien chargée et qu’elle sera surement stressante, mais que cette fois-ci, tu n’as pas à prendre tes marques en plus à l’extérieur de l’université. Tu vas pouvoir te consacrer plus librement à ton travail, et ça se passera mieux. *croise les doigts*
    Je suis en tout cas très admirative et vachement fière de “connaître” quelqu’un comme toi 🙂

    Bon courage!

    Like

  2. swedishshef

    1. Tu l’as déjà fait la première fois où tu as enseigné 😉
    3. T’as passé ton permis ?
    4. Au moins quand il sera fini, il pourrira tout seul, non ?
    5. Si tu veux des conseils sur comment faire un budget, fais moi signe ; non j’en parlerai pas sur mon blog 😉
    7. Chablis, Pinot gris, Montbazillac… Autrement il y en a plein d’autres des vins, même au États Unis. Pour le C*n*d*, j’ai des doutes…
    8. Je sèche là
    9. Le Nouveau Brunswich, c’est une punition, c’est ça ?

    Pour les tomates, je crois qu’on les appelles tomates cermales. Oui, je me moque… :mrgreen:

    Pour la deuxième année, c’est sûr c’est plus facile, enfin, je pense 🙂

    Like

  3. le deuxième est moins stressante, la troisième encore moins… après 25 ans on vous incite à prendre la retraite et les vieux profs refusent!

    Il doit bien y avoir une raison, non?

    Like

  4. Pfiouuu !
    Je poursuis :
    5 – Apprendre aux Coquines à prendre appui sur les murs pour ne pas rater les virages dans le grrrrand futur appart
    6 – Aller aux concerts régulièrement
    7 – Avoir du bon temps, allongée sur le canapé, une Coquine sur le ventre et l’autre sur la tête, un bon polar dans une main, une vodka carambar dans l’autre
    8 – Installer un mirifique rack à verres

    Allez, courage. Comme dit Llyn, le plus dur est fait, tu as conquis l’extérieur !
    Et hop, voilà une rectee à la portèe des feignasses comme moi.

    Like

  5. euh… tomates prunes?

    Faut voir le côté positif. Maintenant que t’as une liste, tu vas pouvoir rayer, un à un, tout ce que tu auras fait, et tu auras, petit à petit, la satisfaction grandissante d’avoir relevé tous ces défis insurmontables. Avec des tomates prunes.

    Like

  6. Ces tomates aubergines sont craquantes! J’ai maintenant un but… en trouver! Recette d’été, recette facile qui ne se casse pas la tête. Bonne chance pour les défis, la réussite est assurée, dors tranquille.

    Like

  7. Arrête arrête tu me rappelles tout ce que je n’aurai pas à faire l’an prochain ! (oui mais pourtant j’aurais bien aimé, moi, c’est pas faute d’avoir demandé)

    Like

  8. nini, merci 🙂

    Llyn, et vice-versa 🙂

    TSC, c’est pas des conseils qu’il me faut sur le budget, c’est 3 ans de cours intensifs! J’y connais rien de rien de rien de rien!

    Moukmouk, rah la la, quand on pense que je ne rêve que d’une chose c’est la retraite!

    meerkat, je trouve ta list beaucoup plus agréable que la mienne, je vais demander à Ze Boss ce qu’elle en pense 😉

    elPadawan, malheureusement ce ne sont pas vraiment des choses qu’on peut rayer d’une liste… à part quand on prend sa retraite 😉

    gato azul, trop géniales hein, les tomates aubergines? C’est la première fois que j’en ai vu des comme ça et j’ai tout de suite adoré 🙂 Je connaissais déjà les pommes-de-terre violettes mais pas les tomates!

    mirza, si tu veux je t’embauche 🙂 Je cherche justement quelqu’un…

    TSC, contente que ça soit bien arrivé, et salue bien ton dentiste de ma part 😉

    krysalia, c’est décidé, mes recettes sont simples, simples, simples, maintenant 🙂

    Like

  9. Valérie de Haute Savoie

    Vite vite, je profites de mon pointagpour venir te faire un petit coucou. Je vais t’envoyer une carte d’ici et te dis A bientôt
    Valérie d’Oléron 😉

    Like

  10. dieudeschats, moi aussi je baille, tiens 😆

    Clairechen, je l’avoue, il y a des bons côtés (mais là j’ai un peu une attaque de panique parce que Ze Boss revient de vacances demain…) 🙂

    Like

  11. Houlala, heureusement que ma todo list pro n’est pas aussi chargée que la tienne ; surtout en ce moment où j’ai l’énergie d’une moule marinière. Bon courage, et n’oublie pas : il faut travailler pour vivre, et non pas vivre pour travailler !
    Tes ptites tomates m’ont l’air délicieuses, mais je ne pourrai jamais préparer ça pour un apéro : je mangerais tout au fur et à mesure !

    Like

Comments are closed.

%d bloggers like this: